La Chine bannit officiellement le sang, les corps humains et le Poker dans les jeux vidéo

De GomeWars Auteur - Posté le 23 avril 2019 à 15h32 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Malgré son passé totalitaire, la Chine s'est ouverte, année après année, à l'Occident. Le jeu vidéo y a été accepté, bien que le gouvernement de Xi Jinping ait tenu à le réguler, sous bien des formes. Ce contrôle vient de trouver ses nouvelles régulations et le processus d'autorisation a redémarré en ce lundi de Pâques. 

L'addiction aux jeux vidéo prise en grippe par la Chine

Le 10 avril dernier, l'Administration chinoise de la presse et des publications (SAPP) tenait une conférence durant laquelle elle communiquait ses nouvelles lois et régulations vis à vis des éditeurs de jeux vidéo. Tencent et Netease, les deux plus gros éditeurs de jeux vidéo dans le pays, vont donc devoir se plier à ces nouvelles requêtes, s'ils souhaitent pouvoir profiter de ce pays comptant plus de 1.4 milliard d'habitants. Outre un système de verrouillage virtuel, qui sera mis en place par Tencent pour restreindre l'accès à ses jeux aux chinois de moins de 13 ans, la Chine souhaite également faire disparaître plusieurs éléments des jeux présents sur son territoire. 

Alors que ce mardi 23 avril 2019 marque le jour de la sortie de Mortal Kombat 11, le jeu de NetherRealm Studios ne devrait pas obtenir les autorisations pour débarquer sur le sol chinois. Et pour cause, parmi les éléments que souhaitent voir disparaître la SAPP, on retrouve le sang, les corps, le Poker ou encore le Mah-jong. La Chine a souhaité prendre les devants et a indiqué que changer la couleur du sang ou indiquer qu'il ne s'agit pas de sang mais de slime, ou d'un liquide visqueux, n'était pas une alternative suffisante.

Une annonce qualifiée "d'extrêmement importante" par Daniel Ahmad, analyste chez Niko Partners, spécialisée dans le jeu vidéo sur le marché asiatique. Ainsi, l'entreprise a estimé qu'un peu moins de 5000 jeux auront le feu vert pour atteindre le sol chinois. A titre de comparaison, c'est près de 37% moins que les 7700 jeux acceptés sur Steam en 2017. Parmi les éléments que souhaitent combattre la SAPP, l'addiction aux jeux est en première ligne. Les éditeurs devront attester de la présence d'un système anti-addiction dans les jeux les plus à risque, de même que moult captures d'écran et plusieurs autres indications. 

"Avec un nouveau processus d'autorisation plus transparent prêt à entrer en vigueur rapidement, nous avons une vision positive du marché de jeux vidéo digitaux chinois en 2019." a indiqué Niko Partners dans un post.

La censure continue en Chine. Malgré les interdictions, l'Empire du Milieu reste un marché très séduisant pour les éditeurs de jeux chinois. Avec plus d'1.4 milliard d'habitants et un public très friand de jeux vidéo, la Chine est incontestablement un des marchés phares du moment. Le marché du jeu mobile y est en pleine expansion et Tencent s'en félicite. Le géant chinois continue, quant à lui, de grossir et d'investir en Occident, mais se tourne également vers la construction de smartphones, en envisageant de produire lui-même son smartphone à destination des joueurs. 

Une erreur ?

Mots-Clés : ChinemarchetencentEditeurSAPPrégulationNeteasecensuresangcorpspokerMah-jong

Source(s) : BloombergNiko PartnersGizmodo

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

bottom_ad

Commentaires (9)

Par Billy, il y a 4 semaines :

La Chine c'est la source d'inspiration parfaite pour les auteurs de Black Mirror...

Répondre à ce commentaire

Par Serviette, il y a 4 semaines :

Tant que ça reste en chine OSEF

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 4 semaines (en réponse à Serviette):

C'est ça que tu ne comprends pas..

Le marché chinois représente autant que le reste du monde ; se plier aux exigences de la Chine revient à pouvoir sortir ton titre partout dans le monde sans deux versions différentes.

Qu'est-ce que tu crois ? Que les studios vont continuer à sortir deux versions différentes comme Blizzard l'a déjà fait ? Non, les prochains jeux, blockbuster ou plus petits, ont de forte chance de subir cette censure.

Répondre à ce commentaire

Par Sir, il y a 4 semaines (en réponse à Blake):

Ou risque de ne plus sortir en Chine. Va dire à un "GTA" ou "The Witcher" de virer les corps et le sang.

Les éditeurs ne vont pas tuer leurs jeux uniquement pour les sortir en Chine.

Ca dépendra des cas, mais dans l'ensemble je doute qu'on ressente de grand changements en Europe ou ailleurs. (hors Chine bien entendu)

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 4 semaines (en réponse à Sir):

Tu cites deux mastodontes dont un qui existe depuis 1997 et qui sont axés sur la violence. Deux studios qui n'ont plus grand chose à prouver et qui s'en sortiront sans le marché chinois ; la preuve avec les 6M de GTA 5.

De plus ce sont deux studios réputés pour leur indépendance (Rockstar est l'un de ces rares studios à s'auto-distribuer/développer). Ils peuvent très bien arriver à un compromis en enlevant le sang, disparition auto des corps et enlever le mini jeu de Poker.
Blizzard a bien reskin tous les morts-vivants du jeu par exemple.

Là où ça va surtout poser préjudices ce sont pour les studios plus axés sur le pognon que le jeu en lui-même ou les studios de plus petite envergure. Le ban de PUBG en Chine a fait très mal au jeu par exemple.

Au final, ces titres ne sont que des exceptions qui pourraient potentiellement confirmer cette prochaine règle..

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 semaines :

Suite aux récentes histoire de censure dans divers jeux-vidéos, on a pus lire tout un tas d'abrutis accuser la bienpensance, le puritanisme, les américains, les musulmans, les SJW, les féministes et gnagnagna.

Aucun de ces crétins n'a envisagé une seule seconde que ces auto-censures faisaient suite à des décisions du gouvernement chinois (alors que Sony avait déjà communiquer à ce sujet) ...
En même temps ça collait pas à l'idéologie dégueulasse qui suintait de leur propos souvent orduriers, du coup ces débiles ont préféré accuser ce qui leur convenait plutôt que de remettre leur préconçus en question.

Répondre à ce commentaire

Par Tom AS, il y a 4 semaines :

Ils ont toujours le droit de crever la bouche ouverte les paysans j'imagines?

Répondre à ce commentaire

Par Kenny, il y a 4 semaines (en réponse à Tom AS):

Tant qu'ils ne saignent pas..

Répondre à ce commentaire

Par Mononoke, il y a 4 semaines :

on se rassure En Chine, il est largement admis que des milliers de prisonniers d'opinion sont exécutés en secret pour le prélèvement et commerce de leurs organes, sauf que maintenant ca sera allal.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Rage 2 : l'Apocalypse selon Saint-Cross

Rage 2

Il y a 1 semaine

Note : 7,75
Critique Avengers : Endgame, une suite sympathique, mais qui va diviser (sans spoilers)

Avengers : Endgame

Il y a 4 semaines

Note : 7
Test Huawei P Smart 2019, un smartphone au rapport qualité-prix très intéressant : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P Smart 2019

Il y a 2 mois

Note : 7,6