Mathieu Kassovitz défonce Quentin Tarantino, Guy Ritchie et leur cinéma

De Chromerit Auteur - Posté le 27 novembre 2020 à 19h08 dans Cinéma

Mathieu Kassovitz a récemment évoqué Quentin Tarantino, Christopher Nolan et bien d'autres au sein d'une interview haute en couleur. Nous vous proposons de revenir sur les propos de l'acteur, et de découvrir pourquoi certains films en particulier ne sont vraiment pas sa tasse de thé. 

Mathieu Kassovitz et Quentin Tarantino

Nos confrères de Konbini ont mené une interview avec Matthieu Kassovitz, et le moins que l'on puisse est que l'acteur n'a pas mâché ses mots. Il faut dire que Mathieu Kassovitz en connaît un rayon côté cinéma, lui qui est à la fois un acteur, réalisateur, producteur et scénariste français. En 1995, il reçoit le César du meilleur espoir masculin pour Regarde les hommes tomber. C'est d'ailleurs lors de cette même année qu'il réalise La Haine. Il est aussi connu pour son rôle principal dans la série Le Bureau des légendes.

L'acteur, au sein de l'interview mise en ligne il y a quelques jours, s'épanche sur plusieurs films, y compris celui de Quentin Tarantino, Reservoir Dogs. Il déclare à son propos : 

C'est la même chose ! Déjà il a volé un film japonais. Quand j'ai vu ce truc et cette violence gratuite - La scène de l'oreille, avec la musique et tout ça - j'ai fait : "Y a un problème ...". Et c'est à partir de ce film-là que c'est devenu funky de montrer de la violence. Avant lui, la violence était quelque chose de politique, d'une manière ou d'une autre. (...) Esthétiser la violence n'est pas un problème, c'est le côté "drôle" le problème.

Mathieu Kassowitz ne porte pas le réalisateur dans son coeur, en témoigne une précédente interview accordée à Telerama :

Personnellement, j'adore les séries Z que des fous furieux réalisent avec passion pour 5 dollars. Tarantino, lui, fait des séries Z avec des budgets de série A : je trouve ça dégueulasse. Depuis Reservoir Dogs, qu'il a totalement pompé, d'ailleurs, d'un film japonais, il n'a fait qu'exalter les choses les plus viles en l'homme. Lui et Carax sont des gens que je déteste.

Le cinéma de Guy Ritchie, Nolan, et des autres

Quentin Tarantino n'est pas le seul réalisateur dont les films ont été commentés par Mathieu Kassovitz. Guy Ritchie lui aussi a subi les foudres de l'acteur, qui a commenté son film, The Gentlemen, sorti en 2019, en déclarant : 

 Ça c’est de la merde. J’aime pas Guy Ritchie, je trouve pas ça intéressant.

Christopher Nolan a lui aussi eu droit à quelques remarques, notamment concernant son film Interstellar, remarques auxquelles nous avions consacré un précédent article

C'est des films dont on devrait se souvenir, qui devraient nous marquer, rester avec nous ... Moi, ils me passent totalement à côté ... Peut-être qu'il y a des gens qui les marquent vraiment. C'est comme Interstellar, tu les vois, tu te dis "Wow c'est quoi ?", t'en sors, 10 minutes après t'as oublié. Tu sais plus de quoi ça parle, tu comprends plus rien.

Pour Gemini Man de Ang Lee (2019), les critiques sont fournies, mais on retiendra essentiellement une phrase : "C'est nul à chier". Ne vous y méprenez pas cependant, certaines oeuvres cinématographiques trouvent grâce aux yeux de Mathieu Kassovitz, comme Zu de Tsui Hark (1963), ou encore Enter The Void de Gaspard Noé (2009), dont certaines scènes sont inédites, selon les propos tenus par l'acteur.

21 commentaires

Une erreur ?

Source(s) : Konbini Telerama

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Matthieu Kassovitzchristopher nolanquentin tarantinoInterviewActeurréalisateurCinema

Commentaires (21)

Par PatPatouille, il y a 2 mois :

J'aime bien son franc-parler à ce gars, il va pas s'attirer que des amis avec cette interview, mais il s'en fout. C'est agréable !

Répondre à ce commentaire

Par Maxther, il y a 2 mois :

PTDR TKI

Répondre à ce commentaire

Par Kargal, il y a 2 mois :

Kassovitz ou « l’acteur/réalisateur » has been « connu » pour un film qui n’est culte que pour les bobos des villes voulant s’encanailler en mode « je connais la banlieue j’ai vu la Haine ».
Quand à Kassovitz à défaut de faire parler de lui pour ses talents artistiques il ne fait que parler de lui en étant aigri ou en faisant des sorties racistes contre les blancs.

Bref ce type a le visage de son âme. C’est une sombre merde.

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 2 mois :

MATTHIEU Qui? Cet individu me semble rageux et frustré de n'être personne. Pour sûr c'est en ne faisant rien que l'on ne devient rien.
Certains font de chef d'oeuvre avec un simple smartphone quand d'autres, avec tout le matos du monde, pondent tout juste un téléfilm du dimanche soir.
Au boulot Cassaucevite, prouve que tu es un....français au moins, à défaut d'être un grand.

Répondre à ce commentaire

Par Ernest, il y a 2 mois :

Certes ce n'est pas un grand réalisateur mais il a le droit, comme tout à chacun, de critiquer.

Surtout que bon, Gemini Man, c'est pour le coup vraiment nul à chier.

