Le plus vieux réacteur nucléaire a 2 milliards d'années et se situe en Afrique

De GomeWars Auteur - Posté le 30 juillet 2015 à 17h14 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

La présence d'un réacteur nucléaire sur le sol africain depuis près de 2 milliards d'années ressemble à un mythe qui sonne faux n'est-ce pas ? Et bien, il se pourrait que ce dernier ait réellement existé et qu'il ait disparu il y a quelques temps déjà. Ce n'est pas un réacteur comme nous autres pourrions l'entrevoir. Il est naturel et se situait dans une mine d'uranium. Naturellement, l'uranium sert aussi à ça :

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

À Oklo, au Gabon, des scientifiques français ont fait une découverte très surprenante. L'uranium à l'état de minerai contient 3 types d'uranium : l'uranium 238, qui est le plus abondant, l'uranium 234, le plus rare et l'uranium 235, qui est le plus intéressant puisque c'est celui là qui permet de réguler les réactions nucléaire en chaîne. En 1972, ces derniers ont prélevé de l’uranium de la dite mine afin de le tester. Dans les autres échantillons recueillis tout autour du globe, sur la Lune et même dans des météorites, le taux d'uranium 235 présent dans le minerai est de 0,720%. Seulement, ce n'est pas le pourcentage qui se trouvait dans les échantillons récupérés dans la mine gabonaise. En effet, ceux là étaient plus faibles en uranium 235. 0,003% pour être exact. Ce qui semble être un montant absolument minuscule n'est pas si insignifiant que ça au regard de l'uranium. Mais où est passé tout cet uranium ?

oklo

Ce n'est pas loin de 200 kilogrammes d'uranium 235 qui manquent à cette mine. De quoi fabriquer 7 bombes atomiques quand même. Il ne semble pas avoir été volé ni prélevé auparavant. Il ne reste qu'une seule hypothèse, c'est que l'uranium a disparu sous forme de réactions nucléaires et s'est ainsi divisé en différents atomes. Seulement, il y a 3 conditions bien spécifiques pour que ce phénomène puisse arriver :

- Première condition : un pourcentage suffisant d'uranium 235 pour alimenter la réaction. Quoiqu'il en soit 0,720% est le montant parfait que cela se produise. La nature fait bien les choses n'est-ce pas ?

- Deuxième condition : une source de neutrons afin qu'une réaction puisse s'enclencher. Lorsque l'uranium 235 se détériore, il se transforme en thorium. Durant le processus, un neutron est relâché. Ce dernier va alors entrer en contact avec un atome d'uranium 235 et commencer le processus. Lorsque ce neutron va fusionner avec l'uranium 235, ces deux là vont alors former de l'uranium 236, qui est instable. Incapable de se stabiliser, il va alors se diviser, créant plusieurs variétés d'atomes stables ainsi que des neutrons. Ces derniers vont alors entrer en contact avec de l'uranium 235 à leur tour et créer une réaction en chaine.

- Troisième condition : Ce réacteur naturel a besoin d'un flot constant de liquide ayant pour but de ralentir le processus. Dans ce cas présent, il s'agirait d'eau souterraine. Lorsque les atomes se séparent, ils relâchent des neutrons ainsi que de l'énergie. Cette dernière va alors se convertir en chaleur et faire bouillir l'eau. Trop chaude, l'eau va alors s'évaporer, permettant à la mine de pas être inondée. Les neutrons, partant dans tous les sens, ne seront plus ralentis par l'eau puisque celle-ci s'est évaporée. Ils vont alors "s'éclater" dans la terre, ne réagissant avec rien d'autre. La réaction prendrait alors fin. L'eau reprendrait alors sa place initiale et le phénomène recommencerait et ainsi de suite.

mine

Seulement, de nos jours, le phénomène n'est plus. Et pour cause, il n'y a plus assez d'uranium pour que le processus recommence. Le réacteur nucléaire naturel ne s'est quand même pas évaporé sans laisser quelques traces puisque, heureusement pour nous, l'énigme des 200 kilos d'uranium absents nous a aidé à percevoir notre monde sous un nouveau jour.

Une erreur ?

Mots-Clés : Okloréacteur nucléaire naturelGabon

Source(s) : iflscience

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Guiguiche, il y a 3 ans :

RIP Cecil le lion...

Répondre à ce commentaire

Par vineweed , il y a 3 ans :

fake c'est pas comme sur la photo

Répondre à ce commentaire

Par Betamax, il y a 3 ans :

Les girafes ont leur propre bombe atomique !
On va tous crever !

Répondre à ce commentaire

Par Claptrap, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Cecil Le Retour : Atomik savan

Répondre à ce commentaire

Par Dex, il y a 3 ans :

Cette découverte a plusieurs dizaines d'années et est enseignée en école et à l'université depuis belle lurette. Mais c'est toujours intéressant à lire :)
Vous ne parlez pas des produits de fissions retrouvés là bas, prouvant qu'il y a bien eu réaction nucléaire à l'époque.

Répondre à ce commentaire

Par Panda Nesthesia, il y a 3 ans (en réponse à Dex):

ils ont aussi parlé d'un truc dont linksthesun avait déjà parlé il y a 3 ans...

Répondre à ce commentaire

Par MixAsk, il y a 3 ans :

Comme quoi l'homme n'a rien inventé, la nature a tout fait et l'homme se contente de prendre exemple

Répondre à ce commentaire

Par ZipCluk, il y a 3 ans (en réponse à MixAsk):

Et alors? Si l'Homme n'avait pas tenté de reproduire ce qui est dans la nature, on en serait encore à communiquer par signaux de fumée...

Répondre à ce commentaire

Par Bee, il y a 3 ans (en réponse à MixAsk):

Et on ne se contente pas de prendre exemple vu que se genre de phénomène n'était pas encore connu au moment de la "création" du nucléaire. Et les train à vapeurs, voitures, ordinateurs, ect... on les tiens d'où ? parce que je ne vois personnellement pas d'exemples naturelles desquels on aurait pu s'inspirer :/

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus TUF765, un ordinateur portable pour les gamers avec un grand écran 144 Hz : fiche technique, prix et date de sortie

Asus TUF765

Il y a 3 semaines

Note : 8,2
Test Huawei P20 Pro, un smartphone haut de gamme au top pour la photo : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P20 Pro

Il y a 3 semaines

Note : 9,2
Test Oneplus 6T, lecteur d'empreintes sous l'écran et partie photo améliorée  : fiche technique, prix et date de sortie

OnePlus 6T

Il y a 3 semaines

Note : 9,4