Rechercher Annuler

11 auteurs qui ont détesté l’adaptation cinéma de leurs livres

De Jordan - Posté le 9 février 2016 à 11h47 dans Cinéma

Il arrive très souvent que le monde du cinéma se base sur des livres pour en faire une adaptation. Mais il arrive que parfois, certains auteurs n’apprécient pas, voire détestent totalement ce que le réalisateur en a fait. Voici un petit tour d’horizon des écrivains déçus par l’adaptation cinéma de leurs œuvres !

P.L. Travers : Mary Poppins

Mary Poppins est un souvenir d’enfance qu’on partage avec de nombreuses personnes. Mais son auteur, l’écrivain P.L. Travers, en a gardé un goût amer. En effet, quand elle a découvert le film réalisé par Walt Disney, elle s’est prise une sacrée claque dans la figure. Même si elle avait accepté le script qui lui avait été proposé, les remarques et modifications que Travers avait apportées ont été tout simplement ignorées ! L’auteur détestait les scènes d’animation et regrettait la version trop enfantine de son héroïne. Lors de la projection du film, Pamela Lyndon Travers en aurait pleuré. Il faut savoir que l’auteur avait écrit l’histoire en huit tomes et qu’elle refusa le droit d’adapter la suite à Disney. D’ailleurs, elle fera un testament dans lequel elle précisera qu’elle ne donnera plus jamais le droit d’adapter ses œuvres par quelque réalisateur que ce soit. Finalement, l’histoire entre P.L. Travers et Walt Disney sera adaptée au cinéma dans le film Dans l’ombre de Mary qui relate les coulisses de cette adaptation.

Stephen King : The Shining

Les amateurs des films de Stephen King ont certainement grincé des dents quand le célèbre écrivain a déclaré qu’il détestait l’adaptation de The Shining faite par Stanley Kubrick. Pour son auteur, le réalisateur aurait tout simplement dénaturé son roman The Shining, l’enfant lumière. Dans le magazine Rolling Stone, King explique : "Le livre est chaud, le film est froid ; le livre finit en flamme, le film finit dans la glace. Et il est misogyne". Et il n’épargne pas le personnage de Jack Nicholson. Selon lui, dans son livre, "il y a un déroulement narratif où Jack Torrence essaie d'être bon, et c'est petit à petit qu'il arrive à un stade de folie. En ce qui me concerne, quand j'ai vu le film, Jack m'a paru fou dès la première scène." Bref, Stephen King a encore cette adaptation en travers de la gorge et n’hésite pas à dire que le film de Kubrick est comme "une grande et belle Cadillac sans moteur sous le capot !". Finalement, il travaillera avec le réalisateur Mick Garris sur une autre version de The Shining qui sera diffusée sur ABC en 1997.

Anne Rice : Entretien avec un vampire

Après avoir finalisé le casting pour la version cinématographique de son roman Entretien avec un vampire, son auteur, Anne Rice aurait déclaré que Tom Cruise n’était pas le bon acteur pour jouer le rôle du vampire. Elle a même jugé le casting comme étant "bizarre". Cependant, quand elle a vu le film, elle a apprécié le travail impressionnant de Tom Cruise pour endosser le rôle. Par contre, pour La Reine des damnés, elle n’a pas pu éviter de dire à ses lecteurs, via sa page Facebook, qu’il fallait à tout prix éviter d’aller le voir car selon elle, le film "mutile" ses livres...

Winston Groom : Forrest Gump

Winston Groom était tellement satisfait de la première adaptation de son roman qu’il en a commencé la suite avec ces mots : "ne jamais laisser quelqu’un réaliser un film sur l’histoire de votre vie". OK… Il regrette le fait que Hollywood ait édulcoré son roman en omettant certains points de l’intrigue et en y mettant moins de sexe et de langage grossier. Au passage, l’auteur n’a pas touché les 3% de bénéfices nets comme convenu dans son contrat. D’après la production, le film n’aurait pas fait de profit ! D’ailleurs, Groom n’a même pas été cité lors des discours de la soirée des Oscars où le film remporta tout de même six statuettes !

