6 astuces pour refroidir son PC gamer

De GomeWars Auteur - Posté le 12 juillet 2018 à 15h08 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Quand vous faites partie de la caste des respectables "gamers", plusieurs solutions s'offrent à vous. Et pour cause, la console universelle n'existe pas et pour profiter des propositions vidéoludiques existantes, il faut se doter de la console ou du PC associé. Certains chanceux peuvent se vanter d'être les heureux propriétaires de PC gaming. Bonne carte graphique, CPU convenable, écran 1080p ou 4K, la qualité n'a pas de prix. Enfin si, et souvent, ce dernier est élevé. C'est pourquoi il est important de protéger son matériel pour ne pas avoir à le changer tous les ans. Et un des premiers dangers de votre matériel, c'est la chaleur. Voici 6 astuces pour refroidir votre PC gamer 

1. Le dépoussiérage 

Si vous possédez un PC, la poussière est votre pire ennemi. Ce mix de débris et de fibres présent dans l'air est aspiré indirectement par votre ordinateur. La poussière va alors se déposer sur les pales des ventilateurs ou sur/dans les radiateurs. Pour la déloger, rien de plus simple. Il suffit de se munir d'une bombe à air sec et d'un chiffon humide. Il est ensuite conseillé de garder une distance de sécurité avec votre bombe pour ne pas risquer d'abîmer vos composants. Inutile de dépoussiérer votre matériel tous les deux jours. Un nettoyage par mois est suffisant. 

1

2. Brider les performances

Un moyen efficace pour ne pas augmenter la température de votre processeur, c'est d'en limiter la charge maximale. Sous Windows, il est possible de brider les performances de vos CPU par le biais du gestionnaire de tâches. En se servant de "l'affinité" et en définissant les coeurs utilisés, il est possible de gérer l'utilisation des CPU et donc, limiter la température du tout. Bien évidemment, si la température y est excessive, c'est qu'il y a un problème. Ce dernier peut venir de la pâte thermique, ou tout simplement du ventirad, trop petit. 

3. L'organisation du boîtier et les dissipateurs thermiques

Comme dit juste au-dessus, la température peut être gérée de l'intérieur. Au fil du temps, la pâte thermique se détériore et il est convenable de la changer. Si vous le faites par vous-même, vous savez que la dose doit être minuscule. À la manière d'une goutte, elle est disposée à la base du refroidisseur et sera étalée par la pression du ventirad. Chauffée, elle s'étalera une nouvelle fois. Si la dose est trop élevée, elle pourrait déborder et toucher votre processeur. Quant à l'organisation du boitier, l'air chaud monte, l'air froid descend. Il convient donc de placer vos disques durs en bas. Pour d'autres composants comme le processeur ou la carte graphique, changer leur place est ardu. Tentez plutôt de modifier l'emplacement des moins primordiaux. 

1

La taille des ventilateurs utilisés a également de l'importance. Plus le ventilateur a un diamètre élevé, plus il sera silencieux. Plus son diamètre sera petit, plus il devra brasser d'air et plus il sera bruyant. En compromis, des ventilateurs thermorégulés existent. Équipés d'une sonde à température et d'un thermostat, il se déclenchent et adaptent leur vitesse en fonction de la température du processeur. Leurs prix sont loin d'être exorbitants et ils permettent de garder un peu plus le contrôle sur votre matériel informatique. 

4. Le support ventilé 

Tous les gamers ne disposent pas d'un ordinateur de bureau. Certains préfèrent la mobilité des ordinateurs portables. Toutefois, l'inconvénient principal d'un ordinateur portable, c'est sa taille. Vu que tout est confiné dans un espace réduit, le système de refroidissement y est généralement moins performant. La chaleur y est moins dissipée et de nombreux utilisateurs se sont fait surprendre par cette particularité. Pour lutter contre la chaleur, il existe des supports ventilés. Ces derniers disposent de ventilateurs intégrés et sont branchés en USB. Ces ventilateurs temporaires supplémentaires sont là pour vous prêter main forte. 

1

5. Le watercooling

Toutefois, si vous possédez un ordinateur de bureau, vous pouvez considérer le watercooling. Plus performant que le refroidissement par aircooling, il possède quelques inconvénients. Dans un premier temps, il est plus cher et va principalement intéresser les adeptes de l'overclocking. Secondo, les composants ayant évolué, ces derniers ont tendance à moins chauffer que par le passé. Un bon système de aircooling devrait logiquement être suffisant. La température adéquate pour votre processeur se situe aux alentours de 45/50°C. Un maximum de 60°C est généralement indiqué par les professionnels. 

