Rechercher Annuler

Focus sur 10 personnages des X-Men qui ont été totalement ratés au cinéma

De Aubin Bouillé - Posté le 20 mars 2024 à 14h32 dans Cinéma

Si la franchise X-Men est l’une des plus réussie de l’univers Marvel, il y a quand même eu quelques ratés. Globalement, les films X-Men sont majoritairement réussis, et les personnages représentés à l’écran sont globalement convaincants, bien écrits et fidèles à leurs homologues dans les comics. Mais évidemment, comme dans toute saga, il y a quelques ratés. On a donc décidé de revenir sur 10 personnages emblématiques de l’univers X-Men, qui n’ont pas été convenablement retranscrits à l’écran. 10 personnages importants dans les comics Marvel, mais qui n’ont pas eu assez de place dans les films. Pas assez de place ou tout simplement pas assez de charisme, d’importance ou de crédibilité.

10) Le Colosse

Le Colosse dans X-Men Origins : Wolverine

Frederick « Fred » J. Dukes, alias le Colosse apparaît pour la première fois en 1964. Membre de la première Confrérie des Mauvais Mutants, le Colosse possède un corps extrêmement massif et anormalement obèse, lui donnant une force et une résistance énorme. Dans les comics, mais aussi dans la série X-Men Evolution, le Colosse a un rôle récurrent et apporte régulièrement son aide à Magneto contre les X-Men. Malheureusement, dans la saga cinématographique X-Men, le Colosse n’a jamais été présenté à sa juste valeur. Dans X-Men Origins : Wolverine, le personnage n’apparaît que le temps d’une scène, sous les traits de Kevin Durand. Si la scène en question est plutôt cool, alors qu’il affronte Wolverine sur un ring, on aurait aimé en voir davantage. Le personnage ne reviendra ensuite qu’à une seule occasion dans X-Men : Apocalypse, le temps d’un caméo.

9) Kitty Pryde

Ellen Page dans X-Men 3

Créée en 1980, Kitty Pryde est une X-Men importante et récurrente dans les comics. Capable de traverser les murs, elle est malheureusement sous employée au cinéma. Dans les deux premiers X-Men, elle est campée par Katie Stuart. Mais cette dernière ne fait que de rapides caméos insignifiants. Si elle est de retour sous les traits de Ellen Page dans X-Men : L’Affrontement Final et X-Men : Days of Future Past, où elle a davantage de place pour exister, elle demeure être un personnage largement secondaire qui méritait largement plus de développement. 

8) Bishop

Omar Sy en Bishop

Personnage moins célèbre, Bishop joue pourtant un rôle important dans les comics. Imaginé en 1991, Bishop est un voyageur temporel et la némésis de Cable. Tantôt gentil, tantôt méchant, Bishop cherche à sauver son futur des Sentinelles. Bryan Singer a donc l’intelligence de le mettre en scène dans le futur dystopique présenté dans X-Men : Days of Future Past. Malheureusement, ce futur inspiré de Matrix n’est jamais suffisamment développé dans le long-métrage. Tout comme Bishop qui est donc réduit à quelques apparitions à l’écran. Et pourtant, on aurait adoré le voir davantage, notamment parce qu’il était campé par le français Omar Sy. Une petite fierté française qu’on aurait aimé voir plus…

7) Emma Frost

Emma Frost dans X-Men : Le Commencement

Créée en 1980, Emma Frost est une mutante emblématique dans les comics. Alliée de Magneto pendant de nombreuses années, elle finit par rejoindre Charles Xavier et ses X-Men. Une période durant laquelle elle s’éprend même de Scott Summers, avec qui elle entretien une relation amoureuse passionnelle. Au cinéma, elle est apparaît succinctement dans X-Men Origins : Wolverine, avant d’être davantage développée dans X-Men : Le Commencement. Si Emma Frost a bien ses pouvoirs de peau en diamant et sa télépathie, elle n’est malheureusement réduite qu’à une bimbo un peu stupide qui n’évolue que dans l’ombre de Sebastian Shaw. Et l’interprétation caricaturale de January Jones n’aide pas. Pourtant, dans les comics c’est une héroïne complexe, très puissante, aux allégeances ambiguës. Mais toute sa complexité moral et intellectuelle a été effacé de l’intrigue.

6) Lady Deathstrike

Lady Deathstrike dans X-Men 2

Créée en 1986, Lady Deathstrike rejoint la longue liste des mutants à griffes qui se régénèrent. Wolverine, Daken, X-23, Dents-de-sabre, Deadpool, nombreux sont les mutants qui ont un pouvoir de régénération. Lady Deathstrike est un peu le péchant féminin de Wolverine. Elle a les mêmes pouvoirs et possède elle-aussi un squelette en adamantium posé par le programme de l’Arme X. Véritable miroir de Wolverine, Lady Deathstrike est une psychopathe dangereuse, violente et sauvage qui représente la part animal de Wolverine. Une part de lui-même qu’il cherche constamment à contenir. Ainsi, le personnage aurait pu apporter une dimension psychologique passionnante à Logan dans X-Men 2. Malheureusement, Lady Deathstrike, incarnée par Kelly Hu, n’est qu’une héroïne secondaire. Un personnage sans aucune ligne de dialogue, cantonnée à être le bras droit de William Stryker, sans autre but, ni développement. Quel gâchis ! 

