Rechercher Annuler

Warzone : ce développeur indé part en guerre contre Activision et son armée d'avocats

De Guillaume Chagot - Posté le 14 avril 2021 à 14h50 dans Jeux vidéo

En mars 2020 est sorti Call of Duty: Warzone. Un Battle Royale gratuit qui a pris d'assaut le monde du FPS. Un succès immédiat entaché (selon Activision) par l'existence d'un jeu baptisé Warzone et sorti en 2017. L'éditeur américain tente désormais de s'en débarrasser à l'aide de son armée d'avocats. Pour s'en sortir, le développeur indé visé a ouvert une campagne de financement participatif pour couvrir ses frais. 

david contre goliath

Ce jeudi 8 avril, un développeur indé connu sous le nom de Randy Ficker a eu la bonne surprise de recevoir une plainte d'Activision à son égard. Raison de cette plainte ? Son jeu, lancé en 2017 et baptisé Warzone. Activision a tenté de déposer le nom du jeu, mais malheureusement pour le géant américain, un problème se trouvait devant sa route. Activision cherche donc à s'en débarrasser par le biais de son armée d'avocats, estimant que le terme "Warzone" est uniquement lié à son Battle Royale. 

Face au frais à prévoir pour la bataille juridique à venir, Ficker a démarré une campagne de financement participatif. 50 000 dollars sont demandés et l'intégralité des dons versés serviront à alimenter ce duel aux allures de David contre Goliath. La plainte, qui peut être retrouvée juste ici, estime "qu'il est inconcevable qu'un membre du public puisse confondre les deux produits". Mais si l'on en croit Ficker, nombreux sont les messages issus de joueurs de Call of Duty: Warzone décontenancés, pensant s'adresser à Activision. Sur la plateforme Twitch notamment, la page dédiée au jeu indé est remplie de joueurs partageant leurs parties sur le Battle Royale. 

Nombreux sont les joueurs, semblent-ils, à confondre les deux jeux, malgré les dires d'Activision dans sa plainte. De plus, l'éditeur américain estime avoir "constamment fait la publicité et la promotion de Call of Duty: Warzone en tant que membre de la franchise Call of Duty". Mais comme le fait bien remarquer Ficker, sur le site officiel d'Activision, l'affiche de Call of Duty: Warzone a été légèrement remontée afin que seul le terme "Warzone" ne subsiste. 

De son côté, Ficker a dédié sa vie à la création de jeux indé. La dernière grosse décennie de sa vie a été axée sur la création d'un jeu : WarLight. Sa suite, baptisée Warzone, est un jeu de stratégie multijoueur au tour par tour inspiré par le célèbre jeu de société Risk. Un gameplay bien loin de la vue FPS de Call of Duty: Warzone donc. 

Une cagnotte qui grimpe

A l'heure où sont écrites ces lignes, Ficker a récolté la bagatelle de 12 867 dollars par le biais de sa campagne de financement participatif. Créée il y a seulement 22 heures, cette campagne pourrait bien atteindre son objectif dans les jours à venir. Espérons tout de même que ce développeur indé parvienne à tenir tête à un géant tel qu'Activision qui pense pouvoir écraser les indésirables grâce à ses ressources extraordinaires. Que le géant du jeu vidéo le veuille ou non, Ficker est dans son bon droit. 

Et pour cause, comme l'explique simplement l'Office des brevets et des marques des États-Unis (United States Patent and Trademark Office), si votre entreprise partage un secteur similaire à l'autre entreprise, il convient de déterminer qu'elle est l'entreprise qui a utilisé le nom commercial en premier. Les droits reviennent ensuite à l'entreprise ayant utilisé le nom en premier. Et dans le cas de Warzone contre Call of Duty: Warzone, le débat semble inutile. Si vous souhaitez venir en aide à Randy Ficker, vous pouvez retrouver sa campagne de financement participatif juste ici

Une erreur ?

Source(s) : PC Gamer

Mots-Clés : Randy Fickercall of dutyWarzoneactivisionplaintecampagnefinancement participatif

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Billy, il y a 5 mois :

J'espère qu'actipognon va y laisser des plumes

Répondre à ce commentaire

Par xs, il y a 5 mois :

Ce sera un autre qui sera gavé de pognon, est ce que ça change quelque chose au final non

Répondre à ce commentaire

Par Petit Écureuil, il y a 5 mois :

TLDR : Ficker tente de scam Activision avec une idée de -1 000 QI et essaye de se faire passer pour le gentil alors qu'il est tout l'inverse au final.

---------

Ficker est un gros débile. J'en ai vu des débiles, mais la...

1 : Le mec tout seul, PORTE PLAINTE contre Activision. En général, tant que t'a pas une plainte d'une grosse boite, tu fait ta vie tranquille. Tu vient pas réveiller le lion !! C'est TOTALEMENT DÉBILE !

