Rechercher Annuler

Top 10 des pires gangs de films d'horreur

De Olivier Ghezal - Posté le 18 mars 2021 à 15h06 dans Cinéma

L'horreur est un style cinématographique particulièrement délicat à réaliser. En effet, nombreux sont ceux qui s'y sont essayés, mais ont fini par produire de véritables nanars - qui ont pour certains le mérite d'être très drôles - allant à l'exact opposé de la direction choisie en premier lieu. Heureusement, ce n'est pas le cas de tous les réalisateurs, en témoigne cette liste de 10 films d'horreur sous-cotés à voir sur Netflix. Aujourd'hui, nous vous proposons d'explorer les 10 gangs de films d'horreur les plus terribles.

#10 Alex delarge et les droogies - orange mécanique (1971)

Dans ce film d'anticipation de Stanley Kubrick, un sociopathe dont les centres d'intérêt incluent le viol, la musique classique et le concept d'ultraviolence (Alex DeLarge) est à la tête d'une petite équipe de voyous (Pete, Georgie et Dim) s'exprimant dans un langage fictif anglo-russe (le nadsat). Ils sont également friands du Moloko, une boisson lactée coupée au speed. 

Le film suit les "aventures" de ces jeunes dans les rues de Londres, dans lesquelles ils se déchaînent littéralement : bagarres entre bandes rivales, massacre d'un homme jusqu'à le rendre paraplégique à vie, viols, vous l'aurez compris, il ne s'agit pas d'enfants de cœur. Mieux vaut ne pas les croiser.

#9 les marginaux - the final (2010)

Un film de Joey Stewart au synopsis somme toute assez classique : des lycéens "peu populaires" se font harceler et victimiser par les autres. Bien décidés à prendre leur vengeance en main, ils invitent ces derniers à une soirée déguisée et les droguent à leur insu.

Un piège mortel qui se refermera aussitôt sur eux. S'ensuit une nuit de terreur, où chaque lycéen harceleur reçoit son châtiment de la part des ex-victimes. Torture et meurtres sont au programme des réjouissances. Une revanche extrême, mais parfaitement digne de ce genre de films.

#8 le gang d'henry bowers - ça (2017, 2019)

Dans ce film d'Andrés Muschietti, nous nous intéresserons à l'antagoniste secondaire en la personne d'Henry Bowers et son équipe de petits harceleurs (Patrick, Vic et Belch), qui mènent la vie dure au Club des Ratés. 

Ces adolescents, bien que particulièrement abjectes et méchants, témoignent d'une certaine authenticité : ce sont des personnages humains avant tout - et se distinguent de l'entité clownesque Pennywise en ce sens. Ils arrivent à lui faire concurrence, ce qui leur vaut bien une place dans ce top.

#7 Les black skulls - mandy (2018)

1983. Red Miller mène une vie paisible et isolée du monde avec Mandy, sa petite amie artiste. Cette dernière est soudainement attaquée par Jeremiah Sand, chanteur folk et accessoirement gourou d'une secte. Il tente de la convertir avec l'aide des Black Skulls, une bande de motards dont l'esprit a changé à jamais après avoir ingéré une dose de LSD bien spéciale.

Le gang est composé de véritables monstres à la solde de la secte, qui n'hésitent pas à tout détruire et massacrer sur leur passage. Lors de l'altercation avec Mandy, Sand la brûle vivante car elle a osé se moquer de lui et provoque la colère de Miller, qui part à la chasse des motards fous. Un bon gros trip, bien noir et psychédélique. Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es.

#6 Pinhead et les cénobites - Hellraiser (1987 - 2018)

Série de films inspiré du roman court de Clive Barker, Hellraiser introduit un univers d'horreur mêlé à des éléments fantastiques, en témoignent ses personnages iconiques : les Cénobites. Ils se caractérisent par leurs nombreuses mutilations et autres piercings, le tout complété par des tenues de cuir. Qui plus est, ils maîtrisent certains pouvoirs - parmi lesquels, la métamorphose, la télékinésie, et la capacité de voir et entendre en dépit d'avoir des yeux ou des oreilles. 

Ces démons ont participé à la création de casse-têtes assez particuliers. En effet, la solution de ces derniers est en fait un rituel d'invocation - leur permettant ainsi de rejoindre la Terre depuis la dimension infernale dans laquelle ils évoluent normalement. Loin d'être de simples antagonistes, ils sont porteurs d'un mythe et amènent le téléspectateur à se questionner sur la nature humaine - balayant par la même occasion toute notion manichéenne de Bien ou de Mal.

#5 la famille buckner - la cabane dans les bois (2012)

5 étudiants tout à fait innocents (sinon, ça ne serait pas drôle ) décident de passer quelques jours en vacances dans une cabane isolée en pleine forêt. Malheureusement pour eux, ils sont l'objet d'une expérimentation de plusieurs scientifiques, qui les observent via des caméras truffées un peu partout et les droguent à leur insu. Dans leur malheur, ils finissent par invoquer une famille de zombies, les Buckner, via une incantation cachée dans le journal intime de la fille unique de la famille.

