Rechercher Annuler

Oscars 2022 : cette grande Académie prend des mesures suite à la gifle de Will Smith

De Marjorie Raynaud - Posté le 24 avril 2022 à 10h23 dans Cinéma

Une fois mais pas deux. Après la gifle de Will Smith assenée à Chris Rock lors de la cérémonie des Oscars 2022, la production de cette grande Académie a pris une décision lourde de sens. Tous les potentiels acheteurs de billets ont reçu une lettre avec la politique mise en place par l'événement, découvrez son contenu.

Oscars 2022 : cette gifle qui restera dans l'Histoire

On ne retiendra malheureusement presque que cela de la cérémonie des Oscars qui s'est déroulée dans la nuit du 27 au 28 mars 2022. Avant de recevoir le titre du Meilleur acteur, Will Smith était monté sur scène pour gifler l'humoriste Chris Rock après une blague douteuse faite à l'encontre de sa femme, Jada Pinkett Smith, atteinte d’alopécie. Si la situation en a choqué plus d'un, les conséquences de cet acte ont été prises quelques jours plus tard.

L'acteur oscarisé a été interdit de cérémonie des oscars pour une durée de dix ans. S'il a assuré regretter énormément son geste, après de plates excuses faites à Chris Rock, cela n'a rien changé aux yeux des producteurs. Il a été écarté du tournage de Fast and Loose, attendu sur Netflix, tout comme de la suite de Bright. En ce qui concerne le prochain volet de Bad Boys, Sony a pour l'instant mis le projet en stand-by. De son côté, Will Smith a notamment pris la décision de démissionner de l'Académie des Arts et des Sciences du Cinéma, dont il est pourtant membre depuis 2001.

Les conséquences de la gifle de Will Smith sur la cérémonie des Tony Awards

Depuis cette gifle lourde de conséquences, la production des Tony Awards (une des plus grandes académies américaines avec les Oscars, les Emmys et les Grammys) a préféré prendre les devants. Alors que l'événement se tiendra le 12 juin prochain à New-York, tous les potentiels acheteurs de billets ont reçu une lettre de la part des producteurs. Dans celle-ci, il est précisé noir sur blanc "qu'aucun geste déplacé ne serait toléré". "Les Tony Awards ont une politique stricte de non-violence", a écrit la production avant de préciser quelles seraient les conséquences en cas de dérapage : "En cas d'incident, l'auteur sera immédiatement expulsé de l'événement." Si l'épisode des Oscars n'est pas mentionné, il est assez facile d'y voir un parallèle. Outre cette politique anti-violence, les Tony Awards imposent d'autres règles : le port d'une cravate noire pour les hommes et une preuve de vaccination anti Covid.

Une erreur ?

Mots-Clés : will smithOscars 2022Chris Rocktony awardscérémoniepolitiquenon violence

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par l'as du temps, il y a 8 mois :

C'est vraiment horrible ce qu'il a fait mais il faut voir les tenants et les aboutissants. Après pour les tony awards c'est juste un rappel mais en soit tout le monde sait déjà que la violence est interdite

Répondre à ce commentaire

Par Jocen, il y a 8 mois (en réponse à l'as du temps):

Il as tellement eu raison de le giflé, des paroles gratuite sur son apparence alors que personne ne sait si elle as quelque chose ect ...
Posé vous les bonnes questions lui n'est pas puni pour ses paroles par contre ?

Répondre à ce commentaire

Par lola, il y a 8 mois :

Il a juste donné une baffe, et non sans raison. Quand on y pense... Il faut s'imaginer le faire soi-même, à quelqu'un dans la rue, comme ça sans raison. Est-ce que les conséquences seront les même, alors que le geste ici était purement gratuit ? OK le Will il a les moyens financiers derrière pour tenir, mais y'a pas que ça dans la vie.
Je pense qu'il est bien plus punis qu'un citoyen lambda. C'est le monde des extrêmes...

Répondre à ce commentaire

Par piper blusheur, il y a 8 mois (en réponse à lola):

Déjà t'as pas le droit de frapper quelqu'un pour des paroles, car la violence est alors disproportionné (mais bon on reconnaît les racelards anti charte de 1789, vous avez toujours eu du mal à la lire...), de plus la légitime défense n'est pas reconnu non plus dans le genre, tout comme le meurtre en cas de harcèlement quotidien, donc t'as vraiment un problème de compréhension de société et de proportion de défense.

De plus il était en déplacement professionnel et dans n'importe quelle boite, t'aurais été licencié sur le champ pour faute lourde.

Répondre à ce commentaire

Par UnknowPlayer, il y a 7 mois (en réponse à piper blusheur):

Oui c'est vrai que les réactions et la médiatisation du truc ne sont absolument pas disproportionné, perso j'ai déjà vu des gens se faire gifler ou donner des gifles dans le privé ou le professionnel sans que ça prenne des proportions aussi ridicules et y a eu ni mort ni trauma

A voir le battage médiatique autour de ce bordel on croirait qu'il a sortit un flingue et l'a violé sur la plage publique en immolant des enfants et en scarifiant des lapins, ca devient ridicule

Par contre quand Amber Heard pourrit la vie d'un mec et brise sa carrière ni les Oscares ni personne ne lui dit "hey non c'est vilain, tu seras privé pendant 10 ans de cérémonies, de films, d'oeuf de pâque etc etc"

Répondre à ce commentaire

Par lola, il y a 7 mois (en réponse à piper blusheur):

Pour le droit, j'ai juste envie de te le mettre sur ton gros nez de collabo consanguin fini à la pisse de diabétique, et d'arracher les feuilles de ton manuel de loi pour te les enfiler dans le fion façon corneto.
Et vu que tu as une si excellente compréhension de la société, j'ai plus rien à t'expliquer.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.