Rechercher Annuler

CES 2022 : ces innovations technologiques pour lutter contre le COVID

De Mickaël - Posté le 5 janvier 2022 à 17h17 dans High-tech

Le Consumer Electronics Show  2022 (CES) se tient à Las Vegas comme chaque début d'année et dans cet immense salon, on retrouve de nombreuses innovations technologiques. Cette année est un peu particulière puisqu'il y a un grand nombre d'exposants qui sont là pour présenter leurs produits anti-covid.

Un masque qui protège efficacement son porteur

En parallèle de l'arrivée du Covid, les masques sont apparus dans notre quotidien et il en existe de nombreuses sortes, mais le plus répandu est le masque chirurgical qui ne protège pas son porteur uniquement, mais les personnes à proximité également. Quant au FFP2, il sert à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne ainsi que les micro-gouttelettes.

La petite start-up française Airxôm a développé en interne un masque hermétique d'un autre genre puisqu'il protège en plus de la pollution, des bactéries et des virus, dont le SARS-CoV-2. Derrière sa coque blanche en plastique qui recouvre la bouche et le nez, il y a un petit connecteur qui est relié à un boitier qui s'attache à la ceinture et qui dispose d'un filtre actif capable de détruire les nano-particules et les composés organiques volatiles. Contrairement aux masques jetables, celui-ci a une durée de vie de 4 ans, mais il faudra tout de même débourser 300 euros pour mettre la main dessus.

Un ventilateur pour mieux respirer sous son masque

Nous sommes nombreux à nous plaindre de ne pas pouvoir respirer correctement sous les masques, c'est de là qu'est né le petit ventilateur de masque Aeronest. Une initiative française.

Celui-ci vient s'attacher directement sur le masque qu'il soit FFP2, chirurgical ou en tissu, grâce à un système magnétique. Ensuite, le ventilateur fixé est alimenté par une petite batterie qui se trouve dans une attache à l'arrière de la tête. Il suffit pour le mettre en route d'appuyer 2 secondes sur un bouton et de respirer à nouveau normalement sans effort. Au niveau de l'autonomie, il faut compter de 8 à 12 heures, selon la puissance de la ventilation.

Apple et Oral-B pour le soin de vos dents

En restant dans la thématique de la santé, la marque Oral-B a profité du CES 2022 pour présenter sa nouvelle brosse à dent intelligente, compatible avec iOS, et ce sont les utilisateurs d'Apple qui vont être contents.

Cette dernière dispose donc d'une application pour iPhone qui permet de gérer un tas de paramètres et consulter de nombreuses informations. Vous pourrez définir le temps de brossage ou encore la pression qu'il faut exercer ou passer en mode nettoyage de la langue, car il ne faut pas l'oublier. Et pour couronner le tout, elle a aussi un coach vocal pour augmenter votre motivation.

Un triple écran pour être plus productif en télétravail

Notre santé a été mise à mal à cause du Covid et de nombreux salariés ont dû rejoindre leur domicile pour travailler. Pas facile sur un petit écran d'ordinateur portable ! C'est là que la startup Portabl (anciennement Slidenjoy) rentre en jeu avec son produit baptisé Slide qui vous permettra de travailler plus confortablement.

Slide est un système d'écran coulissant qui se connecte avec un simple câble USB. Attention ce n'est pas un câble comme les autres, il intègre 2 câbles d'alimentation et 2 câbles de signaux vidéos avec en plus le système Constant Stream de la marque.

Le concept est simple, le Slide se met à l'arrière de l'écran d'un ordinateur portable et sur chaque côté vous faites glisser un écran Full HD pour au final vous retrouver devant un triple écran. Ultra pratique en déplacement quand vous manquez de place dans l'avion ou dans votre chambre d'hôtel. Portabl annonce une productivité améliorée de 42 %.

Sachez aussi que ce module est compatible avec Windows, Android et Linux, mais aussi Mac M1, M1 Pro et M1 Max.

Concernant le prix, il est à 499 euros et il est possible de le personnaliser avec d'autres couleurs et textures.

Une erreur ?

Mots-Clés : ces 2022Las Vegasinnovations technologiecovid

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Allan, il y a 2 semaines :

le triple écran j'adhère par contre les masques je ne sais pas je ne suis pas convaincu

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 2 semaines :

Juste comme ça....c'est LA Covid et non LE => COronaVIrusDisease, donc maladie, d'où le féminin

Répondre à ce commentaire

Par Petit Écureuil, il y a 2 semaines (en réponse à Smirnoff):

Ok le gramar nazi. On s'en branle, j'entends plus de gens dire "le" que "la" autour de moi. Et ça me triger pas de si c'est le bon pronom.

Et c'est la même pour "la" gameboy à la place de "le".

C'est pas la première fois qu'un environnement social se facilite la prononciation. Surtout qu'on parle quand même d'un "La" qui à été annoncé pronom pour la maladie bien après sa découverte, alors que tout le monde était déjà en train de l'appeler "le" COVID.

Répondre à ce commentaire

Par Sarcov, il y a 2 semaines (en réponse à Petit Écureuil):

Alors en fait cela a une importance.

Car les gens confondent la maladie avec le pathogène, qui peut causer bien plus que la maladie respiratoire connue sous le nom de COVID.

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 2 semaines (en réponse à Petit Écureuil):

Oui et on entend les gens mettre un "s" à vingt ou à cent alors qu'il n'y en a pas! (pas pour deux cents et sa suite bien entendu).
Donc si les gens prononcent comme des quiches, je me refuse clairement à suivre les moutons!
Mais sinon, tu t'invites à prendre ton commentaire pourri et te le mettre bien dans le fondement

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 2 semaines (en réponse à Smirnoff):

A la base, c'est LE virus du SARS-COV-2... Ramené à LE COVID pour faciliter l'usage.

LA covid est une appellation forcée par le gouvernement pour donner un nom a une "maladie" qui n'en a pas. Pour faire comme "LA grippe". Mais ça ne prend pas.

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 2 semaines (en réponse à Dobermann):

"pour faire comme"...heu...en l'occurence il s'agit bien d'une maladie! le "D" c'est pour "Disease", "maladie" en anglais. Le virus à l'origine de cela est donc le Sars-cov2. Pour la grippe, il s'agit du virus influenza
Donc ce n'est pas une appellation forcée, c'est juste une appellation logique!
Il faut arrêter d'être crétin à un moment donné

Répondre à ce commentaire

Par Razzylada, il y a 2 semaines (en réponse à Smirnoff):

Sauf que selon cette logique, on devrait dire "la week-end" et "la laser", vu que tous deux sont à la base, en Anglais, des mots qui devraient être féminins une fois traduits en Français. Donc même si "la" Covid est correct, c'est une appellation qui a été amenée bien trop tard. Il fallait s'y prendre dès février/mars 2020 si on voulait que la plupart des gens utilisent le "bon" pronom, pas en juin. De plus, si je me fie aux sources que je trouve sur internet, certains dictionnaires (Larousse) ont intégré Covid dans leur vocabulaire en utilisant au moins la version masculine.

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 2 semaines (en réponse à Razzylada):

Là je m'incline, la manière de dire est plus intelligente que celle de l'autre gland

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 2 semaines :

Y aura des "clients" pour acheter un tel masque ? Parce que c'est prouvé, le virus il s'arrête à la porte d'entrée de la maison, ne touche pas les gens qui dorment et vous évite quand vous mangez. L'invention du siècle !

Répondre à ce commentaire

Par Smirnoff, il y a 2 semaines :

Sinon par rapport au masque, il existe le Precimask. Un masque fabriqué en France (certes le prix est de 125€) doté de filtres en céramique à la durée de vie de plusieurs années.

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 2 semaines :

long live machine, the future supreme !
La plus puissante machine c'est nous !
le corps est capable, s'il est bien nourris et entretenu, de produire toute les chimies et anticorps nécessaires à survivre.On est même capables de nous régénérer !
Sinon, nous, les humains, n'aurions jamais survécu 2.5 million d'années.
A force de remplacer cette formidable évolution de la nature par des machines et des composés chimiques douteux, nous dépendrons et disparaitrons avec la rouille...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.