Rechercher Annuler

Amber Heard : l'actrice règle ses comptes dans son premier film depuis le procès

De Youri Gone - Posté le 25 septembre 2023 à 11h08 dans Cinéma

Avant de créer la polémique et de devenir un sujet pour les magazines people, Amber Heard était une actrice avec une aura toute particulière, et qui avait l’attention des cinéphiles curieux depuis le vénéneux All the Boys Love Mandy Lane. Désormais surtout connue pour son procès ultra-médiatisé qui l’opposait à son ex-mari Johnny Depp, la star du premier Aquaman joue de son image pour son retour au cinéma avec un film astucieusement titré In the fire.

Le retour d'Amber Heard sur le grand écran n’est pas simple. Grande perdante du duel médiatique ayant suivi son procès, l’actrice recommence sa carrière plus ou moins à zéro. Heard doit désormais rappeler qu’elle a d'abord été celle qui a tourné pour des réalisateurs aussi prestigieux que Nick, Cassavetes, John Carpenter ou Zack Snyder et a partagé l’affiche avec de grands acteurs comme Nicolas Cage et bien sûr Johnny Depp.

amber heard in the fire

Un retour bien pensé

Toutefois, parfaitement consciente de son image, elle semble décidée à en jouer dans ce qui sera son premier film depuis le procès. Tout d'abord, ironiquement, le film est une histoire d'amour intitulée "In the Fire", mais c'est aussi une intrigue qui demande au spectateur de démêler le vrai du faux et qui va même finir par mettre Heard en scène dans une métaphore relativement limpide. Heard y joue le rôle d'une psychiatre nommée Grace Burnham. Son personnage se rend dans une plantation en Colombie pour traiter un garçon nommé Julian. Le garçon souffre de problèmes que les habitants pensent être surnaturels.

in the fire Amber heard horizontal poster

Dans une conversation avec le magazine People lors du 69e Festival du Film de Taormine en Italie, Heard a partagé son point de vue sur "In the Fire" en affirmant :

Le film est une méditation sur les pouvoirs presque surnaturels de l'amour racontée à travers une femme forte et indépendante au tournant du XXe siècle (…). Je suis honorée de faire partie de cette œuvre d'amour et d'être en tête dans la vision du réalisateur Conor Allyn. Je me sens chanceuse d'être entourée d'une distribution aussi incroyable. Ils sont aussi dévoués et magiques que les personnages qu'ils jouent. Il s'agit des limites que l'amour peut franchir et de sa création, et vraiment du pouvoir écrasant qu'a l'amour. Je ne veux pas que ça paraisse cucul, mais c'est un film sur l'amour.

Une présentation qui esquive adroitement les tenants et les aboutissants d’un film dont la bande annonce ne prend pas tant de précautions.

Inquisition

Le film est important pour Heard car il marque son retour sur les écrans. L'actrice semble relativement fière du travail qu'elle a accompli dans ce film et pour cause, celui-ci lui permet clairement de parler d’elle. Tout d'abord, le film est une production Saban Films. Cette maison de production montée par le créateur des Power Rangers propose des productions toujours à la limite de la série B, qui n’hésitent pas à user de certaines ficelles pour attirer les acheteurs.

C’est par exemple Saban Films qui a produit tous les derniers films d'un Bruce Willis en disgrâce auprès des grands studios, juste avant de révéler son aphasie, ou produit le premier film avec Alec Baldwin après son procès, mais aussi pas mal de films avec Mel Gibson malgré les nombreuses polémiques qui entourent l’acteur, ou encore (et ironiquement) l’un des rares films hollywoodiens de Johnny Depp, à l’époque où l’acteur était montré du doigt suite aux affaires qui l’opposaient à justement Amber Heard.

johnny deep the professor

Ce n’est donc clairement pas anodin pour l’actrice d’Hell Driver de se retrouver dans les filets d’une telle production. Pour l’heure, Amber Heard est encore une paria au sein du système. Elle le sait, mais l’assume. En effet, le film en plus d'être produit par la seule maison de production qui tend la main aux stars dans la panade, met en scène Amber Heard dans le rôle d’une femme forte qui va tenter de démêler la vérité au sein d’une communauté reculée de villageois, bat de plafond et ultra-religieux qui vont même finir par la fouetter en place publique, comme le révèle la bande annonce.

