Un vaccin contre le Sida s'avère très prometteur !

De Dan Auteur - Posté le 10 juillet 2018 à 10h50 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Depuis plusieurs décennies, le virus du Sida est l'un des plus complexes à combattre. La solution de trouver un vaccin pour lutter contre cette maladie est extrêmement difficile, mais une étude récente montre qu'un vaccin, qui a été testé chez les singes et chez l'homme, présente des résultats encourageants. Effectivement, celui-ci a permis de déclencher de fortes réponses immunitaires et de protéger 67% des singes d'une infection du Sida.

Des résultats prometteurs à prendre avec précaution

En effet, c'est dans la revue The Lancet que les résultats de cette étude ont été publiés ce samedi 7 juillet. Dirigée par le virologue Dan Barouch, cette étude a permis de tester un nouveau vaccin qui a pu provoquer une réaction immunitaire chez l'homme ainsi qu'une protection chez les macaques.

Cette étude a été réalisée sur 393 adultes en bonne santé, séronégatifs, de 18 à 50 ans, en Afrique de l'Est, du Sud, en Thaïlande ainsi qu'aux Etats-Unis, sur une période allant de février à octobre 2015. Les cobayes ont reçu différentes versions du vaccin ou un placebo à raison de quatre injections en 48 semaines. Les chercheurs ont injecté différents types du virus VIH (rendus inoffensifs) dans le but d'obtenir une réponse immunitaire. Sur l'ensemble des participants, seuls 5 patients ont développé des effets secondaires (diarrhée, douleurs abdominales et dorsales ou vertiges). Dans une autre étude, les scientifiques ont pu constater que 67% des 72 macaques à qui ils avaient tenté d'inoculer le virus avaient développé une protection.

Mais ce n'est que la première partie des tests ! Reste maintenant à faire un essai grandeur nature sur 2600 femmes en Afrique australe. Les résultats de cet essai sont attendus pour 2021 ou 2022. En fonction de ces résultats, on sera en mesure de déterminer si ce vaccin sera ou non une barrière pour les humains contre le VIH. Pour le professeur Barouch, les premiers résultats publiés dans cette étude sont à prendre avec précaution :

Les défis dans le développement d'un vaccin contre le VIH sont sans précédent, et la capacité à induire des réponses immunitaires spécifiques au VIH n'indique pas nécessairement qu'un vaccin protégera les humains de l'infection par le VIH.

Si ce vaccin n'est peut être pas le vaccin définitif, il représente en effet une belle avancée dans la recherche contre le Sida. Depuis le début des recherches contre ce virus, quatre vaccins contre le VIH ont été testés chez l'homme. Un seul, le RV144, avait permis de réduire de seulement 31% le risque d'infection chez 16000 patients thaïlandais. Les autres vaccins quant à eux étaient limités à des versions bien précises du VIH, concentrées à certaines régions du monde.

Plusieurs obstacles à contourner pour le développement d'un vaccin

Trouver le vaccin pour éradiquer l'infection du Sida n'est pas chose facile. Pour Dan Barouch, il faut faire face à trois obstacles : la diversité génétique du virus, son "établissement rapide de réservoirs viraux latents" à savoir les zones du corps humains où le virus se cache et dans lesquelles le système immunitaire ne peut rien faire et la difficulté à définir le modèle de réponse immunitaire qui soit en mesure de lutter contre le virus. Pour les spécialistes, développer un vaccin capable de lutter contre l'infection du VIH sera rendue possible d'ici dix ans.

Une erreur ?

Mots-Clés : VIHSIDAvaccinEtudehommesingerésultats

Source(s) : sciencesetavenir.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Jackpalance, il y a 6 jours :

Souvenir intime d'un ami...

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 6 jours via l'application Hitek :

2600 femme en Afrique.... Pourquoi ils ne le teste pas en occident plutôt ?

Répondre à ce commentaire

Par Bob, il y a 6 jours (en réponse à Keamaru):

Et pourquoi que des femmes ?
Je pense que tu connais la réponse..!

Répondre à ce commentaire

Par Hopie, il y a 6 jours (en réponse à Keamaru):

Peut-être parce que ça fait parti des populations les plus touché par le sida ?
Faut arrêter de voir le mal partout.