Clive Cussler : Sahara

Les aventures de Dirk Pitt écrits par Clive Cussler sont devenues cultes ! Par contre pour les films, c’est tout le contraire. Surtout pour l’adaptation du roman Sahara sorti en 2005 avec Matthew McConaughey et Penelope Cruz. Le film fait un flop : avec un budget de production de 145 millions de dollars, il n’en rapporte que 68 millions au box-office. Pour Cussler, il existe une raison toute simple : c’est parce que le producteur a refusé de lui donner le contrôle total sur l’adaptation du roman sur grand écran. En 1980, un roman de Cussler est porté à l’écran, La Guerre des Abîmes et c’est aussi un flop ! N’hésitons pas à parler de navet. Le film a été nommé dans plusieurs catégories au Golden Raspberry Awards. Le film a rapporté moins de 20% de son bugdet qui était de 40 millions de dollars !

Albert Uderzo : Astérix, Mission Cléopatre

Uderzo n’a jamais caché sa détestation pour cet opus qu’il a toujours jugé trop "esprit canal" et regrette qu’Alain Chabat se soit trop éloigné de l’esprit de la bande-dessinée. Par la suite, l’auteur refusera de façon catégorique la version proposée par Gérard Jugnot pour la suite des aventures du gaulois. Il a dû se mordre les doigts quand il a vu l’adaptation d’Astérix aux Jeux Olympiques

Anthony Burgess : Orange Mécanique

Non seulement Burgess n’a pas du tout aimé le film basé sur son livre A Clockwork Orange, mais il a tellement dénigré l’œuvre de Kubrick que l’auteur a même fini par regretter le fait de l’avoir écrit ! Il a déclaré qu’il était dégouté d’être connu et reconnu uniquement par ce livre qu’il a "écrit en trois semaines pour la thune". Selon l’auteur, le film de Kubrick n’est qu’une glorification du sexe et de la violence et regrette que son livre et son nom soient associés à ce message qui le poursuivra jusqu’à sa mort !

Bret Easton Ellis : American Psycho et The Informers

Bret Easton Ellis n’a jamais trop aimé les adaptations de ses romans au cinéma, sauf peut-être pour Les Lois de l’Attraction. Mais l’adaptation de son premier roman Moins que Zéro est au cœur de sa haine. Selon lui, seul le nom des personnages et le titre ont un vague rapport avec son livre. En 2009, il travaille sur le script du film The Informer, l’adaptation ciné de son œuvre. Il a déclaré que "ce film ne fonctionne pas pour beaucoup de raison, mais je ne pense pas que l’une de ces raisons viennent de moi".

Et il ne s’arrête pas là : Ellis pense qu’American Psycho n’aurait jamais dû voir le jour. L’auteur explique que ce livre n’avait pas besoin d’être porté à l’écran. Il pense que son roman n’était pas fait pour être réalisé en film du fait qu’il a été conçu comme un roman.

Roald Dahl : Charlie et la chocolaterie

Le roman Charlie et la chocolaterie a été adapté deux fois au cinéma. Il faut savoir que la première adaptation de 1971 fut très fastidieuse ! L’auteur qui en a écrit le script et qui fut modifié par la suite, contre son gré par le scénariste David Seltze, était très souvent en désaccord avec la production. Roald Dahl jugea que cette version cinématographique de son livre était "minable". Il était déçu par le choix de l’acteur Gene Wilder en Willy Wonka qu’il trouvait trop prétentieux et trop jovial. Enfin, il pensait que le réalisateur n’avait tout simplement aucun talent … Sympa ce Roald !

Ken Kesey : Vol au-dessus d’un nid de coucou

Même si le film a raflé le grand chelem des oscars (celui du meilleur film, du meilleur réalisateur, acteur et actrice), l’écrivain Ken Kesey n’a tout simplement pas aimé l’adaptation de son roman. L’auteur a d’abord participé à son adaptation en tant que superviseur puis au bout de deux semaines il a quitté la production. Après ça, il n’a cessé de dire du mal du film. Il a toujours prétendu ne jamais avoir regardé la version ciné de son bouquin et être resté très déçu que le réalisateur n’ai pas gardé le point de vue du chef Bromden. Malgré cela, sa femme déclara plus tard qu’il était tout de même heureux que le film ait vu le jour !

