Aviation civile : l’avion reste-il toujours le moyen de transport le plus sûr ?

De Dan - Posté le 20 mai 2016 à 15h13

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Après la disparition du vol MS804 d’EgyptAir survenu ce jeudi, la question de la sécurité à bord des avions revient au cœur de toutes les interrogations : est-ce que l’avion est toujours le moyen de transport le plus sûr du monde ?

Vous ne pouvez pas avoir loupé cette triste actualité : ce jeudi 19 mai, à 2h45, le vol MS804 d’EgyptAir disparaît des écrans radars. Depuis, les contrôleurs aériens n’ont plus eu de contact avec l’appareil. Le mystère reste total autour de cette disparition. A l’heure où nous rédigeons cet article, seuls quelques effets personnels  et un "membre" humain auraient été retrouvés à 290 km au nord d’Alexandrie. Cet accident aérien relance les craintes sur la sécurité aérienne. D’autant plus que d’effroyables tragédies récentes reviennent dans la mémoire collective comme le vol 370 de la Malaysia Airlines, le vol MH17 abattu par un missile russe au-dessus de l’Ukraine, le crash intentionnel du pilote de la GermanWings ou plus récemment, le détournement d’un avion d’EgyptAir par un homme pour retrouver son amoureuse… Tous ces évènements font que nous pouvons nous demander si à bord d’un avion, nous sommes réellement en sécurité. Voici quelques éléments de réponse. 

avion

Un trafic décuplé, mais deux fois moins de morts

Avec l’apparition du low cost, les voyages en avion se sont démocratisés en 1970. Le trafic aérien a été multiplié par 10 faisant passer de 300 millions de passagers à 3 milliards de voyageurs chaque année. Sur ce même laps de temps, en s’intéressant au nombre de morts à la suite d’un accident d’avion, on peut constater que celui-ci a baissé de moitié. En 1970, 2250 personnes dans le monde sont mortes lors d’un voyage en avion contre 898 morts en 2015. Il est à noter qu’en 2013, l’année la plus sûre pour l’aviation civile, nous n’avons enregistré que 453 victimes. Ainsi, pour ceux qui se demanderaient quelle est la chance de périr lors d’un vol, en 2015 vous aviez 1 chance sur 3 675 000 de mourir dans une catastrophe aérienne contre 1 chance sur 138 000 en 1970. Bref, vous avez donc plus de chance de mourir en étant au volant de votre voiture ou en allumant une cigarette !

Où se produisent les accidents les plus dangereux ?

Si vous vous demandez où se produisent les accidents d’avion les plus dangereux, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’ASN, l’Aviation Safety Newtwork, qui met à jour et à disposition une base de données recensant les catastrophes aériennes. 

avion

A partir de ces données, l’ASN a pu mettre en place un classement des pays où se sont déroulés le plus d’accidents d’avion. Depuis 1945, figure en tête du top 25 des pays, les Etats-Unis avec plus de 750 accidents, suivi du Brésil et de la Colombie. La France accède tout de même à la 4ème place avec moins de  250 crashs. 

avion

Quelles sont les origines de ces catastrophes ?

Le premier facteur des catastrophes aériennes reste bien entendu l’erreur humaine suivi du terrorisme aérien. Pour cette dernière origine, avec le retour en force des actions terroristes, le nombre de victimes liées à ce facteur a augmenté radicalement en 2014 (année la plus meurtrière pour l’avion civile). Depuis les attaques du 11 septembre, le nombre était quasiment proche de zéro. Depuis, 354 personnes ont perdu la vie au dessus de l’Ukraine et 298 lors du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en juillet 2014. En 2015, l’Etat Islamique a revendiqué l’attaque d’un Airbus A321 de la Metrojet qui s’est crashé dans le Sinaï faisant 244 victimes.

Mais pour en revenir à la principale cause meurtrière, l’erreur humaine, 40 000 personnes sont décédées depuis 1970 en raison d’une erreur de pilotage ou d’une défaillance causée par des équipes de maintenance. C’est en 1985 que l’on a enregistré le plus de victimes en raison d’une défaillance de maintenance avec le crash du vol JA8119 de la Japan Airlines qui a fait 520 morts.

avion

Quid des catastrophes impliquant un A320 ?

On peut également s’intéresser au modèle de l’avion. Si on parle ici du crash du vol d’EgyptAir, il s’agit d’un Airbus A320 (tout comme celui de la GermanWings). D’après Airbus, l’avion a été livré à la compagnie aérienne égyptienne en 2003 et n’aurait volé que 48 000 heures, ce qui est très peu. Mis en service par Air France en 1988, le premier incident qui va remettre en question la fiabilité de l’appareil sera le crash de Habsheim (survenu le 26 juin 1988). Depuis cette date, le nombre d’accidents ne cessera d’augmenter. Cela est dû en partie au fait que l’on comptabilise près de 5000 appareils livrés et en exploitation. En se basant sur les rapports de l’ASN, concernant ce modèle d’Airbus, les crashs sont toujours plus meurtriers que les détournements.

