Rechercher Annuler

D'où viennent les éclairs durant un orage ?

De Ayasta - Posté le 11 juin 2014 à 13h05 dans Science

Ces derniers jours (ou plutôt ces dernières nuits), nous avons eu droit à de belles ribambelles d'éclairs dans plusieurs régions de France. Mais comment se forme un éclair ? Voilà une question intéressante qui a déjà dû passer dans C'est Pas Sorcier ! Surtout que nos ancêtres se questionnaient beaucoup sur cette étrange lumière. Malheureusement, ils n'avaient pas Internet pour trouver la réponse à leurs questions.

Cette infographie réalisée par Science et Avenir explique tout simplement la formation d'un éclair durant un orage. Les nuages d'orage, qui répondent au doux nom de cumulonimbus, contiennent des milliards de gouttelettes d'eau et de cristaux de glace. Lorsque gouttes et cristaux se percutent, ils échangent une partie de leurs charges électriques. Les plus grosses particules, comme les gouttes d'eau, ont tendance à recevoir des charges négatives avant de se retrouver en bas du nuage. Du coup, les charges positives sont en haut du nuage et les charges négatives en bas, maintenues à distance par l'air. Lorsque l'écart entre ces deux paquets de charges est trop important, la barrière de l'air craque et un éclair se forme.

Mais ça, c'est pour les éclairs à l'intérieur des nuages. Quid de ceux qui touchent le sol ? Le principe est le même, avec quelques légères différences. Les gouttes chargées négativement ne font pas que mouiller le sol (et vous par la même occasion), elles repoussent aussi les charges négatives de la terre ou des arbres plus profondément, laissant le haut du sol chargé positivement. Encore une fois, un potentiel électrique se forme entre le nuage et la surface terrestre, avec l'air en tant que barrière. Lorsque celle-ci craque, la charge à la base du nuage cherche une issue en direction du sol. Et boum ! La foudre a encore frappé.

Une erreur ?

Source(s) : Science et avenir

Mots-Clés : Infographieorageéclair

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par light, il y a 8 ans :

rien de mieux que hitek pour se cultiver . :D

Répondre à ce commentaire

Par UItor, il y a 8 ans :

Cette news est vraiment foudroyante :p

Répondre à ce commentaire

Par Nitrik, il y a 8 ans :

Il manque juste un petit detail il me semble!
La différence de potentiel entre charge positif et négatif n'est pas un éclair. Il s'agit d'une décharge appelée "traceur" qui laisse un canal ionisé derrière elle et lorsqu'elle rencontre un obstacle (sol, arbre ...), une forte décharge électrique remonte ce canal et là, il s'agit d'un éclair!

Ce n'est peut être pas tout à fait exacte vu que mon cours remonte à quelques années ^^ Sinon, très bon travail de vulgarisation dans cet article, merci Hitek :)

Répondre à ce commentaire

Par Tilodum, il y a 8 ans (en réponse à Nitrik):

Je serais bien d'avis avec toi, cet article est un peu simpliste.
Et il faut savoir que l'éclair ne va pas des nuages au sol mais bien l'inverse.

Répondre à ce commentaire

Par Roujucad, il y a 8 ans (en réponse à Tilodum):

Pas entièrement raison.
2 types de foudre : descendant, ascendant.
Et le plus fréquent est quand même descendant (donc du nuage vers le sol)

Répondre à ce commentaire

Par VouteTigre4, il y a 8 ans :

Cette présentation me rappelle beaucoup Microsoft Encarta =D

Répondre à ce commentaire

Par prélude, il y a 8 ans :

d'ailleurs l'éclair ne tombe pas, il monte. Comme la rosée du matin qui s'élève du sol et ne tombe pas de l'air (oui g t éblouie de le savoir quand on me la dit étant petite alors je partage ^^)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.