Rechercher Annuler

Ces scènes de films mal interprétées par les spectateurs

De Jordan - Posté le 24 août 2016 à 15h38 dans Cinéma

Il arrive parfois que les films soient particulièrement difficiles à comprendre. Qui n’a jamais vu un film, pensé l’avoir compris d’une certaine façon et découvre au détour d’une conversation avec des amis que vous aviez complètement tort ? Et c’est là que vous vous rendez compte que vous avez mal interprété une scène. Voici donc quelques scènes de films qui ont été interprétées à l’opposé de ce qui était prévu par le réalisateur.

Inception

Bon, pour commencer et pour mettre tout le monde d’accord, Christopher Nolan est passé maître dans le genre ! En 2010, il réalise Inception avec Leonardo DiCaprio qui possède une toupie pour savoir si, oui ou non, il se trouve dans un rêve. Si c’est le cas, la toupie ne cessera pas de tourner. Dans la scène finale, DiCaprio lance sa toupie qui ne n’arrête pas de tourner, mais elle semble vaciller juste avant le fond noir. Dès lors, les fans pensent que Nolan voulait laisser une part de mystère autour du fait de savoir si Cobb se trouve dans la réalité ou dans un rêve. Or dans une interview, le réalisateur a expliqué que cette scène est censée montrer que Cobb a appris à accepter quelque soit sa réalité. Si on pouvait apprendre à accepter ce film tel qu’il est pour qu’enfin nous arrêtions de débattre sur sa fin…

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Donnie Darko

Dans ce film, Donnie est un ado perturbé qui est détaché du monde qui l’entoure. Dans la nuit du 2 octobre, il est réveillé par Franck, un mec déguisé en lapin qui va lui apprendre que la fin du monde est prévue dans 28 jours. Quelques minutes plus tard, pris de somnambulisme, l’ado quitte sa chambre et un réacteur tombé du ciel la ravage. Donnie va acquérir un pouvoir : voir l’avenir des gens grâce à un canal issu de leur corps. Déterminé à empêcher la fin du monde, Donnie obéit à toutes les indications de Franck, mais cela implique de graves répercussions : la mort de sa mère, de sa sœur et de sa petite amie. Il parvient à remonter jusqu’à la nuit du 2 octobre et accepte de mourir écrasé par le réacteur. En réalité, Donnie ne se tue pas pour empêcher l’apocalypse. Il se laisse mourir tout simplement parce qu’il est content de la vie et se sent ainsi plus proche de Dieu.

Mulholland Drive

C’est un film qui, quand on vient de le voir, interpelle, fascine et dérange. La première partie du film est le rêve de la jeune femme blonde. On peut voir les draps dès les premières images. Le rêve va s’arrêter quand le shérif vient lui dire qu’il est l’heure de se réveiller. Alors que tout était beau pour elle dans son rêve, la cruelle réalité lui apparaît.

A la fin du film, on nous explique alors ce qui s’est passé et tente de nous faire comprendre le rêve. En fait, les deux jeunes femmes étaient amantes. La brune a quitté la blonde pour épouser le metteur en scène qui venait de divorcer. La blonde, désespérée va payer un tueur pour s’occuper de la brune. Contrat rempli : la blonde s’est suicidée. Théoriquement, tout se tient ! Une bonne occasion de revoir le film !

Total Recall

Dans ce film de Paul Verhoeven de 1990, Arnold Schwarzenegger interprète Douglas Quaid qui est hanté chaque nuit par un cauchemar qui l’entraîne sur Mars. Il va s’adresser au laboratoire Recall qui lui propose de matérialiser son rêve à l’aide d’un puissant hallucinogène. Sauf que l’expérience va déraper et réveille en lui le souvenir d’un séjour réel sur Mars où il serait un agent secret. Plusieurs interprétations sont données : soit ce souvenir n’est qu’une illusion, soit l’expérience a réellement dérapé. S’il ne se réveille pas, son cerveau serait donc endommagé de façon permanente et il aurait besoin d’une lobotomie. Alors qui est-il ? Doug Quaid ? Hauser, l'espion ? Les deux ? Aucun ? Face au débat, le réalisateur a tenu à donner une explication : le fondu au blanc juste avant le générique de fin serait le signe de l’effondrement définitif de la mémoire de Quaid. Ce que le public pensait être une happy end semble être en réalité la validation de la lobotomisation anticipée par le docteur Edgemar.

