Rechercher Annuler

Ecriture inclusive : cette autrice crée une langue 100% féminine, des internautes la harcèlent et la menacent de mort

De Hitek - Posté le 13 juillet 2022 à 14h10 dans Insolite

Nous le savons, les débats sur l'écriture inclusive ont tendance à faire rage en France. Aujourd'hui, nous vous proposons de revenir sur une autrice qui a créé une langue 100% féminine, et qui s'est exprimée avec cette dernière au sein d'un débat sur la langue et son évolution. Mais plus encore, nous reviendrons sur les très fortes réactions suscitées par son intervention, qui sont allées jusqu'aux menaces de mort. Nous lui donnerons de fait la parole en fin d'article, pour évoquer son travail, et le cyberharcèlement qui a lieu en ce moment même à son encontre.

zoom sur Typhaine d et le langage épicène

Typhaine D, est autrice, comédienne, metteuse en scène, YouTubeuse, chroniqueuse média et formatrice, née le 1er octobre 1986. En 2012, elle crée "Contes à rebours", un spectacle qui propose une réinterprétation des contes de notre enfance, de façon à ce que ces derniers redonnent une valeur forte et positive aux rôles des filles. L'autrice est particulièrement engagée dans les domaines des droits et de la protection des femmes, de l’égalité entre hommes et femmes, du féminisme et de l'abolition de la prostitution.

Typhaine D

Elle est aussi engagée pour l'adoption du langage épicène. Ce type de langage désigne différentes règles et pratiques qui cherchent à éviter toute discrimination sexiste par le langage ou l'écriture. Cela se fait à travers le choix des mots, la syntaxe, la grammaire ou encore de la typographie. Il s'agit d'une forme de parité linguistique, de langage neutre, ou encore d'écriture inclusive. Et à ce titre, l'autrice a justement récemment été invitée à débattre sur la chaîne YouTube Le Crayon. Elle a en effet créé une langue 100% féminine pour faire réfléchir à la question : "Comment la langue structure notre pensée ?".

La création de la féminine universelle

L'autrice explique qu'elle choisit sa grammaire (en tant qu'autrice et artiste). De fait, Typhaine D fait exprès de féminiser l'ensemble de son langage (de façon à montrer que tout est masculinisé), et pour but d'élargir les horizons de pensée. Cela donne une langue étonnante, qui met en avant le féminin, avec des termes comme "une autre propositionne" pour "proposition", "une peintresse", ou encore "avante" pour "avant".

L'autrice nomme cette langue la "Féminine universelle", qui est donc la langue française avec des termes 100% féminin, destinée à faire réagir. Si vous souhaitez découvrir ce que cela peut donner à l'oral, vous pouvez écouter l'émission de la chaîne Le Crayon intitulée "La langue dicte la pensée ?", et qui offre un débat opposant Typhaine D, qui s'exprime régulièrement en Féminine universelle, à Ralph Müller, assistant-doctorant en littérature française.

Le débat a fait rage entre Typhaine D et Ralph Müller. Il nous montre en tous cas combien les questions de langue sont importantes à l'heure actuelle, dans une société en pleine évolution. Sur les réseaux sociaux, la réception a cependant été très négative

Des réactions sur les réseaux sociaux

Si nombre d'internautes témoignent de leur intérêt voire de leur accord avec Typhaine D, et s'exprime avec respect, bon nombre d'entre eux, au contraire, se sont montrés particulièrement hostiles, comme vous allez pouvoir le constater :

Le féminine universelle mais faites vous soigner sérieux

July 12, 2022

Les femmes qui pensent militer pour le féminisme en parlant à la féminine universelle (rajouter des e partout) par pitié arrêtez ce massacre \ud83e\udd23\ud83e\udd23\ud83e\udd23
Dire « égalemente » au lieu de « également » n’aidera en rien dans la cause des femmes a part la décrédibiliser avec vos conneries

July 13, 2022

Je viens de découvrir que des meufs parlaient à la "féminine universelle". Genre au lieu de dire "c'est bon" elles disent "c'est bonne". "Égalemente" au lieu de "également". Je suis abasourdi. C'est de pire en pire. ?

July 11, 2022

Donc maintenant, il y a des femmes qui parlent à la féminine universelle, qui visent à féminiser les mots employés au quotidien. Vraiment ça me dépasse..

July 12, 2022

Je viens de voir une meuf qui parle a l’oral à la « feminine universelle » j’ai envie de me foutre en l’air

July 11, 2022

Je viens de découvrir « La feminine universelle », heureusement que le ridicule ne tue pas

July 13, 2022

De même, Typhaine D nous a expliqué, dans une interview qu'elle a accepté de nous accorder, avoir reçu de nombreuses menaces de violences et de mort, et bon nombres d'insultes misogynes, suite à la mise en ligne de cette vidéo. Un cyber-harcèlement sur lequel l'autrice a bien voulu revenir.

L'interview de Typhaine D

  • Question : Avez-vous créé la langue qu'est "La Féminine universelle" toute seule ? Comment vous en est venue l'idée ?

Tout a commencé en 2012 avec "Contes à rebours" notammente. Au départ, j'étais très seule dans cette démarche, même des copines me disaient "il y a un tabou sur la langue, si on bouge une virgule d'un yota c'est gravissime". Puis j'ai commencé à la pratiquer durant mes spectacle, en écrivante aussi, et d'autres femmes s'en sont emparées avec le temps et font leurs propres trouvailles. Et maintenante, toute une communauté s'exprime ainsi ! Mais quand je fais des interventions en entreprise, je parle en inclusive. Je suis bilingue donc, je peux m'adapter.

Mais je parle quotidiennemente la Féminine Universelle. Je la pratique donc dans la vie, avec mes sœurs de lutte, et dans mes spectacles. Elle s'agit d'une exercice savoureuse ! Elle faut s'emparer de ce qui noues parle.. Moie, je féminise quand c'est politique. "La clitorisse", par exemple, puisque ça noues appartient. Pour les objets par exemple, ça n'est pas essentielles pour moie, mais libre à celles qui souhaite toute féminiser !

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter la vidéo ci-dessous :

  • Question : Les réactions ont été violentes sur les réseaux sociaux suite à la vidéo où vous intervenez pour la chaîne YouTube Le Crayon, pouvez-vous nous en dire davantage ?

La Féminine Universelle est importante puisque sinon on ne se ferait pas harceler par des hommes toxiques avec même des débats sur le mot "autrice" qui existe pourtant depuis qu'existe le mot "auteur". Les femmes sont infériorisées dans la langue française depuis le XVIIe siècle, à partir du moment où des hommes ont mis en place la règle du masculin l'emporte. Et là, quelques personnes féminisent pour faire entendre comme toute notre langue est masculinisée, et les hommes se mettent à hurler. Mais les gars, vous faites ça en sens inverse depuis si longtemps ! La moindre résistance à l'oppression va être dénaturée pour la faire passer pour une violence.

J'ai reçu des milliers d'insultes, de menaces, de violences de toutes sortes et même de mort. J'ai reçu des "Il faut retourner en kuisine", ou des messages avec des tasses de café, comme d'habitude. J'ai eu des messages où on me disait d'aller en hôpital psychiatrique, juste pour avoir féminisé une langue … Et ils réagissent d'ailleurs aussi mal pour l'écriture inclusive. Ils se mettent dans des états impossibles. Et si on devait porter plainte pour cyberharcèlement à chaque fois qu'on reçoit un message de ce genre, on nous rirait au nez au poste. On est vraiment livrées à nous-même.

  • Question : Quel message voudriez-vous faire passer à tous ceux qui nous lisent ? 

