Rechercher Annuler

L'Incroyable Hulk : Louis Leterrier revient sur la mauvaise ambiance du tournage

De Aubin Bouillé - Posté le 10 novembre 2023 à 8h22 dans Cinéma

Sorti en 2008, L’Incroyable Hulk est le deuxième film du Marvel Cinematic Universe (MCU). Réalisé par le français Louis Leterrier, le long-métrage mettait en vedette Edward Norton dans le rôle de Bruce Banner. Mais dès le premier Avengers en 2012, Mark Ruffalo a repris le personnage. Un changement qui s’explique par la mésentente artistique entre Marvel Studios et le comédien. Récemment, Louis Leterrier est revenu sur ces problèmes qui planaient sur le tournage du blockbuster.

L’Incroyable Hulk : le faux départ d’Edward Norton

Tout débute en 2008 avec la sortie de Iron Man. Le MCU est officiellement lancé avec Robert Downey Jr. sous la direction de Jon Favreau. Quelques mois plus tard, Louis Leterrier met en scène L’Incroyable Hulk, deuxième film du MCU. Souvent oublié, c’est une proposition différente du reste de l’univers connecté. Plus sombre, plus sérieux, plus mature, L’Incroyable Hulk est souvent le vilain petit canard du MCU. Aussi parce que Edward Norton a été remplacé par la suite par Mark Ruffalo dans le rôle de Bruce Banner.

Edward Norton dans L

Il faut dire qu’à l’époque, l’entente n’est pas au beau fixe entre Edward Norton et la production Marvel. L’acteur veut une direction encore plus dark, tandis que Marvel Studios cherche déjà à mettre en place sa recette actuelle, dominée par l’humour et la légèreté. Une mauvaise ambiance et des différences artistiques qui se sont soldées par un départ pur et simple du comédien.

Louis Leterrier revient sur cette histoire

Lors d’une intervention au podcast Watchalong, Louis Letterier est revenu sur le tournage de L’Incroyable Hulk. Il a rappelé les différences artistiques qui contaminaient l’ambiance du tournage. Il a également abordé sa relation avec William Hurt, qui n’était pas souvent d’accord avec ses décisions. Pour rappel, William Hurt, décédé en mars 2022, a campé le Général Thaddeus Ross de L’Incroyable Hulk en 2008 jusqu’au récent Black Widow en 2021. Le personnage sera dorénavant incarné par Harrison Ford dès Captain America : Brave New World.

Louis Leterrier est donc revenu sur les points de discorde entretenus sur le tournage de L’Incroyable Hulk. Il a rappelé que la divergence principale concernait le ton du film :

Au début, tout le monde était sur la même longueur d’onde. C’est devenu tendu à la fin. Edward est quelqu’un de très drôle, et très apprécié de ses amis et collègues. Pourtant, il a préféré défendre le ton sérieux du film. Il faut rappeler qu’à cette époque, au milieu des années 2000, les films de super-héros c’était The Dark Knight.

The Dark Knight est sorti quelques semaines après L’Incroyable Hulk. Et le film de Christopher Nolan est aujourd’hui considéré comme un immense chef d’œuvre. Ce qui prouve l’intelligence d'Edward Norton à propos du fameux ton qu’il fallait employer.

William Hurt dans L

Louis Leterrier a continué son intervention en parlant de sa relation avec le regretté William Hurt. Il se souvient s’être affronté plusieurs fois avec l’acteur :

William Hurt ne voulait pas que la moustache le couvre trop. La taille de la moustache a fait l'objet de discussions. Lui et moi nous affrontions souvent. Vous savez, il y a deux types d’acteurs. Il y a vos partenaires, vos amis, ceux que vous cajolez. Et puis il y a les gens qui aiment les disputes. Ils s’en nourrissent. C’est leur manière de travailler. Un jour il m’a crié : « Tu n’y connais rien en acteur ». Sauf qu’il m’a dit ça lors du tournage de la scène finale, dans l’hélicoptère. Et j’étais aux commandes. J’ai pris le joystick et j’ai secoué l’appareil. Il est tombé, m’a regardé et m’a dit : « Je t’aime bien. ». C’était juste ça, il voulait juste se battre un peu.

Finalement, même si L’Incroyable Hulk est à ce jour le film le plus sombre du MCU, Marvel Studios a préféré opter pour une autre approche. Ce qui n’a pas empêché William Hurt de rester à bord de l’aventure pendant toutes ces années.

Une erreur ?

Mots-Clés : L'Incroyable HulkEdward NortonLouis LeterrierMarvelMarvel StudiosMCUmarvel cinematic universehulk

Salut, moi c'est Aubin, mais mes amis m'appellent Binbin. Je suis un énorme fan de comics, de cinéma américain et asiatique, et surtout du genre super-héroïque. Marvel, DC et autres maisons d'édition me suivent depuis ma tendre enfance. Mon adolescence a été marquée par le cinéma de Quentin Tarantino, des frères Coen, de David Fincher ou encore de Ridley Scott. Énorme amateur de Alien et Blade Runner, la science-fiction est, encore aujourd'hui, un genre que j'apprécie particulièrement. Tout comme le cinéma d'horreur qui me procure toujours un frisson inégalé.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Cinéphile94, il y a 5 mois :

Pourtant j'aime bien L'Incroyable Hulk. Au moins il est plus sombre que toutes les récentes bouses

Répondre à ce commentaire

Par Papy-Mougeot, il y a 5 mois :

"Et le film de Christopher Nolan est aujourd’hui considéré comme un immense chef d’œuvre. Ce qui prouve l’intelligence d'Edward Norton à propos du fameux ton qu’il fallait employer."

Ben... non. C'est pas un ton qui fait un bon film, sinon ce sera facile. Tous les films un peu légers sont mauvais ?
C'est un ensemble. Là, on sent bien qu'il y a des divergences.
Il est loin d'être mauvais, il manque surtout de développement sur son méchant et quelques petits détails.

Répondre à ce commentaire

Par Ranguren, il y a 5 mois :

Je l'aime bien ce Hulk et Edward Norton reste un très bon Bruce Banner.
Ensuite la logique de recruter Harrison Ford pour le rôle de Ross m'échappe toujours vu qu'il est plus âgé que Hurt.

Répondre à ce commentaire

Par Mouais, il y a 5 mois :

il faut savoir que l'acteur a soutenu que le ton du film avait totalement été changé par rapport à ce qui avait été prévu dans son contrat. Il a tellement détesté le résultat final qu'il a tout bonnement refusé de faire la promo de ce film.
Edward Norton n'est pas un imbécile fini, je pense qu'il avait compris qu'il fallait donner un ton sérieux et noir à ce film. De toute façon, on voit où ils en sont aujourd'hui chez Marvel, ils ont TOUT foiré et son en train de sombrer inexorablement, pour le bien de tous. On s'arrêtera à End Game, merci pour tout

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.