Rechercher Annuler

Harry Potter : cette scène culte du Prisonnier d'Azkaban a failli être horrifique à cause d'une incompréhension

De Quentin Lorichon - Posté le 2 novembre 2022 à 16h02 dans Cinéma

Une anecdote racontée par le youtubeur Ludoc nous apprend qu'un passage culte du troisième opus d'Harry Potter sorti dans les salles obscures en 2004 a bien failli se transformer en une scène terrifiante à cause d'une incompréhension entre le producteur et l'équipe de montage. 

une des scènes les plus mythiques de la saga

Une scène qui aurait pu être très glauque. Le Prisonnier d'Azkaban est le troisième volet de la longue saga qui aura duré près d'une décennie complète, entre 2001 et 2011. Celui-ci aura permis aux fans de découvrir le personnage de Sirius Black, incarné par le très apprécié Gary Oldman, qui avait déjà fait ses preuves dans des productions à succès comme Leon et le Cinquième Element. C'était aussi l'occasion de découvrir les détraqueurs, créatures diaboliques sorties tout droit des ténèbres, mais dont le Ministère de la Magie se servait comme gardiens de la prison d'Azkaban. 

L'une des scènes les plus marquantes du film et sans doute de la saga toute entière prend place au début du long-métrage, lorsque les sorciers prennent le Poudlard Express pour se rendre à leur école et ainsi démarrer une nouvelle année au sein du gigantesque château. Le train s'arrête brusquement, les lumières s'éteignent quand l'air devient glacial. C'est lorsque Ron pose sa main sur la fenêtre donnant à l'extérieur que la scène aurait pu être radicalement différente et franchement glauque. 

une erreur de compréhension dû à l'accent du réalisateur

Dans la scène originale, la pluie tombante se transforme en glace sur la vitre du train. Alfonso Cuarón, d'origine mexicaine, était le réalisateur de Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban. Il avait du mal à se faire comprendre dû à son accent et l'équipe de montage avait compris le mot "EYES", qui veut dire yeux, au lieu du mot "ICE", qui signifie glace. Les monteurs avaient donc compris qu'il fallait des yeux derrière la vitre. Bien que les équipes trouvaient cette décision étrange, elles n'avaient pas osé contredire le réalisateur. Des travaux ont donc été faits pour apposer de nombreuses paires d'yeux derrière la fenêtre. Plus tard, le réalisateur n'avait pas non plus compris en voyant le résultat. Le problème a évidemment été entièrement corrigé suite à ce malentendu. Cette trouvaille nous vient du site IMDb qui a relayé l'information, et récemment reprise par le youtubeur Ludoc via une vidéo short, qui explique l'anecdote entre les équipes de montage et Alfonso Cuarón.

Le résultat final ne nous partage pas cette anecdote cocasse mais on peut s'imaginer comment la scène aurait pu être si le malentendu avait persisté. Des milliers d'yeux derrière la vitre du train, tandis que Ron y pose sa main.

Le résultat final ne comporte aucune séquelle de l'erreur initiale, mais il est toujours intéressant de connaître ce genre d'anecdotes sur une saga populaire, alors que le film en question est sorti il y a plus de 18 ans. 

Découvrez cet aspect émouvant de Robbie Coltrane raconté par Robbie Coltrane. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Harry PotterYoutubeCinemadétraqueurGary OldmanAzkaban

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Mer1, il y a 1 mois :

Toujours sympa ces petites anecdotes

Répondre à ce commentaire

Par Maugrey, il y a 1 mois :

Je ne connaissais pas cette anecdote.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.