Solo : A Star Wars Story

Star Wars : Disney est sur le point de réévaluer ses plans suite à l’échec de Solo

De Maxime K Auteur - Posté le 31 mai 2018 à 9h14 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Que ce soit en France ou dans le reste du monde, Solo : A Star Wars Story signe le pire démarrage pour un film de la saga.  Avec "seulement" 103 millions de dollars récoltés aux Etats-Unis durant ses quatre premiers jours d’exploitation, le film de Ron Howard est loin de répondre aux attentes de Disney qui compte repenser sa stratégie après cet échec.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Deux films Star Wars à 5 mois d'intervalle, c’est fini !

Rogue One, le premier spin-off avait rapporté plus de 150 millions de dollars lors de son premier week-end, et nous sommes loin de ces chiffres avec Solo, malgré les quatre jours consacrés au Memorial Day. Le film qui retrace la jeunesse d’Han Solo arrive assez loin derrière Deadpool 2 qui avait rapporté 125 millions de dollars, mais surtout d’Avengers : Infinity War qui a explosé le score avec ses 257 millions de dollars. Nous pouvons penser à une overdose de Star Wars pour les fans qui seraient lassés par la sortie de tout ces longs-métrages. Depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, nous avions droit à un film par an, or cette année, nous avons seulement 5 mois qui séparent la sortie de Star Wars : Les Derniers Jedi et Solo. De plus, même si raconter les origines du contrebandier pouvait sembler intéressant sur le papier, depuis la mise en chantier du projet, nous avons eu droit à une mauvaise presse, des bruits de couloirs qui annonçaient de nombreux soucis sur le tournage, sans oublier le renvoi de Chris Miller et Phil Lord. Surtout qu'avec la sortie de l’épisode VIII, les critiques des fans n’ont cessé d’émerger à l’encontre de Rian Johnson et sa vision sur les Jedi, la Force et les origines de Rey.

star wars

Néanmoins, la saga n’est pas prête de s’arrêter puisque l’épisode IX sortira bien l’année prochaine, suivi du spin-off sur Boba Fett et sûrement plus tard celui sur Obi-Wan Kenobi, avant de laisser place à la nouvelle trilogie de Rian Johnson. D’après The Hollywood Reporter, l’échec de Solo aura servi de leçon à Disney qui compte repenser sa stratégie. En effet, le studio aux grandes oreilles ne sortira plus deux films de la franchise à des dates si rapprochées. D’un autre côté, c’est certainement une bonne chose, Star Wars ce n’est pas Marvel, ils ne doivent pas oublier que ce qui faisait le charme de cet univers c’est l’attente, pouvoir apprécier chaque film avant de se lancer dans le chapitre suivant. Rappelons d’ailleurs qu’il y a toujours eu trois ans qui séparaient chaque épisode pour la prélogie et la trilogie originale de George Lucas. Disney devrait donc laisser plus de temps aux fans pour respirer et pouvoir apprécier chaque épisode canonique et spin-off. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarssoloDisney

Source(s) : The Hollywood Reporter

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Avis des internautes sur le film Solo : A Star Wars Story (9)
pic

Dernier avis positif

Par fandeSW, il y a 6 mois

EXCELLENT !!!!!!! j'attends la suite !

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par Betamax, il y a 7 mois

Hello there !

Sa note :

2
Tu as vu Solo : A Star Wars Story ? Laisse un avis !

Commentaires (38)

Par Elo, il y a 6 mois :

C'est vrai que là des SW y'en a beaucoup trop Disney devrait commencer à se calmer ! Un par an pas plus et encore !!

Répondre à ce commentaire

Par ZiDANE SA VEUT DIRE : DELICIEUX, il y a 6 mois (en réponse à Elo):

En Même Temps,,, 1 Film Sur Han Solo,,,, 1oo Harisson Ford,,, Sec Homme 1 Jurassic Park 1oo T-rex,,,

Répondre à ce commentaire

Par Tagueule, il y a 6 mois (en réponse à Elo):

parle pour toi
2 par ans c'est tres bien

Répondre à ce commentaire

Par Helric, il y a 6 mois :

Le problème vient principalement de la qualité des films, même si 2 par an ça fait bien trop.

Répondre à ce commentaire

Par 1dude, il y a 6 mois :

C etait mieux avant

Répondre à ce commentaire

Par Kk, il y a 6 mois via l'application Hitek :

C’est carrément une ( parmi tant d’autres ...) poule au œufs d’or pour eux , ils sont sans limites et vont nous proposer spinoff sur spinoff, jusqu’à ce que ça s’essouffle .. c’est bien dommage Rogue One est pour moi comme pour beaucoup le meilleur SW depuis que Mickey a racheter Lucas ...

Répondre à ce commentaire

Par Leyft, il y a 6 mois (en réponse à Kk):

Le plus réussi, peut-être parce que peu de libertés étaient possibles ?
Le scénario est bien encadré par les films déjà existants, et il y avait un fil conducteur bien défini.

Pour les épisodes récents ( 7, 8), on comprend beaucoup moins les enjeux.
On finissait sur une impression de victoire totale des gentils, et on reprenait avec ces films avec une menace aussi grande, voire plus, et on a eu ce sentiment (plus ou moins prononcé) de revoir l'épisode 4...

J'ai beaucoup aimé Rogue One aussi, faudrait que je le revois tiens.

