Steam décide de réduire sa modération et autoriser tous les jeux, sauf ceux considérés comme illégaux ou de vulgaires trolls

De GomeWars Auteur - Posté le 7 juin 2018 à 10h45 dans Jeux vidéo
18réactions !
14 commentaires

Steam est LA plate-forme incontournable des joueurs PC. En 2017, ce sont 7600 nouveaux jeux qui ont débarqué sur la plate-forme de Valve, prêts à être achetés. Parmi ce lot, des jeux divisent. Contenu sexuel, glorification des fusillades de masse, le contenu de certains jeux place Steam dans une situation adéquate, celle de juge. Le géant du dématérialisé sur PC a décidé de de mettre davantage de responsabilités entre les mains des joueurs, en ouvrant ses frontières.  

Les frontières de Steam désormais grandes ouvertes

Désormais, sur Steam, tous les jeux seront acceptés. Les seuls qui pourront être refusés seront ceux considérés comme illégaux ou comme étant du troll pur et dur. Dans un long post publié sur Steam Community, Erik Johnson, de chez Valve, décrit les raisons de cette déresponsabilisation. Dans un premier temps, la plate-forme rappelle que les jeux décrits comme polémiques sont ensuite jugés par une équipe d'employés humains. Cette équipe doit ensuite se mettre d'accord pour savoir si, oui ou non, ce jeu doit être enlevé. Le problème, c'est que certains jeux concernent des domaines soulevant des opinions différentes notamment sur des sujets politiques, sexuels, violents. Steam se retrouve dans la position d'un juge et doit décider de ce qui est acceptable ou non. 

"Si vous êtes un joueur, nous ne devrions pas choisir pour vous quel contenu vous pouvez acheter ou non. Si vous êtes un développeur, nous ne devrions pas choisir quel contenu vous êtes autorisés à créer. Ces choix devraient être les vôtres. Notre rôle est de fournir des systèmes et des outils pour supporter vos efforts de faire vos propres choix et vous aider à les faire d'une manière avec laquelle vous êtes confortables."

1

Active Shooter, la simulation de tir dans une école récemment supprimée de Steam

Ce moment, Steam tient à s'en détacher. Comment ? En responsabilisant les joueurs. Sur Steam, il est possible de filtrer les contenus mis en avant. Chaque jeu est placé dans des catégories via le système de tags et les joueurs peuvent s'en servir pour choisir les titres proposés et ceux passés à l'oubliette. En plus de ce recul, Steam indique tout de même vouloir améliorer ces outils pour les rendre "plus visibles et plus compréhensibles". La plate-forme tient tout de même à indiquer que certains des jeux présents ne reflètent pas les valeurs entretenues par l'entreprise ou ses employés : 

"Cela signifie que que la boutique de Steam contiendra des choses que vous détestez et que vous pensez qu'elles ne devraient jamais exister. A moins que vous n'ayez pas d'opinions, il est garanti que cela arrive. Mais vous allez également voir sur le Store des contenus pour lesquels vous estimez qu'ils ont leur place ici, pendant que d'autres personnes les détesteront et souhaiteraient ne pas les voir exister."

En adoptant cette nouvelle politique, Steam souhaite satisfaire aussi bien les joueurs, que les créateurs de contenus. Toutefois, ce virage soulève plusieurs questions, notamment sur les responsabilités de la plate-forme. Quant à vous, pensez-vous que Steam fait le bon choix en modifiant sa politique vis à vis des nouveaux jeux ? N'hésitez pas à répondre via le sondage ci-dessous et à argumenter dans la section commentaires. 

Chargement du sondage, veuillez patienter. Les sondages sont pour le moment indisponibles sur l'application smartphone d'Hitek.

Une erreur ?

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : steampolitiqueJeux-vidéofrontière

Commentaires (14)

Par Y234jiq, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Un exemple à suivre, avoir du pouvoir dans un domaine et plutôt que de le renforcer, le délaisser et faire évoluer la mentalité de l'humanité.

Répondre à ce commentaire

Par Guiguiche, il y a 2 ans :

Steam est pro-Europe non ?

Répondre à ce commentaire

Par Ati Loik, il y a 2 ans :

C'est ... Une décision justifiée. Je sais pas dire si elle est bonne ou mauvaise, mais ils ont de bons arguments pour justifier ça. Pour le meilleur et pour le pire.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Ati Loik):

Ben, ce n'est que mon opinion, même si je suis plutôt en faveur de la décision, je trouve leur argumentaire franchement lâche.

Les mecs ont un quasi-monopole et donc un immense pouvoir, mais ils fuient leurs responsabilités...

