Rechercher Annuler

Elon Musk tacle violemment Mark Zuckerberg sur Twitter

De Robin Stalin - Posté le 10 juillet 2023 à 12h33 dans Insolite

Meta a enfin lancé son réseau social Threads dans une grande partie du monde. Pour Elon Musk, il ne s'agit que d'une pâle copie de Twitter. Agacé, le milliardaire s'en est donc pris à Mark Zuckerberg à travers plusieurs tweets particulièrement salés. Un différend qui pourrait se régler par un concours de "qui a la plus grosse", à en croire l'excentrique patron de Tesla ou encore SpaceX.

La guerre entre elon musk et mark zuckerberg s'intensifie

La guerre entre Elon Musk et Mark Zuckerberg est officiellement déclarée. Concurrents depuis que Musk a racheté Twitter en 2022, les deux hommes ne sont pas franchement sur la même longueur d'ondes, et leurs différends pourraient même se régler lors d'un combat de MMA. C'est en tout cas ce qu'a proposé le patron de Tesla et SpaceX à celui de Meta, qui a accepté ! En attendant de savoir si l'évènement sera véritablement organisé, la lutte continue. En fin de semaine, Elon Musk a d'ailleurs remporté une petite victoire lorsque Messenger et Instagram ont été victimes d'un bug particulièrement handicapant qui a enragé les internautes.

elon musk mma

Mais Zuckerberg est bien revenu dans la course grâce au joli lancement de Threads, le nouveau réseau social de Meta. S'il n'a pas encore débarqué en Europe à cause de restrictions liées au règlement européen sur les marchés numériques (DMA), Threads compte déjà plus de 100 millions d'utilisateurs en moins d'une semaine. Un tel succès pour un réseau fortement inspiré de Twitter, il y a de quoi agacer Elon Musk. Et celui-ci s'en est à peine caché lorsqu'il a publié des tweets taclant violemment Zuckerberg au cours du week-end.

Mark Zuckerberg "cocu", un concours de taille de sexe... elon musk en roue libre

Qu'on l'apprécie ou non, Elon Musk est un homme intelligent et extrêmement influent. Mais c'est également un troll de première qui n'hésite pas à tweeter tout ce qui lui passe par la tête, quitte parfois à dépasser les bornes. Et autant dire que c'est avec une surprise non dissimulée que nous avons découvert ses tacles assassins à l'encontre de Mark Zuckerberg ce week-end. Ainsi, Musk accuse le patron de Meta d'être "cocu", le tout en rimes : "Zuck is a cuck". Ça ne vole déjà pas très haut mais, dans un élan d'inspiration, le boss de Twitter a ensuite "littéralement proposé" d'organiser "un concours de mesurage de b*tes" avec son rival. Contrairement au combat de MMA, Mark Zuckerberg n'a, cette fois, pas accepté.

I propose a literal dick measuring contest

July 10, 2023

Si Elon Musk s'est autant enflammé, c'est parce qu'une publication provocatrice tout droit venue de Threads venait d'être partagée sur Twitter. On y voyait en effet la chaîne de restauration rapide Wendy's proposer au patron de Meta "d'aller dans l'espace juste pour vraiment l'énerver". Bref, la rivalité entre les deux milliardaires se traduit par des tacles pas toujours très fins, mais qui ont le mérite d'amuser leurs fanbases respectives. Disons que c'est au moins ça. Reste à voir si Threads menacera réellement Twitter quand il débarquera en Europe, une fois que Meta se sera conformé aux règles européennes concernant le traitement des données de ses utilisateurs.

thread meta

Sur un ton plus sérieux, Elon Musk a également partagé plusieurs publications accusant Meta d'être au service des gouvernements et de participer à une censure générale, notamment parce que l'application Threads demande à ses utilisateurs s'ils sont sûrs de vouloir suivre certaines personnalités telles que Donald Trump. Mark Zuckerberg a, de toute façon, promis qu'il travaillerait à améliorer le réseau social dans les prochains mois.

Une erreur ?

Mots-Clés : Mark ZuckerbergElon MuskmetatwitterinsultesMMAfacebookreseaux sociaux

Salut, moi c’est Robin. Particulièrement passionné par le jeu vidéo, je m’intéresse également à tout ce qui touche à la culture geek et à la pop culture. Si je fais peur à ma famille parce que je suis tatoué et que j'écoute du metal, je compense grâce à mon goût pour les échecs et à mon intérêt pour l'espace. Geek oblige, mes proches doivent bien malgré eux supporter mes jeux de mots douteux et mes incessantes références à Kaamelott.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par ElPenguin, il y a 9 mois :

Elon Musk est marrant et visionnaire, mais parfois il ferait mieux de la fermer quand même. ^^

Répondre à ce commentaire

Par Yso, il y a 9 mois :

" une fois que Meta se sera conformé aux règles européennes concernant le traitement des données de ses utilisateurs. "

Ca, ça veut dire que t'as le devoir d'être un libéral mais que tu dois baisser le regard quand t'es de droite.

Répondre à ce commentaire

Par Yso, il y a 9 mois (en réponse à Yso):

C'est cool d'être neg.

C'est grâce à vous que le pays est en feu.

Répondre à ce commentaire

Par Yozo2, il y a 9 mois :

Parfois je me demande si tout ça n'est pas organiser pour un coup de com

Répondre à ce commentaire

Par Yso, il y a 9 mois (en réponse à Yozo2):

Sûrement. Le combat c'est pour capter l'attention et maintenant qu'ils l'ont, les deux déroulent leurs promotions

Répondre à ce commentaire

Par Dave Callaghan, il y a 9 mois via l'application Hitek (en réponse à Yozo2):

C'est une diversion. Quand ce genre de chose se produit, c'est là qu'il faut s'intéresser à ce qui se passe dans le monde entier, les lois similaires qui sont adoptés dans plusieurs pays qui pourtant n'ont apparemment rien à voir les uns avec les autres etc. C'est très intéressant. Extrêmement préoccupant pour notre avenir, oui, mais très intéressant.

Répondre à ce commentaire

Par Yso, il y a 9 mois (en réponse à Dave Callaghan):

Non, c'est pas plus préoccupant aujourd'hui car y a aucun changement pour nous.

Nos lois sont plus restrictives que celles des USA sur la liberté de parole. Dans d'autres pays elles sont plus restrictives qu'en Europe. Threads fait que se mettre en conformité avec les lois des pays où la plateforme est mise en service car aujourd'hui les amendes peuvent monter à plusieurs milliards pour les GAFAM alors que sur la décennie dernière, les amendes dépassaient pas le demi-million d'euros.

Pour le coup, c'est même pas une histoire d'influence, pour le moment, c'est qu'une affaire d'argent.

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 9 mois :

Il a encore fumé?
Ce mec est vraiment un bon gros guignol…et dire que des glands ont précommandé sa pseudo voiture cyberpunk

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 9 mois :

Montre-nous ta bite, Elon !!!!!!!!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.