Rechercher Annuler

Cinéma : cinq suites de films qui ont tué leur franchise

De Lucas Mollard - Posté le 17 avril 2021 à 16h52 dans Cinéma

Une suite peut être mauvaise pour plein de raisons différentes. Souvent pour des choix artistiques des producteurs ou des financeurs, ou simplement parce que la suite ne plaît pas au réalisateur d'origine de la licence. Un très bon film peut être en même temps une mauvaise suite ! Tels des Frankenstein ratés, plongeons nous dans l'histoire de cinq suites de film qui ont été un échec chacun à leur manière, soit pour des décisions d'auteurs ou des abus de la production.

#1 Indiana Jones et le crâne de cristal

Il fallait bien que l'on commence par celui-ci. La saga Indiana Jones était jusqu'à 2008 une trilogie parfaite. Sans parler de l'intrigue et des extra-terrestres, la raison de la puissance de ce film dans cet article est la présence de Shia Labeouf dans le rôle du fils d'Indy. Même si son jeu d'acteur et sa réputation se sont améliorés depuis (jusqu'aux récentes révélations, mais c'est pas le sujet) en 2008, il était pâle et vide. La fin du quatrième opus de la saga laissait imaginer que Shia Labeouf devait reprendre le rôle titre de de la licence de Spielberg et ça, personne ne l'acceptait. Un cinquième volet est prévu pour 2022 avec Harrison Ford dans le rôle-titre.

#2 Men in black international

Comme pour Indiana Jones, il est difficile de dissocier un film ou une licence d'un groupe d'acteurs cultes. Ayant accompagné notre enfance ou nos souvenirs, il nous semble impossible de voir quelqu'un d'autre prendre leur place. C'est le cas de Men in Black International, mais nous aurions pu citer le remake de GhostBusters puisque les deux films souffrent du même problème. Pourtant, ce ne sont pas tant les acteurs le soucis ici (Chris Hemsworth et Tessa Thompson de Thor: Ragnarok) que ce que le studio en a fait. L'histoire est insipide et l'action molle. Men in Black International devait être le redémarrage de la licence, premier d'une nombreuse série. Au lieu de cela, on a juste eu envie de revoir J et K sortir de leur retraite.

#3 Terminator genisys

Et en parlant de laisser les vieux au placard, voici un bon exemple que parfois il vaut mieux éviter. Terminator Genisys devait, comme pour Men In Black International, être le catalyseur d'une nouvelle série de films, retravaillant toute sa mythologie. Le film devait présenter une nouvelle chronologie que les fans devraient accepter comme canon à l'avenir. Devant cet échec, Hollywood a tenté de l'oublier en proposant en 2019 Terminator : Dark Fate, censé être la suite directe de Terminator 2, balayant (encore) ce qu'il s'était passé entre les deux films. Ce ne fut pas non plus un succès, les fans n'appréciant pas que l'on vienne piétiner leurs souvenirs de façon aussi violente.

#4 Halloween de rob zombie

Parfois c'est à cause des idées du réalisateur que cela ne semble pas fonctionner. Rob Zombie a eu la lourde tâche de créer un remake en deux films de la licence culte Halloween. Pourtant un succès commercial lors de sa sortie (avec un petit budget de 15 millions), Rob Zombie a fait "l'erreur" d'humaniser Myers, en tentant d'expliquer ses meurtres. Les critiques n'ont pas été convaincus par ce remake, expliquant qu'il s'agissait d'un film "décevant dans une franchise épuisée." Un choix qui n'a pas été au goût de John Carpenter, qui récupèrera les droits pour proposer un Halloween 2018, une suite directe au classique de Carpenter de 1978. Ramenant Jamie Lee Curtis dans le rôle de Laurie Strode.

#5 Asterix et obelix : mission Cléopâtre

Il fallait bien parler d'un film français dans cette liste, et c'est de Mission Cléopâtre qui va en faire les frais. "Mais ce film est excellent ! Il n'a rien ruiné du tout !" me direz-vous. Je vous rassure, tout le monde est d'accord pour dire que Mission Cléopâtre est un excellent film. Sans doute une des comédies les plus réussies de ces vingt dernières années. Sauf qu'il n'est pas du tout dans la continuité des autres films Astérix ! Albert Uderzo, co-auteur de la bande dessinée, détestait ce film et ce qu'en a fait Alain Chabat. Ainsi opposait-il son veto à chaque proposition d'adaptation de film s'inspirant de Mission Cléopâtre.

C'est pour cette raison que vous n'avez jamais vu Astérix et Obélix en Hispanie de Gérard Jugnot, remplacé par Astérix aux Jeux Olympiques. Il faut dire que le film de Alain Chabat a été un énorme succès en France, mais moins à l'étranger, là où le premier film de Claude Zidi a été un succès plus que correct, mais un énorme succès à l'étranger. On ne peut qu'espérer que le prochain film Astérix et Obélix : l'Empire du Milieu, réalisé par Guillaume Canet, s'en sorte un peu mieux. D'ailleurs, le casting a été révélé, et il y a beaucoup de grosses têtes !

Une erreur ?

Mots-Clés : james bondindiana jonesterminatorastérix et obélixmen in blackfilmhollywoodsuiteéchec

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par madame Irma, il y a 2 mois :

Apparemment le prochain film Astérix s'inspire de Mission Cléopâtre. Peut-être que maintenant qu'Uderzo est mort, on pourra revoir des films dans ce genre.

