Après les propos polémiques sur les films Marvel de Martin Scorsese, Robert Downey Jr. répond au cinéaste !

De Dan Auteur - Posté le 9 octobre 2019 à 10h06 dans Cinéma

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Il y a quelques jours, le réalisateur américain Martin Scorsese, qui va sortir sur Netflix le 27 novembre prochain son film The Irishman avec De Niro, Pacino et Pesci a donné son avis sur les productions cinématographiques des studios Marvel. Et ce dernier s'est attiré les foudres des fans, mais aussi de certains réalisateurs du MCU après avoir déclaré que les films Marvel n'étaient pas du cinéma !

Scorsese avait affirmé ne pas regarder ce genre de film et ne les considérait pas comme du cinéma en les comparant à des parcs d'attractions.

Robert Downey Jr. répond de façon soft à Scorsese

Si une partie de l'équipe de Marvel comme James Gunn, Joss Whedon ou encore Samuel L. Jackson avait réagi aux propos du réalisateur, Robert Downey Jr. ne s'était jusqu'à maintenant pas exprimé sur la polémique. Mais l'acteur qui incarne Iron Man a abordé la question alors qu'il était invité dans l'émission de radio américaine d'Howard Stern.

L'acteur explique que lorsqu'il s'est engagé dans l'univers Marvel avec le premier film Iron Man, jamais il n'avait imaginé que la franchise deviendrait "un tel monstre à plusieurs têtes".

L'animateur demande alors à Robert Downey Jr. si, comme l'affirme Scorsese, les films Marvel sont ou non du cinéma. Réponse de l'intéressé :

Eh bien, on passe ces films dans les salles de cinéma !

Donc oui, c'est bien du cinéma. Et à la question de savoir si l'acteur s'est senti insulté, l'interprète de Tony Stark explique que "ça n'a vraiment pas de sens de dire ça".

Bien évidement, Robert Downey Jr. respecte Martin Scorsese qui ne le considère pas jaloux du succès des films Marvel car Scorsese reste Scorsese ! Et de conclure en répondant à la question de Stern pour savoir ce que le cinéaste voulait réellement dire à travers ses propos :

Comme il voit les choses, et au passage, il y a beaucoup à dire sur ces films de ce genre et je suis heureux de faire partie du problème s'il y en a un. Ils font du mal au cinéma. Quand vous débarquez comme une bête immense et que vous écrasez toute la compétition sur votre passage de manière aussi puissante, c'est tout simplement phénoménal.

Notez que l'acteur souligne qu'il existe quand même un "problème" avec ce genre de cinéma, mais que sa réponse à Martin Scorsese est tout de même modérée !

Une erreur ?

Mots-Clés : réponsemartin scorseseRobert Downey Jr.MCUMarvelPolémique

Source(s) : variety.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par jeanLucasec, il y a 2 semaines :

Iron Man power !

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

Il a raison, calme toi papy !

Répondre à ce commentaire

Par Gjallahorn, il y a 2 semaines :

Et si on arrêtait de se prendre le chou là dessus ? Il y a un choc générationnel au milieu là. M. Scorsese fait des films suivant un certain moule qui n'est pas adapté au moule correspondant à la tranche de population visée par les marvels. C'est tout, ça ne va pas plus loin. Chacun ses goûts.
C'est le même problème que les profs de français ou les auteurs de livres classiques/policiers etc qui regardent d'un air dédaigneux celui qui dit qu'il lit de la fantasy. C'est le même problème que l'adulte moyen qui regarde de traviole un autre adulte qui affirme qu'il adore jouer aux jeux vidéos. C'est le même problème que les amateurs de films classiques qui regardent un type affirmer qu'il adore le seigneur des anneaux ou les dessins animés.

Tout le monde fait tout un foin de cette histoire pour pas grand chose, juste parce qu'il y a deux grands noms impliqués. Certes, il y avait peut être une manière un peu plus finaude de dire ça, et je suis certain que ça fait un tollé parce qu'on a qu'une phrase sur toute la déclaration de M. Scorsese.

Répondre à ce commentaire

Par hoche, il y a 2 semaines (en réponse à Gjallahorn):

Il y a de l'idée, mais m'est d'avis que le problème est un poil plus profond que ça.
Il y a encore quelque année, la période des blockbusters c'était l'été, de mai (sortie du premier star wars) jusqu'à fin aout, voir septembre. Ca laissait le reste de l'année pour un cinéma plus intimiste, à plus petit budget, plus personnel pour les auteurs. Le truc, c'est que les grand réalisateurs d'aujourd'hui sont sortis du cinéma intimiste d'hier.

Le truc c'est que quand tu vois que disney à lui seul accapare un truc genre 75% des sorties cinéma cette année, il ne reste plus grand chose pour les petites productions, et pour découvrir de réels talents qui ne seront pas que des yes man au services des grands studios qui produisent du grand spectacle à gros budgets et à la chaine.

