Rechercher Annuler

COVID-19 : voici comment l'éradication totale du virus est enfin envisageable

De Tiphaine Elsener - Posté le 11 août 2021 à 10h40 dans Science

Il y a un mois de cela, nous évoquions le fait que trois médicaments étaient actuellement en phase de test, et semblaient très prometteurs. Aujourd'hui, nous relatons les résultats d'une nouvelle étude qui s'est intéressée de près à la façon dont le COVID-19 pourrait être éradiqué.

une nouvelle étude qui tente de déterminer si l'éradication du covid-19 est possible

Une nouvelle étude parue dans le British Medical Journal Global Health s'est attardée sur tous les facteurs entourant le COVID-19 qui pourraient permettre d'envisager son éradication totale sur Terre à l'avenir. Parmi tous les facteurs possibles, les scientifiques en ont examiné 17, qui comprennent notamment, entre autres : 

  • Des vaccins sûrs et efficaces
  • La durée de l'immunité
  • Des facteurs sociaux
  • Une gestion gouvernementale efficace
  • L'acceptation par le public des mesures de contrôle des infections

Chacun de ces facteurs a ensuite été noté sur trois points suivant sa capacité à être respecté à l'avenir. Il s'agissait, grâce à cette étude menée par plusieurs chercheurs néo-zélandais, à savoir Nick Wilson, Osman D Mansoor, Matthew J Boyd, Amanda Kvalsvig, et Michael G Baker, de donner une faisabilité de l'éradication du SRAR-CoV-2 telle que définit par les scientifiques : "une réduction permanente à zéro de l'incidence mondiale de mondiale de l'infection causée par un agent spécifique, grâce à des efforts délibérés". Dans le passé, cet objectif n'a été atteint que pour la variole et pour deux des trois versions du poliovirus. Et justement, les données que les scientifiques ont accumulé sur ces maladies ont servi à faire avancer la recherche.

des données sur la polio et la variole qui permettent d'y voir plus clair

Les chercheurs ont comparé, durant l'étude menée, le virus du COVID-19 à la variole et à la polio. Selon les conclusions apportées par ces derniers, il sera sans doute plus difficile de sa débarrasser du COVID-19 que de la variole, mais plus facile que de se débarrasser de la polio. Les auteurs de l'étude déclarent

Bien que notre analyse soit un effort préliminaire comportant divers éléments subjectifs, elle semble placer l'éradication du COVID-19 dans le domaine du possible, notamment en termes de faisabilité technique.

Tout comme les auteurs le stipulent, bien qu'une éradication totale soit possible, cela ne pourra pas se produire sans une forte volonté politique, des investissements monétaires, et une compréhension sociale globale de la raison pour laquelle il est important de protéger les autres.

Les auteurs évoquent aussi les principaux défis qui s'annoncent : 

Les défis techniques de l'éradication du COVID-19 (par rapport à la variole et à la poliomyélite) englobent pour le moment une mauvaise acceptation du vaccin, et l'émergence de variants qui pourraient être plus transmissibles (...). D'autres défis seraient les coûts initiaux élevés (pour la vaccination et la mise à niveau des systèmes de santé), et la pleine coopération internationale nécessaire face au "nationalisme du vaccin" et à l''agression antiscientifique" médiatisée par les gouvernements.

À l'avenir, les auteurs demandent que d'autres travaux soient menés sur ce sujet par l'Organisation mondiale de la santé, ou par une coalition d'organisations sanitaires issue de différents pays. Et si vous vous pensez que cette époque est difficile à vivre (et en effet, elle l'est de bien des façons, mais il ne s'agit sûrement pas de la pire), nous vous conseillons notre précédent article qui vous invite à découvrir la période la plus sombre de toute l'Histoire de l'humanité.

Une erreur ?

Mots-Clés : COVID-19vaccinéradicationpandémiechercheursétudesarrêtsolutionpolitiqueéconomique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (27)

Par Garomodo, il y a 1 an :

ça fait rêver un monde sans covid du tout, sans qr code et masque, à vie. Bientôt j'espère ...