2 : Le mot "Warzone" qui n'etait PAS trademark jusque la, Warzone.com à "essayé" de trademark le nom le 30 Octobre 2020 alors qu'activision à fait la demande le 25 Juin 2020...

Ça va juste finir par l'être au nom d'Activision. Ce qui fera que Ficker se sera foutu dans la merde tout seul comme un con.

3 : Activision va le bouffer tout cru et foutre dans la merde les autres développeurs de jeux qui ont le mot "Warzone" dans leurs titre. (Un peu comme l'ancien jeu de 2000 nommé Homeworld:Cataclysm qui à du changer de nom parce que Blizzard sur WoW avait enregistré le nom "cataclysm" et l'autre ne l'avait pas fait. Donc il c'était renommé "Homeworld : Emergence".)

J'suis d'accord qu'Activision soit une compagnie qui ne mérite que très peu de respect. Mais ils sont dans leurs droits. Et Ficker est un gros débile qui à tenté de "scam" une grosse entreprise en faisant croire qu'il possédait le trademark. (IL N'A PAS LE TRADEMARK!!)

S'il vous plait, lisez les documents des plaintes, ils vont vous en apprendre plus que ce qui est indiqué dans cet article résumé à la va-vite.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 5 mois :

Hitek encore et toujours une belle armée de sal*pes...

Vous avez tourné l'article à l'avantage du développeur indépendant alors que la déclaration présente dans la plainte montre bien qu'Activision est soumis actuellement à une tentative de chantage et d'extorsion...

Puisqu'il faut faire le travail à votre place :

* 25 juin 2020 : Dépot de la trademark Warzone par Activision
* 30 octobre 2020 : Dépot de la trademark Warzone par le dev indé
* 3 novembre 2020 : trademark validée pour Activision, le dev indé y fait opposition selon son droit et avec la raison que le public confond son jeu avec celui d'Activision (résumé personnel, mais c'est ça la principale raison)
* 20 novembre 2020 : Lettre du dev indépendant demandant l'arret de l'utilisation du mot "WARZONE" pour tout but lucratif à destination d'Activisation. Activision conteste
* 4 mars 2021 : Nouvelle lettre du dev indépendant justifiant les dommages causés par l'utilisation du mot WARZONE par Activision. Proposition d'un arrangement monétaire par le dev indé
* 24 mars 2021 : contre-proposition d'Activision
* 5 avril 2021 : refus de la contre-proposition par le dev indé et souhait de ne plus négotier.
* Depuis le 5 avril : Le dev indé continue de menacer Activision pour l'utilisation du mot WARZONE à des fins commerciales et lucratives. Activision porte plainte et souhaite aller au procès contre le dév indé.
* 13 avril 2021 : Création d'une cagnotte par le dév indé pour préparer ses frais de justice en vue du futur procès...


On pourra ajouter à ces dates celle du jour où le dev aura touché la cagnotte participative ET accepté la négociation finale d'Activision pour lacher l'affaire...

Hitek ou Randy Ficker... entre escrocs, on se tire la bourre...

Répondre à ce commentaire

Par Pierre, il y a 5 mois :

Petit Écureuil, tes arguments correspondent à ce que veulent nous faire croire les grand de ce monde, mais heureusement ce n'est pas la loi, et les USA restent un état de droit (un peut trop peut-ête ? :D )

Argument 1) heureusement qu'on peut porter plainte et gagner contre les gros. Le jeu de Ficker est devenu invisible dans les moteurs de recherches, il ne va pas se cacher juste pour pas avoir d'ennui.

2) Ce n'est pas parce qu'il a déposé son nom après, qu'il n'a pas les droits sur le nom. L'article cite l'office des brevets américain, qui explique que c'est le premier utilisateur qui a les droits et non le premier à déposer le nom, alors à moins que quelqu'un de qualifié en droit américain explique que c'est une autre règle qui s'applique, il semble que Flicker soit dans son droit. De plus, quand on est une boite comme Activision on sait très bien qu'il faut faire une recherche d'antériorité quand on prend un nom. J'imagine qu'ils l'ont fait et se sont dit que le nom valait le coup de prendre le risque d'un dédommagement.

3) L'avenir dira si tu as raison, mais avec les informations présentes dans cet article, ça ne semble pas l'option la plus probables.

Répondre à ce commentaire

Par Superhero, il y a 5 mois :

Es tut immer weh, wenn ein Soldat um sein Leben bettelt, bevor er ins Gesicht geschossen wird. Diese Mil-Sims müssen besser behandelt werden, Mann ...
Infinity Ward: Verbringt Monate damit, eine hochkomplizierte Handlung aufzubauen, die Machtkämpfe zeigt, die von realen Ereignissen inspiriert sind.
Treyarch kommt herein: LOL Zombies gehen brrr !!! Schau, Drachengewehr !!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.