1

6. Opter pour un climatiseur

Et si malgré vos changements, votre ordinateur est toujours plus chaud que votre plaque de cuisson, le problème est éventuellement extérieur et global. Essayez de jouer dans un désert et vous verrez que vos composants souffriront autant que vous. Même si votre pièce n'a pas la prétention de se comparer au désert du Sahara, en réduire la température n'est peut-être pas une mauvaise idée. La solution : un climatiseur. Certains filtrent l'air et le purifie, en plus de réduire la température de la pièce pour l'amener à un résultat plus convenable. Certains sont d'ailleurs mobiles, permettant de réduire efficacement un endroit souhaité. Petit et surtout, non encombrant, ils sont une bonne alternative au refroidissement de votre matériel. La proximité avec l'ordinateur permet une efficacité maximum. Ainsi, vous êtes contents, vos composants également. 

Une erreur ?

Mots-Clés : températurePCgamerrefroidir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par jeanLucasec, il y a 2 mois :

Plutôt utile comme article, merci

Répondre à ce commentaire

Par Math, il y a 2 mois :

La vache c'est quoi cette article..

Répondre à ce commentaire

Par Math, il y a 2 mois (en réponse à Math):

Cet article.. Je suis vraiment le dernier des abrutis

Répondre à ce commentaire

Par Asgeir Sigurðsson, il y a 2 mois :

Pensez aussi à couper l'alimentation de votre PC, le débrancher et vous vider de votre électricité statique avant manipulation du PC.
Lorsque vous utilisez une bombe de gaz d'air sec, tenez la à l'endroit, pas de travers ni à l'envers.

Un chiffon humide pour l’extérieur éventuellement, un pinceau doux et solide (qui ne perd pas ses poils) pour virer les les moutons de poussières et nettoyer ventirad et ventilo. D'ailleurs, si vous voulez moins de poussière dans votre tour, poser la sur un meuble et non au sol, cela réduit la poussière aspiré et les insectes dans la tour.

Effectivement, comme dit plus haut, le placement des ventilo est important, aspiration en bas et extraction en haut. Il est important de créer un circuit d'air efficace, l'air de doit pas stagner dans votre machine.

La pâte thermique pour un PC de jeu devrait être changée en moyenne tout les an, cela dépends de lutilisation, avec le temps, elle sèche et perd ses propriété de transfert thermique. Pour un PC purement bureautique, cela n'est pas nécessaire, mais surveillez tout de même la température de votre CPU au fil des année. Un CPU qui chauffe trop c'est un CPU qui vivra moins longtemps)
Si vous changez cette dernière, pour nettoyer votre CPU et votre ventirad, utilisez un chiffon doux sans produit ni liquide et si ça ne viens pas, qu'elle est est trop sèche, un coton tige imbibé d'acétone ferons très bien l'affaire.

Les watercooling c'est bien, mais c'est cher et faut savoir bidouiller, à savoir que cela demande de l'entretient aussi, c'est long et chiant, un circuit de watercooling, ça ce purge et ça ce vidange tout les X temps.
Ha oui et faut aussi en avoir réellement utilité.

Sinon pour les CPU, il existe des warterblock prêt à installer comme un ventirad qui fonctionnent très bien et qui ne nécessitent pas d'entretient particulier

Répondre à ce commentaire

Par Yozozo, il y a 2 mois :

C'est marrant de voir cette article alors que j'ai passer l'intégralité de mon week end à démonter / nettoyer / vidanger / entretenir mon PC.

Perso pour la pate thermique je conseil la conductonaute, c'est du metal liquide qui seche pas, par contre attention à la pose c'est conducteur, la moindre goute sur le pcb et c'est mort, mais des performance très satisfaisante.

Pensé aussi a changer aussi la pate thermique des cartes graphiques !

et je conseil aussi de le démonter un minimum pour le nettoyer, on se rend pas compte jusqu’où la poussière peut aller

Répondre à ce commentaire

Par Asgeir Sigurðsson, il y a 2 mois (en réponse à Yozozo):

Je valide, mais ça en général, c'est plus pour les utilisateurs confirmé, surtout le démontage de GPU.

Répondre à ce commentaire

Par zaito, il y a 2 mois (en réponse à Asgeir Sigurðsson):

Pas besoin d'être ingénieur pour nettoyer son pc

Répondre à ce commentaire

Par butters, il y a 2 mois :

voilà pourquoi je joue sur console

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25