Répondre à ce commentaire

Par azda, il y a 1 an :

"une compréhension sociale globale"

Vu les singes qu'on a, rien qu'en France, on sait que c'est pas possible.
Toutes les clés de compréhension sont dispo un peu partout, mais les types préfèrent s'arrêter à 2-3 infos, qui sont soient totalement fausses, soient en parties biaisées.

Exemple concret : la semaine dernière le CDC américain a dit "faites gaffes, le delta semble aussi contagieux qu'on soit fully vaccinated ou pas. MAIS protègent toujours autant des formes graves", mais c'était une étude préliminaire, rien n'avait été publié (peut etre que depuis des études sont sorties, j'ai pas check).

Direct les gens ont transformé ca en affirmation pour démonter les vaccins. La tristesse

Répondre à ce commentaire

Par Ginji, il y a 1 an (en réponse à azda):

Le top, c'est les gens qui prennent toutes les drogues possibles en disant qu'ils veulent pas du vaccin parce qu'on sait pas ce qu'il y a dedans...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 an via l'application Hitek (en réponse à Ginji):

De fou, alors qu'on sais ce qu'il y a dedans à l'inverse de leur steak de midi, qu'on en connais tous les effets possibles dont aucun à long terme, à l'inverse de leur coca du soir, et que ça n'a rien de nouveau ou d'inconnu comme ils aiment le prétendre. Un beau mélange de double standard.

Répondre à ce commentaire

Par abyss, il y a 1 an (en réponse à Pris):

Je te mets au défi de savoir ce qu'il y a dans les vaccins...sauf si tu as participé à son élaboration et que tu as signé une trentaine de documents de confidentialité. Et ne va pas me dire qu'il n'y a qu'à prendre une fiole et analyser...t’auras pas le matos...et les indépendants qui le feront n'auront pas intérêt à révéler la formule sous peine de poursuites voire de menaces...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 an via l'application Hitek (en réponse à abyss):

Heuuu... C'est public mec. Tu as cherché 4 secondes avant de faire cette remarque éclairée ?

Répondre à ce commentaire

Par hum, il y a 1 an (en réponse à Ginji):

Ou encore les fumeurs qui dénigrent la clope électronique "parce qu'on sait pas ce qu'il y a dedans et qu'il y a pas assez de recul".
Bah oaui c'est mieux de continuer de fumer des clopes composées de pneu.

Répondre à ce commentaire

Par gougouille, il y a 1 an (en réponse à azda):

Voir la conférence de l'IHU de Marseille en date du 10/08/2021 intitulée "Les vaccins et le confinement sont-ils efficaces ?". Deuxième intervenant, Pr LA SCOLA. Les conclusions sont claires : "Quand on est vacciné et qu'on est infecté le vaccin n'empêche pas la transmission du virus".
Le singe vous remercie de votre attention.

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 1 an (en réponse à gougouille):

Le vaccin divise les chances de transmission par 15 à 25. Source : https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/70/wr/mm7013e3.htm

C'est fou ce choix de s'arrêter aux mots et d'ignorer volontairement les chiffres pour donner l'impression d'avoir raison. Même divisé par 3 milliards, on dirais aussi qu'il n'empêche pas la transmission, et ça suffirait aux gens de mauvaise foi pour jouer les génies.

Répondre à ce commentaire

Par Sessla Oui, il y a 1 an (en réponse à azda):

En parlant de singes, toi t'as eu combien de bananes pour dire de con..ries pareil et répondre à toi même avec de pseudos à la con ?

Répondre à ce commentaire

Par JackoJack, il y a 1 an :

J'ai arrêté de prendre au sérieux cette étude à partir de "Une gestion gouvernementale efficace"

Répondre à ce commentaire

Par JackoJack, il y a 1 an :

Plus sérieusement, ce covid a été la bonne excuse pour tester le système de "flicage" gouvernemental et un bon apprentissage pour les IAs. Les experts en cybersecurité savent de quoi je parle (apprentissage IA à reconnaître les images avec les recaptcha)

J'ai rien contre le vaccin, jétais pas pour, je l'ai fait.
Mais quand j'ai vu et échanger sur l'organisation laxiste des camps de vaccinage j'ai compris que l'enjeu était de vider le stock de vaccins commandé.
Faudrait pas parler de fiasco comme les doses de vaccin contre la grippe il y a qq années.
Bref, ce covid, a fait marché le business, mais des plus grands.

