New York complètement détruite par l'impact d'un astéroïde !

De Dan Auteur - Posté le 7 mai 2019 à 11h54 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

On vous rassure, New York est encore debout ! Il ne s'agissait que d'un exercice international de simulation d'un impact d'astéroïde sur la Terre réalisé par la Nasa.

Mené vendredi dernier par la Nasa, la Fema (l'Agence américaine des situations d'urgence), le Bureau de coordination de défense planétaire ainsi que l'Agence spatiale européenne, l'exercice imaginé par un ingénieur de la Nasa mettait en scène un astéroïde d'un diamètre de 100 à 300 mètres, repéré dans l'espace. Celui-ci avait 1% de chance de venir frapper notre planète le 29 avril 2027. Les 200 astronomes et autres ingénieurs ont alors tenté de trouver les moyens pour empêcher une telle catastrophe de se produire et l'exercice s'est conclu par la destruction totale de la ville de New York !

Effectivement, l'équipe internationale derrière cette simulation a tenté d'élaborer des stratégies et autres missions de reconnaissance dans le but de détruire ou dévier l'astéroïde de sa trajectoire initiale. En fonction des propositions des spécialistes, les maîtres du jeu qui menaient l'exercice adaptaient le scénario de la catastrophe.

Un impact inévitable

Et vu le résultat de l'exercice, on peut dire que l'équipe n'a pas trouvé LA solution pour éviter le pire. En effet, l'agence spatiale américaine a pris la décision de partir observer le menaçant astéroïde dès 2021 à l'aide d'une sonde. Celle-ci a permis à l'équipe de déterminer avec précision sa trajectoire ainsi que son point d'impact prévu pour venir s'écraser dans le Colorado aux alentours de Denver. Pour éviter que cela ne se produise, les principales agences spatiales mondiales ont envoyé une flotte de six vaisseaux pour venir frapper le caillou dans le but de faire dévier sa trajectoire. Une opération nécessitant de bien analyser les orbites et qui demande énormément de temps car il a fallu attendre 2024 pour que 3 des 6 vaisseaux dits impacteurs parviennent à s'écraser de façon simultanée sur l'astéroïde.

Sauf qu'après l'impact, un morceau de 60 mètres a continué sa course toujours en direction de notre planète. Les Américains ont bien sûr essayé d'envoyer un missile nucléaire pour éviter que le rocher ne s'écrase sur Terre mais en raison de différends politiques, ce projet n'a pas abouti. De ce fait, au cours des mois qui ont suivi, la probabilité que ce morceau d'astéroïde percute la surface terrestre est passée de 1 à 100%. Avec comme point de d'impact : New York. Conséquence : lors dans son entrée dans l'atmosphère, l'astéroïde serait dirigé à 69.000 km/h et aurait explosé à 15 km au-dessus de Central Park détruisant ainsi complètement la ville la plus célèbre des Etats-Unis. Les experts estimaient l'énergie dégagée par l'explosion à l'équivalent de 1000 fois celle d'Hiroshima, détruisant tout dans un rayon de 15 km !

Coordonner Les maillons de la chaîne et se préparer à la catastrophe

Face à ce constat d'échec, la seule solution était de se préparer à la catastrophe. Et la liste des problèmes a résoudre est longue ! Très longue ! En effet, comment organiser l'évacuation de dix millions d'habitants ? Comment gérer les réfugiés, protéger les installations électriques, nucléaires et chimiques ou bien encore les œuvres d'art ? Enfin, comment la population réagirait face à cette situation apocalyptique ?

Bref, les questions relatives à la conséquence de cet impact d'astéroïde sont même allées jusqu'à savoir à qui reviendrait la responsabilité de rembourser les personnes touchées par les dommages causés par l'explosion de l'astéroïde. Malheureusement, celui-ci a bien provoqué la destruction totale de la Grosse Pomme, transformant la ville en un énorme champ de ruines avec des dégâts constatés jusqu'à plus de 60 km à la ronde !

Bien évidement, l'équipe qui a mené cet exercice a précisé qu'un tel scénario a peu de chance de se produire dans la vraie vie. Le but de cette simulation était de lister tous les problèmes relatifs face à une telle situation pour mieux se préparer et coordonner les différents services qui interviendront dans ce processus d'urgence. L'exercice a également été l'occasion pour certains experts de militer pour le développement du télescope spatial NeoCam, un projet qui permettrait d'améliorer le repérage d'astéroïdes et par conséquent être plus réactif face à la menace.

Le prochain exercice de simulation est prévu à Vienne en 2021 et c'est l'Europe qui sera visée. Espérons que le Vieux continent sera épargné comme cela avait été le cas lors de la simulation au Japon où les astronomes avaient réussi à faire dévier un astéroïde à l'aide d'une charge nucléaire, protégeant ainsi Tokyo.

Une erreur ?

Mots-Clés : exercicenew yorkNASAEspaceastéroïdesimulationimpactdestruction

Source(s) : geek.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par aLEX, il y a 1 mois :

Ah les politiques .... ils vont être responsables de notre perte !

Répondre à ce commentaire

Par C0N PL0T TiSSE, il y a 1 mois (en réponse à aLEX):

APRES LES AVi0NS..... LES MES TES 0R ????
HiSS0NT F0RT SES BEN LADEN !!!!!

Répondre à ce commentaire

Par Maisouimaisnon, il y a 1 mois :

Du coup si c'est un scénario adaptatif en fonction de leurs choix ... Genre un jeu de rôle, c'est complètement bidon leur truc non ?
Dire qu'en envoyant des vaisseaux va laisser un cailloux de 60mètres suivre sa trajectoire c'est aléatoire, même si c'est possible dans la réalité c'était un scénario destiné à les faire rater l'exercice

Répondre à ce commentaire

Par Maisouimaisnon, il y a 1 mois (en réponse à Maisouimaisnon):

un cailloux de 60m qui va continuer à suivre sa trajectoire*

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 1 mois (en réponse à Maisouimaisnon):

Je vois mal une telle simulation faite par un MJ classique ^^ A mon avis ils ont choisit eux mêmes les actions "humaines" en définissant lesquelles étaient les plus probables, et pour ce qui est de l'astéroïde et des vaisseaux impacteurs ils ont du utiliser un simulateur.

C'est mon hypothèse hein, pas une affirmation.

Répondre à ce commentaire

Par Youja, il y a 1 mois via l'application Hitek :

Le putaclic totalement assumé ici

Répondre à ce commentaire

Par Nash O'Dalthir, il y a 1 mois :

Hemmm Je ne suis pas scientifique, et je doute d'avoir le niveau de connaissance pour évaluer correctement la situation.

Mais envoyer plusieurs vaisseaux pour impacter un corps celeste n'est-il pas un peu idiot ?

Je veux dire en terme de physique quand 2objets se rencontrent selon le principe de la 3e loi de Newton (je crois) la collision génère une force égale dans la direction opposée.

Mais le corps celeste par sa masse et son inertie génère certainement une force certainement bien plus énorme que 6 vaisseaux.

Ne serait-il pas plus intelligent d'envisager une solution pour que ces 6 vaisseaux "s'amarrent" à l'astéroïde et génère une force continue pour réorienter l'objet ?

Dans la version simpliste appliquer la dynamique des rétro-propulseur

Répondre à ce commentaire

Par Zell, il y a 1 mois (en réponse à Nash O'Dalthir):

Ton idée sur le papier offre plus de chance de réussite, mais techniquement je pense que c'est impossible aujourd'hui

Moi je serai plutôt partisan de venir pulvériser l'objet à l'avance, à une distance tel que l'on pourrait prévoir une seconde salve pour détruire tous les morceaux dangereux qui seraient éparpillé et non désintégré par notre atmosphère

Répondre à ce commentaire

Par ouioui, il y a 1 mois :

Dans endgame iron man meurt en se sacrifiant en claquant des doigts avec le gant,black widow meurt en se sacrifiant pour la pierre de l'ame sur vormir captain america retourne dans le passé et décide d'y rester pour vivre la vie qu'il a raté et revient dans le présent tres vieux et donc file le bouclier au faucon en disant que ce serait lui le nouveau captain america,les freres russo autorisent le spoil j'ai tous mes droits.

Répondre à ce commentaire

Par Nash O'Dalthir, il y a 1 mois (en réponse à ouioui):

J'en connais un qui profite des déclarations des frères Russo.....

Répondre à ce commentaire

Par Garouko, il y a 1 mois :

"L'exercice imaginé par un ingénieur de la Nasa mettait en scène un astéroïde d'un diamètre de 100 à 300 mètres"
Astronomes : Bon ... Faut trouver un moyen de dévier cet astéroïde
Ingénieur MJ : Attendez je lance mes dés
*Jet de dés*
Ingénieur MJ : T'A RATÉ,T'A RATÉ,T'A RATÉ !!! A MOI !!
*Jet de dés*
Ingénieur MJ : RÉUSSITE CRITIQUE, NEW YORK EST DÉTRUIT MOUAHAHAHA !!!
Astronomes : ...

Répondre à ce commentaire

Par sey, il y a 1 mois :

ZZzzzzzzz.............

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Rage 2 : l'Apocalypse selon Saint-Cross

Rage 2

Il y a 1 mois

Note : 7,75
Critique Avengers : Endgame, une suite sympathique, mais qui va diviser (sans spoilers)

Avengers : Endgame

Il y a 2 mois

Note : 7
Test Huawei P Smart 2019, un smartphone au rapport qualité-prix très intéressant : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P Smart 2019

Il y a 3 mois

Note : 7,6