Répondre à ce commentaire

Par Hank pym, il y a 6 jours :

"en ce moment avec la Hitek box"

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 6 jours :

et bientot on nous dira que ce vaccin est annulé comme la dernière fois

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 6 jours (en réponse à darkman):

ou que les tests n'étaient pas suffisament concluant, trop d'effets secondaires ...ou une autre conner ..... du genre

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 6 jours (en réponse à burnout293):

tu ne peux pas mettre prometteur et test non concluant dans la même phrase

de toute façon on saura jamais pourquoi ça a été annulé ils avaient pas le droit de le dire

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 6 jours :

C'est dommage. Le sida reste un excellent moyen de réguler la population mondiale.

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 6 jours (en réponse à DuRd3n):

Comme toutes les maladies en effet.
D'ailleurs ont lutte contre certaines espèces animales/végétales qui deviennent trop dominantes dans certaines régions et qui perturbent son eco-système, mais on fait la même chose à l'échelle planétaire x)

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 6 jours :

Le problème avec ce genre d'article un peu "putaclic" sur des sujets majeurs comme le sida c'est qu'ils enfoncent toujours des portes ouvertes.
On sait depuis les années 80 et sa découverte que le VIH s'intègre aux cellules immunitaires pour se reproduire, et que les patients atteints du SIDA (VIH actif) ont des anticorps anti-VIH, donc produire un vaccin pour accumuler des cellules immunitaires productrices d'anticorps qui sont elles-même la cible privilégiée du virus, c'est presque une faute professionnelle.

Répondre à ce commentaire

Par Mlksnk, il y a 6 jours via l'application Hitek (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Ouais c'est pas faux.

Répondre à ce commentaire

Par invité, il y a 5 jours (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Il est vrai que le VIH infecte certaines cellules du système immunitaire (les cellules portant l'antigène CD4) et que les patients portant le VIH développe des anticorps anti VIH mais quand cela leur arrive, il est déjà trop tard car le VIH a déréglé leur système immunitaire et le virus est en beaucoup trop de copies pour que les anticorps produits soient d'une quelconque utilité.

Cependant si les anticorps sont déjà présent avant la rencontre avec le VIH (grâce à une vaccination efficace), le virus n'auras pas le temps de se multiplier et sera détruit avant de foutre la merde.

En autre point, c'est que la vaccination n’entraîne pas une augmentation du nombre de cellules immunitaires mais la création de cellules mémoires (en quantité extrêmement faible par rapport au nombre totale de cellules immunitaires) donc ta crainte que la vaccination contre le sida soit dangereuse est infondée.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 5 jours (en réponse à invité):

Il suffit d'une seule cellule infectée pour que le VIH soit efficace, c'est bien le problème de ce virus, c'est qu'ils infectent directement les premières lignes de défenses immunitaires.
Cependant, ayant fait quelques études d'immunologie, on ne connait pas l'entièreté des facteurs d'adhésion du virus sur la cellule, il existe sans doute des composés protéique membranaires qui n'ont pas encore été mis en évidence.
D'ailleurs quand on regarde l'épidémiologie des personnes atteintes, il s'agit à 80% de personnes issus du continent africain (né la bas), il y a donc pour la population européenne une certaine resistance naturelle , mais pas 100% efficace.
Le futur de la lutte contre le Sida viendra sur les études des différences génétiques entre les différentes groupes "humains".

Répondre à ce commentaire

Par Candlemass, il y a 5 jours :

Le schéma du même article dans quelques années :

"Depuis plusieurs décennies, le virus du Sida est l'un des plus complexes à combattre....."
"EN CE MOMENT AVEC LA HITEK BOX !"
"En effet, c'est dans la revue The Lancet que les résultats de cette étude ont été publiés ce samedi 7 juillet... "
"EN CE MOMENT AVEC LA HITEK BOX !"
"Si ce vaccin n'est peut être pas le vaccin définitif, il représente en effet une belle avancée dans la recherche contre le Sida..."
"EN CE MOMENT AVEC LA HITEK BOX !"
"rouver le vaccin pour éradiquer l'infection du Sida n'est pas chose facile..."
"EN CE MOMENT AVEC LA HITEK BOX !"

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.