Les Buckner se montrent plutôt malins, loin des clichés du zombie lambda. Ils semblent prendre du plaisir à torturer leurs victimes, et se sont montrés capables d'utiliser des outils tels qu'un piège à ours accroché à une chaîne, une hachette, une lance ou encore une scie. Les fêtes de Noël doivent être un régal chez eux.

#4 le gang des "heads" - 31 (2016)

Durant Halloween en 1976, un groupe de cinq travailleurs du cirque sont kidnappés puis dirigés vers un complexe appelé "Le Monde du Meurtre". On les informe qu'ils sont tenus de participer à un jeu baptisé "31", qui consiste à survivre douze heures d'affilée face à une équipe de clowns sanguinaires.

Nous retrouvons donc 5 clowns pour les affronter : Sick-Head, Psycho-Head, Schizo-Head, Death-Head et Sex-Head. Le jeu est en fait organisé pour le divertissement d'aristocrates et propriétaires des lieux, qui parient sur les chances de survie de chacun. Sans surprise, les 5 clowns sont ultra violents et adeptes de tortures en tout genre. 

#3 la famille "lucioles" - la maison des mille morts (2003)

Encore un film de Rob Zombie dans la liste, et qui se déroule durant la nuit d'Halloween - cette fois-ci en 1977. Deux jeunes couples partent à la recherche d'un tueur en série célèbre : le Dr. Satan. Un orage survient et les force à se réfugier dans une demeure habitée par la famille "Lucioles", que l'on pourrait a minima qualifier d'étrange. 

Rites sataniques, cannibalisme et cruauté seront évidemment de la partie. Une belle bande de dégénérés, qui serait en partie inspirée de la famille Manson - et du tristement célèbre Charles Manson, l'un des criminels les plus célèbres de son temps. La maison du bonheur, en quelque sorte. 

#2 les "strangers" - the strangers (2008)

James et Kristen séjournent dans une maison isolée. Une femme vient frapper à leur porte et demande à parler à une certaine Tamara. C'est alors que commence une nuit infernale pour le couple, qui va tenter par tous les moyens d'empêcher les Strangers - un homme et deux femmes masqués et armés - d'entrer dans la maison.

Le trio composé de "Dollface", "Pin-up Girl" et "L'homme au masque" sème la terreur auprès du couple et prend un malin plaisir à jouer avec eux, sachant pertinemment qu'ils finiront par les tuer. Ils finissent par révéler leur identité avant de les poignarder violemment. Ne jamais choisir une demeure trop isolée, on ne le dira jamais assez.

#1 la famille "sawyer" - massacre à la tronçonneuse (1974)

Comment faire un top de films d'horreur sans évoquer l'iconique Massacre à la tronçonneuse ? Ce long-métrage met en scène une bande d'amis qui traversent le Texas en plein été à bord de leur minibus. Malheureusement pour eux, après avoir pris un étrange individu en stop et s'être arrêtés à la mauvaise station service, leur aventure vire au cauchemar.

En effet, ils vont faire la rencontre de Letherface, un personnage macabre atteint d'une maladie mentale et portant en permanence un masque fait de chair humaine. Il est issu d'une famille de consanguins, qui plus est, adeptes du cannibalisme. Une belle bande de dégénérés qui a construit sa maison grâce aux os des victimes, et qui sert un chili con carne à base de viande d'humain dans une station service des plus glauques. Bon appétit, bien sûr.

Une erreur ?

Source(s) : Screenrant

Mots-Clés : filmshorreurgangséquipepirestophorriblespeurterreur

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Luffy, il y a 3 mois :

Orange Mécanique : vu à 10 ans. Un véritable traumatisme :')

Répondre à ce commentaire

Par Captain, il y a 3 mois :

Les Cénobites sont des démons qui ont permis la création d'objet qui sont des casse-têtes dont la solution est un rituel pour les invoquer depuis leur dimension infernale. Il ne sont pas SM (sérieux), la douleur qu'ils subissent et infligent permet à eux et à leur victime de transcender la condition mortel de la chair... ALT246 à fait une excellente vidéo sur l'univers de Clive Barker. Faites au moins un minimum d'effort quand vous parlez de pop culture... Ils sont bien plus iconiques que la famille de massacre à la tronçonneuse, car ils véhiculent un mythe complet qui s’affranchit des clivages du bien et du mal, d'où le génie de l'auteur changeant la perspective à propos de la nature humaine.

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 3 mois (en réponse à Captain):

Bonjour Captain,

Nous vous remercions pour ces précisions. Nous avons pris soin d'apporter les corrections nécessaires dans notre article.

D'ici là, nous vous souhaitons une bonne continuation sur notre site et une belle soirée.

L'équipe Hitek

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.