Richard Matheson : Je suis une légende

Richard Matheson a toujours eu du mal avec les adaptations de ses romans au cinéma. Et ce, depuis 1964 et Le dernier homme sur Terre avec Vincent Price. Il a déclaré : "je suis déçu par ce film même s’ils ont plus ou moins suivi mon histoire" et juge la prestation de l’acteur principal comme étant un fiasco ! L’autre déception pour l’auteur c’est Le Survivant sorti en 1971 avec Charlton Heston. Tellement éloigné de son roman que ça le laisse indifférent ! Après ces adaptations pratiquement toujours ratées,  quand l’auteur entend parler de la troisième adaptation de son roman, Je suis une légende, avec Will Smith, Matheson déclare : "Je ne sais pas pourquoi Hollywood est tant fasciné par mon roman, alors qu’ils n’ont jamais voulu le filmer tel que je l’ai écrit !". D’ailleurs pour cette version la plus récente, la production a changé radicalement la fin écrite par Matheson car elle n’avait pas été bien accueillie par le public lors des avant-premières ! Espérons qu’un studio réussira enfin à faire une adaptation fidèle du roman de Matheson maintenant qu’il n’est plus de ce monde…

Une erreur ?

Source(s) : mentalfloss.com

Mots-Clés : romansauteursécrivainslivresadaptationsCinemadéteste

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (52)

Par Kiki, il y a 5 ans :

"I Am Legend" est une adaptation minable ! Le livre est tellement plus profond, sombre et pessimiste !

Les deux n'ont presque aucun rapport ... Will Smith est super musclé alors que le héros du bouquin est une vieille épave alcoolique, le chien n'y est pas, les "monstres" sont totalement différents et le titre n'a pas du tout la même importance selon le média.

Répondre à ce commentaire

Par Douz, il y a 5 ans (en réponse à Kiki):

Il n'y a pas un chien que le gars essaie d'amadouer petit à petit ?
La lecture du bouquin remonte à un moment mais il me semblait bien.

Répondre à ce commentaire

Par Surricat, il y a 5 ans (en réponse à Douz):

il y a un chien (pendant 1 chapitre) et c'est vraiment très très triste, le truc vraiment dommage c'est que le titre du film et du livre n'ont pas le même sens

Répondre à ce commentaire

Par Kiki, il y a 5 ans (en réponse à Douz):

Il y bel et bien un chien qui fait une petite apparition mais rien à voir avec Sam dans le film avec qui le héros a une relation forte. C'est peut-être d'ailleurs la seule vraie bonne idée du long métrage.

Répondre à ce commentaire

Par GoldOracle, il y a 5 ans (en réponse à Kiki):

Le chien a surement été un choix pour le support ca rend le film plus dynamique et ca reflète aussi en partie la folie du monde de Will Smith (je ne me rappelle plus du nom du personnage sry).

C'est plus facile et plus naturel de voir un personnage parler à un autre meme si c'est un animal, que de le voir se parler à lui-même. Après ils auraient pu aussi faice cela sous l'angle d'un gars qui écrit tout dans son journal, mais du coup ca n'aurait pas été raccord avec la fin qu'ils ont de toutes facons dû réécrire apparement.

Répondre à ce commentaire

Par L'inconnu., il y a 5 ans (en réponse à Kiki):

Juste pour dire qu'on dit un medium et des media. Voilà. ^^

Répondre à ce commentaire

Par Wapixie, il y a 5 ans (en réponse à L'inconnu.):

Comme on dit "un paparazzo", "des paparazzi", le "chassé-croisé estival" est une expression inventée par les médias et "au temps pour moi" et non "autant pour moi", oui oui... Et sinon, tu as fini d'étaler ta culture pour rien ?