2001 : l’Odysée de l’espace

Ce film qui a marqué l’histoire du cinéma évoque l’évolution de l’homme et sa condition. Mais il est préférable de lire cette œuvre signée Kubrick en se basant sur ses propres interprétations. Il n’y a pas qu’un seul message dans ce voyage initiatique. Le réalisateur a même précisé qu’il ne voulait pas donner d’explications à son film.

Le film se divise en quatre parties : la première à l’Aube du temps se situe 4 millions d’années avant J.C. Un monolithe noir flotte dans l’espace et se pose sur Terre. Ce dernier aurait été implanté par des extraterrestres pour observer la vie humaine. C’est le point de départ de l’évolution de l’homme. Il va évoluer tout au long de ces quatre millions d’années en fonction de l’outil qu’il va utiliser.

La seconde partie se déroule en l’an 2000. L’homme est moderne. Il voyage dans l’espace et doit réapprendre à vivre dépourvu de ses outils habituels. Il est donc dépendant de ses outils et lorsqu’il en est dépourvu, il se montre totalement vulnérable.



La troisième partie se passe en 2001 et montre l’importance des machines dans la vie de l’homme. Lorsque Bowman et Poole décident de débrancher Hall 9000 après que l’ordinateur ait signalé une panne imminente du vaisseau, l’ordinateur provoque la mort des trois scientifiques placés en hibernation et celle de Poole. La bataille des machines contre les hommes commence mais Bowman réussit à déconnecter l’ordinateur avec un simple tournevis. De façon symbolique, l’homme vient de mettre fin à son évolution et doit faire face à sa propre mort.

Enfin, la  dernière partie du film va confronter l’homme à sa propre mort. Bowman parvient à quitter le vaisseau et fini aspiré dans un espace-temps où il est confronté à son double, vieux et mourant. Ici, le réalisateur estime que l’évolution de l’homme est tellement basée sur les machines que lorsqu’il fini par épuiser toutes les ressources de la technologie, il est tout simplement condamné à mourir.

American Psycho

American Psycho est certainement l’une des fins de film les plus controversées de l’histoire du cinéma. Christian Bale joue le rôle de Patrick Bateman, un golden boy de Wall Street ayant pour particularité d’être un psychopathe. A la fin du film quand il voit son avocat après avoir avoué tous ses crimes, ce dernier lui explique qu’il ne peut pas avoir tué Paul Allen puisqu’il a déjeuné avec lui. Les spectateurs ont donc aussitôt ouvert le débat : Bateman a-t-il oui ou non tué des gens ? Si l’on en croit les commentaires de Mary Harron, cette scène n'a pas pour but de remettre en cause les meurtres du personnage. Selon la réalisatrice, la scène veut montrer que tout ce qu’est Bateman correspond à la norme. En gros, le film veut montrer que Wall Street est rempli de psychopathes égocentriques.

Lost in Translation

Bill Murray campe le rôle de Bob, un acteur vieillissant qui tourne une pub à Tokyo. Sur le tournage, il rencontre une jeune femme, Charlotte, jouée par Scarlett Johansson. S’en suit alors une belle histoire entre les deux personnages. Malheureusement, Charlotte est mariée à John. Au moment où Bob s’apprête à quitter le Japon pour les Etats-Unis, il fait de brefs adieux à Charlotte. En route pour l’aéroport, Bob aperçoit la jeune femme dans la foule. Il va alors la retrouver, la serrer dans les bras et lui murmurer quelque chose à l’oreille avant de s’embrasser et de faire de nouveau leurs adieux. Ce que murmure Bill Murray à Scarlett Johansson, le spectateur ne peut l’entendre. Certainement une volonté de Sofia Coppola pour laisser le spectateur imaginer ses propres paroles. Mais si vous lisez sur les lèvres de l’acteur on peut apprendre qu’il dit : « Quand John se préparera pour son prochain voyage d’affaires … va le voir et dis-lui la vérité. D’accord ? ». Une petite phrase donc pour aider le couple de la jeune femme et l’aider à aller mieux.

