Rechercher Annuler

Télépathie : les inquiétants travaux de l'URSS dévoilés par ces rapports de la CIA

De Tiphaine Elsener - Posté le 30 mars 2022 à 11h52 dans Science

La télépathie désigne un hypothétique échange d’informations entre deux personnes en n'utilisant que la pensée. En parapsychologie, la télépathie fait partie des "perceptions extra-sensorielles". Jusqu'à aujourd'hui, cette discipline n'est pas reconnue par la communauté scientifique, et les expériences des parapsychologues sont toujours vivement critiquées par la communauté scientifique, notamment à cause de leur méthodologie. La télépathie n'est donc pas une discipline scientifique pour le moment, mais en revanche, elle représente un sujet très utilisé par de nombreux auteurs de science-fiction. Et si la fiction devenait réalité, à l'avenir ? Des documents de la CIA nous exposent en effet les trouvailles de l'URSS à ce sujet, durant la Guerre froide.

Des recherches sur la télépathie

Trois rapports de la CIA récemment publiés (disponibles ici), datant de 1963 et 1964, enquêtent sur l'utilisation par l'Union soviétique de la perception extrasensorielle, et sur la tentative de développement de la "télépathie cybernétique". Les documents en question détaillent ainsi les conversations qu'un agent a eues avec des scientifiques soviétiques, et un étudiant, au sujet de l'intérêt de l'URSS pour le développement de la perception extrasensorielle (et plus précisément, de la télépathie).

D'après ces documents, il semble que les travaux de l'Union soviétique pour développer la télépathie se soient déroulés en même temps que ceux des Etats-Unis, nation qui s'intéressait aussi à ce domaine lors de la Guerre froide. Les documents ont été obtenus grâce à une loi sur la liberté d'information, et on peut y lire que D.A. Kerminov, l'un des scientifiques soviétiques interrogés par la CIA, décrit une expérience dans laquelle les chercheurs de l'URSS ont pu "enregistrer" les signaux du système nerveux central d'un homme jouant du piano. Ces signaux auraient ensuite été diffusés dans les bras d'une autre personne qui n'avait jamais joué de piano auparavant. Le scientifique D.A. Kerminov déclare alors à ce sujet :

Cette personne était alors capable de jouer de la musique difficile, mais elle conservait aussi une partie de cette compétence en tant qu'apprentissage permanent.

Pour autant, l'agent de la CIA en charge de l'enquête écrira "Lorsqu'on l'a pressé de donner plus de détails, il n'a pas pu les fournir, ni se référer à des publications"Kerimov a cependant continué de plus bel, et a affirmé que le scientifique Vasilyev avait pu démontrer une très forte perception extra-sensorielle avec certains sujets, bien que seules certaines personnes sont capables de recevoir les "ondes" liées à la télépathie. L'agent de la CIA écrira en commentaire à ce sujet "Certaines des perceptions extra-sensorielles, auxquelles Kerminov admettait croire, ne consistaient pas seulement à deviner des événements, mais à prédire des événements aléatoires futurs". Kerminov affirmait en effet qu'il était possible, selon un certain état de concentration (atteignable par certaines personnes uniquement), de pouvoir avoir accès à certains éléments du futur.

En lisant les différents rapports déclassifiés, il paraît évident que l'agent de la CIA pense que Kerimov cherche à les surprendre et à vanter ses résultats, afin, peut-être, de faire peur non seulement à la CIA, mais aussi au gouvernement américain tout entier. L'agent de la CIA rédigera en effet une note en conclusion indiquant que, pour lui, l'URSS n'est pas plus en avance dans le domaine de la télépathie que les Etats-Unis. Mais en dehors de la télépathie à proprement parler, concernant des interactions humaines par la pensée, le domaine de la cybernétique a aussi été étudié de près par l'URSS.

De la télépathie à la cybernétique

Aujourd'hui, le mot "cybernétique" est étroitement associé à la science-fiction, mais au début des années 1960 en revanche, ce terme englobait tous les efforts scientifiques visant à mieux comprendre les échanges qu'il pouvait y avoir entre les humains et les machines. Il s'agissait de fait d'un domaine d'étude qui, entre autres, s'efforçait de développer un cadre pour toutes les interactions entre l'homme et la machine. On pensait en effet que si nous pouvions construire un cadre mathématique pour toutes les interactions biologiques, nous pourrions facilement le transposer aux machines.

