Rechercher Annuler

Dune : les premières critiques du film de Denis Villeneuve sont tombées

De Gaetan Desrois - Posté le 5 septembre 2021 à 11h31 dans Cinéma

Attendue comme l'un des plus grands films de l'année 2021, l'adaptation du roman culte de Frank Herbert vient de passer par une épreuve très importante : les premières critiques du film. On les décortique ensemble !

Une standing ovation de huit minutes

Dire que Dune est l'un des films qui suscitent le plus d'attention relèverait du doux euphémisme. Et ce pour deux raisons principales. La première, c'est que Dune porte la promesse, plus qu'aucun autre film récent, de plaire autant à un public cinéphile qu'à un public qui va au cinéma uniquement pour voir de grands blockbusters. Les bandes-annonces annoncent la couleur : Dune a l'air d'un film terriblement généreux avec les spectateurs. 

La seconde raison, c'est que Dune est un sacré pari. Adapter le roman cultissime de space opera de Frank Herbert n'est pas une mince affaire. Le légendaire David Lynch (Elephant Man) s'y est cassé les dents, et même si le film qu'il a réalisé en 1984 est aujourd'hui culte, il a été détruit par la critique et le public à sa sortie. On peut aussi mentionner le projet complètement fou du grand Alejandro Jodorwsky (El TopoLa Montagne Sacrée), qu'il n'a jamais pu réaliser, mais qui a donné naissance à un documentaire passionnant : Jodorowsky's Dune

Malgré l'immense difficulté que revêt une adaptation du roman de Frank Herbert, spectateurs et critiques semblent, depuis l'annonce du projet, plutôt confiants. Et cela n'est pas uniquement dû aux progrès faits en matière d'effets spéciaux, mais avant tout pour l'excellente réputation du cinéaste Denis Villeneuve, chargé de cette adaptation. Il faut dire que depuis l'adaptation en 2010 d'Incendies, le chef d'oeuvre du dramaturge franco-libanais Wajdi Mouawad, Denis Villeneuve accumule les réussites et les succèsPrisonersEnemySicarioPremier Contact, sans oublier Blade Runner 2049, la suite ambitieuse du film culte de sir Ridley Scott. 

On attendait donc avec impatience la découverte des premières critiques de Dune, pour voir si le réalisateur canadien serait fidèle à sa réputation de grand artisan du Septième Art. Et, si l'on croit les premiers avis, il s'agit d'une nouvelle réussite pour Villeneuve !

#DuneMovie is Denis Villeneuve’s ‘Lord of the Rings.’ pic.twitter.com/d54vNOqa8E

September 3, 2021

Dune est le "Seigneur des Anneaux" de Denis Villeneuve.

\ud83d\udd35 Bonne nouvelle : #DenisVilleneuve a gagné son pari d’adapter #Dune. Son film est à la fois un grand spectacle, un récit initiatique et une belle approche des relations parents-enfant, qui fait le lien avec le reste de son œuvre. Très bon casting pour mise en scène flamboyante pic.twitter.com/lai6BRgfMT

September 3, 2021

Le film atteint une sorte d'apogée du blockbuster minimaliste contemporain. C'est tellement beau, tellement maitrisé, tellement radical qu'après faudra passer à autre chose.

September 3, 2021

#Dune n'est pas parfait (presque trop de rythme) mais c'est bien le grand spectacle précieux espéré, devenu si rare à l'ère Marvel.

Une adaptation de l'épopée d'Herbert savamment conçue et pensée, à la densité impressionnante et fou visuellement.

Vivement #DunePart2. #Venezia78 pic.twitter.com/vIypLbJrE3

September 3, 2021

On va faire simple, #Dune de Denis Villeneuve est une GIGANTESQUE CLAQUE artistique et cinématographique. pic.twitter.com/tdCly9Gw0v

September 3, 2021

Tout le bien que vous pouvez lire sur #Dune est justifié : c'est un très beau film (de SF), qui adapte avec soin l'œuvre de Herbert, et que transcende la mise en scène de Villeneuve. Reste la frustration que la suite nécessaire soit conditionnée à un succès... #Venezia78

September 4, 2021

Indéniable réussite, #DuneMovie est un film épique et dense, introspectif et spectaculaire, magnifiant et clarifiant l’univers d’Herbert. Le cinema de #denisvilleneuve est ample, le casting minutieux. Un nouveau blockbuster d’auteur. Nolan n’aurait pas fait mieux

September 3, 2021

Naturellement, même si les critiques sont généralement dithyrambiques, aucun film obtient une absolue unanimité, et certains spectateurs et professionnels ont fait part de leur déception concernant le film de Denis Villeneuve.

#Dune c’est (évidemment) visuellement sublime. Mais alors personnellement je n’ai ressenti aucune émotion. Un peu passée à côté même si les images m’ont subjuguée. Je n’ai accroché à aucun personnage. C’était donc un peu long. #Venezia78

September 3, 2021

Attendu comme le messie, le premier volet de l’adaptation par Denis Villeneuve du mythe SF est un spectacle opulent, mais sans grande vision. #CinemaInrocks https://t.co/tswD37ZDoG

September 3, 2021

#Dune Review: Denis Villeneuve’s Epic Spice Opera Is a Massive Disappointment https://t.co/6dfNSXMzpT pic.twitter.com/h7CJp47F7T

September 3, 2021

Le "Spice Opera" épique de Denis Villeneuve est une gigantesque déception.

À noter par ailleurs que le film a été présenté à la Mostra de Venise, où il a été acclamé, notamment avec une standing ovation de huit minutes. Chloé Zhao, dernière récipiendaire du Lion d'Or (et de l'Oscar du meilleur réalisateur) pour Nomadland a confié que le film était "extraordinaire". On a hâte de le découvrir ! À noter que le mois de septembre 2021 sera l'occasion de découvrir l'adaptation tant attendue d'un autre chef d'oeuvre de la Science Fiction

Une erreur ?

Mots-Clés : sfMostra de VeniseveniseFrank Herbertdunespace opéraChloé Zhaonomadlandcritiquesridley scottblade runnerBlade Runner 2049fondationAppleTV+

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par Sid le Paresseux, il y a 1 mois :

Je l'attends tellement purée ! Et pour les inrocks, ça remonte à quand la fois où ils ont aimé un film bon public ?

Répondre à ce commentaire

Par himling, il y a 1 mois (en réponse à Sid le Paresseux):

Comment savoir si un film est bon?
La presse en dit généralement du bien.
Mais surtout, évidemment, libération, le nobs, première et évidemment les inrocks en disent du mal.

Répondre à ce commentaire

Par EchoBoy, il y a 1 mois (en réponse à himling):

Parce que vous préférez un avis général hypocrite, consensuel et fade ?

Répondre à ce commentaire

Par EchoBoy, il y a 1 mois (en réponse à Sid le Paresseux):

Ah bah ouais tellement de bon ton de taper sur Les Inrocks. Vous ne voulez pas rajouter que le Dune de Lynch est un ratage complet aussi, histoire d'avoir un avis bien mainstream ?

Répondre à ce commentaire

Par HDR, il y a 1 mois :

Ça tome bien, jamais eu la motivation de regarder le film de l'époque (a tord peux être?), l'occasion de rattraper le coup!

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 1 mois (en réponse à HDR):

Va le voir, juste pour voir que le professeur Xavier est bien un Xmen et qu'il ne vieillit pas !

C'est un super film, l'histoire est très intéressante est racontée avec les moyens de l'époque, c'est toujours un plaisir de voir des vieux films.

Répondre à ce commentaire

Par Chris B, il y a 1 mois :

Chez Hitek, on copie-colle les critiques des autres pour en faire un article.

Répondre à ce commentaire

Par Jean, il y a 1 mois :

Wajdi Mouawad est Québecois et Libanais et non Français.

Répondre à ce commentaire

Par souleater34, il y a 1 mois :

Merci de nous avoir mis les deux côtés de la critique. Dune est Le livre de SF (devant 2001, Foundation et Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques?): son adaptation est quasiment impossible, nous allons voir ce que ça donne, même si son glacial Blade Runner, ne m'a pas convaincu.

Répondre à ce commentaire

Par Regnak, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à souleater34):

A fond ! Perso, j’ai adoré les livres d’Asimov et il m’est difficile d’établir qui je préfère. Par contre, j’attends la série Fondation avec autant d’enthousiasme que ce film Dune. Dans tous les cas, des chefs d’œuvres de S-F et ça fait plaisir que des réalisateurs s’y attaquent avec les moyens technologiques actuels.
Asimov <3
Herbert <3

Répondre à ce commentaire

Par Jacquie, il y a 1 mois :

C'est David Lynch qui a réalisé celui en 84 ? J'étais persuadé que c'était Alan Smithee sur un scénario de Judas Booth ;)
Il faut rappeler que le film a été assassiné par la production

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.