Une erreur ?

Source(s) : looper.com entertainment.time.com

Mots-Clés : CinemafilmscèneexplicationsInterprétation

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (44)

Par Killamasta60, il y a 6 ans :

A la fin d'American Psycho, Christian Bale perd un "e"...

Répondre à ce commentaire

Par Galahad, il y a 6 ans :

La scène "Martha" dans Batman v. Superman. Je m'éfforce de l'expliquée mais personne ne veut comprendre.

Répondre à ce commentaire

Par ciwidiju, il y a 6 ans (en réponse à Galahad):

Martha Kent et Martha Wayne... Je vois pas en quoi c'est compliqué.

Perso je n'avais jamais tilté sur le prénom des 2 mères...

Répondre à ce commentaire

Par Seb, il y a 6 ans (en réponse à ciwidiju):

Oui, enfin c'est pas seulement parce qu'elles ont le même prénom qu'ils ont fait la paix ...

Répondre à ce commentaire

Par Galahad, il y a 6 ans (en réponse à ciwidiju):

Nan mais c'est pas seulement ça, y'a tout un truc derrière.

Répondre à ce commentaire

Par Lance l'eau, il y a 6 ans (en réponse à Galahad):

Pour Martha c'est pas le fait que les deux femmes aient le même prénom qui est important contrairement à ce que tous les décérébrés pensent.
En fait c'est le même principe que pour Proust et ses madeleines. Entendre Superman murmurer le nom de sa mère qu'il sait ne plus pouvoir sauver avant de mourir fait réagir Batman qui se remémore le serment qu'il a fait à ses parents à savoir que ce qui lui est arrivé étant enfant n'arriverait plus jamais à personne d'autre.
Il prend conscience qu'il est devenu ce qu'il combattait et qu'il ne faisait plus honneur à ses parents à leur sacrifice d'où la scène de fin où il épargne Lex.

Répondre à ce commentaire

Par ciwidiju, il y a 6 ans (en réponse à Lance l'eau):

Je me suis mal exprimé.
Le fait que Superman parle de sauver Martha a déclenché une réaction chez Batman. Il n'a pas pu sauver sa Martha, mais il peut sauver celle de Batman...

J'ai toujours eu une préference pour l'univers DC... J'espère sincèrement que Suicide Squad était un faux pas...

Répondre à ce commentaire

Par Kal, il y a 6 ans (en réponse à Galahad):

C'est pas que les gens ne comprennent pas, c'est que c'est plus facile de pas vouloir comprendre, pour pouvoir cracher sur DC.

Essayer d'expliquer l'état psychologique de Bruce dans BvS à ce moment là demande plus d'effort intellectuelle que tout le MCU alors forcement.

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 6 ans (en réponse à Galahad):

Tout le monde a compris la scène... La symbolique de l'impuissance de bruce, de son père, ou même du fait que bruce se voit comme le tueur de ses parents... C'est pas pour autant qu'elle est bien faite.
Désolée, t'es sur le point de mourir, ta mère est en danger, tu ne penses pas à l'appeler par son prénom, tu dis "sauve ma mère" et la conséquence sera exactement la même! Et même encore plus profonde car bruce ne verra pas simplement son reflet lorsqu'il a perdu sa mère, mais aussi le fait que superman est en partie humain! et pas q'une simple alien. Vu qu'il a une mère qu'il souhaite protéger. Je trouve même ma version mieux (pardon pour la modestie) parce que le martha ne ramène batman qu'à bruce, alors que "maman/mère" ramène batman à bruce ET à clark.
Bref.

Répondre à ce commentaire

Par Serhao, il y a 6 ans :

ça me fait une liste de film à voir.

Répondre à ce commentaire

Par YoshiSkull, il y a 6 ans (en réponse à Serhao):

Same :3

Répondre à ce commentaire

Par NOT_LESS_OR_EQUAL, il y a 6 ans :

Donnie Darko
"Il se laisse mourir tout simplement parce qu’il est content de la vie et se sent ainsi plus proche de Dieu".

J'ai pas compris. Ca a un sens ou c'est une erreur de syntaxe ?