Répondre à ce commentaire

Par nico, il y a 3 ans (en réponse à Kiki):

Le personnage principal de je suis une légende est l'archétype de l'anti héro.
Or will smith est totalement incapable de jouer ce genre de rôle, d'où le massacre indigent auquel on a assisté.
De toute façon, en dehors de men in black, dans lequel le cabotinage sert le film, will smith est un acteur de merde

Répondre à ce commentaire

Par Tetios, il y a 5 ans :

Oh oui j'vois bien la série d'article dans le genre "Les adaptions qui n'auraient jamais du voir le jour" ou "Ces adaptions mieux que les livres" etc etc. Vous m'faites ça (si c'est pas déjà fait, la flemme de chercher) et je troll pas dans les commentaires pendant une semaine :3

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 5 ans :

J'ai bien aimé entretien avec un vampire.
Après dans tous les films tirés de romans/jeux etc. y'a quelque chose à redire. C'est impossible d'être à la hauteur de l'oeuvre qu'on a vu en premier.

Répondre à ce commentaire

Par Mokao, il y a 5 ans (en réponse à Thaar):

Après c'est sûr que quand on adapte on est obligé de changer des trucs, pour que ça colle mieux ou tout simplement parce que certains trucs sont impossible, mais franchement parfois c'est dans l'autre sens, c'est l'adaptation qui dépasse l'oeuvre de base, de plus, ces auteurs ne sont pas cinéastes, alors je comprends que pour certains ils peuvent être bien deg de voir leur oeuvre défigurée (#Eragon), pour d'autre, il semblerait que les auteurs soient trop attachés à leurs romans pour pouvoir accepter une petite modification qui, dans une version filmée, apporte beaucoup.
Et puis pour King, vu tous les films de merde dont le scénario est tiré de ses bouquins, je pense pas que Shining soit celui dont il a le plus à se plaindre...

Répondre à ce commentaire

Par Thaar, il y a 5 ans (en réponse à Mokao):

Ahaha, "la peau sur les os" x) belle daube

Répondre à ce commentaire

Par Yengels, il y a 5 ans :

Je vois qu'il n'y a même pas besoin de parler de Eragon et Dragon Ball Evolution, tellement il est évident qu'ils n'auraient jamais du voir le jour...

Répondre à ce commentaire

Par AmoC, il y a 5 ans (en réponse à Yengels):

Eragon... ils ont vraiment détruit une saga qui aurait pu être l'égal de LoTR

Répondre à ce commentaire

Par Yengels, il y a 5 ans (en réponse à AmoC):

L'égal quand même... n'exagérons pas ^^'
Mais une excellente série, oui :(

Répondre à ce commentaire

Par Legeno, il y a 5 ans (en réponse à Yengels):

Franchement Eragon avait rien à envier au Seigneur des Anneaux, c'était un Univers au moins aussi prometteur et très proche. Putain de film de merde, jamais il aurais dû voir le jour.

Répondre à ce commentaire

Par drusslalegende, il y a 5 ans (en réponse à AmoC):

En sois le film est bien... mais seulement si on a pas lu les livres parce qu'il manque la moitié de l'histoire original et donc même si ils avaient voulu rectifier le tir sur une suite ça aurait été mauvais quand même

Répondre à ce commentaire

Par clemcichou, il y a 5 ans (en réponse à drusslalegende):

même sans avoir lu les livres, le film est naze ^^
C'est un mauvais film et une adaptation exécrable

Répondre à ce commentaire

Par Legeno, il y a 5 ans (en réponse à drusslalegende):

Nan mais même sans ça le film n'est pas bien du tout, le personnage de Ergaon est insupportable dans le livre, on nous présente 40 000 personnages sans s'attarder dessus, les combats puent la bite tellement ça se finit facilement, il y a des raccourcis des plus grossiers (le dragon qui grandit en 2 secondes top chrono, même si je connaissais pas le roman j'aurais fais une facepalm je pense ) ... Non Eragon c'est une bonne grosse merde posée sur la pile de bouquins géniaux, une Lune en forme de doigt d'honneur en orbite autour de la terre à tout les fans du livre et un cas d'école de ce qu'il ne faut PAS faire dans un film.

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 5 ans (en réponse à AmoC):

Il n'y à pas un reboot de la franchise au ciné en préparation ? Il me semble (tout comme Narnia d'ailleurs)

Répondre à ce commentaire

Par Pochorletuor, il y a 5 ans (en réponse à Maided):

ce serait cool ! La série de l'Héritage (pour faire mon prétentieux car c'est le nom de la sage d'Eragon ^^) est une bonne saga de livres même si ça ne vaut pas du tout la finesse du monde de Tolkien. Néanmoins, avec du bon boulot, on pourrait obtenir un film d'une qualité acceptable je pense. La série de bouquins qui a été violée c'est aussi l'épée de vérité

Répondre à ce commentaire

Par Pochorletuor, il y a 5 ans (en réponse à Pochorletuor):

Saga *

Répondre à ce commentaire

Par Castiel, il y a 5 ans (en réponse à Yengels):

dragon ball evolution, le pire film du monde. le sens du mot deception prend tout son importance en visionnant cette merde

Répondre à ce commentaire

Par Alexiwan, il y a 5 ans :

je pleure a chaque fois devant eragon. Des livres aussi beaux adaptés aussi mal, c'est triste

Répondre à ce commentaire

Par Sissi, il y a 5 ans :

c'est dommage car y'a quand-même de très bon films ça me surprend de Stephen King qu'il n'est pas aimé après je pense que la plupart des films qui sont adaptés de livres sont très différents ce qui est dommage

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 5 ans :

Oui mais attention ce n'est pas non plus toujours bon que l'écrivain essaye de faire réaliser son film a la lettre

Répondre à ce commentaire

Par Karall, il y a 5 ans :

Surtout que dans le livre Je suis une légende, ce ne sont pas des humains transformés par un virus mais des vampires. Le chien tient sur 1 chapitre. En soi le film est bon, mais il ne reprend réellement que l'ambiance post-apocalyptique. Ceci dit, c'est un livre à lire car il est vraiment bien :)

Répondre à ce commentaire

Par legus, il y a 5 ans :

Pour Stephen King, il est sur que Shining de Kubrik reste la plus mauvaise adaptation, mais après il y a aussi dreamcatcher (bon livre mais l'adaptation au cinema a un rendu de scénario creux en fin de compte), Carrie (les 2 que je n'ai personnellement pas trouvé terrible) après les autres je ne les ai pas vu a part quelque livre/scénario comme "la tempête du siècle".
Par contre pour la meilleur adaptation, sans aucun doute c'est la ligne verte......

Répondre à ce commentaire

Par ryuzaki7701, il y a 5 ans (en réponse à legus):

King n'aime pas le shinning de kubrick mais son adaptation en téléfilm est bien pire....

Répondre à ce commentaire

Par Moi-même, il y a 5 ans (en réponse à ryuzaki7701):

Je confirme qu'il y a bien un chien, mais le pauvre n'a pas le temps d'avoir de nom.
Il est vrai que les 2 œuvres sont totalement différentes, la fin est a l opposé, ce qui change complètement le sens du titre!

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 5 ans :

Eragon de Christopher Paolini, ils ont traité l'histoire, les décors vraiment n'importe comment... Seul saphira est plutôt bien, le reste...

L'épouvanteur de Joseph Delaney (Le 7eme fils en film) est une bouse intersidérale, un énorme navet.

Voila les 2 premiers qui me vienne à l'esprit.

Répondre à ce commentaire

Par dandinou, il y a 5 ans (en réponse à Commandant Ramius):

j'adore la saga de l'épouvanteur j'ai lu tout les tomes sortis en France pour le moment
mais mon dieu le film ... c'est une insulte aux bouquin rien , ou presque , n'est respecté , tu te retrouve avec un personnage adulte alors que dans le livre il a 11 ou 12 ans au premier tome

c'est une adaptation un peu trop libre à mon avis

Répondre à ce commentaire

Par Legeno, il y a 5 ans (en réponse à Commandant Ramius):

Bah encore les décors ça allais à peu près.

