Ces atrocités de l'Histoire inconnues par un grand nombre de personnes

De Dan Auteur - Posté le 26 janvier 2017 à 16h47 dans Histoire

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

L'Histoire est souvent marquée par des épisodes cruels, horribles et atroces qui ne sont pas toujours présents dans les livres d'histoire. Nous vous proposons d'en découvrir quelques uns à travers cet article. Une chose est sûre, c'est que vous n'en avez certainement jamais entendu parler !

Le massacre de Bath School

Commençons par le pire massacre jamais perpétré dans une école américaine : celui de Bath School dans le Michigan. Son auteur, Andrew Kehoe n'avait absolument pas le profil des tueurs fous que l'on connaît pour les tueries de Newtown ou de Columbine. Nous sommes le 18 mai 1927, ce fermier âgé de 55 ans est également le gardien de cette école. Il décide de la faire exploser. Au total, il tue 45 personnes dont 38 enfants de 6 à 12 ans. La raison ? Il en avait marre de payer trop d'impôts pour financer les établissements scolaires.

Pour mettre en place son projet, il dépose presque 200 kilos de dynamite dans le sous-sol de l'école. Lui seul avait la clef. Après l'explosion, Kehoe se suicide près de l'école en se faisant exploser dans son camion. Juste avant de déclencher le détonateur, l'homme avait aussi fait exploser sa ferme à l'aide de centaines de kilos d'explosifs. On retrouve également le corps de sa femme, Nelly, brûlée dans une charrette près de la maison avec le crâne broyé et une jambe coupée. Tous ses animaux sont retrouvés calcinés. On retrouvera sur les lieux du drame une pancarte laissée par l'auteur des faits sur laquelle on peut lire : "On ne naît pas criminel, on le devient".

Les enquêteurs comprendront rapidement qui est l'auteur de ce massacre. Andrew Kehoe s'en est pris à cette école car elle symbolisait l'échec de la politique de la ville et il jugeait qu'elle était à l'origine de son endettement personnel, le faisant basculer dans la folie. Son corps fut enterré de façon anonyme dans un cimetière près de Bath. Les enterrements des victimes durèrent pendant une semaine. On compta même jusqu'à 18 cérémonies en une seule journée. Aujourd'hui, on trouve sur le site de l'ancienne école, un musée en hommage à ce drame. Ce massacre reste le troisième crime de masse le plus meurtrier des Etats-Unis, après les attaques du 11 septembre et celui d'Oklahoma City.

Les mains coupées du Congo belge

Pour imposer son monopole sur les activités et les richesses du Congo dont une partie lui a été octroyée à des fins personnelles après la conférence de Berlin en 1885, le roi Léopold II met en place un système exercé sur l'île de Java par les Hollandais. Les Congolais étaient obligés de récolter le latex et l'ivoire ainsi que de fournir assez de nourriture pour les colons. Peu à peu, les belges ont dû faire usage de la force et le roi a mis en place la création d'une armée composée d'indigènes et dirigée par des officiers belges en grande majorité.

Des missionnaires protestants dénoncent les méthodes qualifiées de barbares, mais ne sont pas entendus. Il faudra attendre le rapport Casement, mené par Roger Casement, le consul britannique dans l'Etat indépendant du Congo pour dévoiler au monde les atrocités commises sur les hommes, femmes, enfants et vieillards congolais. Parmi elles, citons la pratique de la "main coupée". Les caporaux congolais étaient chargés par les supérieurs blancs de récupérer les quotas de caoutchouc auprès des locaux. Ces mêmes caporaux avaient pour ordre de ramener une main coupée pour chaque balle de fusil ayant tué un indigène. Histoire de prouver que la balle utilisée avait bien servi à tuer et non à d'autres fins comme le braconnage ou la revente.

Après la publication du rapport, le monde se mobilise pour dénoncer cette pratique. Face à cette levée de bouclier, le roi est contraint d'envoyer une commission d'enquête indépendante dans son état qui confirmera plus tard que le rapport Casement disait vrai. Face à cette conclusion, une seule option s'offre à Leopold II : avancer la cession du Congo à la Belgique, chose qui n'était prévue qu'à sa mort. Ce n'est qu'en 1908, quatre ans après le rapport que la Belgique vote l'annexion de l'état indépendant du Congo pour reprendre en charge son administration. On estime à 10 millions le nombre de victimes lors de cette époque. C'est ce chiffre qu'avance souvent l'écrivain Mark Twain.