Répondre à ce commentaire

Par Lolilolala, il y a 6 mois (en réponse à Leyft):

C'est une blague j'espère ? Star wars épisode 7 est pas trop dégueu, mais c'est un simple copié collé de l'épisode 4, avec les mêmes méchants et gentils.
Star wars 8 est un copié collé de l'épisode 5 sur la structure globale avec des éléments de l'épisode 6.

Rogue one est ultra original à côté des ces deux catastrophes. J'arrive pas à piger pourquoi ils n'ont pas de scénaristes corrects, on dirait le bas du panier de l'univers étendu antérieur.

Et pas certain que Star wars soit la meilleure licence pour porter le discours du parti démocrate américain. Probablement la gestion la plus débile d'une licence de cette taille par qui que ce soit.
J'espère qu'ils vont pas faire la même merde avec les Marvels à venir.

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 6 mois :

Le publique se rend enfin compte que même emballé avec un beau nœud rose, de la merde reste de la merde.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois :

Haha donc en gros, l'auteur se rend compte que les films Marvel c'est des produits de consommation de masse à la chaîne et que Disney et Kathleen Kennedy sont en train de transformer SW en Marvel, en créant des films réalisés avec un énorme cahier des charges uniquement dans le but de plaire et de vendre, et sans aucune passion derrière.

En saupoudrant le tout de bien-pensance inclusive, pas parce qu'ils y croient réellement, croyez moi Bob Iger et Kathleen Kennedy les questions de tolérance des minorités ça leur en touche une sans faire bouger l'autre, mais uniquement pour surfer sur la pensée générale dans le but de faire du profit et d'être bien vu en tant que société.

Et ils se croient VISIONNAIRES :)
Ils se prennent pour Gene Roddenberry, ou du moins essayent de faire passer leur société comme aussi légitime dans ce combat de tolérance que celui qu'avait mené ce dernier aux masses qui achètent leurs produits comme des drogués en manque.

Et les gens l'acceptent. Ils avalent toute cette manipulation sentimentale et ouvrent leur porte-monnaie. Il faut pas être sociologue ou analyste pour se rendre compte du plan de Disney, Marvel, etc.
Ouvrez les yeux, arrêtez de leur donner votre argent durement gagné, et arrêtez de leur faire de la pub.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

Je sais pas ce qui est le plus navrant dans ton propos...

Reprocher à des blockbusters de vouloir plaire et vendre...

Mentir sur un prétendus cahier des charges de réalisation, parce que la cohérence visuelle et scénaristique entre les épisode 7 et 8 on la cherche toujours.

Ignorer complètement que Marvel comics et les stars wars ont toujours eu un propos progressiste.

Ou la flemme manifeste de n'avoir fait aucune recherche sur les processus de production de Lucasfilm et Marvel, parce que de ce point de vue là les premiers ont tout intérêt à copier les seconds.

Mais en vérité, t'as juste pas envie de parler de cinéma, pas vrai ?

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois (en réponse à Murge):

- Je leur reproche pas de vouloir plaire et vendre, je leur reproche la démarche capitaliste exacerbée dans laquelle s'inscrivent ces films, je leur reproche leur soif de pognon au détriment de l'Art qu'est le cinéma, car ce n'est pas qu'une industrie. Je leur reproche de vouloir vendre sans avoir la moindre passion pour ce qu'ils produisent. Et je leur reproche de maquiller leur sinistre projet en une manifestation de grands passionnés et de faire ce que les gens ont envie qu'ils fassent juste pour pouvoir leur prendre leur pognon.

Un bon exemple sont les "practical effects" qui sont tant mis en avant dans les vidéos promotionnelles des blockbusters récents (pas uniquement SW mais aussi Jurassic World, etc) uniquement parce que c'est ce que le public veut voir pas parce que c'est quelque chose qui est important d'un point de vue artistique pour les réalisateurs, et si on lui donne ce qu'il veut, le public nous donnera son argent. Il faut être aveugle ou stupide pour ne pas réaliser que c'est de la manipulation sur les sentiments et la nostalgie du public.

- Quand je parle de cahier des charges, je parle bien entendu de la check-list d'éléments nécessaires pour que le public râle le moins possible et pour se faire passer pour une société progressiste (ce qui apparemment marche vu tes propos) à savoir;
- les minorités ethniques visibles (mais pas trop bien sûr),
- La nostalgie (des choses que les gens connaissent et aiment pour qu'ils aient l'impression de retomber en enfance),
- Les fausses promesses de communication et les conneries faussement inclusives; Kathleen Kennedy: "Il y aura un épisode de SW réalisé par une femme et/ou une minorité bientôt promis", "La diversité est très important pour nous et dans l'univers de SW" en attendant TOUS les épisodes de SW ont été réalisés par des hommes blancs hétéros/pas gay déclarés (remarque que j'en ai rien à foutre de qui réalise un film et encore moins de sa sexualité ou de son origine ethnique mais apparemment c'est important...) C'est le point fort du capitalisme, transformer le moindre élément superficiel en argument de vente et ça faut bien l'avouer Disney en sont les champions.

- Je ne parle pas de SW et Marvel pour ce qu'ils étaient à l'origine mais bien de ce qu'ils sont en tant que société aujourd'hui. Voir mon point précédent, qui s'applique à Marvel (de manière un peu plus nuancée cependant pour ce dernier). Pour Disney, c'est une des tartuferies les plus énormes dans le domaine, tout ce qu'ils font de "progressiste" de nos jours n'est qu'une façade qui permet de s'attirer les faveurs du public et donner une image de tolérance et d'acceptation de la diversité pour servir leur unique intérêt à savoir l'argent. Il faut également être mal renseigné pour ne pas se rendre compte de ça.