avion

Certains remettront en cause la compagnie égyptienne. Mais là encore, EgyptAir n’enregistre que 23 accidents depuis 1972 dont 5 impliquant un A320 ou A319 ou A321 issus de la même famille. Clairement, les A320 ne sont pas les appareils qui enregistrent le plus de catastrophes aériennes même si ces derniers représentent 42,4% des avions qui transitent par l’aéroport Roissy Charles de Gaulle

avion

Vous l’aurez donc compris, même si les catastrophes aériennes sont de plus en plus courantes dans notre actualité et représentent des événements choquants voire traumatisants, avec ces différents éléments de réponse nous avons tenté de vous démontrer que l’avion est et restera le moyen de transport le plus sûr suivi de très près par le train selon une étude réalisée par l’Organisation Mondiale de la Santé en Europe. Les deux-roues sont de très loin les plus mortels. Pour ces derniers, le risque d'accident mortel (exprimé en nombre de morts par milliard de voyageurs-kilomètres) est de 52,593 contre 4,45 pour la voiture, 0,156 pour le train et 0,101 pour l'avion. 

Une erreur ?

Mots-Clés : avioncrashsécuritéstatistiques

Source(s) : Medium

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (14)

Par Thaar, il y a 3 ans :

Il y'a aussi la médiatisation de ces accidents plus longtemps et plus souvent. Quoi que ce matin on parlait plus de cette bobette de Nabilla et ses 6 mois de prison que de la disparition d'un avion en méditerranée...

Répondre à ce commentaire

Par Dorya, il y a 3 ans (en réponse à Thaar):

Faut croire que c'était pas assez vendeur...

Répondre à ce commentaire

Par pastagus, il y a 3 ans :

"Depuis cette date, le nombre d’accidents ne cessera d’augmenter."

Serait-il possible qu'il y ait des "désaccidents" qui diminueraient le nombre de crashs?!!!

Répondre à ce commentaire

Par Alice, il y a 3 ans (en réponse à pastagus):

On parle évidemment d' "accidents par mois/an"... :p

Répondre à ce commentaire

Par SwaRz, il y a 3 ans :

Ce qui me dérange avec l'avion, c'est qu'on contrôle rien. Et on es dans les airs, donc si y a un problème, c'est compliqué. Alors que la voiture, tu peux réagir.

Répondre à ce commentaire

Par Loucheux, il y a 3 ans (en réponse à SwaRz):

Tu peux réagir quand tu es le conducteur, comme le pilote peut réagir dans un avion. Quand tu es passager tu es feinté dans tous les cas. Et j’ai plus confiance en un pilote professionnel pour réagir qu’en un conducteur lambda. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Thib3113, il y a 3 ans (en réponse à SwaRz):

Je suis pas sur que si tous les passagers de l'avion avaient le controle, on arriverait plus souvent en vie à bon port :D

Répondre à ce commentaire

Par Spacetcha, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Tu prends pas le bus ou le taxi du coup ?

Répondre à ce commentaire

Par Vee, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Je vais faire mon relou mais parler d' "État Islamique" ça m'énerve. "L'organisation État Islamique" pourquoi pas, ou bien simplement "Daesh" puisque c'est le nom qu'on leur a attribué en Occident (et en plus ils détestent donc tant mieux). Mais les qualifier d'état c'est presque légitimer leur prise de contrôle de territoire. Je ne vous jette pas la pierre Hitek bien sûr. Juste que j'ai eu envie de réagir par rapport à ça.
À part ça merci pour l'article très instructif

Répondre à ce commentaire

Par Falinor, il y a 3 ans via l'application Hitek :

et comparer ça aux chiffres des accidents du travail :)

Répondre à ce commentaire

Par Kikamaruu, il y a 3 ans :

Daesh / état islamique / musulman c'est pareil c'est issu de la même religion.
Les chrétiens ont foutu le bordel avec leurs croisées, les musulmans avec leurs conquêtes, c'est tous les mêmes.
Vive le bouddisme ils nous les brisent pas au moins eux.

Répondre à ce commentaire

Par Happyheal, il y a 3 ans (en réponse à Kikamaruu):

"Daesh / état islamique / musulman c'est pareil c'est issu de la même religion."

Tu vas pas te faire des copains en comparant les trois comme ça la. Je pense pas que tu voulais les mettre au même niveaux, mais fais gaffe, ta phrase est pas super bien tournée

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 3 ans (en réponse à Kikamaruu):

Ah le Bouddhisme. Noble. Calme. En harmonie avec la Nature.
ça me fait penser à une chanson de Johnny tiens.
Allumez le feu !

Plu sérieusement, y'a aussi des extrémistes bouddhistes si jamais ;)
Paie ta réflexion digne du café-poivrot du coin.

Répondre à ce commentaire

Par SergiooH, il y a 3 ans :

I found this page on 13th place in google's search results. You need some search engine optimization. Many webmasters think that seo is dead in 2017, but it is not true. There is sneaky method to reach google's top 5 that not many people know. Simply search for: pandatsor's tools

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.