Du côté des gens qui ne sont pas d'accord avec ce qu'on raconte, se trouvent des femmes et des hommes qui nous écrivent pour nous dire qu'elles et ils ne cautionnent absolument pas pour autant le cyberharcèlement que nous vivons. On peut être en désaccord sans dénigrer ni menacer. On ne violente personne. Et on doit attendre la même chose de ceux qui ne sont pas d'accord avec nous. Qu'on soit d'accord ou pas, rien ne justifie jamais de tenir de tels propos. Et aussi, elle faut savoir condamner cette violence lorsqu'on la lit, sur les réseaux par exemple.

Elle ne faut pas participer, même avec un "Elle est nulle" : si déjà cette femme a pris des milliers de commentaires dénigrants, c'est participer au cyberharcèlement pénalement répréhensible.
Et quand on soutient la personne et son travail, elle faut penser à la dire aussi ! Pour faire rayonner les choses positives, pour les exprimer. Elle faut aussi prendre le temps, pour que tout le monde la voit, et qu'on ne lise pas que du négatif sur les réseaux. Pour que cela devienne des lieux d'échanges respectueux de toutes et de tous.

Si ce travail vous intéresse, vous pouvez retrouver le linktree de Typhaine D ici. Et vous, qu'en pensez-vous ? Quel est votre point de vue sur la Féminine universelle ? Vous pouvez nous faire un retour à ce sujet via notre espace commentaires, dans le plus grand respect de chacun. Et si vous voulez savoir quel mot lié à l'écriture inclusive a fait son entrée dans le dictionnaire l'année dernière, et a fait débat par la même occasion, vous pouvez consulter notre précédent article sur le sujet.

Une erreur ?

Mots-Clés : langue féminineécriture inclusiveautriceFéminine universelledébatPolémique

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (32)

Par Dobrigado, il y a 4 semaines :

Tant que c'est purement artistique, pourquoi pas j'ai envie de dire, ça peut faire se poser différentes questions intéressantes pour notre société actuelle. Je ne comprends pas ceux qui ont menacé de mort quelqu'un pour ça, sincèrement ...

Répondre à ce commentaire

Par Darkiller, il y a 4 semaines :

SO PROGRESSIVE!

Répondre à ce commentaire

Par Morty_Mocfly, il y a 4 semaines :

wtf ?

Jusqu'ou on va aller dans la bêtise ?
Bientôt il ne faudra pas mégenrer des mots sous peine de se voir invectiver par des SJW.

Déjà que l'écriture inclusive c'est une purge mais alors maintenant si des personnes commencent à changer le...genre? des mots on n'est pas rendu.

Répondre à ce commentaire

Par Birminghama, il y a 4 semaines :

Je trouve ça plutôt chouette moi, et le travail qu'il faut pour la maîtriser à l'oral ! On sait que tout le monde ne parlera pas comme ça. Bravo madame.

Répondre à ce commentaire

Par ah bon!, il y a 4 semaines :

Combattre les inégalités en créant des inégalités. C'est vraiment pas mal

Répondre à ce commentaire

Par SUUUUUUU, il y a 4 semaines (en réponse à ah bon!):

C'est ce qui se passe depuis un moment pour toutes les communautés qui devraient être une normalité, mais qui en fessant tout ça crée une anormalité

Répondre à ce commentaire

Par Moi, il y a 4 semaines (en réponse à SUUUUUUU):

En "fessant" ? Genre elle lui met des fessées ?

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 4 semaines :

Ca se prétends auteurs mais ca utilise l'écriture inclusive pour communiquer... faut songer a changer de métier a la fin mdr. Manquerais plus quoi, les éditeurs autorisent des romans écrits avec des points partout, rallonger les phrases pour ajouter les 2 genres?! Le Français qui sonne bien c'est le Français neutre masculin, y'a pas de débat la dessus...

Répondre à ce commentaire

Par Charliemopom, il y a 4 semaines (en réponse à Putride):

En fait, ça existe déjà des livre édités alors qu'ils comportent de l'écriture inclusive.

En fait, la littérature a toujours donné de la place aux innovations de langue, ou aux formes en décalage avec leur époque. C'est même un peu le principe de la littérature d'une langue vivante.

