Rechercher Annuler

Matrix : ce scientifique veut prouver que notre univers se trouve dans une simulation

De Tahar Sadaoui - Posté le 23 novembre 2022 à 22h36 dans Science

Alors que de nombreux scientifiques tentent de percer les innombrables secrets de notre univers et de son fonctionnement encore mystérieux, certains estiment qu'il est possible que notre univers soit en réalité une simulation, et que nous vivions tous à l'intérieur d'un programme informatique. Une théorie qui sera notamment reprise par les Wachowski avec la saga Matrix, les films ayant largement participé à la diffusion du concept. Et il y a quelques années, c'est Elon Musk qui déclarait que nous vivions en réalité dans un énorme jeu vidéo. Mais il semblerait qu'il soit désormais possible de vérifier si c'est vraiment le cas, en témoigne ce scientifique et sa future expérience.

 

une théorie grandissante

Parmi les questions existentielles de l'être humain, la question de l'origine de l'univers reste probablement l'un des sujets les plus fascinants. Là où certains se tourneront vers la religion pour avoir des réponses, d'autres privilégieront une approche plus scientifique, donnant ainsi lieu à des théories très différentes, parmi lesquels on retrouve notamment l'hypothèse que nous soyons au cœur d'une réalité simulée, c'est-à-dire que la réalité perçue soit le fruit d'une simulation informatique.

Cela permettra ainsi l'émergence de la physique de l'information, une branche de la physique qui mélange théorie de l'information et physique théorique, et qui considère de plus en plus l'information comme une grandeur physique. Et récemment, le physicien théoricien Melvin M. Vopson a déclaré que l'information pourrait même être un véritable état de la matière.

Traveling Through a Digital Maze of Data 1623475 Stock Video at Vecteezy

Et justement, le Dr. Vopson, maître de conférence en physique appliquée à l'Université de Portsmouth et co-fondateur du Information Physics Institute, a récemment publié un article dans The Conversation, intitulé "How to test if we're living in a computer simulation" (litt. : Comment vérifier si nous vivons dans une simulation informatique), dans lequel il explique qu'il serait désormais possible de savoir si nous vivons bel et bien dans une réalité simulée. Il explique alors :

Certaines données suggèrent que notre réalité physique pourrait être une réalité virtuelle simulée plutôt qu'un monde objectif qui existe indépendamment de l'observateur.

Tout monde de réalité virtuelle sera basé sur le traitement de l'information. Cela signifie que tout est finalement numérisé ou pixellisé jusqu'à une taille minimale qui ne peut être subdivisée davantage : les bits.

Cela semble imiter notre réalité selon la théorie de la mécanique quantique, qui régit le monde des atomes et des particules. [...]

Les lois de la physique qui régissent tout dans l'univers ressemblent également à des lignes de code informatique qu'une simulation suivrait dans l'exécution du programme. De plus, les équations mathématiques, les nombres et les motifs géométriques sont présents partout : le monde semble être entièrement mathématique.

Math is Everywhere - The Discovery Center

Face à ce constat, Vopson a alors proposé une hypothèse appelée l'équivalence masse-énergie-information, étendant l'équivalence information-énergie déjà existante tout en proposant que l'information ait une masse. Le physicien explique ensuite avoir une méthode reposant sur cette nouvelle équivalence :

Il est raisonnable de supposer qu'un univers simulé contiendrait de nombreux bits d'information partout autour de nous. Ces bits d'informations représentent le code lui-même. Par conséquent, la détection de ces bits d'information prouvera l'hypothèse de la simulation.

[...] J'ai postulé que l'information est en fait une cinquième forme de matière dans l'univers. J'ai même calculé le contenu d'information attendu par particule élémentaire. Ces études ont conduit à la publication, en 2022, d'un protocole expérimental pour tester ces prédictions.

L'expérience consiste à effacer l'information contenue à l'intérieur des particules élémentaires en les laissant s'annihiler avec leurs antiparticules (toutes les particules ont des versions "anti" d'elles-mêmes, identiques mais de charge opposée) dans un éclair d'énergie, en émettant des "photons", ou particules de lumière.

