Rechercher Annuler

David Fincher : le réalisateur de Fight Club fait une révélation qui va étonner ses fans

De Marie-Mathilde Peyralbe - Posté le 17 juin 2023 à 16h37 dans Cinéma

David Fincher, réalisateur et producteur américain, a marqué l'histoire du cinéma grâce à ses ses nombreux projets de très bonne facture. Lors d'une récente interview, il s'épanche sur son métier et fait une confidence pour le moins étonnante.

Un metteur en scène de génie

L'artiste commence sa carrière en tournant des clips musicaux, notamment pour l'iconique Madonna. Son travail lui vaut de prestigieuses récompenses, et il passe vite aux longs-métrages. Pour sa première dans les salles obscures, Fincher propose Alien 3, suite du projet horrifique bien connu du génial Ridley Scott. Si le film ne récolte pas de superbes critiques, les choses ne tardent pas à véritablement basculer pour l'Américain, notamment grâce à sa seconde tentative, sobrement baptisée Se7en. Ce thriller psychologique - un genre que le cinéaste affectionne tout particulièrement - marque les esprits, et s'inscrit comme un film culte des années 1990.

David Fincher

Depuis, David Fincher propose régulièrement de sombres récits, mais aussi des biopics, à l'image de son récent projet, Mank, centré sur le grand auteur-réalisateur Joseph L. Mankiewicz (La Comtesse aux pieds nus). Invité au Festival de Tribeca, le producteur de Mindhunter s'est prêté au jeu de l'entretien croisé. Ainsi, son confrère et ami Steven Soderbergh, auquel on doit notamment la réjouissante saga Ocean's, l'a interrogé sur le métier. Plus précisément, il a demandé à Fincher quelle phase du processus de réalisation lui plaisait le plus. Découvrez, ci-dessous, la réponse sans langue de bois de l'intéressé !

De nombreuses révélations

Devant une salle comble, David Fincher commence par expliquer que sa partie préférée de la construction d'un long-métrage est, sans aucun doute, le moment des répétitions. Le réalisateur avoue largement apprécier les nombreux échanges qui surviennent dans ce contexte précis, le fait de discuter de « chaque mot du scénario », avant « d'écouter les gens le lire ». Aussi, il se définit comme particulièrement friand de la période de casting, ainsi que du moment où, accompagné de l'équipe technique, le film est véritablement « conçu ». Seulement, tous ces instants appartiennent à ce que l'on appelle la préparation d'un long-métrage, et surviennent donc en amont du tournage. Fort justement, à l'inverse de ces sources de plaisir, la mise en boîte s'inscrit comme la période la moins appréciée de Fincher. Un aveu pour le moins étonnant, mais que le cinéaste justifie.

Je le vois comme un mal nécessaire.

Avec une franchise sans pareille, le réalisateur de Gone Girl annonce qu'il serait bien plus heureux de ne s'occuper que des phases préparatoires, un travail relevant presque, selon lui, de « l'artisanat ». Il préférerait, dans l'absolu, tout fixer en amont, puis confier le tournage à une autre personne.

Mais il faut être présent.

Le génial cinéaste se fend ensuite d'une anecdote au sujet de son dernier projet, le très attendu The Killer (avec Michael Fassbender en tête d'affiche). Malheureusement pour lui, le tournage en a été encore plus complexe qu'à l'accoutumée, et ce, en raison des normes relatives au Covid-19. Fincher se rappelle des difficultés rencontrées, affublé de son masque et d'une visière. L'occasion pour lui de réaliser à quel point il communiquait avec ses « expressions faciales ». Visiblement soulagé d'avoir mené l'aventure à bon port, il parle tout de même d'une « expérience complètement différente » de ses derniers films...

Une erreur ?

Mots-Clés : Cinemadavid fincherthrillerFight ClubTournagelong-métrage

Moi c'est Marie-Mathilde (mes parents n'ont pas réussi à choisir). Auteure-scénariste, j'ai été plongée dans la marmite de potion cinématographique par ces derniers - et notamment ma mère, qui m'a emmenée au cinéma voir Le Seigneur des Anneaux à l'âge de quatre ans. Quand j'étais petite, j'épluchais les magazines sur le 7e art. Même si je ne suis toujours pas bien grande, me voilà désormais passée de l'autre côté du miroir, et sans pilules de surcroît ! Aussi bien émue par Orgueil et Préjugés que Kill Bill, grande amatrice de thrillers et autres récits d'enquêtes, j'aime particulièrement écrire sur ce qui se rapporte à la littérature, aux séries et au cinéma - et me tiens toujours à l'affût des nouvelles sorties.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Nuf Nuf, il y a 10 mois :

Et pourtant il fait partie des meilleurs réalisateurs de l'Histoire !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.