Rechercher Annuler

TikTok : cette fonctionnalité secrète que le réseau social a voulu vous cacher

De Quentin Lorichon - Posté le 23 janvier 2023 à 18h39 dans Insolite

TikTok s'est invité dans bon nombre de foyers en Occident depuis le premier confinement début 2020. Ses vidéos courtes ont bouleversé les réseaux sociaux, à tel point que Meta a clairement copié l'idée sur Facebook et Instagram, de même que Google via YouTube. Mais depuis peu, le réseau social chinois doit faire face à une polémique suscitée depuis la publication d'une enquête par Forbes, qui stipule que TikTok peut manuellement promouvoir des vidéos.

un succès planétaire

Le Covid-19 a très clairement profité à TikTok. Le réseau social développé par l'entreprise chinoise ByteDance pour le marché hors de Chine, a explosé son compteur d'utilisateurs depuis le premier confinement en 2020. Pourtant, il existait déjà bien avant la pandémie puisque sa date de publication remonte à 2016. Les vidéos d'utilisateurs se diversifient et abondent le fil des "tiktokers" via un système similaire au feed Instagram. TikTok a eu néanmoins son lot de controverses, notamment pour ses contenus jugés offensants et inadaptés à un jeune public. 

Cette fois-ci, le magazine Forbes a eu accès à des documents et a pu recueillir le témoignage d'employés qui révèlent que certaines vidéos mises en avant ne sont pas le fruit de l'algorithme. Si la mise en avant des publications Facebook et Instagram fonctionne officiellement qu'avec des algorithmes qui peuvent être réajustés au fil du temps, TikTok aurait carrément un bouton secret pour promouvoir directement une vidéo. La manipulation sort donc du cadre de l'algorithme et pose des problèmes éthiques. 

favorier les partenariats entre les influenceurs et les entreprises

Le personnel de l'entreprise peut en effet choisir de favoriser une vidéo dans sa diffusion pour qu'elle puisse toucher un plus grand nombre de personnes que ce qu'aurait permis l'algorithme. Cette pratique nommée "heating" en interne est tenue secrète par TikTok. Ces vidéos représenteraient environ 1% à 2% du contenu visionné chaque jour dans la rubrique "Pour toi". La pratique servirait à favoriser les influenceurs et des marques pour favoriser la signature de partenariats. Les témoignages gardés secrets par Forbes expliquent également que certains employés en auraient abusé pour promouvoir leur propre contenu ou ceux de leur entourage selon des documents consultés par le magazine américain. 

TikTok ne semble cependant pas nier les accusations. Le porte-parole du réseau social, Jamie Favazza, a même admis que l'entreprise mettait effectivement certaines vidéos en avant pour favoriser la diversification des contenus et de mettre en avant certains influenceurs émergents. TikTok précise néanmoins que ce type de contenu promu manuellement représente environ 0,002 % des vidéos dans la section "Pour toi". 

Cette enquête publiée par Forbes met le réseau social dans une position inconfortable, alors même que l'entreprise a souhaité faire part de sa volonté de transparence en matière d'algorithme, souvent jugé néfaste. 

Découvrez ce sondage inquiétant sur le complotisme. 

Une erreur ?

Mots-Clés : TikTokréseau socialForbesalgorithmevideo

Actuellement étudiant à l’ISFJ Paris, j’intègre l’équipe d’Hitek en septembre 2022 pour deux ans après un stage de fin d’année en 2021. Je suis passionné par les jeux vidéo, le cinéma en général et les nouvelles technologies. J’aime rapporter l’information sous toutes ses formes et j’apprécie le fait de découvrir de nouveaux titres vidéoludique pour enrichir ma culture personnelle.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)
photo de profil de <strong>Jo sud</strong>

Par Jo sud, il y a 1 an :

Ouaip, en tout cas, ça m'étonne pas d'eux.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.