Rechercher Annuler

Apple est accusé de mettre en danger ses clients avec l'Apple Watch

De Lucas Mollard - Posté le 12 décembre 2021 à 12h52 dans Objets connectés

Le procès devrait être une discipline olympique aux États-Unis, où le droit de l'individu prévaut sur presque tout le reste dans l'imaginaire collectif. Certaines entreprises réussissent même à gagner de l'argent en ne faisant qu'attaquer en justice d'autres entreprises. Les GAFAM, pour Google, Facebook, Amazon, Apple et Microsoft sont évidemment dans la ligne de mire, et c'est l'une d'elle qui est actuellement accusée de mettre en danger les utilisateurs avec certains de ses produits.

Apple : des montres dangereuses ?

On parle beaucoup d'Apple dans l'actualité en ce moment. Récemment, il a été révélé que l'entreprise avait signé un contrat de 275 milliards de dollars avec la Chine pour un plan d'investissement du pays en cinq ans, avec de nombreuses concessions au pays qui représente un énorme marché pour Apple. Ensuite, nous vous expliquions que la marque à la Pomme pourrait  arrêter de commercialiser de nouveaux iPhone dans le futur. Voici un article qui en parle plus en détail ici, car ce n'est pas le sujet du jour. Ce jeudi 9 décembre, une plainte collective a été déposée au tribunal de Californie contre Apple. Selon les plaignants, l'AppleWatch est dangereuse pour l'utilisateur. Explication.

 

Actuellement, toute la gamme AppleWatch est visée par les signataires de la plainte collective, cela inclut les modèles Watch 0 ainsi que les Apple Watch Series 7. Le recours collectif estime que les montres ne disposent pas d'un espace interne suffisamment grand pour accueillir une batterie au lithium-ion, qui sont connues pour grossir après plusieurs années, ou après une trop grosse utilisation. Concernant les batteries d'Apple, elle sont accusées de prendre trop de place dans le carcan de la montre, pouvant provoquer un délogement de l'écran tactile de la structure, voire pire : une explosion par manque de place comme ça a été le cas de nombreuses fois concernant les batteries au lithium. Selon les plaignants :

Apple n'a pas alloué suffisamment d'espace à l'intérieur de l'Apple Watch pour qu'elle se dilate librement sans affecter le cadran de l'écran. Le constructeur n'a pensé à aucune protection. Apple a omis de divulguer que les montres contenaient le défaut qui les ferait tomber en panne et en ferait un danger déraisonnable pour la sécurité du porteur. Cela rend les montres impropres aux utilisations annoncées par Apple.

Apple peut-il répondre ?

L'un des principaux arguments avancés par le collectif n'est même pas le risque d'explosion des batteries en lithium-ion, pourtant connu, mais le fait que l'écran fissuré provoqué par le grossissement de la batterie risque d'être acéré et pourrait blesser l'utilisateur de l'Apple Watch. La balle est maintenant dans le camp d'Apple qui doit prouver qu'il n'y a aucun risque de ce côté là. De plus, les plaignants affirment que l'entreprise est au courant de ces défauts de conception de leur produit. Pour eux, Apple doit reconnaître ses torts rapidement. En plus de cela, ils demandent évidemment des dommages et intérêts à la firme américaine. C'est régulièrement arrivé par le passé qu'Apple réponde à ce genre de plainte en payant la somme demandée aux plaignants, où en leur offrant la somme en bon d'achats Apple.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise est visée par des plaintes de la sorte. Jusqu'à présent, le plus gros procès très médiatisé d'Apple concernait les micro-transactions inclues dans différents jeux présent sur Apple Store, lors de l'affaire l'opposant à Epic Games, patron de Fortnite, refusant de payer la taxe d'Apple sur les micro-transaction de jeux utilisant les services Apple. La justice a tranché une première fois en faveur d'Epic Game, incitant Apple à revoir plusieurs points de sa stratégie de quasi-monopole du marché du smartphone. Nous vous parlons plus en détail de cette histoire dans un article à retrouver ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : AppleApple Watchmontremontre connectéprocèsEtats UnisplaintecalifornieEpic GameApple watch series 7Apple Watch 0

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Nicol Bouillabaisse, il y a 5 mois :

Peut-être que s'ils avaient une meilleure éthique d'entreprise ça se passerait autrement, Tim Cook a renié tous ses principes en arrivant à la tête d'Apple. Même si ces concessions étaient nécessaires.

Répondre à ce commentaire

Par MIVILUDES, il y a 5 mois (en réponse à Nicol Bouillabaisse):

Merci de confirmer nos soupçons concernant l'entreprise APPLE comment étant une secte .Si vous pouviez nous contacter pour témoigner dans le dossier que nous allons déposer au tribunal pour dissoudre cette entité , merci d'avance .

Répondre à ce commentaire

Par Gerrer, il y a 5 mois (en réponse à MIVILUDES):

Pas mal le troll. Mais il faudrait un peu plus qu’un simple commentaire pour dire qu’Apple es une secte. Faut des sources fiables et vu qu’Apple est une multinationale américaine richissime,bonne chance car vous en aurez aucune.

Répondre à ce commentaire

Par Hehe, il y a 5 mois (en réponse à MIVILUDES):

Mais qu’est ce que tu racontes toi???

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.