Quand Edmond Rostand crée Cyrano de Bergerac, en 1897 écrire un drame romantique de 5 actes en vers, c'est un délire complet.
Résultat ?
C'est la pièce la plus jouée au théâtre en France et elle considérée comme un chef d'oeuvre partout dans le monde.


Alain Damasio est considéré comme un auteur incontournable de la Fantasy et de la SF.
Pourtant, si tu lis la Horde du Contrevent, t'as un jeu sur la langue quasi constant.
Et ne parlons même pas de son dernier livre, Les Furtifs, dans lequel il y a quasiment dix néologismes par phrase, ainsi que... de l'écriture inclusive.

Le truc, c'est que personne, absolument PERSONNE, ne te force à les lire ces bouquins ou à écouter les personnes qui parlent d'écriture inclusive.
Donc en vrai, je suis heureux pour toi, ta vie doit être simple et cool pour que ton problème ça soit à propos d'un truc que tu pourrais simplement ignorer. Réjouis-toi et profite !

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 4 semaines :

La meuf explique clairement qu'elle entre dans une démarche artistique et politique.

Les intellos qui pleurnichent sur la fin de la langue et même de la civilisation vouent visiblement une haine farouche envers la liberté d'expression artistique puisqu'ils réclament clairement la censure de cette autrice.

Elle explique qu'elle adopte une démarche symbolique visant à faire passer un message.
Mais visiblement certains aimeraient que certains messages soient interdit, surtout si il est question d'égalité.

C'est marrant, on constate que les gens qui haïssent la liberté artistique haïssent aussi l'égalité des genres ; en gros des gens qui haïssent les valeurs de la France.

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 4 semaines (en réponse à Tassedecafé):

No mais tu t'es relu ? Beaucoup sont pour l'égalité des sexes depuis un bon moment, mais c'est pas ça qui va aider
Elle ne fait rien à part rajouter des "e" partout, ça va en effet sûrement arranger les choses pour les femmes (et être casse couille pour absolument tout le monde si tu oublie ce "e" et qu'on viendra te dire que t'es un macho narcissique extrémiste blablabla alors que tu t'en bas juste les couilles)

Est-ce-que rajouter des "e" partout aide certaines femmes ? Est-ce-qu'elles avaient un problème sans ce "e" ? Non ça ne sert à rien, artistique, politique ou autre, ça n'apporte absolument rien, elle résous des problèmes qui n'existent pas, du coup elle vient les créer

Si même des femmes ont réagi contre cette démarche, ça devrait pourtant te faire ouvrir les yeux non ?

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 4 semaines (en réponse à Lulzlesnoob):

Déjà les femmes misogynes ça existe.


Puis je suis un peu perdus :

T'expliques que c'est "casse couille pour absolument tout le monde si tu oublie ce "e" "
Mais aussi que "ça ne sert à rien, artistique, politique ou autre, ça n'apporte absolument rien"

Bah déjà faudrait savoir.
C'est un grand danger archi-"casse couille pour ABSOLUMENT tout. le. monde." (rien que ça) ou c'est une démarche ignorable et inutile ?
Va falloir choisir parce que ça peut pas être les deux ; ça manque de cohérence tout ça.

Qui plus est ta réaction incohérente, et donc irrationnelle, prouve que sa démarche artistique est un succès puisqu'elle déclenche chez toi une réaction émotionnelle.

Et au sein de cette réaction émotionnelle tu rappelles que l'égalité des genre reste un but à atteindre, ce qui est un constat politique.

Au final, tes gesticulations incohérentes sont la preuve que la démarche de la dame est un succès tant sur le plan artistique que politique.

Répondre à ce commentaire

Par Love, il y a 4 semaines (en réponse à Tassedecafé):

Directement les femmes misogynes whaou... C'est donc votre seule explication? Les femmes misogynes? Vraiment? Ah ok très bien.
Donc celles qui sont pour, sont des femmes misandres? Si je suis votre raisonnement.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 4 semaines (en réponse à Love):

Non.

