Star Wars VIII : Les Derniers Jedi

Star Wars : oui il y a bien plus de femmes depuis le rachat de Disney

De Maxime K Auteur - Posté le 1 juin 2018 à 17h18 dans Cinéma
74réactions !
35 commentaires
J'ai vu ce film !

La saga Star Wars, créée par George Lucas, a toujours mis en avant des femmes fortes, notamment la célèbre Princesse Leia, incarnée par Carrie Fisher, qui est pour beaucoup, l’une des plus grandes héroïnes de l’Histoire du cinéma. Par la suite, Natalie Portman a repris le flambeau dans son rôle de Padmé Amidala, mais d’après Becca Harrison, une universitaire qui travaille à Glasgow, il y a bien plus de femmes qui auraient rejoint la saga depuis que Disney a racheté Lucasfilm en 2012. Découvrez son explication juste après l’hommage à Carrie Fisher.

Une étude qui classe les films en fonction du temps de présence des femmes

Nous avons eu droit à deux épisodes canoniques et deux spin-offs depuis le rachat de Lucasfilm. Kathleen Kennedy avait dit dès le départ qu’il y aurait plus de femmes dans la franchise, une promesse qui s’est confirmée au fil des années. Daisy Ridley porte la nouvelle trilogie, en interprétant Rey, une fille aux origines toujours très mystérieuses, et Felicity Jones avait signé de son côté pour jouer l’héroïne du premier spin-off, Rogue One. Sans oublier le jeu vidéo Star Wars : Battlefront II qui suit une commandante de l’Empire sur le point de rejoindre la Résistance. Les fans s’amusent souvent à faire des classements des meilleurs épisodes, mais Becca Harrison a classé les films de la franchise (à l’exception de Solo : A Star Wars Story) en fonction du temps de présence des personnages féminins. Comme vous pouvez le voir dans son tweet ci-dessous, Les Derniers Jedi est le long-métrage qui met le plus en avant les femmes, à 43%, suivi des deux autres épisodes produits par Disney. Nous avons en dernière position Un nouvel Espoir, le premier film sorti en 1977.

Pour parvenir à ce constat, Harrison a expliqué sur son blog avoir revu tous les films en tenant compte uniquement des femmes, leur présence, et surtout celles qui ont un rôle important dans le récit.

Dans ma définition du "temps de présence à l’écran" pour les femmes, j’ai essayé d’être aussi cohérente que possible, mais ça a souvent été difficile. Je n’ai compté que les femmes qui ont des dialogues, car avoir la capacité de dire quelque chose et de contribuer à l’histoire, sans servir simplement d’objet visuel, c’est important. Cependant, si je vois une femme qui a un certain rôle, mais qui ne parle pas et qu’il n’y a aucun homme dans la scène, je garde les images. Par conséquent, il y a beaucoup de réactions avec Leia ou Jyn qui ne font pas grand chose, mais qui sont pourtant le seul personnage dans le cadre. Enfin, quand les hommes parlent et qu’il y a une femme à l’écran, je fais un jugement de valeur, pour savoir si elle est au coeur de l’action (ou pas) à ce moment de l’histoire. Malheureusement, c’est surtout le cas pour Padmé, qui se retrouve souvent dans ce genre de situation.

star wars

Cependant, malgré une représentation et un développement des femmes de plus en plus affirmés de la part de Disney, Harrison explique qu’il y a encore du chemin à parcourir avant de voir des personnages féminins exister par elle-même, sans que cela ne concerne nécessairement un personnage masculin.

Alors que le temps de présence des femmes à l’écran augmente au fur et à mesure, les films ne s’améliorent pas nécessairement avec le temps. Regardez les préquels. Même les suites et les spin-offs passent à peine le test de Bechdel. Avoir des femmes avec des conversations significatives les unes avec les autres, à propos de quelque chose d’autre qui ne concerne pas les personnages masculins, est plus évident dans Les Derniers Jedi. Mais pour le moment, vous pouvez toujours compter ces échanges sur les doigts d’une main.

Avec l’épisode IX attendu pour 2019, suivi d’une nouvelle trilogie signée Rian Johnson, et d’autres films prévus par les créateurs de Game of Thrones, on imagine bien que Disney va continuer sur cette lancée, en développant davantage le rôle des femmes dans leurs futurs longs-métrages.

Une erreur ?

Source(s) : Writingonreels.uk

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : Star Warsfemmeprincesse leiareyDisney

Avis des internautes sur le film Star Wars VIII : Les Derniers Jedi (82)
pic

Dernier avis positif

Par Warghju, il y a 1 an

Juste j'ai pas trop le temps de commenter mais c'est le meilleur film se l'histoire... Incroyable , Rian Jphnson a fait preuve d'originalité et… » lire la suite

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par haoki, il y a 3 ans

Mon dieu, ce que c'était une torture, une double même , déja pas un bon film mais encore moins un bon star wars, ne mérite pas… » lire la suite

Sa note :

2
Tu as vu Star Wars VIII : Les Derniers Jedi ? Laisse un avis !

Commentaires (35)

Par Didi, il y a 2 ans :

Ok ok, pourquoi pas ! J'aime bien Rey, Jyn et toutes les héroïnes, mais ils veulent pas mettre une blonde, une rousse ou une femme de couleur dans le rôle titre pour changer ? Ce sera la prochaine étape je suppose mdrr

Répondre à ce commentaire

Par LAST ACTI0N HER0INE, il y a 2 ans (en réponse à Didi):

il y a bien plus de femmes depuis le rachat de Disney....
BAH V0ILA .... T0UX SEX PLi QUEUE....
.... C P0UR SAC STAR WARS ..... CEDE LAÂM R2 !!!!

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 2 ans (en réponse à Didi):

Prochaine étape c'est un Jedi trans.

Tiens et sinon, les jedi ils sont juifs ou catholiques ? Parce je n'ai pas vu un seul jedi évoquer le judaïsme. Doit-on en déduire que Star Wars est une saga antisémite ? ...

Plein le fion de cette logique de qutoas.

Répondre à ce commentaire

Par Mr. Jack, il y a 2 ans via l'application Hitek :

C'est débile, je pense que le rachat par disney n'a rien a voir avec ça, c'est juste le contexte d'aujourd'hui qui veut qu'on mette plus les femmes en avant, a l'époque c'était pas le cas c'est tout.

Répondre à ce commentaire

Par Mr. Jack, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Mr. Jack):

Mais quoi que ce soit ça reste une bonne chose hein, c'est sur !

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 2 ans (en réponse à Mr. Jack):

Donc la parité dans les rôles fait automatiquement d'un film un bon film ?

Répondre à ce commentaire

Par Mr. Jack, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Morpheus):

Non j'ai jamais dit ça, il faut que les acteurs tiennent la route a côté évidemment, la princesse Leïa est bien plus reconnue que Rey.

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 2 ans (en réponse à Mr. Jack):

+1,
Titre et conclusion stupide. Ca appartenait pas encore a Disney quand les 2 premières trilogies étaient sorties. Et vous le dites vous mêmes dans l'article, cette tendance était déjà en cours avec Leia et Padmé.
Donc c'est Lucas qu'a lancé la tendance, pas Disney.
Merci de réfléchir avant d'écrire.

Répondre à ce commentaire

Par Yozozo, il y a 2 ans :

"Harrison a expliqué sur son blog avoir revu tous les films en tenant compte uniquement des femmes."

Déjà faut avoir que ça à foutre de ses journées pour faire ce genre de chose , mais relayer une simple"blogueuse" qui s'amuse je trouve pas ça très pertinant

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Yozozo):

Dis-toi qu'il y a des incels qui ont prit le temps de redécouper le VII pour en supprimer toutes les femmes...

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 2 ans :

Bon maintenant qu'on a check les quotas de femmes faudrait se pencher sur les noirs et les homo svp.

La priorité putain, merci

Répondre à ce commentaire

Par LeRutax, il y a 2 ans (en réponse à DuRd3n):

Tqt pas Lando est noir et pansexuel l'ami

Répondre à ce commentaire

Par Loulou, il y a 2 ans (en réponse à DuRd3n):

Et les trans ? Les bi ? Les Albinos ? Les gros et bien sûr les Morue... Personne n'y pense... Ce racisme des minorités est intolérable.

Répondre à ce commentaire

Par bigWigglyStyle, il y a 2 ans via l'application Hitek (en réponse à Loulou):

Et mes vegans !! Personne ne pense au Vegans !

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 2 ans (en réponse à bigWigglyStyle):

Non mais faut quand même pas exagérer si on pense aux vegans faudra donner de l'importance aux mâles blancs cisgenre privilégiés après

Répondre à ce commentaire

Par Gabten, il y a 2 ans (en réponse à DuRd3n):

Ils y ont pensé! cf la scene où chewie tente de manger un porg :D

Répondre à ce commentaire

Par Doom, il y a 2 ans :

Aucun importance le nombre de femmes/hommes dans Star Wars.

Le contexte joue beaucoup et devient ridicule, pas seulement dans le cinéma.

Si tu fais un entretien entre un homme et une femme et que la femme est meilleure et bah tu prends la femme. Dans le cas contraire tu prends l'homme.
Tu vas pas dire au meilleur des deux: "désolé mais il nous faut notre quota de hommes/femmes on peut pas vous prendre."

Pour revenir à Star Wars j'ai bien aimé Jyn dans Rogue One et très peu Rey dans star wars 7/8. Je trouve le personnage un peu niais mais c'est malheureusement sûrement une volonté des réalisateurs car Daisy Ridley à reconnu ne pas être satisfaite de sa performance dans les films.(j'ai plus la source)

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 2 ans (en réponse à Doom):

"Tu vas pas dire au meilleur des deux: "désolé mais il nous faut notre quota de hommes/femmes on peut pas vous prendre." "

Ne parles pas trop vite on y est bientôt au rythme ou ça va. C'est même déjà le cas dans certains domaines (les listes électorales paritaires par exemple). Ça sera pas imposé mais il y aura un allègement de charges pour les entreprises qui respectent plus ou moins la parité.

Répondre à ce commentaire

Par equi, il y a 2 ans :

A vomir ces quotas

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Osef des femmes on veut des jedis et des siths mythiques ! Marre de subir des personnages bidons au nom de l'égalité des sexes !

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 2 ans :

Pitoyable. Comme je l'ai dit dans de précédents commentaires sur des articles du travail de Disney avec SW, tout cela découle uniquement de tactiques marketing qui s'inscrivent dans les mœurs de l'époque. Il n'y a rien de révolutionnaire à ce que Disney augmente la présence de femmes à l'écran dans ces films, c'est même tout le contraire puisqu'il s'agit de ruses et plans financiers qui jouent un rôle énorme sur l'image que Disney veut refléter à son public.

Ce n'est qu'une fumisterie capitaliste, rien de plus, pas de quoi pondre une "étude" sauf si on veut perdre son temps en futilités, et encore moins de quoi écrire un article à moins que votre finalité soit uniquement pécuniaire, ce qui ne m'étonnerai pas cela va sans dire.

Répondre à ce commentaire

Par Rolf, il y a 2 ans :

Mdr ce beau costume que l'on doit porter pour bien se faire voir de la soi-disant opinion public. Il faut des femmes par ci, il faut des gens de couleurs par là, il faut des minorités ici, des pan sexuels là-bas.

Littéralement ras la casquette car perso pour moi ce qui importe le plus plutôt que cette mode de "je rentre dans le moule", c'est le plaisir de regarder un film / séries etc... Et bordel que ça devient bien naze depuis quelques temps.

A croire que si tu n'aimes pas ce que ces grand producteurs de contenus nous abreuves tu juste un raciste nazi anti droits des lutins roux, et mangeur de bébés licornes en étripant des bébé moules...