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

Quelles responsabilités? Celle d'éduquer les joueurs? Ou bien de choisir la bonne morale?
Leur choix est parfaitement sensé et va dans le bon sens d’éradication du politiquement correct.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Bobu):

Déjà si tu savais lire tu aurais peut être remarquer que j'ai ecris que je reprouvais l'argumentaire mais que j'aprouvais la decision final.

Ils avaient le choix de s'engager fermement en faveur de la liberté de création, de mettre en avant le jeux videos comme un element important du paysage culturel contemporain et à ce titre insister sur la nécessité de subvertion.
Bref d'intellectualiser un peu leurs intentions afin de faire compendre que le medium videoludique vaut la litterature ou le cinema en matiere de développement de propos.

Au lieu de ça, ils se contentent d'annoncer le non choix et le laisser faire comme ligne editorial jusqu'à ce qu'ils decident arbitrairement de s'appuyer sur une loi pour censurer (ce que tu n'as visiblement pas calculé).

Enfin, quand on se pose en défenseur de la liberté d'expression, on ne milite pas pour "l'éradication du politiquement correct", parce que la position du libertaire-censeur c'est aussi contradictoire que risible. Peace

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

Réduire ce que j'ai dit à "bouhou la censure c'est nul" c'est aussi ne pas trop savoir lire mais bon...
Je ne vois pas en quoi Steam devrait se poser en défenseur de la subversion pour faire évoluer le média, c'est une boite qui vend des jeux et qui a décider que censurer était contre productif point.

Faut arrêter de dire que parce qu'ils ont de l'audience ils ont une responsabilité de diffusion d'un message...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Bobu):

Déjà il faut réaliser que lorsque Steam déclare se réserver le droit d'interdire l'accès à sa plateforme à tout jeu qui ferait du "trolling" ça veut dire qu'ils se réservent le droit de censurer n'importe quoi en fonction de critères indéfinis... C'est pratique l'absence de ligne éditoriale...

Libre à toi de gober un élément de com' mais l'absence de règles clairs ça veut juste dire l'imposition du droit divin, implicitement ça veut dire que Steam choisira arbitrairement le contenus qu'ils diffuseront.

Enfin, au même titre que les cinémas ou les librairies, ils sont responsables de ce qu'ils choisissent de diffuser.

Répondre à ce commentaire

Par Bobu, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

C'était déjà le cas avant donc au pire ça ne changera juste rien. Je comprend parfaitement qu'ils ne font pas ça par bonté d'âme mais si l'ont réfléchi juste au fait que ce soit une boite qui veut faire de l'argent c'est parfaitement compréhensible.
Des modérateurs humains qui vérifie les contenus ça coûte cher c'est tout.
Et bien sur qu'ils sont responsable du contenu qu'ils proposent mais ça ne veut pas dire qu'ils ont le devoir de faire évolué les mentalités par rapport au jeux vidéo

Répondre à ce commentaire

Par RTS_Gamer, il y a 2 ans (en réponse à Murge):

" Enfin, quand on se pose en défenseur de la liberté d'expression, on ne milite pas pour "l'éradication du politiquement correct" "

Justement, si. Le politiquement correct est une grosse daube qui oblige les gens à ne voir les choses que d'une seule manière et qui affuble de quolibets négatifs toute personne refusant de s'y plier.

Le politiquement correct, c'est clairement de la m**de.

Répondre à ce commentaire

Par Liarus, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Je trouve ca tres bien perso , j'en ai tellement marre de voir que tout doit etre politiquement correct , a force t'as l'impression de vivre dans une creche ou ta nounou doit tout faire pour toi , on est grand bordel , laissez nous controler notre contenu

Répondre à ce commentaire

Par Truc Bidule, il y a 2 ans :

Non mais c'est pas "un pas en arrière" comme voudrait nous faire croire l'auteur de l'article, au contraire c'est UN GROS PAS EN AVANT.
Bravo Steam.

Répondre à ce commentaire

Par RastaBurger, il y a 2 ans :

C'est ,n'importe quoi. Entant que diffuseur (et éditeur) ils ont la responsabilité de ce qu'il laisse en ligne. Si un contenu constitue une atteinte à la dignité humaine et que n'importe qui peut l'utiliser, c'est leurs faute. C'est la lois.

Répondre à ce commentaire

Par baloo, il y a 2 ans :

Moi je dit bravo à Steam.
J'en ai marre que les gens décident de ce à quoi je peu jouer, de ce que je peu voir, de ce que je peu entendre sous le principe de la censure.
La censure de base est une horreur, combien de bon moments de dbz avons nous perdu à cause de cette connerie?
Combien de personne n'auront pu se fendre la poire sur portal 2 car interdit dans leurs pays à cause de la censure?

La censure et le politiquement correcte peuvent allez se faire foutre, je suis assez grand pour décider de ce a quoi je veux jouer. Si un contenu me dérange, je l'ignore et je n'emmerde personne, j'en attends juste de même en retour.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois