Rechercher Annuler

The Flash : Ezra Miller soulagé après cette décision du tribunal, il se confie

De Lucas Mollard - Posté le 1 juillet 2023 à 16h35 dans Cinéma

La justice américaine s'est encore penchée sur l'affaire Ezra Miller, dont les nombreux faits et accusations lui collent à la peau depuis plusieurs années. Mais pour cette fois, c'est une bonne nouvelle qui vient de tomber sur Ezra Miller. L'acteur vient d'être récompensé par la levée de l'une des sanctions qui pesait contre lui depuis 2022. Un bref répit pour l'acteur principal de The Flash.

Ezra Miller : premier pas vers la fin du calvaire ?

Le CV des problèmes d'Ezra Miller est devenu bien chargé depuis 2020 pour ne tenir que sur une seule page. Si plus tôt dans la décennie l'acteur s'était fait arrêté pour possession de cannabis, c'est vraiment en 2020 que les problèmes s'accumulent. Une vidéo filmée cette année le montre en train d'étrangler une femme à la sortie d'un bar en Islande. Quelque mois après, Ezra Miller se fera arrêter deux fois à Hawaï pour des faits de harcèlement et ivresse au volant. Encore un bond dans le temps de quelques mois pour le voir accusé de détournement de mineurs et de séquestration. En 2022, il aurait participé à un cambriolage dans le Vermont. Toutes ces allégations ont pesé lourdement sur ses employeurs, notamment DC et Warner, déjà embourbés dans les problèmes liés à l'échec du DCEU. The Flash finira par sortir dans la douleur en 2023, après que la production ait bataillé longtemps pour défendre le choix de conserver Ezra Miller en tant qu'acteur principal.

Forcément, lors de l'avant-première où il était évidemment invité, Ezra Miller n'a pas pu éviter les questions sur ses problèmes. Mais ce sont de nouvelles déclarations qui nous intéressent aujourd'hui. En effet, un juge américain vient d'autoriser l'expiration d'une "Protective Order" (équivalent d'une ordonnance de protection, permettant de protéger et d'accompagner en urgence les victimes de violences conjugales, notamment en forçant l'éloignement d'un individu considéré néfaste) contre Ezra Miller. L'ordonnance du district de Greenfield, mise en place en juin 2022, a été introduite par la mère d'un enfant du Massachusetts de 12 ans (quand l'acteur était alors âgé de 23 ans). La mère a accusé Miller de comportement inapproprié autour de l'enfant, affirmant que Miller était agressif envers les adultes lors d'une visite sociale et qu'il accordait une attention excessive à l'enfant. Si la demande a été faite en 2022, les faits remonteraient à six ans plus tôt, en 2016. Profitant de la décision du tribunal d'annuler cette sanction, Ezra a décidé de publier un long communiqué sur son compte Instagram, félicitant la décision du juge et s'estimant avoir été injustement la victime de cette affaire :

Je suis encouragé par la décision d'aujourd'hui et très reconnaissant envers ceux qui m'ont soutenu et ont cherché à faire en sorte que ces abus flagrants du système d'ordonnance de protection soient stoppés. Les ordonnances de protection visent à assurer la sécurité des personnes, des familles et des enfants qui sont en danger. Elles ne sont pas destinées à être des armes par ceux qui recherchent l'attention ou la renommée éphémère des tabloïds ou d'une vengeance personnelle quand il y a des gens qui ont désespérément besoin de ces services. J'ai été injustement et directement ciblé par une personne dont les faits ont prouvé qu'il y avait un antécédent d'actions aussi manipulatrices que destructrices. [...] Sur un note plus personnelle, je veux que tout le monde sache que je continue à donner le meilleur de moi-même pour préserver ma santé et à faire ce que je peux pour réparer les dommages collatéraux que cette injonction a pu causer sur moi et mes proches.

Ezra Miller

Ezra Miller : un avenir toujours compromis

L'avocate de Miller, Marissa Elkins, a également publié une déclaration. Elle affirme que l'acteur n'aurait à aucun moment été seul avec l'enfant, et n'aurait jamais interagi avec lui en dehors de deux brèves rencontres qui ont eu lieu en présence de plusieurs autres adultes. L'avenir d'Ezra Miller reste tout de même compromis. Actuellement, il ne semble être rattaché à aucun projet de film ou de série. Cependant, Warner a déjà affirmé dès le mois de mai son intention de continuer à travailler avec lui, au delà de l'échec en demi-teinte du film The Flash.

The flash film

 

Une erreur ?

Mots-Clés : Ezra Millerthe flashfilmtribunalaccusationActeurwarnerDCprocèsInstagram

Lucas, journaliste de formation et de métier et grand amateur de jeux de stratégie, RTS et autres jeux de cartes. Rôliste dans l'âme au dé 20 capricieux. La joie de vivre et le jambon, c'est ça le secret du bonheur.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)
photo de profil de <strong>Martine</strong>

Par Martine, il y a 12 mois :

Ok pour cette affaire, je veux bien croire en son innocence, mais cela n'excuse pas toutes les autres !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>reda</strong>

Par reda, il y a 12 mois :

Innocent ou pas , il est mauvais dans le costume de flash ! Avec son faciale tout le temps étonné bouche ouverte et ses yeux globuleux , question action , il joue mal flash ….
Vivement qu’ils choisissent un vrai acteur pour les prochains films

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Dave Callaghan</strong>

Par Dave Callaghan, il y a 12 mois via l'application Hitek :

Juste l'étranglement d'une femme, ça aurait été un STOP net pour n'importe quel autre acteur. Je me demande bien QUI le protège...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>niudh</strong>

Par niudh, il y a 11 mois (en réponse à Dave Callaghan):

"Pour n'importe quel autre acteur"

Permet moi d'en douter.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>niudh</strong>

Par niudh, il y a 11 mois (en réponse à niudh):

Juste quelques exemple :

Nicolas Cage
Michael Fassbender
Sean COnnery
Shia Laboeuf
Bill Muray

Ha un bien connu tien Charlie Chaplin (viol de mineur tout de même)

Agressions sur leur compagne, agressions sexuels et harcèlement.

Tu me dira pour beaucoup c'était une autre époque ! Ils avaient le droit !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Vouparleztro</strong>

Par Vouparleztro, il y a 12 mois :

Et pendant temps Jonathan Majors a perdu sa carrière alors que la femme a bien précisé qu’il était innocent, deux salles deux ambiances

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Dave Callaghan</strong>

Par Dave Callaghan, il y a 11 mois via l'application Hitek (en réponse à Vouparleztro):

Il bosse toujours hein...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.