Nous sommes des êtres humains et toutes les nuances de sensibilités sont trouvable.
Donc, contrairement à ce que prétend Lulzlesnoob, le fait que des femmes s'opposent à la démarche de l'autrice ne décrédibilise absolument pas sa démarche.

(j'étais vraiment obligé de préciser cette évidence ?)

Répondre à ce commentaire

Par Charliemopom, il y a 4 semaines (en réponse à Tassedecafé):

On est dans les commentaires d'Hitek... Évidemment que t'es obligé de préciser ce genre d'évidence ! ><

Répondre à ce commentaire

Par Yozora, il y a 4 semaines :

Sinon on oublie la langue française et on passent tous à l'anglais ... ça sera plus simple et rapide que ces conneries.

Après je comprend que ce soit une démarche artistique et que les plus bas du front vont grincer des dents^^

Répondre à ce commentaire

Par Rienafoutre, il y a 4 semaines :

vouloir remplacer le patriarcat par le matriarcat au final ? c'est remplacer une dictature par une autre dictature, ça ne fait rien avancer, à part l'absurdité de cette époque.
Qu'elle fasse un peu preuve d'humilité, là on pourra discuter.
Quand à la démarche, seuls des naïfs peuvent penser que c'est sans arrière-pensée.

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 4 semaines (en réponse à Rienafoutre):

"seuls des naïfs peuvent penser que c'est sans arrière-pensée."
-> elle dit explicitement que sa démarche est artistique et politique ; mais bien joué Sherlock, tu as percé son secret !

Répondre à ce commentaire

Par OuiMaisNon, il y a 4 semaines :

Encore un énième fer de lance qui ne mènera à rien mise à part saouler l'ensemble des personnes (hommes et femmes). Pour sensibiliser en l'égalité homme/femme il y a l'éducation hein ! Apprenez à élever vos gamins et arrêtez de nous les briser. C'est pas parce qu'il y a de gros machos en manque de testostérone qu'il faut que tout l'monde empatice.
C'est pas avec ce genre de mouvement que les mentalités vont changés, puisque ceux qui ont ces pensées en ont vraiment rien à branler des actions féministe.

Répondre à ce commentaire

Par Mrgoodgift, il y a 4 semaines :

Avec sa démarche linguistique, elle soulève des points intéressants. Mais malheureusement sur la vidéo Youtube, on voit bien qu'elle est incapable de débattre avec raison ou respect...

Répondre à ce commentaire

Par Tassedecafé, il y a 4 semaines (en réponse à Mrgoodgift):

Bien dit !
La meuf est menacée de mort mais comme elle s'écrase pas comme une gentille femme bien élevée devrait le faire c'est elle la méchante.

Répondre à ce commentaire

Par Murge ©, il y a 4 semaines :

C'est bien mais faut pas se limiter à rajouter des E sur les adverbes car c'est un stéréotype de genre, faudrait mettre des y qu'on lirait waou. Ce qui donnerait egalementy et liser egalemenwaou. Et mettre des ç pour symboliser les transitions sexuelles comme poliçier pour un flic trans. Pour le moment, on est qu'au balbuçimenty.

Répondre à ce commentaire

Par K-Vronx, il y a 4 semaines (en réponse à Murge ©):

Kamoulox !

Répondre à ce commentaire

Par Christophe Ledieu, il y a 4 semaines :

Je dois avouer que cela fait bien réfléchir sur le fait que nous masculunisons tout le temps.
"Elle s'agit" par exemple c'est grammaticalement correct et effectivement je pense que subtilement cela pourrait changer quelque peu les choses dans notre vision de la femme.
Après c'est un exercice difficile et il me faudrait du temps pour m'y habituer (comme le iel) mais je pense que cela serait intéressant d'en parler à mes élèves.

C'est tellement navrant de voir des personnes hurler à la décadence... Encore un peu et on croirait entendre les rustres du moyen âge criant "Au bûcher".