Par contre là où je pardonne pas c'est dans l'histoire. J'avais fait une liste sur un autre article de 10 éléments partis à la trappe dans Eragon le film et qui faisait salement chier, faudrait que je la retrouve ...

Répondre à ce commentaire

Par Commandant Ramius, il y a 5 ans (en réponse à Legeno):

les décors ? je me rappel plus du nom mais la base des vardens dans la montagne, la ville des nains, bah dans le livre elle est riche en description et dans le film heu....
dans les films les vardens ont l'air d'être des perses... non sérieux, y a un plan ou y a des burka...

Répondre à ce commentaire

Par Yengels, il y a 5 ans (en réponse à Commandant Ramius):

J'ai lu une interview de Paolini, il est trèèès sympa dis donc...
je cite:
"Actusf : Vous n’êtes pas content de la première adaptation ?
Christopher Paolini : Je suis heureux qu’Eragon soit devenu un film. Il y a très peu de livres qui connaissent cet honneur-là. Et puis il m’a apporté beaucoup de nouveaux lecteurs. Je me suis investi autant que possible dans ce premier film mais il reflète au final plus la vision des équipes qui ont travaillé dessus que la mienne... "

Répondre à ce commentaire

Par Paeh, il y a 5 ans :

La pire adaptation reste pour moi World War Z.

Je ne sais pas trop ce qu'en a pensé Max Brooks mais il a dû se bouffer les coui***s.

Répondre à ce commentaire

Par Legeno, il y a 5 ans (en réponse à Paeh):

Il a renié le film si ça peut te rassurer.

Dans la catégorie des viols, pour moi c'est dans le top 3 des pires au côté d'Eragon et de Je suis une légende.

Répondre à ce commentaire

Par Pingus rux, il y a 5 ans :

mmmmmh il manque le célèbre Lord of the Ring. Où le fils de Tolkien avait détesté la version de Jackson au cinéma. ( même si ce n'est pas l'auteur directement).

Répondre à ce commentaire

Par Dorya, il y a 5 ans :

Dans le même genre il y a Nausicaä de la vallée du vent, qui est très bon à moins d'avoir les mangas avant .... Ou comment se gâcher un bon film en lisant d'excellent bouquin.

Répondre à ce commentaire

Par Draneil, il y a 5 ans (en réponse à Dorya):

C'est aussi la même chose pour le film putaclic de merde World War Z et les deux excellents livres de Max Brooks dont il est tiré !

Répondre à ce commentaire

Par tristesse , il y a 5 ans :

vous avez oubliez paolini et l'échec d'Eragon en film ...

Répondre à ce commentaire

Par Kill, il y a 5 ans :

de l'autre côté il y a un mec qui écrit un livre, et un autre mec qui en fais un film, celui qui fais le film veut forcement pas faire du copier coller donc change les choses ce qui dérange et fais parler l'auteur du livre et les spectateurs, mais de l'autre côté si le mec qui fais le film refait exactement comme le livre il sera critiquer, par l'auteur et les spectateurs quand même que faire? (moi perso je lis pas beaucoup mais je regarde beaucoup et quasi tous les film cité sont quand même des petites, je pense juste a vol au dessus d'un nid de coucou)

Répondre à ce commentaire

Par Kill, il y a 5 ans (en réponse à Kill):

excusé moi pour tous les accents circonflexes mis dans mon com ^^

Répondre à ce commentaire

Par Napsius, il y a 5 ans (en réponse à Kill):

De là à changer certains points de l'histoire ou changer complètement la focalisation de l'oeuvre faut pas abuser non plus ^^

Répondre à ce commentaire

Par Baboth, il y a 5 ans :

On en parle de L'épouvanteur/Le septième fils ou bien?