Car c'est bien hein plus de femmes, d'homo, plus de couleurs de diversité et tout ce que vous voulez, mais bordel que les derniers star wars sont nuls.

Ben moi je retourne glander dans mon marcel dégueux avec tâches de moutarde et me gratter les balls poilus et me marrer un bon coup devant Happy!

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 2 ans (en réponse à Rolf):

Ouais ben t'es gentil tu avales le nouveau Achille noir au nom du progrès. Parce que le progrès a le droit de chier sur l'Histoire et la culture de ces sales racistes de blanc.

Cordialement

La Direction

Répondre à ce commentaire

Par NoMerci, il y a 2 ans (en réponse à DuRd3n):

Je ne te ferai pas l'affront de citer l'excuse bidon qui a été donné pour le justifier, car c'était littéralement du vomi en barre saupoudré de viscères séché de bébé panda.
Par contre tu part sur un sujet quand même différent de l'article. Mais cependant de mode, vu que c'est cool de chier sur l'Histoire de ces sales blanc raciste dont ce sont les seuls dans l'humanité eeennnntttiiièèèèrrrreeeeuuu à avoir fait des choses pas jolies jolies. Il est totalement indécent de pensé l'inverse voyons. Aujourd'hui tout ce qui est différent de blanc = bisounours. Ne tant fais pas, prochainement, les Roi deviendront athé ;)

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans :

Déja il faudrait souligner dans ce genre d'article ce qu'est le Test de Bechdel , qui est un test empirique féministe qui vise à démontrer la mysoginie d'un film selon le temps de présence d'une femme à l'écran, du temps de ses dialogues et si ceux qui ont pour sujet les Hommes.
Ce test en plus d'être une vaste fumisterie utilisé par les féministes pour avoir argumenter sur du néant, on oublie vite que l'histoire de Star Wars c'est d'abord celle de Luke Skywalker pour le 4, le reste des personnages ne sont que son entourage : son mentor, son meilleur pote, sa soeur, son père et une peluche à poils marron. La prélogie est censé raconté l'histoire d'un tyran (Dark vador) et comment son histoire d'amour l'a mené à devenir comme ça. A partir de la, le propos du film n'est pas de montrer une minorité quelconque à l'écran, et c'est pour ça que les films sont de qualité et marquent, parce qu'ils ont un propos.
Le 7 et le 8 ne racontent rien, placer des minorité dans un film SF est en plus stupide, depuis le rachat de Disney, aucun Alien marquant, les seuls aperçus sont Chewbacca, Acbar (quel manque de respect) et la Maz qui n'est qu'une Femalewashing de Yoda, soit aucune innovation pour un univers sans limite avec un bugdet sans limite.
Les star wars deviendront bon quand le propos du film aura un propos vraiment intéressant et éloigné de ce politiquement correct américain vomitif.

Répondre à ce commentaire

Par Rolf, il y a 2 ans (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Tout ce qui ne raconte pas l'histoire d'une femme forte et de sa bande de super copine est misogynes, m'enfin déjà pour ça il faut une histoire à raconter effectivement.
Ils ne sont pas allé loin, remake de la première trilogie avec plus de femmes autres que pour les boobs.

D'ailleurs petit aparté, car avec la saga Alien dans leurs poche, quasiment. Curieux de voir comment Disney va justifié le foirage complet qu'il vont nous proposer vue que de base Ripley est sûrement l'idéal de la définition de "la femme forte".

Faut pas s'attendre à grand chose niveau historie maintenant. Vu que ça gueule pour des broutilles, on oublis le principe du cinéma et on montre des métrages pour gonfler l'égo de certain :/

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à Comprendre Interstellar en 4 leçons):

Pourquoi mentir sur le test de Bechdel ?

Le test repose sur trois questions :

L’œuvre fait-elle intervenir deux femmes identifiables par un nom ?
Ces deux femmes discutent-elles ensemble ?
Parlent-elles d'autre chose que d'un personnage masculin ?