Un article intéressant et cette Typhaine D a beaucoup de courage pour oser affronter les vieillards de la langue française (difficile à lire avec toutes les publicités

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 4 semaines (en réponse à Christophe Ledieu):

prof ? Je trouve ça inquiétant de savoir que quelqu'un qui participe à l'éducation des jeunes générations peut se laisser influencer par des allumés

Je ne dis pas ça gratuitement, il y'a plein de choses qui ne tiennent pas dans ce qu'elle dit. Et franchement, en tant que prof, vous pensez pas qu'il y'a d'autres priorité ??

Répondre à ce commentaire

Par Paul de Castagne, il y a 4 semaines (en réponse à Christophe Ledieu):

T'es prof et tu oses considérer le Moyen Âge, réhabilité par de nombreux historiens et historiennes, comme rustre ? T'as pas dû payer cher ton CAPES toi.

La langue française n'est pas un truc de vieillard. Le Français c'est une identité, quelque chose qui fait des habitants de la France, un peuple. C'est qu'on en a un peu ras le bol que les wokes tendent à la déconstruction de l'identité française. La majorité de la population ne veut pas de vos excentricités décadentes. "Décadent" ne signifiant pas un "retour en arrière" mais plutôt quelque chose allant vers la ruine. Et vos délires idéologiques entraînent l'Occident vers la ruine.

Dieu merci, mon enfant est inscrite en école hors-contrat, elle a déjà un bien meilleure niveau que les autres et ne subit pas les dérives de l'éducation nationale.

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 4 semaines :

Stéphane Edouard avait fait une vidéoscopie sur elle.

Bon on se moque, on se moque, mais elle a juste pas la lumière à tous les étages

Répondre à ce commentaire

Par Paul de Castagne, il y a 4 semaines :

Encore une qui s'emmerde dans la vie.

Répondre à ce commentaire

Par Maria Desmarais, il y a 4 semaines :

1. Menacer de mort pour ça est complètement idiot et inadmissible.
2. Sa démarche est artistique (comme Burgess qui crée une langue pour Orange Mécanique) et politique, donc après tout pourquoi pas : effectivement tout féminiser peut faire réfléchir sur la langue française très genrée.

Par contre, la manière est pas ouf et dessert le but final je pense. Et surtout démontre une absence des notions de linguistique. Le "e" final n'est pas (que) une marque de féminin. Beaucoup de noms masculins finissent par "e" (un automate, un exemple, un genre, un adverbe, un dialecte...). Et surtout, surtout, si son but est de démontrer que la langue française est trop "masculinisée", pourquoi diable rajouter un "e" à des adverbes comme "notamment" ??? Ces mots ne sont pas genrés. Ils ne sont ni féminins ni masculins, donc aucun rapport avec son but politique et ça decredibilise un poil la démarche qui pourtant peut être intéressante.

Répondre à ce commentaire

Par Tda, il y a 4 semaines :

On peut (et on doit) réfléchir sur la domination patriarcale, y compris dans le langage et l'écriture, mais ce qui me dérange profondément c'est que l'écriture structure notre pensée, et la changer totalement... Déjà que beaucoup de personnes sont perdues, pour ne pas dire paumée, j'ai l'impression que cette façon de faire empire les choses au lieu de les améliorer. Pour moi c'est un faux combat, il y a tellement de choses plus urgentes pour lesquelles se battre que ça... Par exemple l'égalité salariale hommes/femmes... Ou les feminicides...

Répondre à ce commentaire

Par tbs, il y a 4 semaines :

Ridicule, malaisante, médiocre.
Je suis pour le féminisme et l'égalité homme femme.
En revanche les folles comme elle, c'est juste des féminazis...
Qui en réalité ne veulent pas d'égalité mais veulent juste utiliser n'importe quel moyen pour tenter d'assoir une supériorité vis-à-vis de l’homme quitte à prôner des discours complètement abrutissants.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.