Répondre à ce commentaire

Par dandinou, il y a 5 ans (en réponse à Baboth):

tellement , quel film de merde comparé à une très bonne saga de bouquin , un univers assez riche et sombre , un bon développement des personnages , des livres qui te tiennent en haleine (mis à part un des bouquin que j'ai trouvé moin bon que les autres) jusqu'au bout

et puis un dobe qui sort au cinéma avec des dragons un personnage principal beaucoup trop âgé et tout le tralala
merde c'est une putain d'insulte à l'auteur ça

Répondre à ce commentaire

Par Nolyen, il y a 5 ans :

En fait, pour faire une bonne adaptation cinématographique d'un bouquin, la règle est de ne pas se fier au livre. Le langage littéraire est à l'opposé du langage cinématographique, d'où la déception des lecteurs quand ils vont voir une adaptation. Mais retranscrire exactement un livre au cinéma, serait terriblement chiant et à vomir.

Répondre à ce commentaire

Par Pochorletuor, il y a 5 ans :

Il existe 3 types d'adaptations : les viols à la Stanley Kubrick, à la Peter Jackson (pour le Seigneur des Anneaux hein, pas pour Bilbo), à la Copola (Apocalypse Now) Etc. Car il y en a beaucoup ! Les adaptations fidèles de livres (globalement) à la Hunger Games, à la Twilight qui restent globalement dans l'esprit de l'écrivain mais qui sont médiocres et les autres, les viols de bouquin qui sont des bouses (Eragon, Septième Fils, etc). La différence? C'est que les premiers sont considérés comme des chefs d'oeuvres cinématographiques, les seconds comme des films rentables et les autres comme les pires films de tous les temps. La chose évidente c'est que, quoi qu'en dise l'écrivain, quand un film entre dans le rang des chefs d'oeuvre, c'est que le réalisateur a su voir encore plus loin que l'auteur d'origine

Répondre à ce commentaire

Par Olifaxe, il y a 5 ans :

Qu'on se le dise, l’œuvre véritable, c'est le bouquin. Toujours le bouquin.

A une seule grosse exception près (Star Wars; quoique, ça se discute), tous les films les plus cultes sont des romans adaptés.

Ce qui rend ces films bon a certainement à voir avec la raison pour laquelle les auteurs des œuvres originales les renient. Les réalisateurs s'approprient l’œuvre et en livre une version perso, qui n'a fatalement plus grand chose à voir avec l'originale.

Il faut entendre Milos Forman parler de la réalisation de Vol au dessus d'un nid de coucou pour comprendre.

Répondre à ce commentaire

Par Lenof, il y a 5 ans :

Pour avoir lu American Psycho (il est pas facile mais plus par rapport aux multiples descriptions inutiles que pas le côté malsain qui s'en dégage), oui, le film est à chier.
Et oui, on ne pouvait pas adapter ce roman. Rien que la façon dont c'est écrit, la narration nous transporte dans un univers, une narration qu'on ne peut pas retranscrire sur l'écran et on perd tout l'intérêt du livre, la confrontation entre le monde parfait, classe jusqu'au moindre détails (descriptions, mise en avant des marques prestigieuse) et la folie malsaine du personnage. En plus les scène de violences n'y sont pas toutes et épurées par rapport au bouquin...

Pour Stephen King, je n'ai pas lu Shinin (Il est dans ma liste), mais par contre... on peut aussi rajouter Misery dans les adaptations ratés... c'est mon premier livre de l'auteur, et je me souviens que je l'ai dévoré, je ne pouvais pas le lâcher tellement il était à la fois stressant, ignoble, captivant... le film de montre qu'un tiers de l'horreur du personnage d'Annie Wilkes et je me suis limite endormie devant.

Le soucie des adaptions de film psychologique mettant en scène des actes ignobles c'est qu'une fois sur écran, c'est épuré pour ne pas "choquer" et que le plus grand nombre puisse regarde... alors forcément...
Heureusement que les écrivain(e)s ne pensent pas de la même manière, car j'aurai plus grand chose à lire...

Répondre à ce commentaire

Par Idrii, il y a 5 ans :

On pourrait se tourner vers Eragon, L'epouvanteur, WWZ. Le tout premier Dune. Prince of persia.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.