La NASA est sur le point de créer le point le plus froid de l’univers

De Maxime K Auteur - Posté le 23 mai 2018 à 11h05 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Les scientifiques ont beaucoup de difficultés à étudier la mécanique quantique. Ce phénomène étant très instable sur notre planète, l’unique méthode mise au point pour observer ces particules subatomiques consiste à refroidir un groupe spécifique d’atomes - le condensat de Bose-Einstein - à une température bien spécifique. Ce système engendre la formation d’un groupe de particules qui maintient l’apparence d’un gaz quantique. Néanmoins, ce procédé n’est que temporaire car les conditions terrestres brisent rapidement cet état particulier. En conséquence, la NASA a réfléchi aux meilleurs moyens pour permettre aux chercheurs d’étudier davantage la mécanique quantique, et plus particulièrement les superfluides.

Cold Atom Lab

Le Cold Atom Lab atteindra la température du zéro absolu

La NASA propose de créer l’endroit le plus froid de l’univers, à une température proche du zéro absolu (c’est-à-dire -273,15°C). Cela permettrait aux atomes d’arrêter de se mouvoir, facilitant les travaux de nos chercheurs. L’agence américaine a donc envoyé dans l’espace le Cold Atom Lab, un petit appareil qui a rejoint la Station spatiale internationale (ISS) et qui sera dix milliards de fois plus froid que le vide spatial. En étant libérés des conditions gravitationnelles de notre planète, les atomes refroidis, à l’aide de lasers à l’intérieur du Cold Atom Lab, pourront être observés à distance pendant dix secondes, avant de reprendre leur état initial. Les scientifiques auront ainsi plus de 6 heures chaque jour pour continuer leurs recherches.

superfluide

Non seulement cette "petite glacière" permettra d’approfondir les observations sur la mécanique quantique, mais surtout de mieux comprendre le fonctionnement des superfluides, un état dans lequel la matière se comporte comme un fluide dépourvu de toute viscosité et qui peut s’écouler sans frottement lorsqu’il est en dessous d’une certaine température.

Une erreur ?

Mots-Clés : UniversNASAmécanique quantiquesuperfluide

Source(s) : KonbiniEngadget

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (10)

Par Axel, il y a 4 mois :

Impressionnant de pouvoir atteindre une telle température, je me demande où vont mener leurs recherches !

Répondre à ce commentaire

Par Skist, il y a 4 mois (en réponse à Axel):

On en est déjà très près (a quelques centième de °C), le plus impressionant c'est d'arriver à éradiquer le moindre mouvement :o

Répondre à ce commentaire

Par Misterpopo, il y a 4 mois via l'application Hitek :

Et après explosion de radiation solaire et paf une torche humaine version glaçon

Répondre à ce commentaire

Par ElleEstOuJeanne, il y a 4 mois :

Mais logiquement si aucune molécule ne peut se déplacer comment peut-on observer ce phénomène étant donné que les photons ne bougeraient pas non plus

Répondre à ce commentaire

Par TruthDude, il y a 4 mois :

"dix milliards de fois plus froid que le vide spatial" Vraiment?

Répondre à ce commentaire

Par Kenny, il y a 4 mois :

Comment tu peux être 10 milliards de fois plus froid que le zéro absolu ?

La NASA propose de créer l’endroit le plus froid de l’univers, à une température proche du zéro absolu (c’est-à-dire -273,15°C). [....] qui sera dix milliards de fois plus froid que le vide spatial.

Sauf si j'ai vraiment rien compris, vous annoncez que le vide spatial fait des milliards de degrés, dans le plus grand des calme..

Répondre à ce commentaire

Par Skist, il y a 4 mois (en réponse à Kenny):

Le vide spatial n'est pas le zéro absolu.

Répondre à ce commentaire

Par Jerry kahn, il y a 4 mois (en réponse à Kenny):

cette histoire de10 milliards j imagine que c est le rapport entre la mesure faite en kelvin et la température de l'espace .
si je prends la reponse de SianusD4 qui cite une valeur de 4K dans le vide
si l'experience trouve 0.0000000004 K , que l on divise part ces 4 K on q alors un rapport de 10 puissance-11

Alors on peut dire que l'on est bien dix milliard de fois plus froid, c est juste une formulation marketing :-D

Répondre à ce commentaire

Par Flomouth, il y a 4 mois via l'application Hitek :

En cherchant sur le net :
« atteignant des températures jusqu’à 100 millions DE FOIS PLUS PROCHE du zéro absolu que celles que l’on peut trouver dans les profondeurs de l’espace »

#trustmyscience

Répondre à ce commentaire

Par Sianud64, il y a 4 mois :

La réponse de Flomouth est dans ce cas beaucoup plus logique. Étant donné que l'espace se trouve déjà à la température de 4K (~-269°C), diviser cette température par des milliards est bien évidemment impossible (Le 0 absolu représente la température pour laquelle nous obtenons un arrêt absolu de la matière et de ses composants, cela correspond donc à la température la plus faible possible et on ne peut donc pas passer en dessous).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 2 semaines

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 2 semaines

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25