Rechercher Annuler

Cette boite noire va enregistrer la chute de notre civilisation

De Guillaume Chagot - Posté le 8 décembre 2021 à 11h09 dans Science

Depuis 1986, date de mise en place de l'initiative, le jour du dépassement, date de l’année à partir de laquelle l’humanité est supposée avoir consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an, se veut de plus en plus tôt. La Terre est mal en point et la tendance ne semble pas prête de s'inverser. A l'instar de nos avions, la Terre est désormais dotée de sa propre "boite noire", prévue pour enregistrer la chute de notre civilisation. 

l'enregistrement de la chute de notre civilisation

Au sud de l'Australie, sur la petite île de Tasmanie, des équipes de l'université de Tasmanie, de Clemenger BBDO (une entreprise spécialisée dans la communication), et la Glue Society (un collectif artistique), comptent installer une boite noire qui va enregistrer la chute de notre civilisation. Une fois l'Humanité disparue, nos successeurs pourront ainsi découvrir les raisons de notre disparition et, espérons-le, ne pas reproduire les mêmes erreurs. Un monolithe d'acier de 10 mètres par 4 mètres par 3 mètres qui contiendra des données cruciales, mais diverses, stockées dans des disques durs, le tout connecté à Internet et alimenté par des panneaux solaires installés sur le toit. 

Des batteries seront présentes pour s'assurer que la structure reste alimentée à tout instant. Lorsque le soleil brille, cette boite noire récoltera des données scientifiques sur Internet ainsi que des données en lien avec les changements climatiques postées sur Internet. Deux types de données seront collectées : 

  • Des mesures des températures de la terre et de la mer, de l'acidification des océans, du CO2 atmosphérique, de l'extinction des espèces, des changements d'affectation des sols, ainsi que des mesures comme la population humaine, les dépenses militaires et la consommation d'énergie.
  • Ainsi que des données contextuelles telles que les titres des journaux, des messages sur les réseaux sociaux et des informations relatives à des événements clefs comme les réunions de la Conférence des parties (COP) sur le changement climatique.

une boite noire à destination des générations futures ou venues d'ailleurs

"L'objectif du dispositif est de fournir un compte rendu impartial des événements qui ont conduit à la disparition de la planète, de demander des comptes aux générations futures et d'inspirer une action urgente. La façon dont l'histoire se termine ne dépend que de nous." peut-on lire sur le site de cette boite noire. Même si sa construction n'est prévue que pour la mi-2022, la boite noire a d'ores et déjà commencé à stocker des données. Ses disques durs ont déjà commencé à enregistrer, en commençant par la conférence sur le climat COP26 à Glasgow en novembre de cette année. 

Grâce à la compression et à l'archivage, les développeurs estiment que la capacité de stockage des données sera suffisante pour les 30 à 50 prochaines années. D'ici là, ils étudient les moyens d'accroître cette capacité et les méthodes de stockage à plus long terme, notamment l'inscription sur des "plaques d'acier". Lorsque la boîte noire sera opérationnelle, la banque de données sera accessible à tous via une plateforme numérique, et il est prévu que les gens puissent également s'y connecter sans fil, s'ils se rendent sur le site. Un projet à but non-lucratif qui doit servir aussi bien aux générations futures qu'aux éventuelles créatures venues d'ailleurs qui souhaiteraient en apprendre davantage sur notre civilisation. 

Une erreur ?

Mots-Clés : boite noireaustralieTasmanieStockagefincivilisationdonnéesrécolteinternet

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (17)

Par jeanmichmich, il y a 2 mois :

Pour être dans le domaine de la maintenance solaire (et aussi stockage), il est fort probable que cette boite noire ne tienne pas si longtemps que ça. La durée de vie d'un module PV est estimée à 20 ans, on peut tirer un peu plus mais la vie d'un panneau n'est pas éternelle.
Il en est de même pour les batteries.
Il faudra donc s'en occuper de temps en temps avant la fameuse chute prévue de notre civilisation.

Après, tant que les disques durs sont remplis, c'est good

Répondre à ce commentaire

Par Vash65, il y a 2 mois (en réponse à jeanmichmich):

Mwouais... c'est du même niveau qu'envoyer des messages radio dans l'espace ça... Faudrait que les gens que nous cherchons à toucher soient équipés pour lire ce que nous envoyons, non? ^^

Répondre à ce commentaire

Par Redson, il y a 2 mois (en réponse à jeanmichmich):

J’espère quand même qu'ils ont prévu un budget maintenance, je connais pas de système qui soit totalement autonome et sans bug sur des décennies

Répondre à ce commentaire

Par Pitou, il y a 2 mois (en réponse à jeanmichmich):

Tkt, je pense que si un jeanmichmich lambda sur internet y a pensé, les ingénieurs responsables de sa conception ont du se pencher là-dessus également...

Répondre à ce commentaire

Par Ioni, il y a 2 mois (en réponse à Pitou):

Quels ingénieurs ? On parle d'une agence de communication (des publicitaires), d'un collectif d'artistes et de l'université de Tasmanie qui n'a aucun département d'ingénierie ni de sciences hors secteur médical.

Répondre à ce commentaire

Par Charles de Gaulle, il y a 2 mois :

Enregistrer la chute de notre civilisation... Etre inerte, c'est être battu.

Répondre à ce commentaire

Par lutfri, il y a 2 mois :

Dans 2 ans il est détruit, vandalisé ou complètement ruiné...

Répondre à ce commentaire

Par romain793, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à lutfri):

Oui, ça ce serait le cas si c’était en France!
Y’a des pays plus civilisés où on respecte un peu plus les choses…

Répondre à ce commentaire

Par CourgetteFarcie, il y a 2 mois :

La Terre est mal en point ?
Ah bon ? un gros caillou est donc en danger de mort, première nouvelle.

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 2 mois (en réponse à CourgetteFarcie):

C'est pas facile de comprendre des métaphores apparemment...

Répondre à ce commentaire

Par Gregfr, il y a 2 mois :

"la terre est mal au point", c'est surtout la zone de confort pour l'humanité qui est mal au point !
Un monolithe d'acier, ça tient combien de temps à l'échelle d'une civilisation ? Pas besoin d'être ingénieur pour savoir que la seule chose qui résiste un minimum aux millénaires c'est la pierre !
La seule difficulté est de trouver une façon universelle et intuitive de transmettre le message qu'on veut faire passer.

Répondre à ce commentaire

Par MARY AGE GUET, il y a 2 mois :

Cherchez pas plus longtemps
,,, sa Fée 2o temps Con Fée Nimpe
depuis 2oo1 le model americain adopter partout l'oxidant est partie en cendre !!!
RiP

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 2 mois :

ce qui est une erreur pour l'un, ne l'est pas pour celui qui la fait. Il suffit de voir les méfaits de notre système sur la planète.
L'erreur ici, c'est nous !

Répondre à ce commentaire

Par Jonathan, il y a 1 mois (en réponse à obyoneone):

@obyoneone N'importe quoi, il faudrait peut-être arrêter avec la haine de soi. Et ce genre de discours est créationniste et néo-malthusien, pas scientifique.

Répondre à ce commentaire

Par @Hmj, il y a 2 mois :

Personne ne regard west world, c'est le début de ordinateur quantique universel super performant et extrêmement intéressant pour sa par secrète du marché

Répondre à ce commentaire

Par Julien H, il y a 1 mois :

On peut aussi laisser une clé USB ? C'est vraiment n'importe quoi. Ça donne un côté bobo avec sa conscience écologique... C'est la technologie qui va sauvez une partie de la population, mais comme Hollywood n'a pas encore filmé d'exemple, les bobos ne l'ont pas encore assimilés. Nous sommes les dinosaures de notre espèce...

Répondre à ce commentaire

Par Jonathan, il y a 1 mois :

Si on est capable de créer des boîtes noires pour enregistrer tous les changements et variations de la Terre en temps réel, qu'attend-t-on pour construire des centres de gestion des ressources pour installer une économie basée sur les ressources (telle que théorisée par Jacque Fresco du Venus Project) ?

Voilà qui serait bien plus intelligent, car aujourd'hui nous avons justement la possibilité de sortir de notre système économique préhistorique pour évoluer en tant que civilisation, et ainsi lui garantir un futur grâce à la cybernétique.

Ce n'est en tout cas pas en partant fataliste devant les grands défis que l'on évite les catastrophes, mais plutôt en se battant pour trouver des solutions. Et elles sont sous notre nez en l'occurrence. Au lieu de consacrer notre énergie pour des récits escathologiques, consacrons-la pour des récits émancipateurs.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.