Rechercher Annuler

Des centaines de milliers de galaxies et des objets non identifiés découverts par un télescope européen

De Guillaume Chagot - Posté le 20 février 2019 à 17h31 dans Science

Avec 100 000 antennes regroupées dans 48 stations dispersées dans cinq pays européens, majoritairement aux Pays-Bas, LOFAR (Low Frequency Array) est un radiotélescope européen dirigé droit vers les confins de l’univers observable. Trois cent mille objets célestes ont été découverts depuis son lancement, pour une grande part inconnus jusqu’ici. 

Ses antennes toujours rivées vers le ciel

Après avoir observé les étoiles pendant trois ans, le radiotélescope LOFAR vient de publier sa première carte du ciel. Les astronomes demeurent surpris, puisque s'y trouvent "des choses que l’on ne connaît pas". Et pour cause, trois cent milles objets célestes se sont rajoutés à la carte existante. Et encore, ce n'est qu'un début. D'ici 2024, les chercheurs estiment que le LOFAR aura découvert 15 millions de sources radio. La partie observable de l'univers contiendrait environ 100 milliards de galaxies, de quoi permettre au radiotélescope européen de découvrir de nouveaux objets célestes pendant encore quelques années. 

Les chercheurs du projet international #LOFAR estiment que d'ici à 2024, le #télescope aura permis la détection de 15 millions de sources radio et livré 48 pétaoctets de données. #Sciences #Astronomie https://t.co/caIjltLkhn pic.twitter.com/EVlNPEf4Fx

19 février 2019

"Ces images sont maintenant publiques et permettront aux astronomes d’étudier l’évolution des galaxies avec une précision sans précédent" indique Timothy Shimwell, de l’Institut néerlandais de radioastronomie dans un communiqué. Ses antennes rivées sur les confins de l'univers observable, LOFAR a découvert des centaines de milliers de galaxies, des objets "énigmes", mais également un grand nombre d’amas de galaxies. 

L’amas galactique Abell 1314 imagé par LOFAR. Le gris indique la lumière visible, et les nuances d’orange les ondes radio. Crédits : Cyril Tasse/Paris Observatory/LOFAR

Ces amas de galaxies génèrent des émissions radio qui peuvent s’étendre sur des millions d’années-lumière. "Sur ces centaines de milliers de galaxies détectées, certaines sont très proches et donc très récentes, et d’autres sont très éloignées donc très vieilles" explique à l'AFP Cyril Tasse, astronome à l’Observatoire de Paris. 

Une erreur ?

Source(s) : Sciences et Avenir

Mots-Clés : LOFARgalaxieradiotélescopePays-bascarte

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Billy, il y a 4 ans :

Et pendant ce temps là, des murs sortent de terre...

Répondre à ce commentaire

Par Billy, il y a 4 ans :

Et aussi je suis un peu teubé, mais c'est un secret le dites pas a ma maman...

Répondre à ce commentaire

Par Funny, il y a 4 ans via l'application Hitek :

Mais... mais... le rapport ? Ça parle d’espace et tu trouve un MOYEN de parlé de politique AMÉRICAINE.
Genre vous pouvez arrêter de nous faire chié avec Trump et de parlé du véritable sujet ?

Post avant: « gneu gneu mé funny tu con prend pa cé 1 nazi »

Répondre à ce commentaire

Par Meliodas, il y a 4 ans via l'application Hitek (en réponse à Funny):

Au faite c’était une référence à un jeux vidéo -_- ta l’air un peu con la.

Répondre à ce commentaire

Par Funny, il y a 4 ans via l'application Hitek (en réponse à Meliodas):

En effet je ne connais pas la réf... mea maxima culpa ^^

Mais j’ai tellement vue ce genre de message sur un truc qui y a rien a voir x)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.