- Et je crois que tu as mal lu mon commentaire puisque je n'ai jamais dit le contraire de ta remarque à propos de Lucasfilm et Marvel...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

Mea culpa, visiblement j'avais mal compris ton premier commentaire.

Je crois cependant que ce "cahier des charges" ne s’applique pas systématiquement, Rogue One ayant sa propre identités et l'épisode VIII prenant de gros gros risques à tout points de vues.

Concernant la démarche inclusive de Lucasfilm, quand bien même ils s’exécuteraient pour de mauvaises raisons ils ont le mérite de faire un effort, c'est mieux que rien.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois (en réponse à Murge):

Je crois que tu ne comprends pas ce que je veux dire par cahier des charges.
Ce que je veux dire c'est qu'ils ont une liste de choses à inclure dans le film pour que cela plaise au public, que le scénario en tire quelque chose ou non. Une énorme partie de ce cahier des charges est consacrée au fan service.

Par exemple, dans Rogue One, aucun intérêt à revoir Cornelius Evazan et Ponda Baba (oui ces personnages ont des noms mdr) pendant autant de temps à l'écran. Si c'était juste une apparition furtive de 5 secondes en arrière plan ça passerait comme un clin d’œil aux plus attentifs, mais en l'état c'est juste un gavage de fan service désespéré dans l'espoir de rendre le film intéressant. Des exemples comme ça y en a à la pelle, rien que dans Rogue One.

Quel intérêt scénaristique de voir des AT-AT sur Scariff ? Dans l'Empire contre attaque, les AT-AT étaient présent pas parce que c'était cool mais parce que ça servait le scénario; l'Empire avait besoin d'armes lourdes pour assaillir la base des rebelles sur Hoth et les AT-AT permettaient d'amener les troupes saines et sauves au front dans la neige. C'est logique, cohérent, efficace.

Quel intérêt a Dark Vador d'attaquer les rebelles à la fin pour récupérer les plans ? Dans tous les films, Vador a toujours envoyé des troopers avant pour faire le sale boulot, aucune raison de se mettre en danger et de se salir les mains. La première apparition de Vador dans l’épisode IV résume bien le personnage; il arrive quand les rebelles sont morts pour investiguer et retrouver les plans en vitesse pas pour perdre son temps à botter des culs pour faire plaisir aux fans. La fin de Rogue One le transforme juste en un monstre de cinéma qui tue tout sans réfléchir, ce qui est à l'opposé total du personnage dans le film suivant (Un nouvel espoir). Sans parler du fait que la façon dont les rebelles récupèrent les plans est contradictoire avec ce que les personnages disent et laissent sous entendre dans l'épisode IV.

Rogue One à sa propre identité si tu estimes qu'un film dont tu connais la finalité, où des personnages sont vides et peu voire pas charismatiques et où la moindre scène est truffée de fan service de mauvais goût a une identité. Pour moi Rogue One est le pire exemple de film que tu pourrais sortir dans le but de défendre l'argument de l'identité propre, ce film n'est par son essence même qu'un ramassis de références pas subtiles et de délires fantasmés de gamin qui joue à Star Wars avec ses figurines dans sa chambre sans la moindre implication scénaristique et vide de sentiments et émotions hormis le fantasme de revoir Vador et l'Etoile de la Mort.

En quoi faire de l'inclusion forcée et déshonnête pour motifs économiques de la part de Disney est un "effort" ? C'est comme si tu disais qu'un commerçant xénophobe fait l'effort de vendre ses produits à des étrangers parce que ça lui permet de se faire plus d'argent mais qu'on fond il déteste toujours autant les étrangers et qu'il ne cherche pas à se remettre en question ni à comprendre les autres...

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

Déjà je suis très surpris, il m’avait semblé que RO faisait l’unanimité pour la simple et bonne raison que c’est un bon film mais, ne le prends pas mal, j’ai l’impression que tu aurais préféré que ce soit un bon Star Wars plutôt qu’un bon film.

Parce que, encore une fois ne le prend pas mal, tes arguments ne peuvent être pertinents que si on s’inscrit dans la vision du puriste limite intégriste.
Je vais être un peu trivial mais déso mec, tu fais du nitpicking à la con.

On est tous conscient de l’intérêt scénaristique de la présence des AT-AT sur Scariff : intensifier la dramaturgie de la bataille et réaliser des plans qui déchirent visuellement parlant. Parce que oui montrer un climax intense en action permet d’améliorer l’emphase du spectateur envers l’enjeu du scénario et si c’est bien réalisé (et c’est le cas pour RO) d’augmenter l’attachement aux personnages.

Tu me répondras qu’ils auraient pu mettre autre chose que des AT-AT mais à ce moment-là d’autres puristes auraient chialé en disant qu’ils inventaient des trucs seulement pour le spin-off que c'est juste commercial et gnagnagna.... toute façon les puristes chialeront toujours.

Pareil pour l’ami Darkou, en termes de scénario son apparition est un 4ème acte, un climax post-climax tel qu’on en voit dans les Aliens : le film est finit mais on se paie un petit kiff supplémentaire. Faut être le dernier des pinailleurs pour râler sur l’inutilité de cette scène alors que la structure même du film nous explique qu’on nous fait plaisir avec une cerise sur le gâteau.
Quant à l’incohérence avec la sacro-sainte figure de Dieu Vador… encore une fois navré pour la trivialité mais va te pignoler sur le Star-Talmud si ça te chantes, je ne connais personne qui n’ait pas sur-kiffé cette scène.

