Comment Dragon Ball et Dragon Ball Z ont-ils été créés ?

De Dan - Posté le 21 octobre 2016 à 17h25
16réactions !
16 commentaires

Aujourd'hui, nous vous proposons de revenir sur la genèse du célèbre manga Dragon Ball de M. Akira Toriyama. Vous allez donc découvrir l'envers du décor autour de ce manga et dessin animé qui a marqué toute une génération.

Au tout début, il y a Dr Slump

Pour parler de la genèse de Dragon Ball, il faut remonter à la toute fin des années 70. Kazuhiko Torishima est le rédacteur en chef du magazine illustré Weekly Shônen Jump et Akira Toriyama est un jeune mangaka qui débute dans la discipline qui propose pas moins de 500 pages au rédacteur qu'il refuse jusqu'au jour où il découvre Dr. Slump qui raconte l'histoire d'Aralé, une enfant-robot à travers des aventures potaches. Pour l'anecdote, Aralé ne devait pas être le personnage principal puisqu'elle ne devait apparaître que dans un seul chapitre. Mais Torishima est séduit et demande au dessinateur d'en faire le protagoniste de l'histoire. Ce dernier ne partage pas le même avis car selon lui, le personnage ne parlera pas au lectorat du magazine, essentiellement masculin. Toujours est-il que ce pari est une réussite ! Dès sa première publication, Dr. Slump se hisse en deuxième position des votes des lecteurs et obtient une adaptation en dessin animé (qui se verra diffusé en France) et impose à Toriyama de dessiner un chapitre par semaine et ce, pendant quatre ans !

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Dragon Boy pose les bases de Dragon Ball

De son côté, le mangaka aimerait bien lever le pied ! Mais il se voit contraint de continuer à moins qu'il ne propose une nouvelle série tout aussi populaire pour prendre le relai. Hélas, les projets proposés ne séduisent pas. Jusqu'au jour où Toriyama sort Dragon Boy, un essai de 13 pages, mélangeant un héros masculin, de l'humour, du fantastique et des arts martiaux. Le mangaka s'inspire énormément des films de kung-fu de Jackie Chan devant lesquels il dessine. Dragon Boy n'est qu'un premier jet, sans histoire sur le long terme. Mais il propose tout de même les bases de ce que sera le futur Dragon Ball.

L'éditeur demande alors à Toriyama de s'inspirer du roman Les pérégrinations vers l'Ouest et de faire l'opposé de Dr. Slump, à savoir un héros masculin, une histoire qui se déroule en Chine, et de se concentrer davantage sur l'histoire et plus forcément sur l'humour. Et c'est ainsi que naît Sangoku en novembre 1984.

Sauf qu'au tout début, les lecteurs n'accrochent pas au héros. Goku n'est pas assez fort. L'éditeur et le mangaka décident de remédier à cela : rendre la série moins comique et plus martiale. Tous les autres personnages sont relégués au second plan et avec l'apparition de Krilin pour les premiers tournois de Goku, Dragon Ball remonte dans les classements. Puis Toriyama intègre des adversaires de plus en plus forts et méchants comme Piccolo dont l'inspiration vient tout droit de l'empereur romain Néron.

Les Chevaliers du Zodiaque à la rescousse

Pour son adaptation en dessin animé, Torishima va faire appel aux dessinateurs des Chevaliers du Zodiaque pour apporter un aspect visuel plus travaillé que le manga original. Le héros est plus réaliste, prend du muscle et quelques centimètres.

Mais de son côté, Toriyama menace d'arrêter la série. C'est alors qu'on prend la décision de baptiser la série Dragon Ball Z avec le Z qui a pour signification qu'il n'y a rien après comme l'explique le dessinateur à son éditeur. Malgré sa lassitude qui repointe le bout de son nez, Toriyama poursuit tout de même l'histoire jusqu'en 1995 et l'interrompt au début d'un nouvel arc narratif.

Cependant, Dragon Ball Z ne sera pas la fin de la franchise puisque Dragon Ball GT et Dragon Ball Super font leur apparition. Vous pourrez d'ailleurs découvrir cette dernière série dérivée qui sera diffusée sur Toonami dès le début de l'année 2017.

Une erreur ?

Mots-Clés : dragon balldragon ball zTorishimagenèseCréationcoulisses

Source(s) : lemonde.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par lasolution, il y a 4 ans :

first

Répondre à ce commentaire

Par asle, il y a 4 ans (en réponse à lasolution):

plus personne ne fait ca depuis 2002 et à l'époque c'était déjà mal vu de le faire....

Répondre à ce commentaire

Par Will Hunting, il y a 4 ans :

Dommage que l'article ne soit pas plus détaillé. J'étais absorbé sur la création de Dragon Ball après Arale, puis l'article s'arrête net!

Répondre à ce commentaire

Par Nox, il y a 4 ans (en réponse à Will Hunting):

Je suis d'accords avec toi, c'est asser bizarre haha

Répondre à ce commentaire

Par Will Hunting, il y a 4 ans :

Il s'agit ici de la CREATION, je fais un méa-culpa, la suite on l'a connait c'est vrai, mais j'étais d'humeur à apprendre plus de petits détails croustillants :)

Répondre à ce commentaire

Par Le E D'amour, il y a 4 ans via l'application Hitek :

merci hitek pour l'information. :)

Répondre à ce commentaire

Par argonath2008, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Il n'existe rien après dragon ball Z ;-)

Répondre à ce commentaire

Par Yolol, il y a 4 ans (en réponse à argonath2008):

Enfin quelqu'un de cet avis !

Répondre à ce commentaire

Par Gégéleroutier, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Elle s'appelle Arale et pas Arane, c'est écrit sur la casquette de l'image de présentation. Ensuite c'est une erreur d'interprétation du titre qui a transformé Dragon Ball 2 en Dragon Ball Z.

Répondre à ce commentaire

Par SansDec?, il y a 4 ans :

Une étrange similitude avec l'article présent sur le monde : http://lemonde.fr/pixels/article/…

Répondre à ce commentaire

Par Gogo, il y a 4 ans (en réponse à SansDec?):

Normal hitek vient de citer sa source qui n'est qu'autre que le monde ^^

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 4 ans :

Ouah... Je trouve ça ultra triste...
En gros, l'auteur n'a pas eu son mot à dire. C'est déprimant, les éditeurs japonais sont vraiment des requins...
Le fait d'avoir mis Goku autant en avant est vraiment stupide, j'imagine que les lecteurs à l'époque étaient vraiment gamins. Jveux dire, Goku est le perso le moins intéressant de dbz.
Le mangaka, on lui force à suivre un sujet, à prendre une direction qu'il ne veut pas, à changer son histoire et ses perso pour un public, erk.

Ce que je comprend pas, c'est pourquoi avec sa notoriété, il n'a pas créé une maison d'édition où il permettrait aux mangaka de faire ce qu'ils veulent?

Répondre à ce commentaire

Par Shonan, il y a 4 ans :

Je vous conseille la chaîne YouTube P.A.U.L, l'une de ses vidéos raconte vraiment bien les débuts de dragon ball. C'est passionant.

https://m.youtube.com/watch/…

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 4 ans :

D'où vient la source concernant le Z ?
Il y a plusieurs références, dont notamment un "2" mal écrit, un "Z" venant de "Zeto", ou encore un Zenkai voulant dire "Ultime".

Répondre à ce commentaire

Par PouTou, il y a 4 ans :

Ah ARALE ... toute mon enfance :)

Répondre à ce commentaire

Par Jsaipas, il y a 4 ans :

"Torishima", c'est le seul truc que j'ai retenu de l'article.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois