Après la révélation d'une faille de sécurité, Google décide de fermer son réseau Google+

De Dan Auteur - Posté le 9 octobre 2018 à 8h52 dans Informatique

Ce lundi 8 octobre, Google a annoncé que son réseau social Google+ avait été victime d'une faille de sécurité affectant les données personnelles de 500.000 comptes personnels.

Une faille de sécurité connue depuis mars 2018

Cette faille a été découverte en mars dernier au cours d'un audit de sécurité interne de Google+. A la découverte de ce problème de sécurité, la firme de Mountain View a immédiatement colmaté cette faille de sécurité. Sauf que l'entreprise n'a pas rendu public ce piratage qui existait entre 2015 et mars 2018 et qui aurait permis à plus de 400 applications tierces d'avoir accès aux adresses électroniques, professions, sexes et âges des 500.000 propriétaires de compte Google.

De son côté, l'entreprise précise dans un billet publié sur son blog que les messages, numéros de téléphone ou informations du compte Google n'ont pu être consultés. Pour l'heure, l'entreprise ne confirme pas qu'il s'agit d'un piratage et ne s'explique pas sur la raison pour laquelle elle n'a pas dévoilé cette faille dès qu'elle a été découverte. Il faut dire qu'avec l'affaire Cambridge Analytica qui avait touché Facebook à cette même période, Google craignait de subir les mêmes conséquences que le groupe de Zuckerberg.

Clap de fin pour Google+

Lancé en juin 2011, Google+ tente de se faire une place face à Facebook et Twitter en reprenant les ingrédients de ses concurrents. Si au début le réseau social semble séduire les internautes, il peine à rassembler les gens qui ne sont que 111 millions d'utilisateurs actifs en 2015 alors que Facebook culmine à près de 1,6 milliard d'utilisateurs. L'entreprise tente de simplifier son réseau et y ajoute des nouvelles fonctionnalités, mais son retard est considérable face à la concurrence. Google décide alors ne plus communiquer autour de Google+ mais le conserve en ligne. Ce lundi, suite à la révélation de la faille de sécurité, la firme de Mountain View a pris la décision de fermer le réseau social estimant que "la version grand public avait un usage très faible, 90% des sessions duraient moins de 5 secondes".

Cette faille de sécurité affectant les données personnelles d'un demi-million d'utilisateurs et le fait que la firme ne l'ait pas divulguée aurait été l'occasion pour Google de mettre fin à cet échec. Ainsi, l'arrêt de Google+ se fera progressivement au cours de dix prochains mois jusqu'en août 2019. La version grand public du réseau est désormais inaccessible. Seule la version entreprise permettant aux salariés de communiquer entre eux est encore active mais sera dotée de nouvelles fonctions.

Enfin, le géant du Web va apporter des modifications à certaines API et les développeurs d'applications n'auront plus accès aux SMS envoyés et reçus sur Android ainsi qu'aux appels entrants et verront leur accès aux carnets d'adresses des utilisateurs fortement limité.

Une erreur ?

Mots-Clés : faillesécuritégoogleGoogle+fermeturedonnées personnelles

Source(s) : lesechos.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Savi, il y a 2 ans :

RIP petit ange parti trop tôt

Répondre à ce commentaire

Par gareth, il y a 2 ans :

Perso, j'aimais bien G+ notamment sur l'aspect et les fonctionnalités, mais le problème c'est qu'il y avait pratiquement personne présent. Après, je reconnais que je boudais aussi car c'est un produit de Google, donc pas de vie privée. Du coup, j'attends la mort de Facebook avec impatience, qu'ils se concentrent sur l'Occulus plutôt.

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 2 ans :

Y'avait un intérêt à avoir un compte G+ ?
Non mais ma question est sérieuse

Répondre à ce commentaire

Par Dessel, il y a 2 ans (en réponse à Thaar):

Et bien, au début, oui, il était mieux fichu que Facebook pour la gestion des groupe, de la confidentialité, de la façon dont tu pouvais partager les choses. Mais Facebook était déjà solidement implanté à l'époque, les utilisateurs devaient avoir la flemme de se recréer un compte et ne voulais certainement pas perdre leurs 5000 amis :D

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 2 ans (en réponse à Thaar):

pour répondre à ta question,t'avais pas le choix il en fallait un pour que t'ai un compte youtube (et Dieu sait que ça n'a pas toujours été le cas)

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 2 ans (en réponse à darkman):

Oui j'avais dû le faire pour Youtube à la base mais je ne m'en suis jamais servi du tout pour autre chose haha

Répondre à ce commentaire

Par darkman, il y a 2 ans (en réponse à Thaar):

pareil mon youtube je l'ai depuis 2008 et mon google+ j'ai du l'utiliser 2 ou 3 fois

Répondre à ce commentaire

Par boopette, il y a 2 ans :

zut je l'utilisais pour m'identifier sur certains jeux (vu que je n'ai pas facebook)

Répondre à ce commentaire

Par Koy, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à boopette):

C'est seulement Google qui ferme, tu pourras toujours jouer à tes jeux et tes sauvegardes seront toujours conservé car Gmail est toujours présent... Et si tu joues sur smartphone alors normalement ton compte Gmail est liée à Google play jeux pour tes sauvegardes.

Répondre à ce commentaire

Par boopette, il y a 2 ans (en réponse à Koy):

ah merci pour l'info ^^ ! (Je veux vraiment pas aller sur facebook juste pour ça)

Répondre à ce commentaire

Par meg, il y a 2 ans :

l'entreprise ne confirme pas qu'il s'agit d'un piratage et ne s'explique pas sur la raison pour laquelle elle n'a pas dévoilé cette faille dès qu'elle a été découverte.

je vois que la GRPD n'as pas changé grand chose et que les gafa continues de faire ce quelles veulent en toute impunité avec nos données... navrant

Répondre à ce commentaire

Par Miriakus, il y a 2 ans :

"90% des sessions duraient moins de 5 secondes"

Imaginez le nombre de gens qui ont missclick.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 2 semaines

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 semaines

Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 4 mois