J'ai prédit la gamme exacte des fréquences attendues des photons résultants en me basant sur la physique de l'information. L'expérience est tout à fait réalisable avec nos outils actuels, et nous avons lancé un site de crowdfunding pour la réaliser.

Dr Vopson a effectivement lancé une campagne de crowdfunding sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, où il apporte plus de précisions sur les besoins nécessaires pour réaliser une telle expérience. Il conclue alors de la manière suivante :

La nature de notre réalité est l'un des plus grands mystères qui soient. Plus nous prenons au sérieux l'hypothèse de la simulation, plus nous avons de chances de la prouver ou de la réfuter un jour.

What Is

Et pour découvrir pourquoi Elon Musk était persuadé que son ex-compagne n'était pas réelle, consultez notre précédent article sur le sujet, juste ici.

Une erreur ?

Source(s) : The Conversation

Mots-Clés : Melvin Volpsonphysique de l'informationréalité simuléesimulationinformatiqueexperiencecrowdfunding

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Astra, il y a 2 semaines :

je connaissais pas du tout la physique de l'information, je vais aller digger ca

Répondre à ce commentaire

Par Guy Lux, il y a 2 semaines :

Une campagne de crowfunding, comme pour la fusée des platistes ? ça pue l'arnaque et la conspi sont truc

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 2 semaines :

Techniquement, à partir du moment où tu prends conscience que tu vis dans une simulation, ça devrait générer un bug ou un truc dans ce genre là
Voir même faire s'effondrer cette simulation
Donc ... ?

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 2 semaines (en réponse à Lulzlesnoob):

Faudrait demander à un Sims si il a conscience qu'il est dans un jeu vidéo. Si il est répond oui, voir si le jeu s’effondre.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 2 semaines (en réponse à Lulzlesnoob):

Techniquement, même si lui prend conscience qu'il vit dans un jeu vidéo, il faut encore convaincre le reste des gens.
Et même si... il va se passer quoi ?
On connait les lois de la physique qui régissent le monde, c'est pas pour autant qu'on peut les plier, déformer ou quoi. Donc même s'il découvre que ces lois sont régis par une simulation informatique, ça ne les rend pas moins tangible dans notre univers.

Et voilà, demain on découvre qu'effectivement on est une simulation (vachement poussée quand même)... Simulation ne veut pas forcément dire jeu vidéo, et qu'est ce que ça change ? Tu vas arrêter de vivre ? Ça ne change rien à ce que tu ressens ou autre.
La fameuse réplique de Cypher dans Matrix "bénis les ignorants" marche parce qu'il a le choix, et virtuellement tous les êtres humains. Là, on dit que tu vis SEULEMENT dans une simulation. Donc tu sais que ton poulet a ce goût car une simu le dit... et alors ? Es tu sûr que le poulet aurait le même goût simplement dans une autre atmosphère ?

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 2 semaines (en réponse à Lulzlesnoob):

Envisager et prendre conscience c'est différent, on pourrait pas en "prendre conscience" à moins d'avoir une preuve irréfutable et universelle, ce qui est hyper compliqué même pour les choses les plus simples .

Répondre à ce commentaire

Par NIob, il y a 2 semaines :

Ca semble moins casse tête de créer un univers avec juste de la réalité, .............que de créer un univers avec de la réalité qui se dit qu'il ferait mieux de créer un univers informatique simulé et qui, au sein même de cette univers informatique, créer des personnages qui se poseront la question de cette univers virtualisé, qui créeront eux même des programmes pour tester cette virtualité.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 2 semaines :

Donc... le gars veut briser le 4e mur du jeu dans lequel il joue, ou du moins croit jouer, et pour ça, demande un financement participatif sur une plate formes fréquentée majoritairement par des geeks.
Les universités anglaises, c'est comme les américaines, les chercheurs ont leurs frics avec eux et ont toute latitude pour l'utiliser ?

Répondre à ce commentaire

Par Quelqu'un, il y a 2 semaines :

Je me suis basé que aucun humain ne pourrai connaître l'origine de l'univers pour moi il a faux

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.