Les molosses des conquistadores

Lors de la conquête de l'Amérique, les Espagnols utilisent des chiens ou plutôt de terribles molosses pour chasser les Amérindiens. Parmi ces chiens, il y avait un dogue du nom de Becerillo, que vous pouvez traduire par "le petit veau" qui est devenu célèbre. Ce molosse au pelage roux avait été dressé pour égorger les Indiens.

Cette pratique, on la doit au conquistador Pizarro. Le fameux Becerillo capturait les indiens en les saisissant par le bras et s'ils résistaient, il les égorgeait. Ce chien fut tué par une flèche empoisonnée lors d'une bataille.

On peut parler aussi de Leoncello ("le petit lion") qui était redoutable. C'est le fils de Becerillo qui était chargé de tuer les Indiens prisonniers dans l'isthme de Panama. Sinon, le lieutenant de Pizarro avait mis en place une chasse à courre à l'Indien. Ces derniers étaient pourchassés par les perros de sangre, autrement dit les chiens de sang !

Andrew Jackson, le président des USA arracheur de nez indiens

Vous ne connaissez peut-être pas Andrew Jackson mais il s'agit du septième président des Etats-Unis qui s'est illustré lors de la guerre Creek et il est connu pour sa haine envers les Amérindiens. Son visage est d'ailleurs sur les billets de 20 dollars.

Jackson avait une telle haine envers les indiens qu'il n'hésitait pas à attaquer des camps pacifiques en assassinant systématiquement et sans scrupule tous les hommes mais aussi les femmes, les enfants et les nourrissons. Mais il ne s'arrêtait pas là ! Il ordonnait à se qu'on scalpe les indiens et se vantait de conserver les scalps de ses victimes. De plus, pour tenir les comptes du nombre de ses victimes, Andrew Jackson avait pour habitude de leur arracher le nez. On retrouve des témoignages de cette pratique où on apprend qu'un jour, des soldats se sont retrouvés avec un tas de 557 nez ! Bref, quand on apprend ça, on se dit que ces pratiques correspondent plus à celles d'Attila qu'à celles d'un président des Etats-Unis !

Vlad III l'Empaleur

On termine avec Vlad Dracula de Valachie ou Vlad III l'Empaleur. Déjà, rien qu'avec le nom, vous vous dites que le mec ne respire pas la sympathie ! En effet, c'est peut-être l'un des pires hommes que la Terre n'ait jamais connu !

Vlad III Dracul est prince de Valachie. Et il est rancunier... Dix ans après l'assassinat de son père et de son frère, il accède de nouveau au trône princier et son seul but est de se venger. Du coup, il décide d'inviter tous les boyards, les aristocrates orthodoxes qui ont pris part au complot, au château princier de Târgoviste, le dimanche de Pâques 1457, histoire de fêter la résurrection du Christ. Tout se passe bien jusqu'au moment du banquet. Les invités sont tous réunis pour manger, boire et danser quand Vlad, lui, reste étrangement silencieux. Après un signe discret du prince, la salle est encerclée par des dizaines de gardes. On peut vous dire que c'est la surprise générale !

C'est là que Vlad leur annonce le programme des festivités : les chefs de chaque famille vont payer leur trahison qui s'est déroulée il y a dix ans en ayant l'honneur de goûter au supplice du pal ! Une pratique dont Vlad est devenu fan lors de son exil en Turquie.

La méthode choisie est celle pratiquée par les turcs : on allonge la personne sur le sol puis le bourreau enfonce lentement, très lentement, le pieu dans l'anus à coup de maillet en bois. Le tout est de ne pas frapper trop fort d'un coup au risque de tuer directement la victime, mais de l'enfoncer centimètre par centimètre jusqu'à faire ressortir le pal par le thorax, l'épaule ou la gorge. Une fois que le pal est ressorti, c'est là qu'on le plante à la verticale dans le sol.

Quand tous les chefs de familles ont été empalés et exposés devant les murs de la ville, le prince s'est occupé des autres membres de la famille. Les soldats les ont entraînés dans une randonnée d'une centaine de kilomètres à travers des sentiers escarpés. Les femmes, les enfants et les vieillards sont morts  d'épuisement par centaine. Les survivants ayant réussi à atteindre le point d'arrivée, ont été forcés de construire une forteresse et ce, pendant des années !

Pour info, Vlad III a hérité du qualificatif Dracul qui veut dire dragon car il appartenait à l'ordre du Dragon qui réunissait tous les opposants à l'Empire ottoman. Il n'a absolument rien à voir avec le comte de Dracula ! En 1896, Bram Stoker, l'écrivain a juste emprunté son nom pour son vampire.

