Rechercher Annuler

Star Wars VI : ce détail de Dark Vador qui prouve que le Sith n'était presque plus humain

De Tahar Sadaoui - Posté le 10 novembre 2022 à 16h32 dans Cinéma

Le mois dernier, nous vous avions révélé que la fameuse armure de Dark Vador, l'un des antagonistes les plus emblématiques de l'univers Star Wars, était en réalité la première étape d'un plan beaucoup plus large. Et si les comics permettent d'en découvrir davantage sur l'univers imaginé par George Lucas, le fait est qu'il existe déjà certains détails présents dans les films qui nous permettent d'en savoir un peu plus sur les personnages, et notamment sur le célèbre Seigneur Sith.

 

un premier aperçu dès la trilogie originale

Nul doute que Dark Vador figure parmi les méchants les plus reconnues de la culture populaire, reconnaissable notamment grâce à son casque et son armure, l'héritage de son duel avec son ancien ami et maître Obi-Wan Kenobi. Nous vous avions d'ailleurs partagé tous les secrets de l'armure du Seigneur Sith il y a déjà quelques années de cela.

Car en effet, suite à son combat avec Obi-Wan sur Mustafar dans le film Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith (2005), les fans avaient découvert que le corps d'origine d'Anakin Skywalker avait subi d'importants dégâts, ce qui l'amènera ainsi à porter cette fameuse armure. Mais en plus de cela, l'ancien Jedi a également du subir de lourdes opérations chirurgicales, avec l'implantation de nombreux composants robotiques.

Et le fait est que les fans pouvaient déjà avoir un aperçu de la transformation subie par le Seigneur Sith, et cela plus de 20 ans auparavant, bien avant la fin de prélogie. En effet, dans le film Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi (1983), dernier opus de la trilogie originale Star Wars, les fans peuvent notamment voir brièvement le squelette du Seigneur Sith alors qu'il prend part au combat qui opposait son fils, Luke Skywalker avec son maître, l'Empereur Palpatine, aka Dark Sidious. Et alors que Vador prend le parti de son fils et se retourne contre son maître, ce dernier lancera des éclairs qui frapperont le Seigneur Sith, dévoilant ainsi une partie de son squelette modifiée.

Le corps robotisé de Dark Vador

On peut alors voir de nombreuses articulations qui semblent être d'origine mécaniques, notamment au niveau de sa colonne vertébrale. Et alors qu'on savait que le personnage avait des membres robotiques, comme la main qu'il a perdu face à Obi-Wan par exemple, il se pourrait que le corps final du Seigneur Sith tienne plus du droïde que de l'humain. Cela fait ainsi écho à la phrase d'Obi-Wan dans le film de 1983, où il affirme que Vador est "plus une machine qu'un homme, tordu et diabolique", faisant alors référence au corps, mais aussi à l'esprit de son ancien padawan.

Toutefois, malgré sa transformation radicale et le fait qu'il ait sombré durant de longues années dans le côté osbcur de la Force, Anakin parviendra tout de même à reprendre le dessus sur Vador à la toute fin, une rédemption rendue possible en sauvant son fils des griffes de l'Empereur.

The redemption of Darth Vader

Et pour continuer dans la même thématique et découvrir pourquoi Dark Vador ne lance jamais d'éclairs, consultez notre précédent article sur le sujet, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarsDark VadorsqueletterobotiquemécaniqueEpisode VILe Retour du JedidétailsSithseigneur sithhumain

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par dr34m, il y a 4 semaines :

culte comme scene

Répondre à ce commentaire

Par Happymaru, il y a 4 semaines :

Passionnant,j'adore.ps c'est pas le comte doku qui lui coupe la main?

Répondre à ce commentaire

Par Patou, il y a 4 semaines (en réponse à Happymaru):

Dooku lui a coupé le bras droit alors qu'Obi-Wan lui a coupé le bras gauche et ces deux jambes.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.