C'est un truc à voir pour l'avenir. L'autre jour je parlais avec mon frère de Robin Williams, de sa cinégraphie et du fait qu’aujourd’hui les gosses n'avaient plus ce genre d'acteur ayant bercé leur enfance. Je pense que ce genre de cinéma à gros budget généralisé fait du tord à la création, et qu'il n'est pas forcément bon de le généraliser en ne laissant aucune place pour d'autres cinémas.

Après c'est peut être un regard de vieux con qui a connu une époque où le cinéma était plus mutiple.

Répondre à ce commentaire

Par wam, il y a 2 semaines (en réponse à hoche):

Avis intéressant. Quel est l'avenir du cinéma ?

Petite correction : "le cinéma était multiple". Je ne serai pas aussi catégorique.
Le cinéma a eu plusieurs modes : le western, les péplums, les films d'actions. Et comme toute mode, c'est passé.
D'ailleurs Marvel cartonne, mais DC s'est planté et tente des films plus intimistes (d'ailleurs, Scorsese a failli produire Joker).

D'autre part, le cinéma n'a jamais été aussi multiple puisque des pays discrets hier montrent d'autres cinémas : Chine, Russie (et ses blockbusters), Corée,...
Sans compter les plateformes et les séries qui cartonnent.

Enfin si Robin Williams a bercé votre enfance, d'autres l'ont précédé (Anthony
Hopkins, Elisabeth Taylor,...), et d'autres ont suivi (Christian Bale, Heath Ledger,...).

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 2 semaines (en réponse à hoche):

Ce n'est pas (entièrement) la faute de Disney.
Au départ, se rendre au cinéma ou non est une décision des gens eux-mêmes. Certes, dans certains petits cinémas de campagne, la programmation peut être pauvre, je le concède. Mais pour tout ce qui est grande ville, si les gens veulent voir des films, ils peuvent.
Du moins, reste la question des tarifs... un billet tape assez facilement 8-10€ pour un adulte non réduit, ce qui fait quand même du 20 balles pour un couple ! Une sortie avec 2 enfants avoisinera les 30, voire 35.
Le pouvoir d'achat de la majorité des Français (je me bornerai à la France, mais ça dit être valable pour d'autres pays) ne permet plus aussi facilement de telles sorties !
Quand tu rajoutes la rapidité des leaks sur les sites bien connus... pourquoi aller au cinéma ?
D'autant que la taille des TV a EXPLOSE depuis 20 ans. Quand j'étais petit, vers 2000, les TV cathodiques régnaient encore, et leur diagonale était de quoi, 70cm ? En moyenne. 90cm, peut-être, max. En 2019 (et le phénomène ne date pas d'un an...), non seulement la qualité des TV a fait un bond colossal, mais en plus la taille moyenne boxe facilement les 150cm de diagonale ! Et les 180cm ne sont pas "luxueuses", surtout en attendant patiemment les périodes de promos.

Donc en quelque sorte, le "cinéma s'invite à la maison"...

Répondre à ce commentaire

Par Kirishikey, il y a 2 semaines (en réponse à Gjallahorn):

Sauf que dans le cas de la fantasy c'est clairement du dédain mal placé. Les plus grands auteurs, reconnus ou encore méconnus (Tolkien, Hobb, Jaworsky, bref je vais pas perdre une heure à les lister tous), ont écrit des romans qui rivalisent largement avec les meilleures oeuvres classiques, bien qu'il soit peu pertinent de comparer. Sur quelle base on pourrait comparer Germinal à l'Assassin Royal ? A la rigueur, des romans de cape et d'épée comme les Trois Mousquetaires, avec du SDA ?
Bref, la fantasy est dédaignée (de moins en moins...) à cause des dragons et des magiciens qui sont rattachés au genre, et parce qu'à l'origine, c'est une littérature plutôt d'enfant, de jeune rêveur. Ce qui en soi, à toujours été assez bête. Par exemple, à ma connaissance, personne de sérieux n'a jamais critiqué la Flûte Enchantée de Mozart en la qualifiant d'opéra pour gosse... or l'histoire qui y est racontée, bah, je la trouve très "fantasy".

Bon, pour en revenir à Marvel... le MCU a beaucoup de qualités, il est fun, attachant, tout ce que tu veux, mais il ne rivalise pas avec les meilleurs films. Notamment en ce qui concerne les personnages, pas si profonds. Un Tony Stark qui a été développé sur une dizaine de films (grosso modo) ne peut cacher la forêt à lui seul. J'ai beau l'adorer, Captain America n'a jamais été qu'un boy scout là pour mettre des tatanes au méchant et défendre la justice. Hulk ne sert qu'à apporter quelques vannes, et des grosses baffes quand il le faut. Etc, c'est valable pour 99% des personnages et de leurs relations. A la limite Thor a un cheminement un poil plus complexe. Loki aurait pu en avoir un, mais il se transforme en figurant dès Thor 2. Nick Fury est en train de devenir un simple side kick comique.

