Rechercher Annuler

Des scientifiques ont enfin résolu le mystère des puquios, ces immenses trous en forme de spirale

De Jordan - Posté le 9 mai 2016 à 15h26 dans Science

Cela fait des milliers d’années que le mystère plane autour de ces fameux trous géants en spirale que l’on peut observer dans le désert de Nazca au Pérou. Des scientifiques viennent enfin de l’élucider.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)


Pour observer ces mystérieux trous géants en forme de spirale, il faut se déplacer au Pérou dans le désert de Nazca. C’est d’ailleurs dans ce même désert que l’on peut y trouver les géoglyphes (d’immenses figures tracées sur le sol il y a plusieurs siècles, découvertes par des photographies aériennes bien plus tard). Mais ce qui a attiré l’attention des scientifiques ce sont donc les "puquios" qui ont été formés par la civilisation Nazca, une civilisation pré-incaïque qui a vécu entre -200 et 600 après J.C. dans le sud du pays. Pendant très longtemps, nombreuses ont été les hypothèses sur l’origine de ces trous : système de forage, tombes ou encore marque d’une visite extraterrestre.

Un incroyable système hydraulique

Mais c’est désormais du passé ! En effet, une équipe de spécialistes italiens de l’Institute of Methodologies for Environmental Analysis viennent de lever le voile sur ce mystère. Pour cela, ils se sont basés sur une analyse satellitaire en haute définition afin de trouver quel était le rôle de ces trous géants. Il faut savoir que cette région du monde, entre l’océan Pacifique et la Cordillère des Andes, est très aride. D’après les scientifiques italiens, ils auraient été construits pour mettre en place un réseau hydraulique relativement sophistiqué pour récupérer l’eau dans les nappes phréatiques. Cette ressource en eau aurait permis à la population de répondre à leurs besoins quotidiens, mais aussi pour irriguer leurs cultures.

De plus, ces "puquios" qui en langage quechua signifie "sources d’eau", avaient pour fonction de recueillir les vents de la région pour faire remonter l’eau depuis les aquifères souterrains lorsqu’ils s’engouffraient sous la terre. Rosa Lasaponara, un des membres de l’équipe, explique à la BBC : "En exploitant une source d’eau inépuisable à longueur d’année, le système des puquios a contribué à l’agriculture intensive de la vallée dans l’une des régions les plus arides du monde."

Des constructions vieilles de 1500 ans encore fonctionnelles

Pour réussir à dater ces constructions vieilles de plus de 1500 ans, les scientifiques n’ont pas pu faire usage de la datation au carbone 14. Mais ils sont parvenus à dater ces puquios aux alentours de 500 après J.C., soit vers la fin de la civilisation Nazca, grâce à l’analyse des images satellites HD. De plus ils ont pu repérer, grâce à cette technologie, la présence d’un nouveau trou qui tend à confirmer leurs hypothèses sur les pratiques de cette civilisation. Selon eux, "les Nazcas possédaient une connaissance détaillée de cette région, qui a été considérée durant des millénaires comme un lieu sacré. C’était un site cérémoniel d’une grande importance où se sont également développés au fil des siècles des colonies humaines". Si ces "puquios" vieux de 1500 ans sont encore partiellement fonctionnels aujourd’hui c’est en partie dû à la connaissance en géologie des Nazcas et à leur génie en construction.

Une erreur ?

Source(s) : maxisciences.com

Mots-Clés : nazcapuitsMystèretrousspiralepuquiospérou

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Euh..., il y a 7 ans :

O: il y en a un dans Blanche Arden (dans le mmo ArcheAge [pegi16]).

Répondre à ce commentaire

Par Personne, il y a 7 ans :

Cela existe en inde il y en a des milliers c'est magnifique.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.