Rechercher Annuler

Le Pentagone confirme que la Terre a rencontré son premier visiteur interstellaire

De Tiphaine Elsener - Posté le 13 avril 2022 à 11h53 dans Science

Si vous vous intéressez à l'immensité de l'univers et aux divers objets que l'on peut y trouver, cette nouvelle désormais officialisée par le Pentagone pourrait bien susciter votre intérêt. Nous vous proposons en effet de découvrir plus en détails le tout premier visiteur interstellaire qui a atterri sur notre belle planète Terre.

Un visiteur comme on en voit ... jamais

L’United States Space Command (USSC) a confirmé il y a peu une étude réalisée en 2014 par une équipe d'astronomes, notant que les capteurs gouvernementaux ont effectivement détecté sur Terre un météore dont l'origine se situe en dehors de notre système solaire. Cette roche n'est que le troisième objet interstellaire jamais détecté dans notre système solaire, et le tout premier à entrer dans notre atmosphère.

Une fois que les scientifiques auront publié leurs recherches sur cette découverte météorique, ces derniers seront peut-être en mesure de nous en apprendre davantage sur son contenu. Cette boule de feu, qui a traversé notre atmosphère au-dessus de la Papouasie-Nouvelle-Guinée en 2014, n'était donc pas un caillou spatial ordinaire : il s'agissait en réalité d'un météore interstellaire, le premier jamais connu à provenir de l'extérieur de notre système, et à arriver sur Terre. Le rocher s'est finalement brisé pendant sa descente, dispersant probablement des débris interstellaires dans l'océan Pacifique Sud.

Une provenance lointaine avérée

La confirmation de ses origines lointaines n'est arrivée que récemment, lorsque l'USSC a publié un mémo le 6 avril 2022, confirmant que le météore était bel et bien un objet interstellaire. Il s'agit pour le moment d'un cas unique en son genre puisque bon nombre de météores qui arrivent jusqu'à nous proviennent en réalité d'une colonie de millions d'autres roches située dans la ceinture d'astéroïdes entre Mars et Jupiter, à environ 111,5 millions de kilomètres de la Terre.

Deux chercheurs de l'université de Harvard ont été les premiers à étudier l'origine lointaine du météore de 2014, en publiant leurs recherches sur le serveur de arXiv dès 2019 (mais ces données n'ont pas été examinées par des pairs à l'époque). La vitesse inhabituellement élevée du météore (on parle ici d'environ 210 000 kilomètres/heure) implique une origine possible de l'intérieur profond d'un système planétaire, ou d'une étoile dans le disque épais de la Voie lactée.

L'un des chercheurs qui a travaillé à faire connaître cette découverte, Amir Siraj, veut d'ailleurs désormais trouver les débris de ce météore qui ont été éparpillés au fond de l'océan. Il s'agit peut-être d'une chose impossible étant donné la vitesse de désintégration de l'objet et les minuscules morceaux qui ont probablement résulté de l'impact. Amir Siraj déclare ainsi pour le compte de Popular Mechanics : 

Nous étudions actuellement la possibilité d'embarquer dans une expédition océanique pour récupérer la première météorite interstellaire. Si elle est trouvée, des analyses approfondies seront menées sur l'échantillon pour comprendre son origine et les informations qu'elle porte sur son système parent.

Nous espérons que ce projet sera accepté dans le futur, afin d'avoir de nouvelles données sur le tout premier visiteur interstellaire qui a atterri sur le sol terrestre, avec l'espoir de découvrir des matériaux inconnus jusqu'ici (ou, au contraire, des matériaux dont nous connaissons déjà tout). Et si ce sont les ovnis qui vous intéressent, vous pouvez toujours retrouver notre précédent article concernant la déclassification par le Pentagone de 3 vidéos d'ovnis présumés dans le ciel américain.

Une erreur ?

Mots-Clés : météoriteetats-unisinterstellairevisiteur interstellairemétéorerecherchessciencesextraterrestreOVNI

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Nerve, il y a 2 mois :

Très intéressant, j'espère que cette roche nous en apprendra plus sur cet univers dont on ne connait pour ainsi dire ... Rien (ou presque) !

Répondre à ce commentaire

Par PèreSun, il y a 2 mois (en réponse à Nerve):

On ne connait même pas 20% de la planète terre (voire moins)... c'est sûre qu'on ne connait rien sûr l'univers à part nommé pour se situé.

Répondre à ce commentaire

Par clad, il y a 2 mois (en réponse à PèreSun):

C'est sûr que VOUS ne connaissez rien sur l'Univers.
Mais ce n'est pas le cas des gens instruits.

Répondre à ce commentaire

Par Rubix, il y a 2 mois (en réponse à clad):

Une personne instruite ne dirait justement pas cela...

Répondre à ce commentaire

Par Zak, il y a 2 mois (en réponse à Rubix):

Fais gaffe Rubix, tu as fait tomber ton 2nd degré

Répondre à ce commentaire

Par David Lord, il y a 2 mois :

1er object interstellaire???? Vous vous foutez de ma Gueule comme si c'était jamais arrivé.mais comme c'est les américains qui on trouvé ça ils vont mettre des brevets sur les prochains ??

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.