amber heard whipped

La bande annonce présentée il y a peu joue énormément de l’image de l’actrice. On la voit défendre son point de vue, révéler des choses que les autres ne veulent pas voir ou entendre et supplier un enfant de dire la vérité pour que la foule change de point de vue sur lui. Bref, un choix de film qui ressemble bien plus à une tribune de la part d’Amber Heard qu’à un simple petit film de genre anodin. Aucun doute qu’au moment de sa sortie, l’évident discours métatextuel du film sera largement disséqué par les pro et les anti-Heard.

Pour les curieux, In the Fire a l'honneur d'une sortie cinéma aux États-Unis et devrait être disponible en numérique à partir du 13 octobre. En France, c’est souvent Amazon Prime qui propose les films Saban, mais aucune annonce officielle n’a encore été faite.

Enfin pour ceux qui se demande si Amber Heard sera bien de retour dans Aquaman 2 on en parle ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : amber heardaquamanJohn Carpenterzack snyder

Cinéphage, sérivore , passionné par tout ce qui fait et tout ceux qui font la pop culture. Je soigne ma curiosité maladive et compulsive en faisant des articles chez Hitek.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)
photo de profil de <strong>Jack Sully</strong>

Par Jack Sully, il y a 10 mois :

Est ce qu'on aurait vraiment parlé de ce film sans sa présence au casting finalement?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>CeBonVieuxRoger</strong>

Par CeBonVieuxRoger, il y a 10 mois :

J.Depp se fait dégager de tout ses film J1 quand il est accusé.

A.Heard conserve tout ses films et est mise à l'affiche malgré qu'il a été prouvé qu'elle a portée de fausses accusations, menti de A à Z et failli inculper un innocent.

Y'a encore du boulot sur l'égalité homme-femme aux US

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 10 mois (en réponse à CeBonVieuxRoger):

Depp s'est fait dégagé du film qu'il présentait à Canne ?
Curieux...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Reda</strong>

Par Reda, il y a 10 mois (en réponse à Delcorf):

Euuh , quoi ? T es serieux ?
Un exemple parmi tant d autres : les animaux fantastiques !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 10 mois (en réponse à Reda):

Donc entre deux concert qu'il donnait avec son groupe de rock, il n'était pas aux conférences de presse du festival de Canne 2023 pour parler de son rôle de Louis XV.

A te lire il aurait même pas eu le droit de joueur dans ce film.

La vie est dure pour ces pauvres mecs cancel qui subissent des standing ovation à Canne...

(la vrai question c'est pourquoi des gens mentent à ce sujet et prétendent qu'un type qui a toute les portes ouvertes devant lui subirait un "cancel" imaginaire ?)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Maria Deraismes</strong>

Par Maria Deraismes, il y a 9 mois (en réponse à Delcorf):

Soit c'est de la mauvaise foi, soit c'est de l'ignorance (ce qui n'est pas grave, quand on est pas hautain) : le festival de Cannes, c'est après le procès (qui a surtout montré que les 2 sont toxiques mais bon, qu'il n'y a pas eut non plus, d'aucun des deux partis, des actes méritant une mise au ban de la société).
Entre 2018 et 2023, dans combien de films a joué Johnny Depp ? Dans combien de festivals (ciné) il a été invité ? C'est à ce moment-là qu'il a été cancel, sur la base d'une simple parole.

Je prise que je ne cautionne pas non plus un cancel d'Amber Heard

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 9 mois (en réponse à Maria Deraismes):

T'écris toi même qu'à l'heure actuelle Depp n'est cancel de rien du tout.

Donc ton pote ment en prétendant le contraire.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Maria Deraismes</strong>

Par Maria Deraismes, il y a 9 mois (en réponse à Delcorf):

Tu fais exprès de pas comprendre en fait ? Et personne n'est mon pote ici, ni lui/elle ni toi, alors calme ton ego fragile et ton agressivité s'il-te-plait.