Répondre à ce commentaire

Par Papy Mougeot, il y a 2 mois (en réponse à madame Irma):

Apparemment, le film essaye d'attirer des spectateurs et les publicitaires ont bien compris que, même si Uderzo ne l'aime pas, c'est le préféré de la majorité et spécialement de la tranche d'âge visée vu le casting.
Donc si ça permet de gratter quelques milliers de spectateurs...

Et Terminator Genisys était... intéressant. J'ai toujours pas compris pourquoi ils ont choisi ce grand méchant, c'est l'idée la plus débile du film mais j'avais été intéressé par cette nouvelle approche.
Dark Fate a plus sûrement tué la franchise.
On va passer sur le perso même de Schwarzy, mais le concept même du film prouve que tuer le leader de la résistance dans le passé... veut juste dire que quelqu'un d'autre prendra sa place et arrivera de toute façon à battre les robots. Donc ça n'a aucun intérêt, donc ce film prouve que TOUTES ces missions, ces morts, ces sauvetages spectaculaires, ça ne change absolument à l'évolution de cet univers dans sa globalité. Qui que soit l'humain aux commandes, Skynet se prendra une dérouillée au final. Merci les scénaristes.

Répondre à ce commentaire

Par Kurda_S, il y a 2 mois :

Pour Terminator, Genisys et Dark Fate sont juste des aberrations filmiques. En soit les idées proposées ne sont pas mauvaises mais l'exécution est exécrable.
D'ailleurs en voyant la Director's Cut de Terminator 2, je demande comment ils ont pu penser à faire une suite vu que techniquement ils avaient arrêté le Jugement Dernier. On pouvait y voir Sarah et John dans un futur en paix.

Répondre à ce commentaire

Par nofutur, il y a 2 mois :

Perso j'aurais placé la dernière trilogie star wars, qui a gâchée le futur et le passé de star wars.

Répondre à ce commentaire

Par SadRaven, il y a 2 mois (en réponse à nofutur):

Pour les vieux de fin des années 70, les 3 épisodes sorties était du grand n'importe quoi, TOUTE la presse écrite spécialisé et même les journalistes de la tv cracher sur chaque film qui sortait.

Quand la prélogie est sortie, pareil, les premiers était des chef d'œuvres, mais la prélogie était abominable.

Aujourd'hui, pareil, les 3 derniers films sont des navets incroyable...

Moi je dis que dans 20 ans, toute la saga Star Wars sera culte.

Répondre à ce commentaire

Par Bigood, il y a 2 mois (en réponse à SadRaven):

la prélogie est déja culte pour son histoire. L'apport de la profondeur (politique et culturel) est très bon.
Il y a juste certains acteurs (l'acteur d'Anakin par exemple)ou de personnes (Jar Jar Binks) qui restent graver comme un symbole de l'échec.

Mais si tu enlèves ça, c'est plutot bien mené en dehors des ballets de danses pour le combat (épique mais pas forcément utile).
Avec les acteurs d'Obiwan et Palpatine, c'est vraiment cool.

Et quand tu compares ça a la nouvelle trilogie où chaque réalisateur détruisait/Annulait le travail du précédent, des acteurs pas toujours bons, des facilités scénaristiques (il en faut, mais pas trop), ça risque moins de rester dans le culte :/

Malheureusement.
Après, cette dernière trilogie est visuellement au top, y a de bonnes idées, mais les guéguerres de fans et de production/réalisation ont empêché de rendre ça propre

Répondre à ce commentaire

Par MrJ, il y a 2 mois :

" Sauf qu'il n'est pas du tout dans la continuité des autres films Astérix ! Albert Uderzo, co-auteur de la bande dessinée, détestait ce film et ce qu'en a fait Alain Chabat. "


Bah si en fait, le film était sous certains aspect très fidèle à la BD, et puis quelle mauvaise idée de prendre pour référence Uderzo qui a tué Astérix avec ces histoires médiocres et qui par ailleurs a beaucoup aimé Astérix aux JO.

Mais dans un sens Mission Cléopatre a quand même tué la franchise vu que toutes les suites en tentée de reprendre le style du film sans l'intelligence de Chabat.

Répondre à ce commentaire

Par Beerus, il y a 2 mois :

Genisys c'est un chef d'oeuvre à côté de Dark Fate.

Répondre à ce commentaire

Par Tur, il y a 2 mois via l'application Hitek :

J espère que le prochain matrix ne fera pas partie de ce classement

Répondre à ce commentaire

Par Heller69, il y a 2 mois :

Heuuuuu Hightlander 2 ???

Répondre à ce commentaire

Par Quelquechose71, il y a 2 mois :

Non mais c'est quoi se vieille article tout pété ? On fait pas d'article comme ça quand on as aucune culture et connaissance du cinéma, halloween de rob zombie ? Vraiment ? Asterix mission cleopatre ? Aucun Asterix es ouf, c'est des film de niche que tu regarde sans te prendre au sérieux, c'est pas des chef d'œuvre, donc aucun de ces film es bon ou mauvais, on peu pas qualifié un gilm Asterix pire qu'un autre, franchement... Ça serai comme dire que fast and furious 9 es moins bon que le 8, c'est 2 film de merde sa change rien

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.