Une erreur ?

Mots-Clés : histoirefaitsatrocesatrocitéshorreurterriblesinconnus

Source(s) : cracked.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (25)

Par Theo, il y a 3 ans :

Super article. Par contre j'ai pas compris l'histoire des mains coupées. Les pauvres gens sur la photo ont la main coupée et pourtant ils sont en vie, alors en quoi le fait de ramener une main signifiait que l'on avait utilisé la balle pour tuer quelqu'un (si ce quelqu'un est en vie sur la photo) ?

Répondre à ce commentaire

Par Gonzo, il y a 3 ans (en réponse à Theo):

Je pense que les soldats braconnaient ou autres et du coup coupaient des mains de gens vivants pour faire croire qu'ils avaient utilisé les balles pour tuer

Répondre à ce commentaire

Par Paulito, il y a 3 ans (en réponse à Gonzo):

J'ai compris la même chose que Gonzonawak... ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient, donc coupaient le bras des gens et après pouvaient revendre les munitions ou braconner tranquilou...

Répondre à ce commentaire

Par 006, il y a 3 ans (en réponse à Theo):

Je pense qu'ils coupaient les mains des "mauvais" ouvriers pour les punir et aussi pour cacher que les balles utilisées n'étaient pas utiliser pour tuer les indigènes.

Répondre à ce commentaire

Par Bryant-kun, il y a 3 ans (en réponse à Theo):

L'article ne parle ici que du cas des "preuves que la balle, mais il faut savoir qu'on coupait surtout les mains au Congo pour les cas de vols et autres délits de ce type et ce jusqu'à l'indépendance en 1960. Du coup ,à mon avis , ces photos proviennent surtout de ce genre de cas .

Répondre à ce commentaire

Par Dakeyras, il y a 3 ans (en réponse à Bryant-kun):

cette technique n'est pas exclusive au Congo, c'est un mode de punissement très répandu en Afrique encore de nos jour

Répondre à ce commentaire

Par Leobeam, il y a 3 ans (en réponse à Theo):

Comme on le dit : Pas de bras pas de chocolat

Répondre à ce commentaire

Par le traducteur, il y a 3 ans (en réponse à Theo):

Tiens pour comprendre en 2 minutes l'histoire des mains coupés (avec quelques corrections en plus !) : https://youtube.com/watch/?v=BzBbd6JshYE

Répondre à ce commentaire

Par Ginger, il y a 3 ans via l'application Hitek :

L'espèce humaine est des plus inhumaine possible. .

Répondre à ce commentaire

Par Chti du Chnor, il y a 3 ans (en réponse à Ginger):

YA CE TRUC LA .... AUSSI
https://youtube.com/watch/?v=tDe74hMhFZg

Répondre à ce commentaire

Par Je Ne Fais Que Passer, il y a 3 ans via l'application Hitek :

j'aurais été à la place de vlad j'aurais fait la meme... bon peut être pas aussi hard mais j'me serais vengé , on touche pas à la famille sans conséquence

Répondre à ce commentaire

Par trey, il y a 3 ans :

Vous avez oublié le massacre de la compagnie néerlandaise des indes orientales en 1621 .
Ils ont embauché des mercenaires japonais pour tuer tout les autochtones de l'île banda pour les remplacer par des indonésiens .
Tout ça pour avoir l'exclusivité de la noix de muscade :
https://diogenesii.files.wordpress.com/2…

Répondre à ce commentaire

Par Royo, il y a 3 ans :

Je vous conseille ci vous "aimé" ce genre d'info d'aller voir la chaîne Horror Humanum Est, qui fait des vidéos de 2 minutes environ montrant le pire de ce que l'homme peut faire (https://youtube.com/channel/…)

Répondre à ce commentaire

Par Koreureux, il y a 3 ans via l'application Hitek :

Pratique qui correspond plus à Attila qu'à un président américain... sans commentaire!

Depuis quand les américains son synonyme de justice et de morale ? Un article ne suffirait pas à mettre en évidence toute leur barbaries depuis la (re)découverte du nouveau monde par Christophe le Colon!