L'internaute au-dessus parle des "animaux fantastiques", il me semble que c'est pas en 2023 que c'est sorti. Johnny Depp s'est fait viré dès 2018.
Et OUI maintenant il n'est plus cancel (et j'ai pas l'impression que quelqu'un ait dit le contraire).
Mais ce n'est que depuis la fin de son procès.
C'est ça le problème. Le mec a été complètement tej de pleins de projets juste sur une accusation, sans procès ni rien. Si tu vois pas où est le soucis dans ce concept, et les dérives potentielles, vraiment t'es aveugle (et dangereux.se. si tu as des responsabilités sur d'autres personnes).

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 9 mois (en réponse à Maria Deraismes):

Pour rappel au moment du "cancel" le boug était en tournée internationale avec son groupe de rock ... waouh la violence de ce "cancel" était ahurissante et pas du tout imaginaire.


Toi quand tu parles du "cancel" de Johnny Depp, tu t'exprimes au passé composé et tu écris explicitement que ce "cancel" est révolus.

Ton pote Roger écrit :
"J.Depp se fait dégager de tout ses films" au présent de l'indicatif.
Bref : il ment en prétendant que ce "cancel" serait toujours d'actualité.



Donc encore une fois, la vrai question c'est pourquoi des gens mentent à ce sujet et prétendent qu'un type qui a toute les portes ouvertes devant lui subirait un "cancel" imaginaire ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Maria Deraismes</strong>

Par Maria Deraismes, il y a 9 mois (en réponse à Delcorf):

Encore une fois, personne n'est mon pote ici. J'imagine que si tu insistes sur mes "potes", c'est parce que tu considères qu'on a des avis similaires puisque différents du tiens (ce qui parait hasardeux du point de vu de la logique, mais passons). Bravo : c'est une belle mentalité de petit.e facho droitardé.e.

Et puis pardon mais si, son cancel a été violent. On parle d'un des acteurs les mieux payés d'Hollywood, tournant dans 1 ou 2 films par an, si ce n'est plus, et la plupart étant des blockbusters. Alors certes il a pu continuer à bosser dans la musique (qui d'ailleurs n'a pas encore vraiment fait sa révolution metoo), mais rien à voir avec sa carrière pré-2018. Faut être carrément de mauvaise foi pour pas le reconnaître. C'est quand même le ciné son taf principal (et de très loin), tant en reconnaissance qu'en terme financier, et c'est ce taf là qu'il a perdu pendant près de 5 ans.
Alors il a certainement pas bouffé des cailloux pendant ce temps-là, parce qu'il est probablement plus riche que tous les commentateurs d'Hitek réunis, mais il n'empêche qu'il s'est fait flinguer sa carrière ciné pendant plusieurs années (et ça aurait continué sans ce procès d'ailleurs).

Peut-être que tu détestes Depp (c'est ton droit, après tout), mais être aussi radical sur son cas et l'ériger en symbole d'un machisme toxique et systémique c'est débile et répulsif.
Y'a d'autres mecs bien pires qu'un paumé toxico, et sans une femme comme Heard derrière, au moins aussi toxique dans son couple que Depp, si ce n'est plus.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Delcorf</strong>

Par Delcorf, il y a 9 mois (en réponse à Maria Deraismes):

Ouep.

Et aujourd'hui le pauvre gars "cancel" subit des standing ovation à Canne.
Trop dur pour lui qui déjà a été contraint de subir les ovations de son public en plein visage pendant sa tournée internationale.

Bref t'expliques toi même qu'on a aucune raison de plaindre une star millionnaire qui a toute les portes ouverte devant elle.
Alors pourquoi des gens mentent et prétendent qu'il subirait toujours un "cancel" imaginaire ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Boude</strong>

Par Boude, il y a 9 mois (en réponse à Delcorf):

Oue fin bon au bout d'un moment faut savoir passer à autre chose.

Occupez vous de votre vie bon sang

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Gona</strong>

Par Gona, il y a 9 mois :

"une intrigue qui demande au spectateur de démêler le vrai du faux et qui va même finir par mettre Heard en scène dans une métaphore relativement limpide. "
Ça va l'utilisation de chat gpt?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Boude</strong>

Par Boude, il y a 9 mois :

C'est bon les gens passez à autre chose !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.