Groenland : un lac s'est vidé en quelques heures devant les yeux des scientifiques

De GomeWars Auteur - Posté le 3 décembre 2019 à 17h11 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En juillet 2018, les glaciologues du Scott Polar Research Institute, de l'Université britannique de Cambridge, ont pu s'attarder devant un phénomène difficile à observer directement : la fuite d'un glacier. Un lac dont les deux tiers du volume ont disparu en quelques heures, un phénomène qui pourrait devenir plus fréquent à cause du réchauffement climatique. 

un phénomène qui pourrait accentuer la montée des eaux

Avec des températures moyennes oscillant entre 0,6°C et -16,8°C, le Groenland n'est pas étranger à la glace. La surface du pays peut parfois être recouverte d'une couche d'un kilomètre d'épaisseur. Et lorsque, en été, les températures se réchauffent, il arrive que la glace fonde ici et là, permettant la formation de lacs. Mais lorsque ces lacs rencontrent une faille dans la glace, ils se vident. L'eau rejoint ainsi la base de la calotte glaciaire, un kilomètre plus bas. Un phénomène qui pourrait accélérer le mouvement des glaciers, estime l'étude, publiée le 2 décembre dans la revue PNAS

"Avec le changement climatique au Groenland, on voit plus de lacs, plus grands, et plus hauts dans les parties plus froides de la calotte. Et on voit que certains de ces lacs commencent à se vider. Le volume de lacs se drainant va potentiellement augmenter dans des endroits nouveaux que nous ne connaissions pas auparavant" indique Tom Chedley, doctorant et pilote du drone à l'AFP, via Sciences et Avenir.

Pour observer les changements opérant au niveau de ce lac, les scientifiques se sont munis de drones. Un outil leur offrant des photos aériennes avant/après parlant d'elle-même. En cinq heures seulement, le lac avait perdu deux tiers de son volume, soit près de 5000 mètres cube. Un lac de petite envergure tout de même, le Lac d'Annecy, à titre de comparaison, possède un volume compris entre 1 123 et 1 234 millions de mètres cubes. Malgré sa petite taille, ce lac a permis aux scientifiques de constater que sa fuite jusqu'à la base avait soudainement accéléré la vitesse de déplacement du glacier de 2 à environ 5 mètres par jour. Le passage de l'eau a lubrifié le glacier, en accélérant la vitesse de déplacement.

A force d'avancer, les glaciers peuvent rencontrer l'océan. Et lorsque ces derniers atteignent l'eau, ils créent des icebergs. Un phénomène qui représente environ 40% de la contribution du Groenland à la montée des eaux. Le reste étant attribué à la fonte des glaces. Si les phénomènes de création et de disparition de ces lacs augmentent à cause du réchauffement climatique, ils viendront accélérer le déplacement des glaciers et ainsi, augmenter la création d'icebergs et par ce biais la montée des eaux. Ces phénomènes concernent de plus en plus de zones au Groenland et atteignent même les parties plus froides de la calotte. 

Une erreur ?

Mots-Clés : lacGlacierGroenlandfuitepressionOceanIcebergrechauffement climatique

Source(s) : Sciences et Avenir

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Billy, il y a 1 semaine :

Ils ont dû être beaucoup à uriner dans la neige pour créer un lac de cette taille n'empêche

Répondre à ce commentaire

Par Styliann, il y a 1 semaine via l'application Hitek (en réponse à Billy):

Crétin

Répondre à ce commentaire

Par Lalalalaaa, il y a 1 semaine :

On sait très bien que les grands de ce monde et les multinationales tentent de nous faire porter le chapeau.

A coup de pubs et spot publicitaire pour nous rappeler à chaque fois que c'est nous le problème alors que c'est eux qui produisent,polluent et nous forcent à consommer d'avantage grâce au Neuromarketing.

Renseignez vous, ils savent comment activer certaines zones de notre cerveau et nous manipuler.

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 1 semaine (en réponse à Lalalalaaa):

Tiens avant c'était "les lobbys veulent que vous achetiez plus !!! avec le changement climatique. Hors ils disent justement d'acheter moins, de faire durer, d'acheter local. Du coup les conspi sont passé en mode ""On sait très bien que les grands de ce monde et les multinationales tentent de nous faire porter le chapeau.

A coup de pubs et spot publicitaire pour nous rappeler à chaque fois que c'est nous le problème alors que c'est eux qui produisent,polluent et nous forcent à consommer d'avantage grâce au Neuromarketing.

Renseignez vous, ils savent comment activer certaines zones de notre cerveau et nous manipuler."

looool

Répondre à ce commentaire

Par Eldandriel, il y a 1 semaine (en réponse à Captaine J):

Merci capitaine pour cet argumentaire de qualité. Un vrai modèle de rhétorique.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 1 semaine via l'application Hitek :

Tout ceci est bidon. C'est Trump qui l'a dit: le réchauffement climatique n'existe pas.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois