Rechercher Annuler

Accusé de "catfishing" pour une raison absurde, il est banni de Tinder

De Benjamin - Posté le 25 août 2020 à 15h28 dans Insolite

L'application de rencontre Tinder permet d'interagir avec énormément de gens. Forcément, il arrive de croiser des personnes moins agréable que d'autres. Ce fut le cas de Carter Hambley, un comédien s'étant fait bannir après qu'une interaction malencontreuse lui ait attiré les foudres de son match qui l'a accusé de catfishing, une pratique consistant à mentir sur sa vie, son identité, ou son image pour tirer avantage de gens crédules. Elle l'a donc signalé à Tinder qui l'a définitivement banni.

Un photomontage un peu trop réaliste

Carter Hambley est donc un comédien vivant à Chicago qui a particulièrement apprécié la série The Mandalorian et son personnage rapidement devenu le chouchou de la toile, Bébé Yoda. Il a donc eu une idée, et a réalisé un montage de lui-même avec Bébé Yoda dans les bras, puis l'a posté sur l'application de rencontre Tinder, avant d'y ajouter une petite description : "Pas mon enfant. Juste un pote avec qui je regarde YouTube"

L'idée n'a pas été du goût de "Roz", un de ses matchs, qui a cru à une véritable peluche. La faute aux incomparables talents de photoshop de Carter très probablement. Elle a donc été très déçue de découvrir qu'il ne s'agissait que d'un photomontage : 

- Où as-tu eu cette peluche Yoda ? 

- Haha c'est juste un montage Photoshop.

- Non, pas la photo, je parle de la peluche Yoda.

- Oui, ce n'est pas une peluche malheureusement ! Mais du coup, qu'est ce que tu aimes comme film ? A part Star Wars, je suppose :)

- Donc tu as juste... mis une fausse image sur ton profil ? C'est littéralement la définition de catfishing. Tu es un menteur et un vicieux et je vais te signaler. Je ne te laisserai pas tromper qui que ce soit d'autres avec tes petits tours.

"Roz" a visiblement mis ses menaces à exécution puisque Carter est désormais banni à vie de Tinder :

Le cas de Carter n'est pas vraiment isolé, il existe de nombreux bannissements injustifiés sur ces applications de rencontres. Cela est dû au fait que ces plateformes sont effectivement régulièrement la cible de catfishers, harceleurs et personnes peu recommandables en tout genre. Or, ces individus peuvent faire un mal considérable à des utilisateurs vulnérables que ces applications se doivent de protéger. La modération est donc difficile et ces plateformes ont ainsi tendance à simplement réagir à chaque signalement sans réellement vérifier la réalité des faits incriminés. Une conclusion un peu triste pour une blague qui était pourtant plutôt bien trouvée. Nous laisserons à Carter le soin de conclure cette histoire :

Dieu que je déteste cette application.

Une erreur ?

Source(s) : Bored Panda

Mots-Clés : TinderThe MandalorianBaby YodamontagePhotoshopabusmensonge

Par Benjamin

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.