5) Magik

Anya Taylor-Joy en Magik

Illyana Rasputin, la petite sœur de Colossus, apparaît pour la première fois en 1975. Personnage ambigu, tantôt gentille, tantôt méchante, mais surtout à la psychologie extrêmement fragile, Magik est une héroïne passionnante. Capable de se rendre dans les limbes, elle lorgne facilement vers une folie incontrôlable. Elle est également capable de se téléporter et possède quelques connaissances en magie noire. Au cinéma, elle apparaît dans Les Nouveaux Mutants sous les traits de Anya Taylor-Joy. Et même si elle est LE point fort du film, on ne l’a malheureusement jamais revu. Il faut dire que le film est raté, et que c’est l’un des derniers segments de la licence X-Men, avant le rachat de la Fox par Disney. Mais on aurait adoré que Magik revienne et qu’elle soit davantage développée. De même, sa relation avec Colossus n’a jamais été présentée, ni même son penchant pour la folie…

4) Le Fléau

Vinnie Jones en Fléau

Cain Marko fait sa première apparition en 1965. Demi-frère de Charles Xavier, le Fléau a une force incommensurable. C’est sans doute le mutant qui possède la plus grande force physique. Lorsqu’il est lancé, rien ne peut l’arrêter. Personnage passionnant, violent, sans concession, il a été clairement sous-employé dans la saga X-Men. Campé par Vinnie Jones dans X-Men : L’Affrontement Final, le personnage n’est qu’une figure tertiaire qui méritait largement plus. On le voit à peine, et il n’a réellement aucun moment épic, malgré son potentiel cinématographique. Le personnage est ensuite revenu dans Deadpool 2. Et si la violence est plus graphique, et son développement un peu plus intéressant, ça reste très succins. Et son aspect entièrement en CGI déçoit.

3) Apocalypse

Oscar Isaac en Apocalypse

Présenté dans X-Men : Apocalypse sous les traits de Oscar Isaac, Apocalypse n’a jamais été représenté à sa juste valeur. Considéré comme le mutant le plus puissant de la création, le personnage n’est qu’un antagoniste classique, sans réelle plus-value, qui se contente d’être « méchant ». Dommage, parce que dans les comics, Apocalypse est une menace cosmique, capable de remodeler ou de renverser l’entièreté de l’univers Marvel.

2) Gambit

Taylor Kitsch en Gambit

Qu’est-ce qu’on aurait aimé voir davantage Gambit. Le séduisant Remy LeBeau est un personnage iconique des comics X-Men. Belle gueule, beau parleur, individualiste et parfois même ambigu, Gambit apparaît pour la première fois en 1990. Voleur au grand cœur, il se rachète une conduite en rejoignant les X-Men. Durant son parcours chez les X-Men, il entretien une espèce de relation amour/haine avec Wolverine, et une relation amoureuse avec Malicia. Pourtant, au cinéma, il ne fait qu’une courte apparition dans X-Men Origins : Wolverine sous les traits de Taylor Kitsch. Si le personnage n’est pas totalement raté, on ne le voit clairement pas assez. Et c'est clairement dommage tant son potentiel comique et cinématographique n'a pas été exploité. Pendant un temps, Gambit devait avoir son propre film avec Channing Tatum dans le rôle principal, mais le projet a malheureusement été abandonné…

1) Deadpool

L

Comment ne pas terminer cette liste avec le cas Deadool ? Déjà incarné par Ryan Reynolds dans X-Men Origins : Wolverine, le célèbre mutant est totalement charcuté dans le film de Gavin Hood. Comment oublier ce Deadpool ignoble, avec la bouche cousue, capable de se téléporter et de tirer des rayons lasers comme Cyclope ? Comment oublier cet affront pour tous les fans de comics ? Comment effacer cette vision d’horreur ? Heureusement, depuis, Ryan Reynolds a repris les choses en main, et Deadpool est revenu à travers deux films globalement réussis. Et il fera encore son retour cet été dans Deadpool & Wolverine.

 

Une erreur ?

Mots-Clés : deadpoolX-MenWolverineapocalypseAnya Taylor-Joyryan reynoldsomar sy

Salut, moi c'est Aubin, mais mes amis m'appellent Binbin. Je suis un énorme fan de comics, de cinéma américain et asiatique, et surtout du genre super-héroïque. Marvel, DC et autres maisons d'édition me suivent depuis ma tendre enfance. Mon adolescence a été marquée par le cinéma de Quentin Tarantino, des frères Coen, de David Fincher ou encore de Ridley Scott. Énorme amateur de Alien et Blade Runner, la science-fiction est, encore aujourd'hui, un genre que j'apprécie particulièrement. Tout comme le cinéma d'horreur qui me procure toujours un frisson inégalé.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)
photo de profil de <strong>Cinéphile94</strong>

Par Cinéphile94, il y a 4 mois :

Je suis d'accord avec cette liste. On aurait pu aussi rajouter genre le Phoenix, Multiple Man ou encore l'Agent Zéro par exemple

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Scott Summers</strong>

Par Scott Summers, il y a 4 mois :

Pour ma part la pire adaptation des films X Men est Cyclop, simple faire valoir a Wolverine, à la ridicule fin dans le 3eme XMen.

Ou est passé l'emblématique leader des XMen?

Emma Frost et évidement Deadpool (dans Wolverine) ont bien sur leur place dans ce top.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Nicky Pryde</strong>

Par Nicky Pryde, il y a 4 mois :

Alors vous êtes bien gentils, mais c'est Elliot Page hein, pas Ellen

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Ju'</strong>

Par Ju', il y a 4 mois :

C'est Elliot Page, ça serait bien de corriger.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.