RO c’est un bon film qui a sa propre identité, ce n’est ni une saga familiale ni un drame politique, c’est un film de guerre.
Il a son propre code couleur, sa propre manière de filmer les vaisseaux et les scènes l’action via de nouveaux angles (caméra épaules ou posée au sol pour les batailles de fantassins, ou des plan larges et même très larges mais qui ne suffisent pas à contenir l’immensité de l’étoile noir), ses propres héros ont autant d’histoire et de personnalité que leur temps de présence à l’écran leur permet d’en développer.
Si cahier des charges il y a, il ne s’est pas imposé ici.

Mais je vais pas me la jouer expert, le PJREVAT sur le sujet explique de A à Z pourquoi le film est bon et en quoi il a de la personnalité :
https://youtube.com/watch/?v=FtncObl-JAE (1h en tout)

Enfin, concernant l’inclusion, ton sophisme du commerçant n’est pas pertinent. Une œuvre culturel n’est pas comparable à une démarche individuelle.
Les films SW serviront de référence, bonne ou mauvaise peu importe, SW est un phénomène culturel qui distille une vision dans nos sociétés ; et quand la prod’ choisis de rentrer dans une démarche inclusive à l'écran, quand bien même elle le ferait par optique commercial (ce qui n’est que ton opinion, personnellement je n’aurais pas la prétention de spéculer sur les intentions des personnes qui font ces choix) il faut saluer ce choix pour la simple et bonne raison qu'il aura des conséquences positives.

Après on peut toujours en faire plus dans l’inclusion, mais c'est contre-productif de dénigrer ceux qui travaillent déjà dans le bon sens.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois (en réponse à Murge):

J'ai déjà vu tous les PJREVAT et je suis généralement d'accord avec Durendal (surtout sur Prometheus et Covenant), sauf justement pour ce qui concerne Star Wars. Vous n'avez pas l'air, ni lui ni toi, de comprendre ce qu'est Star Wars, ce que cela est censé être à la base.

Et ce qu'a fait Lucas avec les épisodes I, II et III et ce que font maintenant Kennedy et Disney c'est du pur marketing sans justification artistique derrière (moins pour Lucas qui avait le mérite de vouloir essayer de créer quelque chose quand même). Oui SW V et surtout VI avaient énormément d'éléments marketing , parfois de mauvais goût pour le VI comme les Ewoks ou certains éléments chez Jabba, mais ils restaient des œuvres qui racontaient une vraie histoire avec des personnages profonds et un développement substantiel. Ils avaient un intérêt à exister.

Paradoxalement, Lucas lui même n'a pas l'air de comprendre ce qu'est SW quand tu vois la prélogie et les modifications qu'il a apportées aux épisodes originaux (le NOOON de Vador quand il tue l'Empereur, ou le AAAAAH de Luke quand il tombe dans le vide sur la cité des nuages sont de bons exemples selon moi). C'est un ramassis de sabres lasers qui bougent dans tous les sens, dix mille jedi et sith de tous les côtés, des combats sur-chorégraphiés qui durent des plombes...
Pareil pour Rogue One qui est, comme le montre Durendal, un genre d'épisode de la série Star Wars Rebels ou autre truc du genre qui en fait beaucoup trop dans tous les sens du terme.

Les gens croient et se persuadent que PLUS c'est forcément mieux et que Star Wars est cet univers tellement riiiiiche avec pleiiiin d'histoires à raconter, une infinité de personnages... Alors qu'en réalité, l'histoire de Star Wars, elle est très simple et très finie surtout. C'est ce qui en fait quelque chose qui réussit à être apprécié par beaucoup quelque soit leur âge et à traverser le temps, pour peu qu'on arrive à faire abstraction du style très vieillot des films par rapport aux standards actuels.

Pour répondre à certains de tes arguments, ils ont en fait bien été jusqu'au délire malsain de "créer" de nouveaux véhicules juste pour Rogue One. Et oui, les AT-AT sont en fait des AT-ACT aha ! Ca ressemble en effet méchamment à une situation où ils modifient juste légèrement un truc pour pouvoir dire que c'est différent sauf que, pas de bol, certains ne sont pas dupes et ce rendent compte que c'est de la manipulation fan-serviesque.

Je n'ai jamais dit que c'était mal réalisé. Bien sûr que c'est bien filmé et bien réalisé, encore heureux, et oui la scène de Vador est très belle et vachement impressionnante visuellement si tu fais abstraction du fait que derrière tout ça il y a des gens qui essayent de te faire éjaculer dans ton pantalon en usant de l'effet de la nostalgie pour que tu apprécies leur film et que tu achètes leur merde.

Il faut être divinement con ou n'avoir jamais vu les SW originaux pour ne pas se rendre compte qu'il y a une énorme dichotomie entre le Vador de la fin de Rogue One et le personnage tel qu'il est présenté dans la suite canonique des films. Dans Rogue One, il est transformé en monstre de film d'horreur tout à fait unilatéral. En alien en quelque sorte justement.

