Rechercher Annuler

Fast & Furious 9 : John Cena a failli causer un incident diplomatique avec la Chine

De Guillaume Chagot - Posté le 26 mai 2021 à 18h38 dans Cinéma

Disponible dans seulement 8 pays actuellement, Fast & Furious 9 doit débarquer dans nos salles de cinéma dès le 14 juillet prochain. Aux Etats-Unis, le long-métrage de Justin Lin doit y sortir le 25 juin. Des dates éloignées qui n'empêchent cependant pas Fast & Furious 9 de battre des records. Néanmoins, un couac a forcé John Cena, à l'affiche de cette itération, de présenter ses excuses à la Chine. Une vidéo qui aura été mal perçue par bon nombre d'internautes. 

des excuses qui ne convainquent personne

Plus tôt dans le mois, John Cena "dérapait" au cours d'une interview réalisée à la télévision taïwanaise pour le compte de Fast & Furious 9 et dans laquelle il qualifiait l'île de "pays". Un terme qui n'a pas plu aux autorités chinoises, qui estiment que Taïwan appartient à la Chine. En cas de tentative d'indépendance de la part de cette dernière, l'Empire du milieu se dit même prêt à y déployer ses forces militaires. Face à cette levée de boucliers, l'ex-catcheur américain a tenu à s'excuser dans une vidéo réalisée en chinois. 

Per popular request, here's Mr. John Cena's apology video with English subtitles. I kept all the incoherence in the video, as well as the curious absence of what he's actually apologizing for pic.twitter.com/WmJlRcyOID

May 25, 2021

"J’ai accordé beaucoup, beaucoup d’interviews pour Fast & Furious 9 et j’ai réalisé une erreur durant une interview Je dois le dire, et c’est très, très important, que j’aime et respecte la Chine et le peuple chinois. Je suis vraiment, vraiment désolé pour mon erreur. Excusez-moi."

Des excuses qui n'ont toutefois convaincu aucun des deux camps. Les internautes pro-Chine y déplorent le manque de conviction de John Cena qui devrait alors préciser clairement que "Taïwan fait partie de la Chine", quand les internautes pro-Taïwan accusent l'Américain de courber l'échine face à Pékin. Quoiqu'il en soit, il est possible que Cena réalise une seconde vidéo pour finalement prendre partie. Cette vidéo d'excuses a sans doute servi à apaiser les tensions avec un marché particulièrement lucratif pour Hollywood. Fast & Furious 9 en est la preuve, le film ayant récolté pas moins de 148 millions de dollars le week-end dernier pour son ouverture. 

Néanmoins, il semble difficile de croire que John Cena répondra positivement aux demandes des internautes pro-Chine. Il convient de rappeler que Justin Lin, le réalisateur du film, est américano-taïwanais. Quoiqu'il en soit, ses excuses ont été vivement partagées sur Weibo, le réseau social chinois, où le catcheur s'attire la sympathie de nombreux internautes pour sa fluidité en mandarin. Quant à son élocution au sujet de Taïwan, il est probable qu'elle demeure sans suite. Reste à savoir si Fast & Furious 9 en pâtira dès sa sortie en salles dans d'autres pays.

Une erreur ?

Mots-Clés : John CenaActeurChineTaïwanexcusesvideo

Après un Master en Journalisme à l'IEJ, j'intègre définitivement la rédaction d'Hitek en 2017. Passionné de jeux vidéo, de nouvelles technologies, de science-fiction et de pancakes, je me complais à partager mes centres d'intérêts avec le plus grand nombre. Toujours partant pour un Jägerbomb en terrasse.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)
photo de profil de <strong>oust</strong>

Par oust, il y a 3 ans :

Il y aura mis les formes au moins... Sont fous ces chinois

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Murgovaure</strong>

Par Murgovaure, il y a 3 ans :

Normal, Taïwan, Hong-Kong et Macao appartiennent à la Chine.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>JeSuisUnRobot</strong>

Par JeSuisUnRobot, il y a 3 ans :

C'est pas un incident diplomatique, faut arrêter, c'est juste un catcheur qui pense pouvoir faire l'acteur qui a dit une bêtise, du moins du point de vue de la majorité des états qui font plaisir à la Chine, et laisse Taiwan se débrouiller, du moins officiellement.
Il a failli... créer une mauvaise pub pour son film, ce qui aurait diminué le nombre de places vendues au public chinois, rien de plus.
Un crétin comme président Trump aurait sûrement rebondi pour faire la une, et là ça aurait été un incident diplomatique.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Murge</strong>

Par Murge, il y a 3 ans :

Les autorités chinoises aiment la liberté d'expression, et t'avises pas de penser le contraire !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>BreaK</strong>

Par BreaK, il y a 3 ans :

Le mec a juste dit « pays » sans faire exprès au lieu de « île » ? Et s’attire les foudres des chinois parce que attention ça veut dire que Taïwan va devenir indépendant ? Mais what faut qu’il arrête a un moment ça pete des câbles pour rien, ils se sont excusé pour le Covid ces fils de pute ? Avec leur ego surdimensionner là.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.