Certains scientifiques, aux États-Unis et en Union soviétique, pensaient doncqu'il serait possible d'éliminer complètement l'intergiciel (ou middleware) d'un langage, afin d'établir une communication directe entre les humains et les machines, sous couvert de télépathie. Mais d'après les conversations de l'agent de la CIA avec les Soviétiques, les expériences à ce sujet n'en étaient qu'à leurs balbutiements en URSS. En revanche, Kerimov soulignait que dans le cadre d'un autre projet lié à ces recherches, les chercheurs de l'URSS avaient mis au point une "simulation de l'œil d'une grenouille" à des fins de surveillance des aéroports. On se demande donc (à moitié) si les Russes utilisent des procédés similaires, actuellement, pour surveiller les aéroports ukrainiens.

Photographie de l'aéroport international Pearson de Toronto. Quelles seraient les relations internationales si les aéroport et autres complexes se savaient espionner en permanence par des puissances étrangères, y compris en leur sein ?

Actuellement, la cybernétique existe toujours, mais plutôt comme source d'inspiration pour un millier de domaines d'étude variés et spécifiques. C'est un développement que le scientifique soviétique a prédit, selon les commentaires de l'agent de la CIA :

Kerminov a exprimé un certain scepticisme à l'égard des enthousiastes de la cybernétique. Il était tout à fait conscient de l'aspect "mode" de ce développement et ne s'attendait pas à des miracles. La cybernétique, disait-il, n'est pas une science.

Aux Etats-Unis, pendant ce temps ...

Mais qu'en est-il finalement des Etats-Unis ? Eh bien sachez qu'à cette même période, l'armée américaine et la CIA ont toutes deux tenté d'explorer les limites des capacités humaines dans leurs propres "programmes de perception extrasensorielle et de télépathie". Tous ces programmes ont généré des milliers de pages de documents et d'histoires fascinantes, mais n'ont produit aucun guerrier psychique, ni aucune méthode de communication directe et fiable entre l'homme et la machine.

Pour autant, laissez-nous vous parler de l''Expérience Gateway, qui a beaucoup fait parler d'elle. En 1983, la CIA a rédigé un rapport obscur (disponible ici) sur cette expérience. Tout commence en 1950 avec Robert Monroe, qui parvient à démontrer que certains modèles sonores ont des effets identifiables sur le comportement humain (somnolence ou vigilance, par exemple). En 1956 est donc créé, par Monroe, un département de recherche dont l'objectif est d'étudier les effets du son sur la conscience humaine. Monroe ira jusqu'à écrire un livre, en 1971, qui évoque ses propres expériences, Voyage hors du corps.

Les expériences de ce type deviennent "à la mode", et suscitent de l'intérêt. En 1983, la CIA publie un rapport intitulé Analyse et évaluation du processus de la passerelle, ou "Gateway Process". Ce rapport explique comment un système d'entraînement conçu pour améliorer la concentration, augmenter la fréquence des ondes cérébrales et modifier la conscience peut finalement vous permettre d'échapper aux limites du temps et de l'espace.

À ce titre, une expérience a eu lieu : les scientifiques impliqués ont essayé de parler aux Martiens en interviewant un médium alors qu'il "visitait" Mars, il y a un million d'années, pendant une transe. Cette expérience a provoqué la risée de bon nombre de scientifiques, bien qu'une petite partie d'entre eux se soit montrée intéressée par l'expérience. Vous l'aurez compris, il y a sans doute encore beaucoup à apprendre sur les recherches précédemment menées (ou en train d'être menées) par les Etats-Unis et l'URSS/La Russie, et nous avons hâte de pouvoir découvrir d'autres documents à ce sujet à l'avenir.

Et vous, de votre côté, est-ce que ce type de travaux a tendance à vous inquiéter, ou, à l'inverse, a tendance à vous passionner ? À moins que ce ne soit les deux en même temps ? Nous vous laissons répondre à cette question via notre sondage, et via notre espace commentaires ! 

Une erreur ?

Mots-Clés : TélépathiecybernétiquemartiensCIAURSStravauxrecherchehistoiredécouvertesciencesKerminov

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Etonnamo, il y a 4 mois :

Très intéressant, ça ouvre un champ des possibles tellement cool !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.