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 2 semaines (en réponse à Gjallahorn):

Je suis tout à fait d'accord avec toi!
Je rajouterais en exemple la musique d'aujourd'hui que je n'aime pas du tout et il m'est meme arrivé de dire que ce n’était pas de la musique mais de la m*rde. Mais en réalité j'accepte que ce style ne me convient pas, je suis pas le public visé tout simplement.
Je revendique cependant le droit de dire que c'est bidon! Cela peut paraitre désobligeant pour les interprètes et tout ceux ayant bossé dessus mais les mots peuvent souvent être dictés par la passion ou le dégoût. Se poser et discuter avec Mr Scorcese devrait pouvoir amener un débat plus structurer sur son avis que cette simple phrase.

Répondre à ce commentaire

Par Jean michou, il y a 2 semaines :

" Il font "

Relisez-vous Hitek avant de poster SVP...

Répondre à ce commentaire

Par Sébastien, il y a 2 semaines :

Donc selon Robert Downey jr, j'en conclus que le porno n'est pas du cinéma.

Pourtant les acteurs/actrices sont à font dedans...

C'est tout pour moi, merci.

Répondre à ce commentaire

Par Prof Nuton, il y a 1 semaine :

ce qui me semble le plus polémique, c'est la traduction , erronée , et très partielle du propos de Robert Downey Jr, l'interview est vraiment pas mal, on sent qu'il a, au delà du respect pour Scorsese et ce qu'il incarne, et qu'il porte un regard très réaliste sur ce que le MCU représente artistiquement parlant - je l'aime bien le Bob, il est cool.
C'est pas tout ça , mais ce soir, A Scanner Darkly ou Iron Man ?

Répondre à ce commentaire

Par Kratoar, il y a 1 semaine :

Les réactions des gens font pitié. Il y a plusieurs types de cinéma : divertissement, auteur, politico-social. Et effectivement, le cinéma de Marvel est du sous-cinéma de divertissement. Les effets spéciaux, les décors et le travail visuel sont bons, mais le scénario est mauvais.

Ce sont des scénarios simples, des univers dont la logique change parfois entre deux films selon les besoins du scénario et dont la continuité a été bricolée au fil de la plume et en fonction des résultats du box-office.
À par Iron Man 1, Black Panther et Doctor Strange, la plupart des autres vivent leur vie comme si rien d'autre n'existait. Pourquoi est-ce que les autres Avengers n'apparaissent pas quand un d'entre eux a des problèmes, pourquoi s'il n'apparaissent pas est-ce qu'on ne l'explique pas à un moment DANS le film si on considère que ce sont des films ou dans un des autres films si on considère que c'est une série, comme une saison. Et pourquoi est-ce qu'on voit si peu les conséquences du snap, et pourquoi le temps est le même à la fin de Ant-Man 2 dans le communicateur et distordu pour que Scott ne soit pas mort dans EndGame, pourquoi Thor récupère un œil alors que c'était une marque physique de ses épreuves et de sa diminution physique, pourquoi quand Tony dit qu'il n'a plus besoin d'armures il en a encore plein de modèles pour lui alors qu'il devrait en avoir peu et que tous les autres soient des bots, quand Captain America a su que c'était Bucky qui avait tué les parents de Tony vu qu'ils ne se voient jamais et qu'on connaît toutes leurs scènes de dialogue dans Winter Soldier et Civil War, pourquoi la mallette ultra-sécurisée contenant le Tesseract s'ouvre en tombant par terre, pourquoi l'Ancien ne connaît pas Banner avec tous ses pouvoirs, pourquoi s'ils peuvent localiser les gemmes au travers de l'espace-temps ils ne peuvent pas les localiser simplement dans l'espace dans leur propre dimension, pourquoi on dit que les objets qui changent de taille gardent leur masse alors que le petit train écrase la voiture de police à la fin de AntMan 1.

Et la liste peut encore s'allonger. Divertissement ne veut pas dire que ça doit être illogique avec des trous de scénario et des logiques d'univers qui changent à volonté. Divertissement, ça veut dire que ça doit divertir, mais en partant d'une base qui est un film. Et un film, c'est une trame et un univers qui sont cohérents. C'est ça la première base. Le reste, c'est de l'enrobage.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 4 semaines

Test Borderlands 3 : trop d'humour tue l'amour

Borderlands 3

Il y a 1 mois

Test Asus TUF Gaming H7, un casque sans fil surround virtuel 7.1 multiplateforme : fiche technique, prix et date de sortie

Asus Tuf Gaming H7 Wireless

Il y a 1 mois