De plus dans Total Recall Doug Quaid n'a jamais été Coohagen mais l'agent Hauser.

Répondre à ce commentaire

Par ???, il y a 6 ans (en réponse à NOT_LESS_OR_EQUAL):

J'ai pas compris non plus je pense qu'il voulais dire "il est content de sa vie" mais bon si c'est vraiment ca ca pue un peu ...;

Répondre à ce commentaire

Par Jp3D, il y a 6 ans (en réponse à NOT_LESS_OR_EQUAL):

Non ils ont très mal expliqué. Il se laisse mourir car c'est "en partie" sa faute si tous les evenements impliquant ses proches sont arrivés (notamment la mort de sa mere etc). C'est pourquoi en se laissant mourir il leur accorde une vie plus longue un peu comme le ferait un Dieu clément.

Répondre à ce commentaire

Par NOT_LESS_OR_EQUAL, il y a 6 ans (en réponse à Jp3D):

Ok, merci pour l'éclaircissement.

Répondre à ce commentaire

Par ciwidiju, il y a 6 ans :

Pour Donnie DARKO, Perso je dirais plus que Donny à compris qu'il était LA raison de la fin de son monde(et pas du monde en générale).

C'est à cause de lui si le prof/pédophile a été arrêté, si sa mère et sa sœur ont donc du prendre l'avion qui s'est crashé et si sa copine meurt accidentellement. En mourant, il empêche tout ça d'arriver...

Répondre à ce commentaire

Par ash patafa, il y a 6 ans :

Pour Total Recall la fille qui accompagne Quaid apparait sur un écran de l'entreprise qui l'envoie rever tout au début.

C'est la preuve qu'il n'est jamais sorti de son reve et qu'il finit par mourir

Répondre à ce commentaire

Par Poilou Tuktuk, il y a 6 ans (en réponse à ash patafa):

Dans le bouquin c'est moins compliqué que ça, tout ses souvenirs sont vrais mais ils ont été partiellement effacé et résident dans sa tête comme des fantasmes qu'il aimerait accomplir. Y'a pas d’ambiguïté.

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 6 ans :

Pour Lost In Translation, ce n'est qu'une théorie, qui n'a jamais été confirmé (certains ont essayé de lire sur les lèvres, d'autres ont trituré la bande son pour en sortir quelque chose). Pis, je crois que c'est Sofia Coppola ou Bill Murray ont contredit une très grande partie des théories.

Répondre à ce commentaire

Par Xnanao, il y a 6 ans :

Aucun besoin de débattre sur la fin d'Inception. Elle a déjà été démontrée. Il suffit d'être attentif sur le film et la bague du dit Cobb ;)
Étonnant que vous ne soyez pas au courant !
Filez donc sur le net pour apprendre le fin mot de l'histoire ! ;p

Répondre à ce commentaire

Par Flylink, il y a 6 ans (en réponse à Xnanao):

Ouaip j'allais le dire ! La théorie comme quoi son totem est sa bague alors que la toupie est le totem de son ex me parait très plausible ^^, je sais pas si elle a été confirmé ou pas.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 6 ans (en réponse à Xnanao):

De toutes façons, dans la vraie vie… Deux gosses qui jouent toujours au même jeu, au même endroit, bien sagement, sans jamais se disputer…
Ça pue le rêve d'adulte…

Répondre à ce commentaire

Par Xnanao, il y a 6 ans (en réponse à Xnanao):

Non, le principe même d'un totem est de s'en servir dans la réalité pour savoir si nous y sommes bien. La bague n'ayant jamais été utilisée dans celle-ci, n'est donc pas un totem. Elle n'existe d'ailleurs pas dans la réalité. Dans ses rêves, il portait la bague car il refusait de croire que Mél, sa femme, était morte. Et comme il ne la porte pas à la fin du film, il se trouve dans la réalité.
D'ailleurs, Nolan s'est extrêmement bien débrouillé en cachant dans la majorité de ses plans se déroulant dans la "réalité", la main qui porte l'alliance dans le monde des rêves. Et ce travail... n'a pas été fait pour rien... ;)
(Que tu ai 5 ou 8 ans, si tu as le même jardin... tu vas continuer d'aller y jouer ;) )

Répondre à ce commentaire

Par Poilou Tuktuk, il y a 6 ans (en réponse à Xnanao):

Grosses majorité (quasi tous) où il n'y a pas d’ambiguïté sur la fin.
Pour Nolan, si vous aviez parlé de Memento, ok, mais Inception clairement pas.

