La sonde américaine InSight a réussi avec succès son atterrissage sur Mars

De Dan Auteur - Posté le 27 novembre 2018 à 9h21 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Il aura fallu sept ans de travail, sept mois de voyage et sept longues minutes d'angoisse pour l'équipe de la Nasa qui a assisté à l’atterrissage de la sonde InSight hier à la surface de la planète Mars.

De 20.000 km/h à 8 km/h

Finalement, tout s'est passé comme prévu ce lundi 26 novembre quand la sonde américaine est parvenue à se poser sur Mars sans encombre à 19h47 GMT (20h47, heure française). La sonde InSight a donc effectué une descente extrêmement complexe en traversant l'atmosphère de la planète Rouge en suivant une trajectoire oblique afin d'éviter à l'engin de se pulvériser. En effet, la sonde est passée de près de 20.000 km/h à 8 km/h lors de cette délicate phase qu'était la descente. Une fois dans l'atmosphère martienne, InSight a ouvert son parachute puis à déployé ses pieds avant de se poser dans une zone de 10 km sur 24. Une fois débarrassée de son bouclier thermique et de son parachute, les membres de la Nasa n'ont pas hésité à laisser éclater leur joie.

La sonde a également transmis une première image de Mars lors de sa phase d'atterrissage. La qualité n'est pas excellente en raison certainement du nuage de poussières soulevées lors de son impact sur la planète. Mais on peut y distinguer l'horizon.

Cette opération est une grande première depuis 2012 ! Effectivement, depuis que la Nasa a envoyé Curiosity sur Mars, plus aucun autre engin n'était parvenu à se poser sur cette planète. Les Russes, tout comme les Européens avaient tenté l'expérience, mais sans succès. Seuls les Américains ont réussi avec brio à poser des robots sur la planète Mars. Jusqu'à maintenant, le véhicule Curiosity était le seul engin actif sur cette planète.

Objectif : sonder Mars de l'intérieur

L'objectif de cette mission va être d'analyser ce qui se passe à l'intérieur de Mars. Les scientifiques espèrent y percer ses mystères pour mieux comprendre comment les planètes rocheuses se sont formées il y a 4,5 milliards d'années.

Pour cela, la sonde américaine a embarqué à son bord un sismomètre conçu par le Centre national d'études spatiales en France. Cet outil de mesure sera posé à même le sol martien pour tenter d'écouter les tremblements de Mars, les craquements, les chocs des météorites ou les flux de magma dans les profondeurs de la planète. Avec ces données, les scientifiques espèrent en savoir également davantage sur la formation de notre propre planète, mais aussi de savoir pour quelle raison Mars est devenue un désert froid et sec.

Une erreur ?

Mots-Clés : sondeUSAinsightNASAMarsmissionatterissagesuccès

Source(s) : francetvinfo.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par Savi, il y a 12 mois :

bravo la nasa

Répondre à ce commentaire

Par Nsn, il y a 12 mois :

Il n'y a que mois que va dérange de dépenser plus d'argent à cherché de l'eau sur une autre planète qu'à en chercher sur la notre ?

Répondre à ce commentaire

Par Akhenath, il y a 12 mois (en réponse à Nsn):

Il faut se faire une raison, la nôtre est condamnée. Nous sommes la pire espèce que la Terre a pu avoir, il est grand temps qu'on s'éteignent. Chercher à trouver des solutions ne fait que retarder l'inéluctable et n'a que pour action de faire souffrir encore plus cette Terre qui n'avait rien demandée de telle.

Mon esprit scientifique apprécie grandement les découvertes que l'on pourrait faire sur Mars mais malheureusement je crains que celle-ci devienne une Terre 2.0 si nous venions à la coloniser un jour...

Répondre à ce commentaire

Par Down, il y a 12 mois via l'application Hitek (en réponse à Akhenath):

La planète survivra et se régénèrera, c'est nous qui sommes condamné

Répondre à ce commentaire

Par BaphometShadow, il y a 12 mois (en réponse à Nsn):

Etant donné que la recherche spatiale est bénéfique sur Terre (a t-on encore besoin d'énoncer toutes les technologies qui en découlent ?), oui.
Si on doit couper un budget pour en faire bénéficier la Terre entière, pourquoi pas le budget loué à l'armement ? Je met ma main à couper que la guerre coûte au moins 2 à 3 fois plus cher que la recherche spatiale.

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 12 mois (en réponse à BaphometShadow):

D'autant que les guerres actuelles sont bien moins bénéfiques à la recherche scientifique que les précédentes.

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 12 mois (en réponse à Nsn):

Lel, t'es un rigolo toi =P

1 - Tu crois vraiment que si cet argent n'était pas investit dans le spatial il serait redistribuer dans l'exploration géologique ?
Perso j'y crois pas une seconde x)

2 - Sans les découvertes spatiales ou scientifiques qui ont coûtés des milliards tu sais que t'aura pas ton PC/smartphone pour écrire ce commentaire ?

Aller arrête d'être réfractaire et voit un peu plus loin que le bout de ton nez.

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 12 mois (en réponse à burnout293):

Pardon pour les fautes d'orthographe, je suis pas réveillé ce matin x)

Répondre à ce commentaire

Par Captaine J, il y a 12 mois (en réponse à Nsn):

Pourquoi on dépenserait pas le fric des clubs de foot ou du sport en général ailleurs ? Un transfert de joueur a 700 ou 800 millions d'€ ....

Répondre à ce commentaire

Par Silvers, il y a 12 mois (en réponse à Nsn):

premier abrutis du jour.
le budget de la NASA pour 2018 20,736 Milliard de dollars (donc tous les projet et programmes)
le budget e l'armé US 2018 : 610 milliards de dollars.

Tu préfère financer la science est donc le futur ainsi que notre salut ou la mort ?

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 12 mois :

Starfoullah, Mars est plate c'est un fake honteux

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 22 heures

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 22 heures

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois