Rechercher Annuler

"1984" de George Orwell propulsé au top des ventes grâce à Donald Trump

De Jordan - Posté le 25 janvier 2017 à 17h08 dans Insolite

L'investiture de Donald Trump a beaucoup fait parler ! Surtout sur le nombre de participants à l'évènement qui avait lieu la semaine dernière à Washington. De nombreux médias ont relayé des images comparatives de l'investiture d'Obama et de Trump où l'on voit clairement que la foule était venue moins nombreuse pour assister au sacre du 45ème président des USA.

Du coup, l'administration Trump a mis à jour un concept de "faits alternatifs". Conséquence : le roman de George Orwell, 1984, s'est vu propulser en tête des meilleures ventes sur Amazon US.

Le lien est facile à faire entre les ventes en nette augmentation du livre 1984 d'Orwell écrit il y a 68 ans et l'investiture de Trump. En effet, l'ouvrage est apparu dans les best-sellers d'Amazon US ce lundi et se voit en tête des ventes depuis ce mercredi. L'éditeur a dû relancer les rotatives pour faire face à la demande.

"La plus large audience à avoir assisté à une investiture. POINT FINAL"

Et ce n'est pas étonnant que ce roman connaisse à nouveau un succès avec la polémique qui a eu lieu quelques jours après l'investiture de Donald Trump concernant le nombre de participants à l'évènement. Pour le porte-parole de la Maison Blanche, la foule présente ce 20 janvier 2017 était "la plus large audience à avoir assisté à une investiture. POINT FINAL". Les médias américains en sont restés bouche bée. Il faut dire qu'en 2009 pour l'investiture de Barack Obama, avec photos à l'appui, la foule était beaucoup plus compacte. Alors est-ce que l'administration Trump use-t-elle de contre-vérités ?

Des parallèles avec 1984 qui font froid dans le dos

En fait, non ! Pour Kellyanne Conway, il s'agit de "faits alternatifs". Dans un éditorial du Washington Post, il n'a pas fallu très longtemps pour faire le parallèle entre ces "faits alternatifs" et le monde dystopique décrit par Orwell dans son roman, où la seule vérité n'est autre que celle annoncée par le parti unique au pouvoir.

Dans 1984, l'auteur met en scène la ville de Londres privée de la liberté d'expression et où chaque pensée est surveillée par Big Brother. Et le plus choquant, c'est que George Orwell a imaginé un "ministère de la vérité" qui a pour but de réécrire l'histoire dès qu'il en est utile. Quand on voit les pratiques des proches de Trump, ces différents échos au roman d'Orwell font quelque peu froid dans le dos.

Les ventes de 1984 réagissent souvent à l'actualité. Ce n'est pas la première fois qu'elles sont boostées. En 2013, le roman s'était déjà retrouvé en tête des ventes d'Amazon à la suite des révélations d'Edward Snowden concernant les surveillances des communications téléphoniques et sur Internet pratiquées par la NSA tel Big Brother !

Pour découvrir le roman, c'est par ici. 

Une erreur ?

Source(s) : cnn.com

Mots-Clés : Donald TrumpGeorge Orwell1984faits alternatifsbig brother

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (22)

Par Tonald Drump, il y a 4 ans :

L'administration Trump ou la mauvaise foi est règle d'or.

Dire qu'il y a des gens, pour ne pas les insulter, qui prennent ça pour argent comptant et se forgent des opinions sur des contre vérités grosses comme mon chibre.

Mais mer** quoi !

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 4 ans (en réponse à Tonald Drump):

"Dire qu'il y a des gens, pour ne pas les insulter, qui prennent ça pour argent comptant et se forgent des opinions sur des contre vérités grosses comme mon chibre."

Tu penses sincèrement que c'était différent avant ?

Répondre à ce commentaire

Par Chti du Chnor, il y a 4 ans (en réponse à Morpheus):

Vous avez rien compris !!!!
TRUMP.... il compte que les blancs, donc,,,,,
oui, il y avait plus de monde pour lui !

& C PAS 1 BLAGUE, C C0MME SAC KILL PANSE !!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 4 ans (en réponse à Morpheus):

Ah non, et c'est pas ce que j'ai dis. Mais encore avant les mecs étaient malins, ils savaient faire passer la pilule.

Croire ce type, quand il promet que le Mexique remboursera son mur en merde séchée, alors que le président Mexicain s'est toujours opposé au projet et a toujours démentit verser le moindre pesos, alors là, c'est du masochisme. Et ce n'est qu'un exemple, malheureusement.

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 4 ans :

Non mais 1984 on est en plein dedans depuis bien avant Trump va falloir se réveiller. On nous ment continuellement depuis 50 ans (si ce n'est pas plus), en remplaçant des mots par d'autres pour atténuer nos pensées critiques.

Si on veut parler de mensonge, je vous rassure tout de suite Trump mentira autant que tous ceux avant lui.

Répondre à ce commentaire

Par Bocky Ralboa, il y a 4 ans (en réponse à Morpheus):

Absolument.

Pour la petit info : Au départ, le livre devait s'appeler "1948", date de son écriture. Preuve qu'Orwell considérait déjà la société de l'époque comme étant mensongère et totalitaire (D'une certaine façon).

Répondre à ce commentaire

Par Keith, il y a 4 ans (en réponse à Bocky Ralboa):

C'est vrai qu'en 1948; juste après la chute de l'Allemagne nazie ... quel visionnaire.
LOUL...