Répondre à ce commentaire

Par max, il y a 6 ans via l'application Hitek :

Tout ces films sont mythiques mais une préférence pour donnie pour ma part ^^

Répondre à ce commentaire

Par Sultros, il y a 6 ans :

Christian Bale qui joue un mec qui s'appel Bateman... putain c'est tellement trop beau que ça ne peut pas être une coïncidence

Répondre à ce commentaire

Par Trool, il y a 6 ans (en réponse à Sultros):

Et dans Reign of Fire, il joue le Dark Knight (Aka Darth Vader) dans une mini scène de théâtre pour les enfants. Donc, oui, il était prédestiné à jouer Batman. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Noki, il y a 6 ans :

Pour 2001, même si il y a un rapport avec l'évolution, mais l'explication n'est pas la même pour moi, je trouve qu'il y a quelque chose qui n'est pas abordé et qui selon moi est extrêmement important tout au long du film, c'est la connaissance, le savoir, pour moi le monolithe noir éveille la curiosité et apporte l'évolution et la connaissance, que ce soit chez les primates ou les hommes qui le découvre par la suite.
Le super ordinateur HAL évoque plusieurs fois dans le film l'importance de la mission dont personne ne connais les détails et ça le rends fou au point de tuer les scientifiques a bord du vaisseau, je pense que le film veut montrer que la connaissance est un pouvoir et que le pouvoir est dangereux si il n'est pas utilisé correctement
Et la fin du film, c'est pour nous montrer qu'on ne peut pas tout savoir et qu'il y aura toujours des choses qui nous dépassent, qui n'ont pas de sens.
Mais bon je pense qu'aucune explication même celle de l'auteur ne sera assez forte pour donner une explication précise et parfaite de toutes les idées qui passent dans le film.

Répondre à ce commentaire

Par dgelly, il y a 6 ans (en réponse à Noki):

Pourquoi échafauder autant d'hypothèses ? Tout ne ressort pas de l'imagination exubérante de Kubrick. Le scénario émane aussi d'A.
Clarke, dont il suffit de lire la version écrite pour avoir la réponse à l'énigme de fin. Je ne comprendrai d'ailleurs jamais pourquoi Kubrick a voulu noyer son message de fin dans un telle purée philosophique.
Dans l'œuvre de A. Clarke, revient de manière récurrente l'idée selon laquelle la maturation de l'homme pourrait avoir été (et être pour l'avenir) catalysée par une intervention "extérieure" (dont le monolithe n'est que l'instrument dans le film). D'abord, l'éveil des hommes singes par la découverte de l'outil, puis, à l'attention d'un seul (D. Bowman), le passage de l'état corporel à celui de pure énergie (une seconde naissance : l'image de fin), une quasi divinité ...

Répondre à ce commentaire

Par bad_titi, il y a 6 ans (en réponse à dgelly):

Merci. J'allais le faire ce commentaire....lisez donc la saga Arthur C Clark. Tout est expliqué dans le dernier bouquin "3001 l'Odyssée finale". Ça évite les spéculations foireuses sur la fin du film.
1. Le monolithe est implanté sur terre par une puissance extraterrestre visant à faire évoluer une espèce primitive.
2. L'espèce en question (les humains) est suffisamment évoluée technologiquement pour détecter l'anomalie magnétique sur la lune et aller trouver le 2eme monolithe. Celui-ci envoie un signal au fin fond de l'espace dès qu'il est déterré, prévenant ainsi les extraterrestre que " ça y'est l'espèce est évoluée".
3. Les humains sont assez évolués pour aller voir où ce signal aboutis (Saturne dans le bouquin, Jupiter dans le film). Découverte du 3 ème monolithe.
Et pour la suite ben vous lisez ou regardez le film "2010 l'Odyssée 2". Puis "2061" avec l'incident sur Europe et enfin "3001 l'Odyssée finale".
Kubrick à parfaitement collé à l'histoire du bouquin, il n'y a pas d'interprétation spéciale réalisateur.

