Rechercher Annuler

Ce superyacht hors de prix va sauver les océans

De Quentin Lorichon - Posté le 7 juillet 2021 à 11h36 dans Science

Deux compagnies se sont unies pour concevoir un navire gigantesque fonctionnant à l'énergie nucléaire. Le bâtiment sera composé essentiellement de scientifiques et d'une poignée de privilégiés qui pourront naviguer sur les sept mers à bord d'un navire dont l'objectif est de protéger la santé fragile de notre belle planète bleue. 

une croisière scientifique

Le projet est colossal. C'est l'entrepreneur Aaron Olivera qui a initié le projet en 2015, et il se pourrait que son bateau ne tarde plus à prendre le large. Pas question pour le navire de fonctionner au pétrole, il est propulsé par réacteur à sels fondus produisant de l'électricité à haute température. C'est TerraPower qui s'est occupé de développer le moyen de propulsion, une société créée par Bill Gates en 2006.

Vous l'aurez compris, ce ne sera pas un navire de croisière où les vacanciers bronzeront sur le pont supérieur. Il sera composé de 160 scientifiques, assistés par une poignée d'étudiants triés sur le volet, qui auront pour mission d'étudier le changement climatique. 165 membres d'équipage complémentaires seront également présents. Pour financer en partie le projet, 40 privilégiés pourront embarquer contre un billet de 3 millions de dollars pour une croisière scientifique... de luxe

Un bâtiment de 300 mètres de long 

Le projet est estimé entre 500 et 700 millions de dollars. Aaron Olivera a injecté 5 millions de sa fortune personnelle. Le design extrêmement futuriste a été conçu par l'architecte naval Iván Salas Jefferson, fondateur d'Iddes Yachts. Il est équipé d'un héliport, et comprend une plateforme d'observation à l'avant. Un véhicule d'exploration sous-marine fait également partie du voyage. L'objectif sera donc de veiller sur la santé de la Terre en parcourant les océans du globe. Aaron Olivera reste clair, ce bateau, bien qu'il pourra accueillir 40 VIP, a un but purement scientifique.

Le navire introduira des caractéristiques trouvées sur les yachts de croisière, d'expédition, de recherche et de luxe, mais il ne sera aucun d'entre eux. 

L'orbe est sans doute l'élément de conception le plus frappant du Yacht. Conçu pour ressembler à la Terre, il abritera la "cité scientifique" composée des meilleurs climatologues qui auront à leur disposition une technologie de pointe.  

L'objectif est que le laboratoire flottant puisse commencer à prendre le large à partir de 2025 en Antarctique pour une grande expédition scientifique dans le but de graduer au mieux les dégâts du réchauffement climatique. 

Une erreur ?

Mots-Clés : navireEarthTerreLuxecroisièrebateauAntarctiquemers

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Lanaka, il y a 12 mois :

Prodigieux !

Répondre à ce commentaire

Par baazul, il y a 12 mois :

Super projet. Maintenant si les scientifiques ne sont pas écoutés comme actuellement cela ne servira pas à grand chose sauf peut être savoir comment l'humanité va périr.
Et le but n'est pas sauver la planète mais la vie. La terre restera (elle en a vu d'autres)

Répondre à ce commentaire

Par Bloubil, il y a 12 mois (en réponse à baazul):

Le but n'est pas de sauver la vie mais notre vie, il y aura de nouveaux écosystèmes car la vie peut s'adapter, pas nous ^^

Répondre à ce commentaire

Par Josephjo, il y a 12 mois :

Ça sent la propagande ! Quelles quantités de matières premières ?! Combien de transformations de ces matières ? En utilisant une quantité astronomique d'eau douce? Combien de kilomètres parcourus pour la totalité de construction ? Quelle quantité d'hydrocarbures pour le tout?! Pour qu'on la masse d'ignares crachent encore sur les scientifiques qui nous alertes depuis prêt de 50 ans!!! Ça fout les nerfs et rien d'autre !! Sachant que tous vous disent que de toutes façons les +2° c'est acté !! ( Le GIEC reste bloqué sur 1.5° parce qu'ils font toujours de la rétention et minimise pour ne pas rendre fous les gens) tout ce que nous pouvons faire c'est de limiter la casse. Si c'est faisable ! Faut arrêter toute cette production a outrance ! Et rien d'autre !! Oui je me rend compte de ce que ça veut dire!! Lisez Perdre la terre. De Nathaniel rich. Et ensuite terre inhabitable de Wallace wells ! Et Pleurez !

Répondre à ce commentaire

Par hotr15, il y a 12 mois :

Est-ce que le Dr denfer est initiateur du projet ?

Répondre à ce commentaire

Par Bill Saver, il y a 12 mois :

Analyser et prévoir la manière dont nous allons changer la climat ? Plutôt que d agir pour ne pas le changer... Drôle d idée.

Répondre à ce commentaire

Par Gangguru, il y a 12 mois :

Encore une idée de riches pour les riches et qui surtout n'apportera rien, enfin si encore plus de pollution au vu des besoins de matières premières que génère le projet, sans parler du risque en cas d'incident sur le réacteur..

Répondre à ce commentaire

Par JYR, il y a 12 mois :

Merci @Baazul pour ton commentaire ( de prudence ) que je partage à 100% : Le sujet brûlant urgent d'aujourd'hui n'est pas une quête de mesures supplémentaires : Il est d'AGIR EN REMÉDIATION cf. ce qu'on sait déjà .

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.