Pour avoir vu des films de guerre dans lesquels il y avait un traitement des personnages et un scénario qui ouvrait la porte à l'empathie et l'intérêt, je n'arrive pas à comprendre comment on peut avoir le moindre attachement aux personnages de ce film (à part à la limite les deux asiatiques et le robot qui sont les personnages les moins unidimensionnels et les plus profonds, même si c'est un bien grand mot). Mais bon je pense que c'est une question de goût et de préférences personnelles donc on va dire qu'il y a pas à chercher plus loin.

Ensuite, ce n'était pas un sophisme mais plutôt une analogie (un peu exagérée je l'admets) et elle était loin d'être impertinente.

Je suis désolé de ne pas accepter qu'une multinationale use de manière malhonnête des tendances politico-sociales pour arriver à se faire de l'argent et tirer encore plus profit du système capitaliste dans lequel elle s'inscrit.
Je suis désolé de refuser qu'on me mente. Ta position envers les opinions politiques de Disney et surtout Kathleen Kennedy est très respectable, je te suggère donc de te renseigner sur le sujet pour te rendre compte de la supercherie et de la malhonnêteté dont ces gens font et ont toujours fait preuve.

J'ai également quand même du mal à croire et à accepter que des gens puissent baser leurs opinions politiques et morales sur les films qu'ils voient. A la limite, les films servent à renforcer nos opinions mais j'espère pas à les créer. Surtout chez les enfants, c'est le boulot des parents d'inculquer des valeurs et d'ouvrir la voie à la connaissance de leur progéniture. Sinon, les films ont un vrai potentiel d'outil de propagande ce qui, en fin de compte, ne m'étonnerai pas.

Pour finir, je tiens à préciser que je ne suis absolument pas un fan de Star Wars, encore moins un puriste. J'apprécie les films originaux pour leur histoire et leurs personnages, leur ton et leur aspect et ce qu'ils sont, c'est tout. Je n'ai jamais été jusqu'à lire le moindre comic, acheter le moindre jouet ou regarder une des séries en entier.
Je n'apprécie pas les suites parce qu'ils se détachent de l'intérêt des originaux et transforment Star Wars en un genre de gros tas de clichés et de choses superficielles sans saveur et sans intérêt profond. C'est apparemment une des choses que Durendal (et toi je suppose) appréciez, car il parle des personnages de SW rebels et des innombrables types de sabres lasers et de combats plus ridicules les uns que les autres comme si c'était l'essence de SW et comme si c'était quelque chose de bien.

Si des gens les aiment, grand bien leur fasse. Mais je n'arrive personnellement pas à apprécier la surenchère de clichés dans ce genre de films/séries.
C'est un syndrome qui a également touché la saga Jurassic Park avec les films Jurassic World (que Durendal à également beaucoup aimé) même si pour ce dernier exemple, c'est encore pire car Jurassic World est devenu un genre de parodie de JP (ce qui paradoxalement me fait aimer le film car je le prends comme une comédie/nanar) qui je pense arrivera à son apogée avec JW2 et son scénario digne de film de série B et son utilisation des dinosaures.


Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

Ah mais en fait tu fais partis des rigoristes qui n’aiment que les IV & V…

Mon vieux, je sais que ça fait plaisir de se croire exceptionnel mais t’es ni le premier ni le dernier des hipsters dont l’essence du propos est « nan mais c’est juste pour vendre des jouets, pfff c’est trop commercial quoi ! ». Si ça fait 20 berges que tu peux plus encadrer SW, arrêtes de faire du mal et passes à autres chose.

Pour passer à autre chose, tous ce que nous lisons, regardons, écoutons, ce à quoi nous jouons, toutes les œuvres culturelles auxquelles nous nous confrontons contribuent à forger nos imaginaires et nous servent de références ; qu’on le veuille ou non ces œuvres influencent nos valeurs et notre morale.
Bien entendus ces processus ne seront jamais aussi structurant que la transmission familiale mais il ne faut pas les négliger. On a tous un livre, un film ou même une chanson qui à un moment donné nous fait réfléchir parce qu’elle a bousculé nos préjugés et nous a permis de remettre en cause nos a priori.

Je crois que c’est profondément se méprendre sur la nature même des œuvres culturels que de leur reprocher de vouloir faire passer des messages.

(et pitié il faut arrêter de galvauder le terme « propagande » les seuls blaireaux que je lis l’utiliser sont des incultes qui ne comprennent que trop peu de mots pour pouvoir exprimer un désaccord nuancé ou ceux qui ont honte de revendiquer les concepts gerbant qu’ils défendent)

Les messages passé par LucasArt sont positifs, notamment celui du soldat endoctriné qui choisis de rejeter les valeurs totalitaristes, les personnalités comme Kathy sombreront dans l’oubli les films et leurs influences resteront.

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 6 mois (en réponse à Murge):

Premièrement je n'ai jamais dit ou laissé penser que je n'aimais que le IV et V. J'aime tout autant l'épisode VI. Ce que je reprochais à l'épisode VI c'était juste l’insistance sur les éléments enfantins dans le film qui cassent le rythme et l'ambiance comme les Ewoks et certains passages chez Jabba. Je n'ai rien dit de plus donc pas la peine de se montrer agressif et condescendant.

Je suis tout à fait conscient du caractère commercial de la saga depuis ses débuts, et de quel droit tu m'inventes un passé et une expérience sans me connaître ?
Pour ton info, j'ai découvert SW relativement tardivement, alors que la prélogie était déjà sortie depuis des années. J'ai regardé les films "dans l'ordre" à savoir I, II, III, VI, V, VI la première fois que je les ai vu. Ce qui m'a d'autant plus fait apprécier la trilogie originale car en voyant la prélogie je m'attendais à des films bien plus immatures et superficiels concernant les IV V et VI. On retrouve d'ailleurs ces éléments comiques enfantins dans l'épisode VI ce qui est logique sur la temporalité des sorties des films.

