Rechercher Annuler

Japon : oubliez les Yakuzas, voici les nouveaux criminels qui inquiètent la police

De Robin Stalin - Posté le 13 mai 2024 à 11h36 dans Insolite

Au Japon, un nouveau type de criminels met les autorités en difficulté depuis quelques années. Oubliez donc les Yakuzas, et découvrez les Tokuryu.

le déclin des yakuzas

Quand on pense au Japon, en Occident, on associe évidemment le pays aux mangas et aux animes, mais aussi à ses habitants réputés très bien éduqués, ou encore à ses paysages naturels magnifiques et à ses superbes architectures. C'est donc une image très positive que l'on a généralement du pays du Soleil levant. Mais croire que tout y est parfait serait une erreur, et les organisations criminelles y sont notamment un véritable fléau.

On pense en particulier aux Yakuzas, probablement l'organisation criminelle la plus connue au monde. Mais leur temps semble aujourd'hui révolu, ou presque. Ils étaient plus de 180 000 dans les années 1960, mais il seraient aujourd'hui à peine plus de 22 000. Cela fait en effet près de deux décennies que leur nombre ne cesse de diminuer chaque année. La faute, essentiellement, à une politique antigang qui se durcit depuis le début des années 90. Mais déjà, de nouveaux criminels posent problème : les Tokuryu.

yakuzas tatouages

les tokuryu, un nouveau fléau au japon

Ils n'existaient pas encore il y a cinq ans, mais ils seraient aujourd'hui plusieurs dizaines de milliers à sévir au Japon : les Tokuryu sont des "Monsieur et Madame tout-le-monde". Ces criminels peuvent aussi bien être des criminels aguerris, à l'image d'anciens Yakuzas, que de simples étudiants ou employés de bureau. En fait, on ne peut pas évoquer d'organisation criminelle à proprement parler, car les Tokuryu sont indépendants les uns des autres, et aucune hiérarchie ne les lie. Il est donc d'autant plus difficile pour les autorités de lutter contre leurs crimes et délits (assassinats, vols, escroqueries, corruption...), bien que nos confrères de Slate.fr rappellent que 500 enquêteurs sont mobilisés à travers sept préfectures japonaises depuis le mois dernier. Ces trois dernières années,  plus de 10 000 Tokuryu ont déjà été arrêtés.

police japon

Malgré l'indépendance de leurs activités criminelles, plusieurs Tokuryu peuvent parfois se rassembler le temps d'un crime ou de délits ponctuels, comme l'explique le média The Guardian. La plupart du temps, ces crimes et délits, appelés "yami-baito", ne sont que ponctuels. La plupart du temps, ils sont commis par des individus anonymement recrutés en ligne. Le but ? Arrondir ses fin de mois et gagner de l'argent facile.

Une erreur ?

Mots-Clés : JaponcrimeYakuza

Salut, moi c’est Robin. Particulièrement passionné par le jeu vidéo, je m’intéresse également à tout ce qui touche à la culture geek et à la pop culture. Si je fais peur à ma famille parce que je suis tatoué et que j'écoute du metal, je compense grâce à mon goût pour les échecs et à mon intérêt pour l'espace. Geek oblige, mes proches doivent bien malgré eux supporter mes jeux de mots douteux et mes incessantes références à Kaamelott.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)
photo de profil de <strong>JbL</strong>

Par JbL, il y a 1 mois :

Je croyais que le Japon était un pays sûr ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Tatsu71</strong>

Par Tatsu71, il y a 1 mois (en réponse à JbL):

C'est un pays sûr, sûr ne veux pas dire 0 criminalité, c'est bien plus sûr que la France déjà, le risque de te faire agresser en pleine nuit est proche de 0 et encore plus de jour, la majorité des crimes sont des trafiques qui ne touche pas les civils, il n'y a pas d'agression comme chez nous avec les noirs et arabes

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Tatsu71</strong>

Par Tatsu71, il y a 1 mois :

Faudrait se renseigner avant de faire un article, les Tokuryu sont des criminels, pas des gangsters et encore moins des mafieux, on est loin des yakuza, les yakuza ont sont remplacés par les hangure, qui sont eux des gangster, bien plus virulent et dangereux que les yakuza eux-mêmes

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.