Répondre à ce commentaire

Par Ernest, il y a 2 mois (en réponse à Ernest):

Concernant Tarantino il n'a pas vraiment tord non plus. Reservoir Dogs est très très inspiré d'un film non pas japonais, mais hong-kongais : City on Fire de Ringo Lam, que je vous conseille au passage.

Répondre à ce commentaire

Par Ced38, il y a 2 mois :

Il ouvre sa bouche pour dire quoi cette tâche?! Le mec n'a rien fait d’intéressant dans sa carrière et il ouvre sa bouche. Pauvre frustré! Idolâtrer des bouffons de banlieue c'est tellement bien... il aurait tant a apprendre de ceux qu'il n'aime pas et qui ont tellement plus de talent que lui!!!

Répondre à ce commentaire

Par Ced38, il y a 2 mois (en réponse à Ced38):

il pourrait ensuite, peut-être, faire un film pas trop chiant. Surtout s'il ne réalise pas et qu'il ne joue pas dedans!!!

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 2 mois :

Dis le mec qui n'a pas fait de film depuis près de 10ans...

Répondre à ce commentaire

Par BeauJack, il y a 2 mois :

Pour donner à la parole à ce résidu, il n'y a que ce torchon qu'est Konbini. Niveau crédibilité, on est réellement à -10 000 mètres sous les pâquerettes.
Ce mec me fout véritablement la haine (notez le jeu de mots avec son film has been de bobo citadin).
Ses critiques ressemblent à celles d'un gamin retardé qui n'arrive pas à faire ce que d'autres font mieux que lui donc il crache dessus sans aucun argument.
Autant certains films qu'il cite ne sont pas ouf, autant la forme qu'il y met c'est vraiment risible. Il détruit le peu de crédibilité apportée par sa notoriété avec de tels propos.
Par cet article, on pourrait dire que ce mec est le Uwe Boll français.

Répondre à ce commentaire

Par Tur, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Encore un rageu qui essai de fair parler de lui tellement qu il est passer dans l oublie

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 2 mois :

C'est vrai que on oublie leurs films à ces réalisateurs non talentueux, alors que ses films à lui on s'en souvient tous...

Encore heureux qu'il n'ait pas bavé sur Lotr

Répondre à ce commentaire

Par Mrgoodgift, il y a 2 mois :

Ok, juste "C'est de la merde". Bravo pour la critique constructive Mr Kassovitz. C'est vous la merde.

Répondre à ce commentaire

Par Grunge, il y a 2 mois :

Les commentaires font flipper ici, une bande d'autistes qui couine des "heuuu ptdr c ki" et des "le mec a rien fait dans sa vie et il parle".

Bordel, comme ça suce les trucs américains sans meme chercher a comprendre. Rien que ce qui est dit sur reservoir dogs est totalement vrai.
Kassovitz sais de quoi il parle et s'il est pas le seul a tenir ces propos c'est pas non plus innocent.
Ont peux pas mieux résumer qu'avec sa phrase "Esthétiser la violence n'est pas un problème, c'est le côté "drôle" le problème."

Regardez aussi comme l' article pue la merde, monter a l 'arrache en sortant tout de son contexte.
Et putain arrêter de parler de "bobo gauchiste" comme des sacs a merde dès qu'un truc vous plait pas, ça deviens affligeant, on dirait des crétins segpa qui s'invente des ennemis pour jouer les durs et pas se sentir comme le fond de chiotte de la cour de récré.

Répondre à ce commentaire

Par Kamani, il y a 2 mois :

On a donné trop d'importance à kassovitz dans les années 2000... Il touche plus terre le Gars

Répondre à ce commentaire

Par Tonyx, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Mais qu’il est négatif! Il a le droit d’avoir son avis mais ceux qu’il critique n’ont rien à prouver à personne! Ce sont de vrais pros!

Répondre à ce commentaire

Par Lucifer, il y a 2 mois :

Babylon a.d putain de chef d œuvre
J ai versé une chaude larme quand vin Diesel fait par de son émotion, ..bon sérieux Mr kassovitz ,'nolan dans 50 ans on parlera encore de ses film inter,la trilogie Batman et j'en passe , Tarantino dans 200 ans on en parlera kill bill,Django,inglorious, boulevard de la mort,que des tueries ces film,et au cinéma si un massacre Ça peut pas être drôle heureusement que c est drôle on va pas tous au ciné pour se taper l anguille,ou le dernier pets dans un drap de soie..au ciné y en a pour tous le monde et si tu aime pas de la a dire que c'est de la merde je dis juste....Babylon a.d

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 2 mois :

Bof, on peut ne pas aimer, mais de là à dire que c'est de la merde...... Y aurait-il un cinéma "élitiste", comme une "culture élitiste" pour les gens se pensant supérieurs.... ?

Répondre à ce commentaire

Par Julia, il y a 2 mois :

Ce mec: "Tarantino ne fait qu'exalter les choses les plus viles chez l'homme,"
Ce mec toujours: "J'adore Gaspard Noé"
Ok.

Répondre à ce commentaire

Par Dam, il y a 2 mois :

Je pense que Christopher Nolan doit être très triste qu'un "si grand acteur" que Kassovitz ne l'aime pas... Franchement ce type devient pitoyable.

Répondre à ce commentaire

Par Dodo la saumure, il y a 1 mois :

A t'il vu Les Rivières pourpres ? Un avis ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 6 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 8 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 8 mois