Répondre à ce commentaire

Par Bocky Ralboa, il y a 4 ans (en réponse à Keith):

Sauf que le régime présenté dans "1984" est bien plus proche de celui de l'URSS que de celui du Reich.

Répondre à ce commentaire

Par az09A, il y a 4 ans (en réponse à Bocky Ralboa):

Non en fait il pensait que la dictature dans son oeuvre pouvais arriver, pas qu'il y était déjà. Et tu tiens d'où cette anecdote ?

Répondre à ce commentaire

Par Bocky Ralboa, il y a 4 ans (en réponse à az09A):

Effectivement, je me suis mal exprimé mais il avait vu les prémices du futur dès la fin de la WW2.

De mémoire, ça vient de mon édition de "1984". Ça doit être dans la préface.

Répondre à ce commentaire

Par az09A, il y a 4 ans (en réponse à Bocky Ralboa):

Ok intéressant !

Répondre à ce commentaire

Par thiassma , il y a 4 ans via l'application Hitek :

Réécrire la vérité, a mon avis, c'est une pratique qui est vieille comme le monde!

Répondre à ce commentaire

Par Spacetcha, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Et genre les médias le font pas ? Laissez moi rire.

Répondre à ce commentaire

Par oeuf jambon fromage, il y a 4 ans :

https://pbs.twimg.com/media/…

Stop le bashing gratuit parce que les médias l'ordonne.
On vous dit qui détester vous suivez !
Réveillez-vous !

https://youtube.com/watch/?v=Yp1tW0uBiPk

1984 c'est le cas depuis bien longtemps

Répondre à ce commentaire

Par kyan, il y a 4 ans (en réponse à oeuf jambon fromage):

Big Joe I love u!!

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 ans (en réponse à oeuf jambon fromage):

Ivre, il dénonce la propagande des média à l'aide d'une vidéo produite par une chaîne de télévision financé par un état.

Ivre, il like.

Répondre à ce commentaire

Par Dolladollar, il y a 4 ans :

c'est pas nouveau, il y'a même eu un ministères qui s'appelait propagande spécialisée dans ce procédés, mais cela c'est que de l'histoire...

Répondre à ce commentaire

Par MECLENT, il y a 4 ans via l'application Hitek :

L'Histoire est écrite par les vainqueurs... Si c'est l'état qui ecrit les articles sur Wikipedia et bien on dans le caca...

Répondre à ce commentaire

Par kyan, il y a 4 ans :

Juste comme ca, ne serait ce pas la photo de barack obama qui est un bullshit, dans 1984 le ministère de la vérité change le passé. Je ne vois pas pourquoi ce ne serais pas l'inverse, car évidemment les Média choqué par la réaction de Trump sont pro-obama. La photos qui tourne sur tout les sites de cette dernière investiture ne serait elle pas retouché, en sachant que Trump réagirais a cette attaque car il savent qu'il est aux aboies avec les média traditionnel. Il a répondu par un tweet avec sa propre photo de ce jour, qui dis vrai? je n'en sais rien, mais depuis un bon moment je ne crois plus les médias scrupuleux et qui sont dirigés par des multinationnal

Répondre à ce commentaire

Par batfan, il y a 4 ans :

m

Répondre à ce commentaire

Par az09A, il y a 4 ans :

Alors les gars mais calmez-vous tout de suite. J'ai lu 1984 et je vois que vous faites direct des raccourcis de malade pour comparer Trump à Big Brother. Je sais que la dictature peut se faire progressivement, mais de là à direct faire un sujet sur 1984 juste pour ça c'est n'importe quoi!
Dans le livre l'exemple de double pensée qui est donné et qui ressemble à ce qui s'est vraiment passé est le suivant : Un annonceur; lors d'une immense parade dans Londres fait un discours où il critique exagérément l'ennemi de la nation : Eurasia. Des tas de drapeaux anti-Eurasia sont accrochés partout. Puis, un homme vient lui chuchoter à l'oreille. La seconde d'après, l'annonceur change de discours comme si de rien n'était. L'Eurasia est la fidèle alliée de l'Océania (la nation où vit le héros et donc où ce discours à lieux) et ils combattent tous deux l'ennemi mortel de la civilsation : l'Estasia. Les camps ne se sont pas inversés : l'ennemi a toujours été l'Estasia, depuis toujours. Les gens dans la rue sont décontenancés voire hystérique devant un tel changement, mais après très peu de temps ils recommencent à avaler les paroles de l'annonceur.
Ça c'est de la manipulation, ça c'est de la dictature.
Ici, les mecs qui font la comm de Trump ont juste foirés et s'enfoncent, rien de grave (certains diront pour l'instant).
Un article anti-Trump bas de plafond pour faire comme les gentils médias français et froisser personne.
Je ne dis pas que c'est pas flippant ou bizarre, je dis que 1984 est une oeuvre fondatrice et qu'elle n'est pas à brandir à tout bout de chant et ne doit pas être prise à la légère.
Sérieusement ceux qui disent qu'on est en plein dedans vous n'avez pas lu le livre c'est évident. Ce livre est déprimant à mort et la dictature qui y est dépeinte est froide et sans espoir.

Répondre à ce commentaire

Par Inquisiteur Robespierre, il y a 4 ans :

Propagande gauchiste habituelle relayée par les médias anti-Trump. Cette photo a été prise 3 heures avant la cérémonie... ce mensonge + la combinaison avec la citation du porte-parole vous permet de faire un parallèle entre Trump et Big Brother.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.