Je ne suis absolument pas un hipster, même plutôt à l'opposé de cette mode, et c'est assez maladroit de ta part de t'en prendre à mes arguments en essayant de me décrédibiliser et de me faire passer pour un con juste parce que je ne partage pas ton avis sur une série de films.

Pour ce qui concerne l'influence des œuvres sur nos opinions, je ne l'ai jamais niée il faudrait que tu relises mon commentaire. J'ai simplement émis l'avis que d'imaginer que ce genre de film puisse avoir un impact profond sur les valeurs des gens me dégoûte un peu car j'ose espérer que chacun arrive à se créer ses propres valeurs morales en se basant sur son expérience et connaissances et non sur un blockbuster dont la finalité est de ramasser des quantités astronomiques d'argent.

J'ai un pareil sentiment quand je lis qu'il faut absolument inclure des super-héros gays/trans/noirs/asiatiques/femmes/toutes les minorités pour que chaque enfant puisse s'y identifier.
Pour commencer, je trouve triste qu'on imagine que quelqu'un ne peut s'identifier qu'à une autre personne qui partage son genre, sexe et ethnie. Pourquoi un blanc ne pourrait pas s'identifier à un noir et inversement.
Ensuite, je trouve déplorable que l'on encourage les enfants à "s'identifier" à des supers-héros qui sont par définition des sur-hommes, et qui par dessus le marché n'existent pas et n'ont jamais existé et qu'en plus on leur dit que si le personnage n'est pas de son ethnie ou sexe, c'est la faute des réalisateurs et qu'il doit attendre qu'un héros qui lui ressemble arrive pour s'y identifier.

Je préférerais pousser mon enfant à s'identifier à de vraies personnes qui ont commis des actes héroïques et dont on a fait des films comme Dian Fossey qui est s'est faite tuer pour un combat dont elle était pionnière...

Pour ce qui est de l'émancipation de Finn dans SW VII, c'est une des plus grosses déceptions de ma part dans le film et cette nouvelle trilogie.
Car c'est un axe extrêmement intéressant qu'auraient pu explorer en profondeur les réalisateurs, mais ils ont préféré faire de Finn un cas unique et transformer les autres troopers en bêtes de combat sans visage tels qu'ils étaient représentés dans la trilogie originale. Ici on aurait eu une occasion de changer quelque chose de la trilogie originale pour en faire quelque chose d'intéressant et de vraiment neuf dans cette saga.
Pire encore, Finn est devenu un sale con psychopathe qui tue sans broncher ses ex-frères d'armes sans montrer le moindre remords ou penser au fait que, parmi tous ces troopers, il doit y avoir d'autres Finns potentiels qui n'auront jamais l'occasion de se repentir et de s'émanciper car il décide à leur place qu'ils méritent de mourir. Les scènes où l'on voit Finn trucider violemment ses camarades sont nombreuses dans l'épisode VII, rien que quand il quitte le hangar en volant le TIE avec Poe il explose des dizaines de troopers avec les canons, puis transperce un autre trooper avec le sabre laser, voit un autre trooper se faire exploser la gueule PAR SURPRISE à la sortie de l’ascenseur par Chewie alors qu'il n'avait attaqué personne ! Si ça se trouve, ce trooper était en plein éveil mental, il se disait peut être que ce qu'il faisait était immonde et là... BOOM coup d'arbalète wookie dans ta putain de gueule, le zombie endoctriné ! Triste....

Comme tu l'as fait avec le PJREVAT, je te propose de regarder une vidéo qui explore le problème de Finn et des Stormtroopers et celle-ci est bien plus courte (mais faut maîtriser l'anglais):
https://youtube.com/watch/?v=7L1QSYq2pUQ

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

Mon dieu, tu es la preuve vivante de l’existence de la « Ewok Line » :
https://youtube.com/watch/?v=mwAEhhd80SQ

Et je crois qu’on peut en conclure qu’il vaut mieux découvrir SW enfant (et dans le bon ordre si possible) ; après tout quand j’ai découvert les films à l’âge où on est inconscient de l’aspect merchandising, du coup même aujourd’hui j’ai le sentiment qu’il s’agit juste d’une facette indissociable du phénomène globale et qu’en conséquence ça ne me pose aucun soucis.

Et d’ailleurs ça renforce d’autant plus important la nécessité pour les blockbusters familiaux type SW/Marvel de porter une morale saine et des valeurs inclusives, quand on est touché enfant par ces messages on ne les oublie jamais.
De cette idée découle la nécessité de représentation, parce qu’effectivement un blanc peut tout à fait s’identifier à un noir et inversement ; mais quand on est minot, on n’a pas encore acquis les capacités d’abstraction et d’empathie nécessaires à ce cheminement (les enfants sont d’une immaturité… nan mais j’vous jure) ; on a donc besoin d’une figure qui nous ressemble pour faciliter l’identification aux personnages et via cette identification pour s’approprier la morale que l’œuvre veut transmettre.

De plus la diversité dans les œuvres culturels permet de rappeler que cette diversité existe IRL ; il est grand temps que les visages qui peuplent les arts et les média commencent à ressembler à ceux que l’on croise au quotidien.