Si la réponse est positive aux trois questions, le test est dit réussi. Si ce n'est pas le cas, cela peut indiquer que l’œuvre est centrée sur des figures masculines.

"Centrée sur des figures masculines" ça ne veut pas dire misogyne et un test peut passer haut la main le test de Bechdel et être misogyne ; ce n'est pas une arme ultime, c'est un indicateur objectif.

Répondre à ce commentaire

Par jerrykhan, il y a 2 ans :

Je crois que le cinéma est mort, au sens artistique du terme, à force d'en faire un média socio-politique ( et pas dans le bon sens en plus).
Désolé mais j'ai pas la force de débattre plus.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 2 ans (en réponse à jerrykhan):

Débile, à tellement de points de vue...

Répondre à ce commentaire

Par TheWaterLeaf, il y a 2 ans :

Mais réveillez vous bordel.
Georges Lucas est un réalisateur très moyen et classique utilisant trop de fond vert .
Le rachat de Disney a été une bonne chose entre JJ Abrams et Rian Johnson qui apportent une vrai direction artistique dans la réalisation et bah franchement Star Wars s'en porte mieux.

Vous avez oubliez l'échec de la prélogie où absolument tout a été dirigé par un seul homme, Lucas. Ce qui n'était pas le cas des premiers films

Et me sortez pas le coté fricos, parce que Star wars était comme ça bien avant Disney. Je crois que vous êtes juste trop nostalgique


Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 2 ans (en réponse à TheWaterLeaf):

Je vois pas en quoi le qualificatif "classique" est péjoratif, dans une époque où tous les réalisateurs sont soit des "yes man" au service de super productions où tous les scénarios/mise en scène/ réals se ressemblent, et les films d'auteurs qui continuent à s'autocongratuler de leur nullité, un réalisateur qui fait bien les choses et correctement, c'est bien ça change. (Oui Abrams et Johnson sont des yes man, ils ont fait des films de commandes , en respectant un cahier des charges)
La prélogie n'a pas été un échec, ce sont 3 bons films, précurseurs (malheuresement) de la CGI, mais la trilogie original n'a pas vraiment beaucoup de fonds verts, ce sont des maquettes, c'est d'ailleurs ce qui donne cette ambiance particulière aux films avant les années 90.
Le marketing c'est tout à fait normal, le cinéma est aussi une industrie et pour produire d'autre films il faut bien gagner de l'argent, il faut arrêter avec cet argument naze.

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 2 ans (en réponse à TheWaterLeaf):

Peut être que Lucas était un réal moyen, n'empêche que Star Wars c'est lui qui l'a pondu (l'univers ainsi que l'univers étendu, qu'il validait).

Abrams et Johnson font ce qu'Hollywood fait actuellement : des remake avec des effets spéciaux. En quoi c'est bien exactement ? Hormis l'argument de "c'est du neuf". Est-ce que faire du neuf (et encore je me gausse, parce que le VII n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler du neuf, loin s'en faut) est un gage de qualité ?

Pour finir, Lucas racontait une épopée. Là qu'est-ce que sa raconte ?

Répondre à ce commentaire

Par Jojo072, il y a 2 ans :

Je ne veux pas paraître sexiste mais avant de mettre des femmes en avant (excepté l'excellent rogue one qui surpasse cette trilogie pourri ), il faudrait que ces dernières soient intéressante (je ne critique pas les actrices qui ont fait leur preuve mais les scénaristes et le réalisateur qui ne remarque pas qu'elles sont "vide" d'intérêt ! )

Répondre à ce commentaire

Par Morpheus, il y a 2 ans (en réponse à Jojo072):

Complètement d'accord. Mais ce qui me choque plus c'est qu'on doive prendre autant de précautions oratoires pour dire que le film (dont le héro principal est une femme) est naze sans paraître pour un nazi.

Répondre à ce commentaire

Par Manu, il y a 2 ans :

A quand les sumos dans Star Wars ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 3 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 4 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 4 mois