L'écart s'est encore creusé. Malheureuse France que j'aime.

Je pense que maintenant on est a la merci des grands groupes, US, Chinois, Russe .... trop tard.
Reste plus que l'eau et l'air qu'on respire et on sera comme dans les plus grands films de scifi.



Répondre à ce commentaire

Par Ouch_ya_du_boulot, il y a 1 an (en réponse à JackoJack):

Les experts en cybersécurité savent de quoi vous parlez ? Etrange, je n'ai pourtant pas compris de quoi vous parlez. Le coup des recaptcha m'a bien fait rire, OH MY GOD !

Ainsi donc, le gouvernement aurait le temps et les moyens d'organiser une représentation spatiale des personnes vaccinés. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais cela fait belle lurette que cela existe, cela s'appelle la sécurité sociale et la carte vitale.

Enfin, comme dirait l'autre, on ne discute pas avec une brouette, on la pousse. Faites gaffe à la pente quand même.

Répondre à ce commentaire

Par JackoJack, il y a 1 an :

Juste pour finir, on se sent quand même exclu quand on a pas le pass sanitaire, je trouve ça dégueulasse. Pensée de compassion pour ces personnes.

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 an (en réponse à JackoJack):

Ils n'ont qu'a se faire vacciner, ils ne seront pas exclus.
C'est gratuit, et mis à part quelques contre indications médicales rares, il n'y a pas de problèmes.

Ceux qui sont exclus sont ceux qui le veulent!

Répondre à ce commentaire

Par Serval, il y a 1 an (en réponse à Netsuko):

Que l'on soit pour ou contre la vaccination, je n'en peux plus d'entendre cet argument : "C'est gratuit"

Non, non et non, cela n'a rien de gratuit.
C'est nous tous qui payons ces vaccins et ces tests avec nos impôts.

Enfin quand je dis nous tous, je parle des gens qui se lèvent de bonne heure pour aller trimer et qui n'ont pas de niches fiscales pour éviter de payer des impôts. Vous savez, toutes ces personnes sans qui la France s'arrêterait de fonctionner. Nous sommes 40% à payer l'impôt sur le revenu, ça laisse quand même 60% de parasites qui pensent que tout est gratuit.

Désolé pour l'emportement mais ça me sort par les yeux. Rien n'est gratuit en France.

Répondre à ce commentaire

Par gnagnagna, il y a 1 an :

Remarquez que plus on fait des tests plus on trouve des personnes infectées par la covid et le nouveau variant, mais ces personnes se font tester pour partir en vacance, ou dans une situation de cas contact, ou pour obtenir un qr-code temporaire, mais elles sont en rien malade et n'ont aucun symptômes. Avec une mortalité très faible et des traitements possibles avec une prise en charge précoce nous ne serions pas dans cette hystérie qui profite aux fabricants de vaccins. Et ceux et celles qui souhaitent se vacciner, alors allez-y.

Répondre à ce commentaire

Par A, il y a 1 an :

Exactement et ceux qui n'ont pas de pass sont libre d'aller faire des tests PCR tous les jours si ils le veulent

Répondre à ce commentaire

Par Corvid, il y a 1 an :

Alors attention pass sanitaire n'est pas pass vaccinal.

Si vous êtes immunisé (avez été positif et avez preuve d'être remis), vous êtes aussi concerné.

Notamment.

Répondre à ce commentaire

Par F4f_ender, il y a 1 an :

Perso, je suis volontairement des personnes antivax et il y à vraiment de quoi rire, ou plutôt de quoi pleurer.
Non seulement la plupart des raisonnements sont dignes des Monty Python mais en plus c'est un mix de toutes les conspirations.
On passe de pseudos scientifiques, au grand maître mondiale belge de la vaccination qui est contre, a Bill Gates qui veut réduire la population mondiale, aux comparaisons Macron/Hitler (pas si rare, loin de la)...
Bref, on retrouve tout ce qui est de pire, populisme, racisme, peurs, haine,...
Le vaccin n'est qu'un prétexte pour matérialiser une haine de la société.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 1 an (en réponse à F4f_ender):

Comme dirait l'autre : on peut avoir un certain respect pour les antivax, c'est beau d'être prêt à mourir pour ses convictions.

Répondre à ce commentaire

Par onsenbalec, il y a 1 an :

Ah ouais ? Vous êtes tellement intelligent ! Vous avez tout compris ! Bravo !

Répondre à ce commentaire

Par Mickey 42, il y a 1 an :

C'est bien vrai, on ne discute pas avec une brouette, on la pousse !
Effarant ce niveau de raisonnement.
Qu'avez-vous appris à l'école ?

Répondre à ce commentaire

Par Ouch_ya_du_boulot, il y a 1 an (en réponse à Mickey 42):

Enseeiht et post-doc IA, ça compte pour avoir juste envie de ricaner quand une brouette écrit ce genre d'absurdité, je cite :

"Plus sérieusement, ce covid a été la bonne excuse pour tester le système de "flicage" gouvernemental et un bon apprentissage pour les IAs. Les experts en cybersecurité savent de quoi je parle (apprentissage IA à reconnaître les images avec les recaptcha)"


Au cas où votre propre niveau scolaire vous ferait défaut, cette personne essaie de nous faire avaler qu'il en serait un, d'expert, en citant le terme de reCAPTCHA, juste parce que cela lui donne l'air d'être intelligent, juste parce que c'est ce qui s'affiche quand on est dans l'interface de saisie d'un message.
A la limite, on aurait pu essayer de comprendre s'il avait plutôt évoqué le terme de big data en lieu et place d'IA, ce qui n'aurait rien enlevé au non-sens de cette assertion sur le soit-disant flicage gouvernemental.

Essayer d'ouvrir quelques livres au lieu de regarder des films, cela vous permettra peut-être de compenser un défaut flagrant analytique.

Répondre à ce commentaire

Par JackoJack, il y a 1 an :


Ce qui me fait bien rire c'est qu'il y a quelques mois beaucoup ne voulait pas se vacciner, avec la punition macron, pas de vaccination = pas de consommation, ben beaucoup on retourné leur veste.
Une fois vaccinés, ça condamne ou insulte les non vaccinés, cette hypocrisie.
Ca incite les autres à se vacciner pour pouvoir consommer comme avant.

C'est un constat. Je suis vacciné je ne ridiculise pas les antivax même si les théories complotistes m'amusent et alimentent mes trolls, mais mon dieu cette hypocrisie.

En même temps, le mensonge constant depuis des années des politiques n'aide pas à la décision.

On verra dans quelques années si on aura des séquelles, des zizis réduits, etc... ou qu'on sera manipulés par la 5G.

C'est aux gens de chercher et faire leur choix et pas se laisser influencer par ces gens qui font du lobby pour ou anti.

A vous de séparer le troll du vrai

Répondre à ce commentaire

Par Ouch_ya_du_boulot, il y a 1 an (en réponse à JackoJack):

Oh oui, c'était mieux avant mon petit père.

Manipulés par la 5G ? Avec les puces qu'on nous injecte pendant la vaccination COVID, vous voulez dire ?

Blague à part, on noua a sorti les mêmes inepties avec la 3G, la 4G, le Wifi.

Bizarrement, cela fait environ 30 ans que nous sommes bombardés d'ondes radios (ce qu'est le WIFI, hein ) et on attend toujours l'explosion des cancers, des zizis réduits, j'en passe et des meilleurs, sauf si bien évidemment les données médicales disponibles via pubmed sont censurées par les illuminatis et autres adeptes de Bildeberg.

Je souris de voir dans un même message l'antinomie entre l'amusement que vous procurent les théories complotistes et le fait d'y adhérer deux phrases plus loin.

Cohérence, quand tu nous tiens.

Répondre à ce commentaire

Par JackoJack, il y a 1 an (en réponse à Ouch_ya_du_boulot):

Bien joué tu l'as trouvé

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.