Enfin concernant l’arc Finn tu as plutôt raison, mais bon le processus créatif des épisodes VII & VIII est complètement débile et partant de là la cohérence prend forcément de sales coups dans la mouille ... Mais cette histoire était quand même une bonne idée à la base…. (merci de me l’avoir gâché…)

Enfin, merci pour le lien, je me mets cette chaine de côté.

Répondre à ce commentaire

Par Une mite en pull over, il y a 6 mois (en réponse à Jamjam):

merci, ça fait du bien de lire cas. Non seulement les gens acceptent, mais ils inhibent les débats à coup de"rageux" bien creux.

Il faut savoir que je donne cours a des élèves de 17 ans environ, et quand je leur ai parlé de star wars, les anciens,
ils m'ont dit que c'est de la merde, sans les avoir vu, tout en adulant harry potter et les anges de la tv. Ça m'étonnerait pas que les defendeurs de star wars disney soient fait du même bois cinématographique.

Répondre à ce commentaire

Par Tempx, il y a 6 mois :

Rian Johnson au commande de la futur trilogie? Et bien une bonne partie des vieux fans continueront à se contenter de donner leur argent à un film qui le mérite plus en allant au cinéma

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 6 mois (en réponse à Tempx):

Pas sur que la trilogie aille au bout si la rentabilité du 1er film n'est pas la, mais bon déja pas sur qu'il la fasse finalement sa trilogie.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 6 mois via l'application Hitek :

Déjà qu'ils arretent leurs spin of de merde et qu'ils réussisent à faire un bon 9ème épisode. Autant je félicite ce que fait Disney avec le MCU, autant avec Star Wars c'est une tragédie

Répondre à ce commentaire

Par Ejoh, il y a 6 mois :

En tant que "vache à lait" totalement assumé de tout ce qui touche de près ou de loin à Star Wars je ne me précipite pas non plus pour voir ce film. Non pas parce que je pense que ça sera de la merde. Il y a à boire et à manger dans les "critiques" des films Star Wars et ce depuis bien avant le rachat de Disney. De plus je garde à l'esprit que la direction artistique est toujours gérée par Lucas Films, Disney ne fait que signer les chèques et valider les projets.

Non, je ne me précipite pas parce que je ne sens pas une curiosité comme pour Rogue One qui raconte une histoire sur laquelle on ne savait rien.
Là on peut être sur qu'au moins trois personnages principaux vont survivre. Moins de suspens pour moi du coup

Répondre à ce commentaire

Par Techniks, il y a 6 mois :

Depuis l'épisode VIII, ça a été juste instinctif : je n'ai plus l'envie d'y aller comme avant.
Alors est-ce que c'était particulièrement mauvais ? Est-ce qu'il y a trop de star wars ? J'pense que la réponse se situe entre les deux : y a trop de mauvais star wars. Et surtout, le ton n'y est plus, en tout cas a mon gout. J'ai même pas revu le VIII en fait ...

Répondre à ce commentaire

Par alecdemdm, il y a 6 mois (en réponse à Techniks):

Je ressens la même chose je ne suis pas allé voir Solo

Pas par défi mais simplement je n'en ai pas ressenti le bsoin, comme je ne suis pas allé voir Rampage...

c'est là qu'est le problème.....

Répondre à ce commentaire

Par KOBE-DIEM, il y a 6 mois :

Tellement dommage que ce soit les Spin Off qui pâtissent du ras le bol des gens. Ce Solo est trés bon et est un vrai Star Wars comparé a la bouse intergalactique qu'est l'épisode 8.

Répondre à ce commentaire

Par Yoyo, il y a 6 mois :

Ben moi j'ai bien aimé les derniers Star Wars, que ça soit les épisodes 7 et 8, mais aussi Rogue One et Solo.

Je suis bon public peut-être, je préfère regarder ces films comme étant du divertissement.

Bien entendu certains sont meilleurs que d'autres. Et n'allez pas me dire que l'épisode 6 était meilleur que les 7 et 8...

J'en ai marre de cette "mode du Star Wars bashing". Vous crachez dans la soupe qui vous a nourrie pendant des années. Si vous découvriez Star Wars aujourd'hui avec les épisodes 7 8 ou les spin offs vous les verriez certainement autrement...

Et tous les discours comme quoi Disney c'est une pompe à fric comme Marvel etc, franchement oui c'est ce que vous décrivez. Parce que vous croyez que faire de tels films c'est simple et ça coûte que quelques dollars ?

Bref, la critique c'est facile. Faire des films c'est plus difficile...

Répondre à ce commentaire

Par Tempx, il y a 6 mois (en réponse à Yoyo):

"Si vous découvriez Star Wars aujourd'hui avec les épisodes 7 8 ou les spin offs vous les verriez certainement autrement..."

tu connais toi même la réponse alors ne fait pas celui qui ne comprend pas ahaha. Les fans de star wars ont grandi avec l'univers, le terme "fan" n'aurait pas lieu d'être si c'était les débuts de cet univers avec le 7 et 8. Certaines nouvelles idées dénigrent les anciens films et c'est en ça que beaucoup râle...
On ferait un 9eme Harry Potter en y glissant au final que la baguette ne choisit pas son sorcier que ça serait exactement pareil et là ça serait les fans de Harry Potter qui gueuleraient. C'est des choses minimes mais qui a des répercutions sur des évènements passés. (simple exemple)

Répondre à ce commentaire

Par Yoyo, il y a 6 mois (en réponse à Tempx):

Je peux comprendre les critiques sur des incohérences ou revisites...

