Rechercher Annuler

Twitter, panthéon de la faute d’orthographe

De Justin Padawan - Posté le 24 février 2017 à 11h58 dans Insolite

Réputé pour sa rapidité et sa prise en main particulièrement intuitive, le petit oiseau bleu essuie depuis quelques temps une image de destruction pure et simple de la langue de Molière.

Que les fidèles n’y voient pas une attaque personnelle mais, ces derniers temps, le réseau social traîne le boulet d’une orthographe particulièrement bâclée. La faute à, évidemment, un nombre de caractères restreint qui oblige l’utilisateur à modifier la structure de sa phrase et parfois, enlever des lettres "inutiles". Cette dernière expression, capable de faire grincer les dents de n’importe quel professeur de français, a aussi la fâcheuse tendance à passer outre les règles de base de la langue française. On enlève toute concordance parasite, toute ponctuation, pour diminuer le nombre de signes et ainsi faire entrer notre idée selon les critères du réseau social. Une vision plutôt allégée du Français qui donne droit à des tweets plus ou moins lisibles.

snap

Un problème aussi vieux que la technologie

Pourtant, cette remarque, déjà très à la mode dans les années 2000, semblait s’essouffler. Rappelons-nous cette époque fabuleuse de l’émergence des textos et de la communication instantanée au-delà des appels téléphoniques. Cependant, à une période où les forfaits "SMS illimités" coûtent un rein, l’écriture d’un texto est, elle aussi, sous l’étreinte des caractères. Au-delà d’un certain nombre, le prix du texto doublait. C’est à ce moment précis que s’ouvrait la somptueuse porte du théâtre de la déconvenue. Les messages ressemblaient plus à des codes qu’à de véritables phrases. Que Victor Hugo repose en paix avec le fameux "TMTC". La réelle problématique, c’est que ce style d’écriture qui, il faut le dire, était particulièrement utile, est devenu une habitude. Les premières générations baignées dans les textos écrivent, aujourd’hui encore, avec des phrases très simplifiées et cela malgré le passage à des forfaits illimités bien plus abordables.  

twitter

Un écran de fumée ?  

Pour Twitter, le constat semble néanmoins légèrement différent. S’il est évident que les caractères ont un rôle important dans la simplification de l’écriture, ils n’expliquent pas toujours l’orthographe hasardeuse de certains messages. Ajout d’apostrophes et d’accents complètement aléatoire, concordance du pluriel inexistante ou abusive : certains tweets sont incompréhensibles. Les "t'as" remplacent les "ta", des "s" viennent conclure des noms au singulier, on est bien loin de la simple restriction de caractère.

En vérité, il semble même s’agir d’une sorte de mode, un peu particulière. Selon des utilisateurs eux-mêmes, l’écriture simplifiée et décousue serait "plus drôle". Un critère étrange d’un certain humour grandissant puisqu’il semble atteindre bon nombre de memes Facebook. Les férus d’orthographe doivent-ils s’inquiéter pour leur manque d’humour ou pour la langue française ? Le débat est ouvert. 

Cet article a été rédigé par
un lecteur d'Hitek : Justin

Hitek donne la parole à ses lecteurs Tu veux participer ?

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : twitterorthographe

Commentaires (12)

Par jeanLucasec, il y a 4 ans :

Grammar nazi dans 5, 4, 3...

Répondre à ce commentaire

Par Medicinal Fried Chicken, il y a 4 ans (en réponse à jeanLucasec):

TWITTLER DID NOTHING WRONG!
HEIL BESCHEREILLE!

Répondre à ce commentaire

Par X, il y a 4 ans :

Les tweets dates de plus d'1 an ....

Répondre à ce commentaire

Par X, il y a 4 ans (en réponse à X):

3ans en fait -_-'

Répondre à ce commentaire

Par Philippulus le prophète, il y a 4 ans (en réponse à X):

*Datent, en fait...

Répondre à ce commentaire

Par Crâne de museau, il y a 4 ans :

Manifestement il y a méprise.il voulais surment dire"tweeter ,pantalon de la faute d'orthographe"!!!

Répondre à ce commentaire

Par Vee, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Tant pis pour les pouces rouges mais je trouve déplorable l'orthographe des jeunes, et moins jeunes, d'aujourd'hui. Et non la restriction des caractères Twitter n'est pas une excuse. Utiliser des abréviations c'est faisable mais faut rester cohérent. Un "ajd" pour dire "aujourd'hui" dans un tweet qui visiblement dépassait les 140 caractères est tout à fait acceptable. De même que les fautes d'inattention. Mais pour la plupart c'est flagrant qu'ils ne maîtrisent aucune règle ni de grammaire ni de syntaxe ni d'orthographe. Triste.

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 4 ans (en réponse à Vee):

Gros t'es daltonien ? T'as que des pouces verts.

Je voudrai ajouter qu'il y a actuellement une mode d'écrire en homonymes. ("ment j'ai vos maures" pour mangez vos morts)
C'est insupportable.

Répondre à ce commentaire

Par testing, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Le problème pour les jeunes, et j'ai une fille dans cette catégorie, c'est qu'une fois l'habitude prise il est très difficile de faire machine arrière. Et même si un jour ce ne sera peut-être plus le cas, aujourd'hui quand on envoie un devis à un client par exemple, une orthographe hasardeuse ça donne vraiment une mauvaise image de l'expéditeur. Je suis dans l'informatique et c'est assez fréquent que je reçoive des CV venant des pays de l'est qui sont écrits dans un français parfait. Comme techniquement les personnes qui envoient ces CV sont d'un niveau comparable aux candidats français ça fait réfléchir. Et ce, d'autant plus que ces personnes venant des pays de l'est maîtrisent aussi parfaitement l'anglais alors que les langues étrangères en France c'est... bof, bof. ;-)

Répondre à ce commentaire

Par chanklakcouilles, il y a 4 ans :

C'est vraiment regrettable de voir l'éducation national être aussi souple avec les jeunes ... Les fautes ne sont plus sanctionnées et c'est bien dommage.

Répondre à ce commentaire

Par Medicinal Fried Chicken, il y a 4 ans (en réponse à chanklakcouilles):

Elles le sont mais ils vont pas non plus coller des grammar nazis qui notent sur twitter, ton gosse est con, il est con, l'ducation nationale peut rien y changer

Répondre à ce commentaire

Par Philippulus le prophète, il y a 4 ans (en réponse à chanklakcouilles):

Et d'ailleurs : 10 coups de fouets sur la place publique pour avoir oublié le "e" de "Education Nationale" !!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.