Répondre à ce commentaire

Par Alaric, il y a 6 ans :

Quelqu'un a une explication pour la scène finale de Marion Cotillard dans Batman. Je suis pas sur d'avoir bien interprété la scène.

Répondre à ce commentaire

Par Makushipo, il y a 6 ans :

En ce qui concerne Inception, je vous invite à regarder cette vidéo : http://dailymotion.com/video/… . Libre à vous d'y croire ou non, cela n’empêche que cette théorie est tout à fait plausible, et puis Instellar nous a montré que Christopher Nolan apprécie particulièrement les Happy ending donc bon...

Répondre à ce commentaire

Par Skirix, il y a 6 ans :

Pour intention, t'as un mec qui a trouvé une autre façon de démontrer si di caprio est dans un rêve ou pas ! Il faut regarder sa bague de fillancaille ! Si il l'a porte il est dans un rêve, sinon il est dans la réalité. A la fin il ne l'a porte pas je crois bien. :)

Répondre à ce commentaire

Par Skirix, il y a 6 ans (en réponse à Skirix):

Inception*

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 6 ans :

Dans inception, on a compris que leo acceptait n'importe quelle réalité dans laquelle il est... Mais c'est pas le propos! Peut être que le real voulait conclure son histoire comme ça. Le spectateur voulait voir au dela et savoir si oui ou non, il rêve encore.

Répondre à ce commentaire

Par Cathapwa, il y a 6 ans (en réponse à nevew):

Si pour toi le factuel c'est voir au delà du spirituel, on ne pourra jamais s'entendre.

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 6 ans (en réponse à Cathapwa):

lol, nan mais j'accepte le spirituel à 200%! Je préfère même d'ailleurs une fin ouverte que dire "voila la vérité". Je dis juste que les gens (dont moi, ce qui est je crois, normal), veulent savoir la vérité ou plutot la comprendre.
Mais une fin ouverte sans savoir me va parfaitement bien! C'est la raison pour laquelle j'ai aimé inception et que j'ai adoré shutter island! L'interprétation reste au public.

Répondre à ce commentaire

Par Tac, il y a 6 ans (en réponse à nevew):

"L'interprétation reste au public" pour Shutter Island je veux bien (et encore y'a une des versions qui est beaucoup plus suggéré).

Mais dans le cas d'Inception, si pour toi la fin n'est pas claire à 200% c'est que tu n'as pas été attentif du tout :)

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 6 ans (en réponse à Tac):

l'histoire de la bague? J'ai lu ça sur le net x). Mais j'ai pas vu le film autant de fois pour avoir fait attention à ce détail x)!

Répondre à ce commentaire

Par Tac, il y a 6 ans (en réponse à nevew):

Oui, entre autre.
Mais surtout le fait que dès le début du film il explique que chaque personnes doit avoir son "totem", qu'utiliser celui d'un autre ne marche pas.
Et il dit aussi que la toupie appartient à sa femme.
Donc à partir de là, même si tu ne fais pas attention à la bague, tu dois savoir qu'il ne faut pas te fié à la toupie :).

Répondre à ce commentaire

Par nevew, il y a 6 ans (en réponse à Tac):

Mais... mais... tu viens de me casser le film >__<!!
Donc sa toupie ne sert à rien? ça veut dire quoi alors? Que pendant tout le film, il se fout d'être dans les rêves ou la réalité?

Répondre à ce commentaire

Par Damant, il y a 6 ans :

En excellente interprétation à refaire, si vous avez vu "signes" de shyamalan, cherchez donc sur Dailymotion le très bon épisode de Chroma, avec Karim Debbache.

Répondre à ce commentaire

Par Damant, il y a 6 ans (en réponse à Damant):

L'épisode qui parle de signes justement.

Répondre à ce commentaire

Par xgbasai, il y a 6 ans :

en plus en vérité le film dit de lui même au final que c'est pas la toupie sont totem et des gens on remarqué qu'en vérité il s'agissait de sa bague

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.