Mais ça n'est ne rend pas les derniers films mauvais au point d'être autant critiqués que ce qu'on peut lire un peu partout pour autant.

Bref, chacun son avis, moi aussi je suis fan et peut-être bon public aussi. En fait j'ai toujours aimé ce genre de film depuis tout petit, je suis né avant la sortie de l'épisode 4, j'ai grandi et j'ai encore envie d'en voir.

J'y peux rien j'ai toujours le même frisson quand je regarde n'importe lequel de ces films, dès que j'entends le générique, le bruit des sabres laser, des réacteurs des chasseurs TIE, les tirs de blasters, les gargouillis des droids. Revoir Luke, Leia et Han dans les 7/8 ça m'a plu, c'est aussi une belle part de leurs vies ces films. Et il faut bien qu'ils passent la main aussi, ils ne sont pas éternels, n'est-ce pas ?

Alors faire de mauvaises critiques ok... Mais allez-y, lâchez-vous, tentez d'imaginer un scénario original et cohérent pour une saga en 3 épisodes qui se déroulera dans un lointain futur, et tentez quelques années plus tard d'imaginer une suite et des spin offs. On en reparle après.

Moi je n'ai pas la prétention de savoir faire ça alors laissez moi rêver un peu et m’accommoder de quelques petites erreurs qui ne gâchent pas mon plaisir.

Répondre à ce commentaire

Par Rhaïd, il y a 6 mois (en réponse à Yoyo):

L épisode 6 est meilleur que le 7 et le 8 de très loin mais tellement loin, rien que la dernière partie du film surpasse la nouvellle trilogie, même les conneries des ewoks la surpasse, même JarJar !
Saleté de MJ Fermez-la il est de train de te corrompre. :p

Répondre à ce commentaire

Par ENDER, il y a 6 mois :

J'ai adoré SOLO !
tant pis si je suis le seul... j'ai vraiment eu l'impression que le film aurait pu sortir dans les années 80 : il est très old school et vraiment agréable a suivre.

Donnez lui une chance !

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 6 mois (en réponse à ENDER):

Le milieu du film est plutot mou et la fin assez moyenne, mais le début est très réussi. Cette disparité peut s'expliquer par le changement de réal aussi.

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 6 mois :

Mais Solo est très bien, il a des défauts mais est loin devant Last Jedi, non seulement en tant que film mais aussi en tant que compréhension de l'univers Star Wars.

Seulement avec des journaleux de mes deux qui descendent le film depuis des mois et Disney qui le sort non seulement trop proche de Last Jedi qui s'est fait basher comme il faut (non sans raison) mais aussi juste après Avengers ainsi que Deadpool 2 et juste avant Jurassic park ben ouais le score au BO est pourri, ça semblait évident.

Répondre à ce commentaire

Par NoFailure, il y a 6 mois :

Oui, c'est bien connu, sortir 2 films dans le même univers à 2 date rapprochés, c'est ça qui fait que le public ne va pas le voir, puis 5 mois c'est vachement proche...

*tousse*

Black Panther : 29 janvier 2018
Avengers: Infinity War : 25 avril 2018

2 mois et 27 jours.
1,344 milliard USD pour Black Panther (et on ne parlera pas des salles qui le diffusent ENCORE...) Et Avengers approche les 700M$ tranquillement.

Mais c'est vrai que 2 sorties rapprochées, c'est FORCEMENT se qui a tout fait foirer avec une des plus grandes communautés de fan au monde.

Répondre à ce commentaire

Par Saloprah, il y a 6 mois via l'application Hitek :

Starwars c’est devenu de la grosse merde en boîte . Y savent pas s’arrêter c’est affolant

Répondre à ce commentaire

Par Gaetan, il y a 6 mois :

Je trouve lassant ce bashing vis à vis des Star Wars de Disney. Les "puristes" ne savent plus quoi reprocher. "Le Réveil de la Force" était trop proche de la trilogie originale et ne prenait pas assez de risques, "Les Derniers Jedi" prenait trop de risques.

Personnellement, j'ai pris les films pour ce qu'ils sont : de bons divertissements. On ne s'ennuie pas, les scènes d'action sont réussies, et si effectivement ces films font du fan-service, bah tant mieux, c'est des choses qu'en ta

Répondre à ce commentaire

Par Pic, il y a 6 mois :

Le nombre de film par an ne pose pas de problème si ils sont bons.

Mais là après un VII mitigé mais qui laissait de bonnes pistes pour la suite et la douche froide du VIII qui crache sur toute la saga il ne faut pas s'étonner que les spectateurs ne soient plus hypé.

De plus sortir ce film alors que Deadpool et IW viennent de sortir c'est du suicide. Sans parler de tous les mauvais retour sur la production du film et le jeu de l'acteur.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus TUF765, un ordinateur portable pour les gamers avec un grand écran 144 Hz : fiche technique, prix et date de sortie

Asus TUF765

Il y a 3 semaines

Note : 8,2
Test Huawei P20 Pro, un smartphone haut de gamme au top pour la photo : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P20 Pro

Il y a 3 semaines

Note : 9,2
Test Oneplus 6T, lecteur d'empreintes sous l'écran et partie photo améliorée  : fiche technique, prix et date de sortie

OnePlus 6T

Il y a 3 semaines

Note : 9,4