Répondre à ce commentaire

Par Xypocat, il y a 3 ans :

Petit correctif, le compte Dracula est directement inspiré de Vlad Dracul Tepes dit Vlad III l'empaleur.. L'inspiration ne vient pas uniquement du nom mais aussi de l'attrait du personnage historique pour le sang et la souffrance ("l'empaleur" quoi...).
Ah, et aussi, apparemment, le pieu dans le coeur serait lié à l'empalement, mais hormis le fait de transpercer une personne avec du bois, j'ai pas encore trouvé le lien exacte ^^
Voilà pour la petite anecdote sur le lien entre Vlad III et notre cher Compte Dracula ^^

Répondre à ce commentaire

Par Endwars, il y a 3 ans :

Pour le mythe car oui c'est clairement un mythe, j'invite l'auteur à mieux se renseigner sur les chiffres de l'époque qui sont faux. Puis qu'il s'agit d'une extrapolation de l'époque. En prime avec 10 millions de mort, les belges auraient vidé le Congo de sa population de l'époque

La Belgique a commis des crimes coloniaux mais pas différent des autres peuples.

Derrière ces chiffres, il y a en effet manipulation par l'état britannique de l'époque qui n'a toujours pas digérer le fait de s'être fait pigeonner par la Belgique

Répondre à ce commentaire

Par LeLubrique, il y a 3 ans (en réponse à Endwars):

Tu es belge?

Répondre à ce commentaire

Par Endwars, il y a 3 ans (en réponse à LeLubrique):

Oui et mon nationalisme n'est pas la cause de ma réponse

L'affaire des mains coupés est clairement une mise en avant d'une problématique général. Mais il est plus simple de taper un petit qu'un grand

D'ailleurs bizarre de mettre les mains coupés mais pas les génocides allemands dans la région

Répondre à ce commentaire

Par Ahahahahaha, il y a 3 ans :

C'est dommage cet article est centré sur l'histoire occidentale! Méchant occidentaux!
Tous les peuples ont commis des atrocités ! Le coup du méchant blanc pour le Congo ma bien fais rire ! Certaines population loxales ont participer à ce désastre ! De même que ce n'est pas le pire que des humains ont fait et ce, sur tous les continents!
Mais bon x est sur quaccuser le méchant blanc cest facile et ça attise la haine non non!

Répondre à ce commentaire

Par Pain972, il y a 3 ans (en réponse à Ahahahahaha):

Tu es vraiment bizarre, cherche bien tu verra que les occidentaux sont pour beaucoup de massacres je suis désolé


Chose qu'on oublie aussi beaucoup en France, c'est le commerce triangulaire. A mon avis c'est un sujet bien trop peu connu, il n'est pas enseigné à l'école alors que c'est un des points de l'histoire, quand on parle par exemple de colonisation on ne fait que rarement référence à ce commerce.

Répondre à ce commentaire

Par Hank pym, il y a 3 ans (en réponse à Pain972):

T'ecoutais peut être pas mais moi j'ai appris le commerce triangulaire au collège

Répondre à ce commentaire

Par Pain, il y a 3 ans (en réponse à Hank pym):

Bien sûr que j'écoutais je suis concerné mon gars. Je suis arrivé ne métropole l'année dernière et je t'assure qu'on ne vous l'enseigne pas comme moi on me l'a enseigné. Vous ne savez rien des dates et des grands noms en général. Donc oui on le passe à la trappe au profit de sujets plus flatteurs.

Répondre à ce commentaire

Par Sorert, il y a 3 ans (en réponse à Pain972):

Je suis d'accord avec toi, par contre je peux te dire que le commerce triangulaire est bel et bien enseigné au collège comme au lycée, et ce dans plusieurs matières (personnellement, j'en ai entendu parlé en histoire quasiment tous les ans, en anglais et en espagnol, et même en français quand on étudie un texte en rapport avec ça).
Mais moi aussi ça m'exaspère les gens qui cherchent à positionner les occidentaux en victimes, ou au moins en moins pire qu'ils n'étaient. La majorité des atrocités dans l'histoire ont été commises par des blancs, ça ne sert à rien de le nier, et c'est probablement pour ça que c'est cette culture qui "contrôle" le monde actuellement. Il y a un moment où il faut assumer, essayer de ne pas recommencer et venir en aide aux populations qui payent encore à cause de ça...

Répondre à ce commentaire

Par Irneh, il y a 3 ans (en réponse à Sorert):

Faux, les mongols ont tué plus de 80.000.000 d'innocents,, en plus ils faut compter tout le génocide des pygmées par les africains actuels, plus yout les autres génocides commis par les non blanc et tu verra que les blancs sont les moins criminels dl'Histoire.

Répondre à ce commentaire

Par Azariah, il y a 3 ans :

Il y a la chaine YouTube horror humanus est qui raconte plusieurs histoires comme celles des mains coupées le tout en 2 minutes et vraiment intéressant ( et ce n'est pas de la pub)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.